Test EPOS-Sennheiser GSP 670 : le meilleur casque gaming ?

0
844

Test du casque gamer EPOS-Sennheiser GSP 670, un modèle sans fil spécifiquement conçu pour les jeux vidéo sur PC et consoles. Le GSP 670 dispose d’un émetteur USB exploitant une technologie propriétaire assurant une transmission à faible latence pour éviter tout décalage entre le son et l’image. Ses transducteurs signés Sennheiser couplés à un système de son surround 7.1 assurent un son de qualité supérieure et une grande immersion sonore. Avec de tels arguments, le casque gamer EPOS-Sennheiser GSP 670 commercialisé à 319 € constitue-t-il le nec plus ultra pour profiter des bandes son des jeux ? 

Le casque gamer EPOS-Sennheiser GSP 670 est un modèle sans fil équipé de l’un des meilleurs microphones du marché. Il peut être utilisé avec un ordinateur ou une console de jeux.

EPOS-Sennheiser GSP 670 : la marque 

Sennheiser est une société d’origine allemande spécialisée dans la fabrication de casques audio et de microphones. Elle est fondée en 1945 par le Professeur Fritz Sennheiser sous le nom « Laboratorium Wennebostel ». Cette petite entreprise fabrique alors des appareils de mesure et des microphones comme les DM1 et MD2 qui deviennent très rapidement populaires auprès des stations de radio. À la fin des années 50, le fabricant allemand diversifie son offre et fabrique aussi bien des appareils de mesures géophysiques que des microphones à compensation de bruit, des pré-amplificateurs et des amplificateurs de mixage ou encore des transformateurs miniatures pour les appareils d’assistance auditive. Ce n’est ensuite qu’en 1958 que le Laboratorium Wennebostel change de nom pour devenir  Sennheiser Electronic.

Présenté en 1945, le DMI est le premier microphone fabriqué par Sennheiser, dénommé à cette époque Laboratorium Wennebostel.

En 1968, est lancé sur le marché le premier casque ouvert de la marque, le Sennheiser HD414, qui demeure aujourd’hui le casque hi-fi le plus vendu au monde. Dès lors, le fabricant a fait des casques Hi-Fi son fer de lance en proposant des systèmes toujours plus innovants, notamment avec le premier casque ouvert à électret au monde. En 1991, l’Orpheus, un casque électrostatique pourvu d’un amplificateur à lampes, est reconnu par la presse spécialisée comme le meilleur casque au monde. En 1997, un second département R&D est créé à Burbank (Californie) et Sennheiser lance le LUCAS/DSP Pro, un système qui permet la restitution d’un son surround au casque. 

Présente en 1997, le Sennheiser LUCS / DSP Pro permettait de profiter d’un son surround au casque.

En plus des casques Hi-Fi, Sennheiser s’illustre également dans le domaine du gaming depuis le milieu des années 2000 avec des casques spécifiquement conçus pour répondre aux exigences des joueurs. Le fabricant s’est fait remarquer avec les casques Sennheiser Game Zero et Sennheiser Game One, puis s’est imposé comme le leader mondial dans ce domaine avec sa gamme GSP composée des casques Sennheiser GSP 350, Sennheiser GSP 370, EPOS-Sennheiser GSP 500, Sennheiser GSP 550 et du casque sans fil EPOS-Sennheiser GSP 670, que nous testons aujourd’hui et réputé pour être le meilleur casque gaming 7.1.

Le Sennheiser Game Zero est le premier casque du fabricant allemand spécifiquement conçu pour répondre aux exigences des joueurs.

Tout récemment, les casques gaming Sennheiser ont changé de nom pour devenir EPOS Gaming. Ce changement a pour but d’unir en une seule et même marque les deux acteurs qui concevaient jusqu’à présent les casques Sennheiser Gaming. Pour faciliter cette transition, les casques Sennheiser conçus avant ce changement portent désormais le nom EPOS-Sennheiser, tandis que les futurs modèles mentionneront uniquement EPOS. 

