Naim Uniti Atom Headphone Edition : l’ampli casque come on Naim !

13
4314

Récompensé par un EISA Award 2021-2022, le nouvel ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition reprend les fonctionnalités, les technologies et le design de son cousin l’ampli stéréo Naim Uniti Atom. Véritable modèle tout-en-un, le Naim Uniti Atom Headphone Edition offre un accès direct à des milliers de radios Internet ainsi qu’à Tidal, Qobuz et Spotify grâce à ses connectivités sans fil WiFi et Ethernet. Il intègre par ailleurs un contrôleur Bluetooth pour y associer toute source compatible, telle qu’un smartphone, une tablette ou un baladeur audiophile. 

L’ampli casque et lecteur réseau Naim Uniti Atom Headphone Edition bénéficie du design et de la qualité de fabrication déjà éprouvée de son cousin le Naim Uniti Atom.

Côté connectique, entrées numériques et analogique, sortie pré-out et ports USB-A sont au programme. Il accueille par ailleurs deux sorties casque aux format mini-jack 4,4 mm et 6,35 mm en façade, ainsi qu’une troisième prise au format XLR 4 points à l’arrière. Enfin, son DAC Texas Instrument lui permet de prendre en charge la lecture des fichiers audio 24 bits / 384 kHz et DSD 128. Commercialisé 2899 €, cet ampli casque très haut de gamme saura-t-il rivaliser avec les ténors du marché ?                                                                 

Naim Uniti Atom Headphone Edition : packaging et accessoires

L’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition est conditionné dans un carton marron sur le haut duquel se trouve une poignée pour faciliter son transport. Celui-ci s’ouvre par le haut. Après avoir retiré le surpackaging, nous découvrons une boîte blanche sur laquelle sont inscrits les noms de la marque et de la gamme “Uniti”.

Bien vu, l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition est livré dans une boîte en carton dotée d’une poignée pour un transport facilité.

Une fois le coffret ouvert, nous découvrons en premier lieu deux plaques de polystyrène anthracite. Celle de gauche accueille une pochette noire cartonnée ornée du nom de la marque, à l’intérieur de laquelle nous retrouvons une carte de garantie, un dépliant Spotify, un chiffon doux, un guide de démarrage rapide en anglais et un manuel de sécurité multilingue. La plaque de droite contient quant à elle une élégante télécommande noire dont la façade brillante rappelle celle de l’ampli casque, ainsi que quatre piles LR03.

L’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition est livré avec sa télécommande, deux câbles d’alimentation dont un au format européen, un chiffon doux et toute la documentation nécessaire à son utilisation.

Une fois ces deux plaques retirées, nous découvrons l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition correctement calé par deux Une fois ces deux plaques retirées, nous découvrons l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition correctement calé par deux autres plaques de polystyrène ainsi qu’une petite boîte noire renfermant deux câbles d’alimentation, l’un au standard européen, l’autre au format anglais.

  • 1x télécommande
  • 4x piles LR03
  • 2x câbles d’alimentation : un au standard anglais et un au standard européen
  • 1x chiffon doux
  • 1x guide de démarrage rapide (en anglais)
  • 1x manuel de sécurité multilingue
  • 1x carte de garantie
  • 1x dépliant Spotify

Naim Uniti Atom Headphone Edition : présentation

Le Naim Uniti Atom Headphone Edition s’inscrit dans la gamme Naim Uniti qui comprend le serveur audio Naim Uniti Core (avec lecteur CD et fonction copie), ainsi que les amplis réseau Naim Uniti Atom, Naim Uniti Star et Naim Uniti Nova. L’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition reprend le design et la conception générale de sa version stéréo hi-fi le Naim Uniti Atom. Comme lui, il bénéficie de composants électroniques de grande qualité et profite d’une amplification analogique de classe AB. Il s’en distingue cependant par la mise en œuvre de trois sorties casque, dont deux symétriques, venant remplacer les borniers enceintes au format Naim. Son alimentation surdimensionnée offrant une puissance de 1,5 watts sous 16 ohms lui permet d’alimenter efficacement tous les casques hi-fi du marché avec énergie et musicalité. Connecté, le Naim Uniti Atom Headphone Edition offre un accès à différents services de streaming musicaux ainsi qu’à des milliers de radios Internet et podcasts par le biais de son interface et de son application de contrôle Naim.

Design emblématique

L’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition séduit dès les premières secondes par son élégante sobriété. Fabriqué à la main en Angleterre, cet ampli casque revêt une parure d’un joli noir mat sur son châssis et brillant sur sa face avant (attention aux traces de doigts !). À gauche de l’écran de contrôle se trouvent deux sorties casque ainsi qu’un port USB A. Nous retrouvons de l’autre côté quatre boutons de commande permettant d’effectuer des opérations basiques. La face avant est ornée, sur la partie inférieure gauche, du logo de la marque dans une version rétro éclairée pour une touche d’élégance. Sur le dessus, nous retrouvons l’emblématique potentiomètre, rétroéclairé également, que l’on retrouve sur l’ensemble de la gamme Uniti et sur les célèbres enceintes connectées Muso et Muso QB. 

Sur la face supérieure du Naim Uniti Atom Headphone Edition, nous retrouvons l’emblématique potentiomètre rétro éclairé destiné au contrôle du volume de l’ampli casque.

Au regard de ce bel objet, nul doute que Naim a largement tiré son inspiration du design de l’ampli hi-fi stéréo Naim Uniti Atom ainsi que des enceintes Naim mu-so et Naim mu-so Qb, héritées du fameux amplificateur Naim Statement.

DAC Texas Instrument : 24 bits / 384 kHz, DSD 64 et 128

De conception audiophile, l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition assure la prise en charge des fichiers audio haute résolution. Il est ainsi possible de profiter de contenus FLAC, WAV, AIFF et ALAC (Apple Lossless) jusqu’à 24 bits / 384 kHz, du DSD 64 et 128, mais également de fichiers aux formats moins qualitatifs tels que MP3, AAC, OGG ou encore WMA.

Connectique et connectivité

Sorties symétriques et asymétrique

Côté casque, l’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition accueille sur sa face avant une sortie mini-jack Pentaconn 4,4 mm Côté casque, l’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition accueille sur sa face avant une sortie mini-jack Pentaconn 4,4 mm (symétrique) ainsi qu’une sortie jack 6,35 mm (asymétrique). Enfin, le Naim Uniti Atom Headphone Edition nous offre le plus qualitatif des connecteurs symétriques avec une sortie casque XLR 4 points. Avec une puissance de sortie de 1,5 W sous 16 ohms et ses deux connexions symétriques, l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition constitue un allié de taille pour savourer toute la puissance et la stéréophonie des meilleurs casques hi-fi du marché.

Sources filaires et enceintes actives

L’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition propose 3 entrées numériques S/PDIF, dont deux optiques, pour le relier par exemple à un téléviseur HD ou à un lecteur Blu-ray. Une entrée analogique stéréo est présente, ainsi qu’une sortie pré-out pour brancher un éventuel amplificateur de puissance. Deux prises USB de type A (l’une à l’avant, l’autre à l’arrière) permettent de brancher une clé USB ou un disque dur pour la lecture de fichiers audio.

L’ampli casque Naim Uniti Headphone Edition profite d’une connectique étendue pour faciliter son association avec de nombreuses sources analogiques et numériques.

Enfin, bien que cet ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition se destine en premier lieu à l’alimentation de casques hi-fi, ses sorties XLR et RCA offrent la possibilité de lui associer des enceintes actives (qui embarquent leur propre amplificateur).

WiFi, Ethernet et Bluetooth aptX HD

L’ampli casque et streaming Naim Uniti Atom Headphone Edition offre également une connectivité Internet sans fil via son contrôleur WiFi, et filaire grâce à son port Ethernet RJ45 (câble non fourni).

Quelques secondes ont suffi pour connecter le Naim Uniti Atom Headphone Edition à notre réseau WiFi.