EPOS-Sennheiser GSP 670 : packaging & accessoires 

Le casque gamer EPOS-Sennheiser GSP 670 est livré dans une élégante boîte signée Sennheiser et EPOS. À l’intérieur de celle-ci, le casque est calé dans une découpe réalisée dans une épaisse mousse pour efficacement le protéger et le maintenir en place durant le transport. Le GSP 670 est accompagné d’un câble USB A vers micro USB pour la recharge, d’une rallonge USB pour le recharger tout en jouant, ainsi que d’un dongle USB permettant d’établir la connexion sans fil vers un ordinateur ou une console de jeux. 

Le casque gaming EPOS-Sennheiser GSP 670 est livré accompagné d’un guide de démarrage rapide, d’un câble USB A vers micro USB pour la recharge, d’une rallonge USB, ainsi que d’un dongle USB permettant d’établir la connexion sans fil.

EPOS-Sennheiser GSP 670 : présentation 

Conception 

Le casque gaming sans fil EPOS-Sennheiser GSP 670 est une copie presque parfaite de son homologue filaire, le Sennheiser GSP 600. Il adopte un châssis relativement massif principalement composé de polymère. Celui-ci semble en revanche être d’assez bonne facture. L’arceau est relativement souple et peut être contorsionné sans générer de craquement ni montrer de signes de faiblesse. Les oreillettes sont conçues à partir de multiples pièces correctement emboîtées les unes aux autres. Elles sont ajustables en hauteur par des charnières qui les relient à l’arceau. 

Les oreillettes du casque EPOS Sennheiser GSP 670 sont ajustables en hauteur par des charnières qui les relient à l’arceau. 

Le casque EPOS Sennheiser GSP 670 adopte une conception fermée avec un couplage circum-aural. Il dispose de larges oreillettes qui entourent entièrement les oreilles de l’auditeur. Elles présentent un épais rembourrage assuré par une mousse à mémoire de forme. Celle-ci est recouverte d’un simili-cuir sur les côtés et de nubuck doux sur la surface en contact avec la peau.

Les coussinets du casques EPOS-Sennheiser GSP 670 sont recouvertes d’un simili-cuir sur les côtés et de nubuck doux sur la surface en contact avec la peau.

L’arceau bénéficie également d’un rembourrage et dispose de deux réglages pour ajuster sa souplesse ainsi que la pression exercée sur le crâne. Une fois chaussé, le casque EPOS Sennheiser GSP 670 se montre confortable et ses près de 400 grammes sont bien répartis sur le crâne. Les oreillettes s’ajustent fluidement en hauteur pour s’adapter facilement à pratiquement toutes les morphologies. Les coussinets exercent une assez forte pression de couplage, mais cela reste bien amorti par la mousse à mémoire de forme. Celle-ci forme également une bonne isolation passive pour bloquer une grande partie des bruits ambiants. On peut donc espérer jouer dans le salon familial sans être trop perturbé par les discussions alentours. 

Interface de commande 

Plusieurs commandes sont dispersées sur les oreillettes du casque EPOS-Sennheiser GSP 670 pour faciliter son contrôle. Au centre de l’oreillette droite, on trouve un large potentiomètre de volume servant également à allumer le casque. Il suffit en effet d’augmenter le volume pour que le casque s’allume. À l’inverse, mettre le volume sur 0 passe le casque en mode veille. Fort heureusement, le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 dispose également d’une fonction de veille automatique qui s’enclenche lorsqu’il ne réceptionne plus de signal ou qu’il est posé à plat durant quelques minutes. Cela se révèle très utile lorsqu’on oublie de positionner la molette de volume au niveau 0. Sur la face latérale de l’oreillette droite, une molette permet d’ajuster le volume du chat, tandis qu’une seconde commande peut être assignée pour sélectionner des profils d’égalisation ou activer/désactiver la spatialisation surround 7.1. Enfin, l’oreillette gauche dispose d’un unique commutateur permettant à partir d’une simple pression de connaître l’autonomie restante de la batterie ou de lancer le mode d’appairage Bluetooth en maintenant le doigt appuyé sur la commande pendant quelques secondes. 

L’oreillette droite du casque EPOS-Sennheiser GSP 670 intègre une très large molette permettant d’ajuster de manière précise le volume.

Microphone 

Pour le chat vocal, le casque gaming EPOS-Sennheiser GSP 670 possède sans doute l’un des meilleurs microphones de sa catégorie. Développé en interne, celui-ci bénéficie d’une fonction de réduction des bruits ambiants pour efficacement capter la voix de l’interlocuteur tout en supprimant les bruits indésirables. Il est monté sur une perche flexible qui peut être ajustée pour épouser les contours du visage. On peut ainsi le positionner précisément devant la bouche pour garantir une prise de son optimale et assurer une transmission de très haute qualité. Pour couper le micro, rien de plus simple : il suffit de relever la perche flexible. 

Le casque gaming EPOS-Sennheiser GSP 670 bénéficie d’un microphone à réduction de bruit assurant une captation vocale toujours optimale.

Transmission sans fil 

Le casque gaming EPOS-Sennheiser GSP 670 est livré avec un mini émetteur USB qu’il suffit de connecter sur le port USB d’un ordinateur ou d’une console de jeux pour que la diffusion débute. Aucun pilote n’est nécessaire au bon fonctionnement du casque. Cet émetteur USB exploite une technologie propriétaire pour créer un réseau sans fil haut débit dédié pour assurer une transmission fluide et sans latence afin d’éviter tout décalage entre le son et l’image. Lors de ce test du casque EPOS-Sennheiser GSP 670, nous n’avons remarqué aucun problème de latence ou de coupure lorsque le casque est utilisé dans un périmètre d’environ 8 mètres autour de la source. En revanche, en se déplaçant d’une pièce à l’autre de la maison tout en conservant le casque sur la tête, quelques perturbations se manifestent à chaque mur traversé. 

En plus du transmetteur USB, le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 bénéficie d’un récepteur Bluetooth 5.0 pour profiter de ses musiques à partir d’un smartphone, d’une tablette ou d’un baladeur. Il est possible de connecter simultanément le transmetteur USB et le Bluetooth pour passer directement du jeu aux appels téléphoniques. En revanche, une fois l’appel terminé, le casque ne se reconnecte pas toujours au transmetteur USB. Il est alors parfois nécessaire de désactiver le Bluetooth de la source ou de rallumer le casque pour relancer la synchronisation. Enfin, cette connexion Bluetooth peut également être exploitée pour connecter le casque à un ordinateur, mais la réception s’avère alors moins qualitative qu’avec le transmetteur USB Sennheiser. On réservera donc cette connexion Bluetooth pour une utilisation ponctuelle avec une source ne disposant pas de port USB, comme la Nintendo Switch. 

Application de contrôle 

Une fois connecté au hub USB, le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 est directement fonctionnel. Il est en revanche possible de le personnaliser à partir de l’application EPOS Gaming Suite, uniquement disponible sous Windows 10. Celle-ci met à disposition de multiples paramètres dont un égaliseur graphique à neuf bandes pour le mode stéréo et 7.1, ainsi qu’un réglage de la réverbération du mode surround. Il est également possible de régler certains paramètres du microphone dont son gain, le niveau de réduction des bruits environnants ainsi que le niveau du retour audio dans le casque. La navigation à travers les différents menus de cette application s’effectue de manière très intuitive, malgré le fait que celle-ci soit uniquement disponible en anglais. 

Le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 dispose d’une application pour Windows 10 permettant de modifier la restitution et de personnaliser le microphone.

Autonomie 

Connexion sans fil oblige, le casque gaming EPOS-Sennheiser GSP 670 intègre une batterie rechargeable offrant jusqu’à 20 heures d’autonomie en Bluetooth ou 16 heures en utilisant la connexion à faible latence avec le dongle fourni. De quoi envisager sereinement les sessions de jeu les plus longues. Même si la batterie est déchargée, il est possible de jouer tout en la rechargeant. Il suffit pour cela de connecter le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 à un port USB alimenté grâce au câble fourni. De plus, la charge rapide par USB permet de jouer pendant 2 heures avec une utilisation sans fil, après seulement sept minutes de charge.