Il intègre par ailleurs un contrôleur Bluetooth compatible aptX HD pour y relier un smartphone, une tablette, un ordinateur portable ou encore un baladeur audiophile, le tout sans fil. À noter que ce type de connexion est recommandé dans le cadre d’une utilisation occasionnelle puisqu’il ne s’agit pas réellement d’une liaison hi-fi. En effet, toute connexion Bluetooth entraîne des pertes de signal, aussi minimes soient-elles. En liaison sans fil, le WiFi via Chromecast sera donc à privilégier pour profiter de tout le potentiel de vos équipements et de vos musiques.

Contrôle de l’ampli : interface, télécommande et application

Contrôle depuis l’interface

L’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition embarque sur sa face avant un large écran LCD de 5 pouces de diagonale. Il se charge d’afficher le menu principal, les opérations de lecture en cours, ainsi que les métadonnées des fichiers audio (photo de pochette, artiste, titre, etc.). Celui-ci n’est pas tactile, raison pour laquelle on retrouve quatre boutons de commandes principaux sur la gauche de l’écran. Ces quatre boutons permettent d’allumer et éteindre l’unité, de lancer la musique ou de la mettre en pause, de sélectionner l’entrée audio souhaitée et d’accéder directement aux favoris enregistrés. 

L’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition affiche la pochette de l’album en cours de lecture.

Contrôle par télécommande

L’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition est entièrement contrôlable grâce à la télécommande fournie. Elle permet d’allumer et d’éteindre l’ampli casque mais également de contrôler le volume, changer de piste, sélectionner une entrée analogique ou numérique, accéder aux favoris, contrôler une installation multiroom ou encore de jouer sur le rétroéclairage de l’ampli (trois positions sont possibles, de la plus faible à la plus forte). Cette télécommande adopte une conception de qualité, reprenant les teintes noires de l’ampli : mat à l’arrière et sur les côtés, et brillant sur sa face avant. Comme lui, elle offre un rétro éclairage bienvenu pour toute utilisation nocturne ou dans la pénombre de manière générale.

Application de contrôle

L’application de contrôle Naim gratuite et disponible pour iOS et Android permet à votre smartphone de faire office de télécommande. En effet, si l’utilisation de cette dernière est requise pour la première mise en route de l’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition, celle-ci peut être remplacée par la suite par l’application Naim. Cette application de contrôle Naim offre une interface un peu plus complète que celle que nous retrouvons sur l’unité.

En plus de pouvoir contrôler votre musique, elle intègre un large panel de commandes allant de la sélection de la source au paramétrage de la mise en veille, et offre aussi un accès direct à l’enregistrement de l’ampli sur le site de la marque.
L’application Naim permet par ailleurs de contrôler simultanément plusieurs équipements de la marque tels que les enceintes Naim Mu-so ou Naim Mu-so Qb, pratique dans le cadre d’une installation multiroom.

AirPlay 2 , DLNA et Google Cast

L’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition intègre les protocoles de streaming audio les plus performants. 

Apple AirPlay 2

Le protocole Apple Aiplay 2 se révèle utile pour diffuser vos contenus audio depuis un Mac, un iPhone, un iPod Touch ou un iPad en qualité CD. Il suffit pour cela de choisir le Naim Uniti Atom Headphone Edition comme périphérique de lecture. 

DLNA

Le protocole DLNA permet au Naim Uniti Atom Headphone Edition de lire les musiques partagées sur le réseau local via des logiciels tels que Foobar. Dans ce cas, les fichiers audio jusqu’à 24 bits / 192 kHz sont lus.

Google Cast

Bonne nouvelle également, le protocole Google Cast est intégré pour l’écoute depuis le navigateur Chrome et depuis toute Bonne nouvelle également, le protocole Google Cast est intégré pour l’écoute depuis le navigateur Chrome et depuis toute application audio Android des fichiers audio ou vidéo, ce qui rend le Naim Uniti Atom Headphone Edition compatible avec Spotify, Deezer, Qobuz, Tidal, Google Music, YouTube, etc. Pour en profiter, il suffit d’ouvrir l’application Google Home, d’ajouter l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition puis de sélectionner “Caster l’audio” directement dans l’application Google Home ou depuis votre application de streaming habituelle.