Le casque EPOS Sennheiser GSP 670 offre jusqu’à 20 heures d’autonomie en Bluetooth ou 16 heures en utilisant la connexion à faible latence avec le dongle fourni.

EPOS-Sennheiser GSP 670 : spécifications clés 

Conception

  • Type de casque : fermé
  • Couplage auriculaire : circumaural
  • Type de transducteur : dynamique
  • Système de charnière métallique à 2 axes
  • Serre-tête coulissant réglable
  • Face interne des coussinets d’oreilles en nubuck
  • Bords externes des coussinets d’oreillettes en similicuir 

Audio

  • Son Surround 7.1 (Sennheiser Binaural Rendering Engine via la Sennheiser Gaming Suite)

Contrôle

  • Bouton d’appairage
  • Touche intelligente programmable qui active les paramètres audio choisis
  • Molette de volume pour régler le son du jeu
  • Réglage du volume du chat séparé

Mesures

  • Réponse en fréquence audio (casque) : 10 – 23000 Hz
  • Niveau de pression sonore (SPL) : 112 dB

Microphone 

  • Directivité : Bi-directional ECM
  • Sensibilité du microphone : -47 dBV/PA
  • Réponse en fréquence audio (Microphone) : 10 – 7300 Hz

Bluetooth

  • Version 5.0
  • 10 mètres de portée sans fil avec la connexion à faible latence

Compatibilité 

  • PlayStation 4, PlayStation 5 et PC
  • Dongle GSA 70 nécessaire pour jouer sans latence
  • Systèmes d’exploitation pris en charge : Windows 10
  • Compatible avec d’autres périphériques Bluetooth de type téléphones portables, tablettes…

Connecteur

  • Câble USB
  • Longueur de câble : 1,5 m (câble USB)

Alimentation

  • Batterie rechargeable intégrée
  • Autonomie de la batterie : 16 à 20 heures

Généralités

  • Poids : 398 g

EPOS-Sennheiser GSP 670 : mise en oeuvre 

Pour ce test du casque gamer EPOS-Sennheiser GSP 670, nous l’avons associé à une Playstation 4 Pro en connectant simplement le transmetteur USB sur l’un des ports disponibles en façade de la console. Il est ensuite nécessaire de se rendre dans les paramètres de la console, puis dans l’option “périphériques” pour sélectionner le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 comme périphérique de sortie audio. Deux options sont disponibles pour avoir soit uniquement le retour du microphone dans le casque soit toute la bande sonore. C’est naturellement cette seconde option que nous avons sélectionnée pour ce test. Enfin, la Playstation 4 était connectée à un téléviseur UHD 4K Samsung avec un câble HDMI Audioquest. 

Le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 s’est montré idéal pour pleinement exploiter les bandes sonores des jeux d’une PS4 Pro.

EPOS-Sennheiser GSP 670 : impressions d’écoute 

PS4 Pro et God Of War

Associé à la PS4 Pro, le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 offre une bien meilleure immersion qu’avec les haut-parleurs de la TV. Sur le jeu God Of War, on est véritablement projeté au cœur de l’action et des scènes de combat. Les bruits de la hache et des armures offrent un excellent réalisme. La scène sonore est large et chaque petit détail est clairement perceptible, sans avoir besoin de pousser le volume. Les différents éléments sonores sont correctement placés dans l’espace et on entend clairement le moindre bruit. Il est ainsi possible de discerner la position exacte des ennemis, sans même avoir besoin de déplacer la caméra. Par exemple, lorsqu’ils attaquent hors du champ de la caméra, le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 permet de facilement identifier s’ils arrivent du côté droit, gauche ou encore de l’arrière et à quelle distance ils se trouvent ! 

Avec le casque EPOS-Sennheiser GSP 670, les différents éléments sonores sont correctement placés dans l’espace.

PS4 Pro et The Crew 2

Avec le jeu de course The Crew 2, le casque gamer EPOS-Sennheiser GSP 670 nous plonge véritablement au cœur de l’habitacle des voitures, avions ou bateaux conduits. Les moteurs surpuissants nous ronronnent dans les oreilles à chaque infime pression sur la gâchette et on aurait presque le réflexe de se cramponner au canapé lorsque les pneus se mettent à crisser dans les virages. Lors des conduites hors des sentiers battus, le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 retransmet très bien l’aspérité du sol et les différents éléments comme la terre ou les buissons venant percuter le pare-brise ou la carrosserie. 

Avec le jeu de course The Crew 2, le casque gaming EPOS-Sennheiser GSP 670 nous plonge au cœur de l’habitacle des voitures, avions ou bateaux conduits.

Écoute musicale 

En écoute musicale, on ressent clairement l’expérience du fabricant allemand dans la conception de casques Hi-Fi. La restitution est dynamique et affiche de nombreux détails. Les basses sont d’une belle profondeur et percutantes, ce qui n’est pas étonnant au vu de la capacité du casque EPOS-Sennheiser GSP 670 à descendre jusqu’à 10 Hz. La scène sonore est large et globalement assez bien équilibrée, avec des médiums riches et des aigus détaillés, bien que ces derniers manquent parfois d’un peu de douceur. Le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 se révèle cependant polyvalent et s’accommode efficacement de tout style musical, qu’il s’agisse de rock, de pop, d’électro ou encore de jazz. 

EPOS-Sennheiser GSP 670 : comparé à… 

Audeze Mobius : commercialisé à 399 €, le casque gaming Audeze Mobius peut être utilisé en liaison sans fil Bluetooth et en liaison filaire (mini-jack ou USB) avec un ordinateur ou une console de jeux vidéo. Il intègre un puissant système de spatialisation 3D capable de détecter les mouvements de la tête de l’utilisateur pour adapter en temps réel la restitution sonore et ainsi proposer un son surround “interactif”. La spatialisation apportée par le Mobius et son système gyroscopique se montre ainsi nettement meilleure que celle de l’EPOS-Sennheiser GSP 670. Le Mobius est aussi plus généreux dans les graves et plus dynamique. Pour le reste, le Sennheiser se défend plutôt bien, notamment grâce à son microphone de qualité supérieure. Son autonomie est également deux fois plus importante en Bluetooth.

Le casques Audeze Mobius bénéficie d’un système gyroscopique pour fournir une spatialisation encore plus saisissante qu’avec le EPOS-Sennheiser GSP 670.

Audio-Technica ATH-ADG1x : ce casque Audio-Technica est un modèle ouvert équipé de haut-parleurs de 53 mm de diamètre qui produisent un son puissant, réaliste et précis. Il descend encore plus efficacement dans les basses, ce qui profite aux explosions et scènes d’action des jeux. La scène est latéralement très large, mais reste moins profonde qu’avec l’EPOS-Sennheiser GSP 670. On a également plus de difficultés à discerner la position exacte des bruits et ennemis lorsqu’ils ne sont pas visibles à l’écran. 

EPOS-Sennheiser GSP 670 : conclusion 

Avec l’EPOS-Sennheiser GSP 670, le fabricant allemand signe le casque gamer le plus performant de son catalogue. Il séduit par l’ampleur de la scène sonore et sa capacité à placer chaque effet et détail dans celle-ci. Il nous donne toujours un coup d’avance sur les adversaires qui, même éloignés, ne doivent plus faire le moindre bruit pour ne pas se faire démasquer. Le casque EPOS-Sennheiser GSP 670 nous immerge véritablement au cœur de l’action, renforçant grandement l’expérience de jeux, que ce soit avec un PC ou une console de jeux. 

Nous avons aimé : 

  • La profondeur de la scène sonore 
  • La puissance des basses 
  • La transmission sans fil haut débit 

Nous aurions aimé : 

  • Un format plus compact 
  • Une application Mac 

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.