Il est donc possible de profiter de tous vos contenus audio et vidéo, quel que soit le site ou l’application que vous utilisez. Cette configuration vous permettra alors d’apprécier une lecture directe et sans perte avec le casque de votre choix branché sur l’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition.

Naim Uniti Atom Headphone Edition : spécifications clés

  • DAC Texas Instrument
  • 24 bits / 382 kHz, DSD 64 et 128
  • WiFi et Ethernet
  • Récepteur Bluetooth aptX HD, AAC, SBC
  • Airplay 2, DLNA et Google Cast
  • Spotify connect, Qobuz et Tidal
  • Sorties casques : 4,4 mm, 6,35 mm et XLR 4 points
  • Entrées audio analogiques et numériques
  • Sortie pré-out stéréo analogique
  • Dimensions (lxhxp) : 245 x 95 x 265 mm
  • Poids : 7 kg

Naim Uniti Atom Headphone Edition : mise en oeuvre

Pour ce test de l’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition, nous avons utilisé les casques hi-fi Meze Empyrean (lire le test du Meze Empyrean) en XLR, Focal Utopia (lire le test du Focal Utopia) et Focal Stellia (lire le test du Focal Stellia) en jack 6,35 mm. 

L’ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition est correctement calibré pour fonctionner avec tous les casques hi-fi du marché, y compris les plus exigeants.

Nous avons profité de fichiers HD stockés sur une clé USB ainsi que de nos playlists Qobuz en qualité CD et Hi-Res 24 bits /192 kHz.

Naim Uniti Atom Headphone Edition : impressions d’écoute

Acoustique

Chris Jones – Roadhouses & Automobiles

Nous avons littéralement redécouvert ce morceau (tant écouté) grâce au mariage de l’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition et du casque hi-fi Meze Empyrean connecté en XLR. La scène sonore bénéficie d’une incroyable largeur, les détails sont innombrables. Le Naim sert la musique avec brio, un joli moment de détente !

Orchestre & symphonie

Ennio Morricone – Chi Mai

Ce titre emblématique nous est restitué avec un parfait équilibre entre autorité et douceur. Chaque registre est parfaitement étagé. Les aigus sont clairs et les basses incisives.

Josh Groban – You Raise Me Up

Ce morceau nous a effectivement élevé plus haut que les montagnes ! Chaque instrument est restitué à la perfection, nous avons pu découvrir des détails jamais entendus jusqu’alors. La voix de Josh Groban est d’une clarté sans pareil, nous pouvons même ressentir la pression des doigts du guitariste sur les cordes. Si ce morceau avait tendance à nous donner des frissons, c’est probablement à cet instant qu’il donne tout son potentiel !

Jazz

Louis Armstrong – Cheek to Cheek

Encore une fois, nous bénéficions d’une restitution tout simplement parfaite, y compris dans les plus hautes fréquences. La voix rocailleuse du jazzman profite d’une belle mise en avant.

Pop / Rock

Dire Straits – Money for Nothing

La stéréo nous saisit dès les premières secondes, puis est encore magnifiée avec l’arrivée de la batterie, à partir d’une minute et quinze secondes. L’ensemble percussions et guitares électriques est également parfaitement tenu et impactant. Le Naim Uniti Atom Headphone Edition marque encore un point avec ce morceau incontournable.

Warhaus – Dangerous

Nous ressentons un impact physique tout simplement démentiel. Les basses sont percutantes et semblent nous emporter avec elles vers de profondes abysses. Le duo sensuel s’accompagne d’une ligne instrumentale saisissante. Ici, nous faisons véritablement corps avec la musique. 

Rap

Kofs – Bande Organisée

Sur ce morceau, nous testons la fluidité des registres. L’ensemble Naim / Focal parvient à restituer à la fois les plus hautes et basses fréquences avec une incroyable précision. Encore une fois, nous profitons de basses percutantes et d’aigus clairs et détaillés.

Électro

Glass Animals – Heat Waves

Le duo Naim Uniti Atom Headphone Edition / Focal Utopia a encore frappé. Nous avons littéralement redécouvert ce morceau que nous connaissions pourtant par cœur. Il nous révèle en effet des détails jamais perçus auparavant, le moindre écho est perceptible et la ligne instrumentale profite d’une belle clarté.

Naim Uniti Atom Headphone Edition : comparé à …

Mytek Brooklyn Bridge : commercialisé presque 100 € plus cher, le Mytek est quant à lui compatible avec les fichiers 32 bits / 384 kHz et MQA. Son écran de contrôle se contente d’afficher la résolution des musiques en cours de lecture. Concernant la connectivité, les deux modèles adoptent un contrôleur réseau WiFi et Ethernet. Avantage néanmoins pour le Naim qui embarque un récepteur Bluetooth aptX HD, un écran affichant le menu principal et permettant une navigation fluide entre chaque paramètre ainsi qu’une application de contrôle.

McIntosh MHA200 : cet ampli casque à tubes de la célèbre marque américaine est commercialisé environ 200 € plus cher. Celui-ci bénéficie d’une conception audiophile hors normes. L’avantage revient au Naim en ce qui concerne la connectivité puisqu’il est le seul des deux à proposer une fonction streaming, lecteur réseau, et, plus généralement, les connectivités Bluetooth, WiFi et Ethernet.

Naim Uniti Atom Headphone Edition : pour qui ?

L’ampli casque et lecteur réseau Naim Uniti Atom Headphone Edition se destine à toute personne souhaitant alimenter efficacement un casque hi-fi d’excellente facture tel que le Meze Empyrean, le Focal Utopia ou encore le Sennheiser HD-800S. Relativement compact, l’ampli Naim Uniti Atom Headphone Edition peut être facilement installé sur un coin de bureau, sur une petite table ou encore dans un meuble hi-fi ou TV. Très musical, il saura convaincre les audiophiles les plus exigeants à la recherche d’une source performante et polyvalente pour alimenter idéalement leurs casques favoris.

Naim Uniti Atom Headphone Edition : conclusion

Le Naim Uniti Atom Headphone Edition constitue une solution de choix : à la fois ampli casque et lecteur réseau, il peut trouver sa place comme source audio connectée au sein d’un système existant, être utilisé en simple association avec un casque hi-fi ou être épaulé d’un smartphone, d’une tablette, d’un ordinateur ou encore d’un baladeur audiophile. Très performant du haut de ses 1,5 watts sous 16 ohms, il est en mesure d’alimenter les casques les plus exigeants avec une belle énergie et une très grande musicalité.

Très performant, l’ampli casque et lecteur réseau Naim Uniti Atom Headphone Edition est en mesure de faire ressortir le meilleur de chaque casque hi-fi du marché.

De qualité audiophile, il prend en charge la lecture de fichiers très haute résolution jusqu’à 24 bits / 384 kHz et DSD 128. Ses connectivités WiFi et Ethernet couplées aux protocoles Airplay 2, DLNA et Google Cast font de lui le parfait allié pour le plus grand nombre, que vos préférences s’orientent vers les appareils iOS ou Android/Windows. Sa polyvalence est d’ailleurs poussée à son paroxysme puisqu’il peut également facilement faire office de préampli hi-fi pour une utilisation avec des enceintes actives ou un ampli de puissance.

Nous avons aimé

  • La musicalité, la précision et l’équilibre
  • Le design et la compacité
  • La grande polyvalence
  • L’application de contrôle

Nous aurions aimé

  • Une sortie XLR 4 points à l’avant

Article précédentLes tutoriels Son-Vidéo.com vous accompagnent
Article suivantMini LED / Micro LED : quelles sont les différences ?
C’est tout droit sortie de la fac que j’ai embarqué dans l’aventure Son-Video.com. Bercée par le monde de la hi-fi et du cinéma depuis ma plus tendre enfance, cet univers m’était familier. Alors j’y suis allée. Côté installation, j'ai choisi de jeter mon dévolu sur une paire d'enceintes compactes Q Acoustics 3030i montées sur leurs pieds dédiés, et épaulées par un ancien mais très bon ampli Kenwood KR-V7070.

13 COMMENTAIRES

  1. Bonjour, comment situer cet ampli casque par rapport à la sortie casque du Naim Unity Atom (Hifi), sachant que l’ampli casque coûte plus cher que l’ampli hi-fi correspondant ? Est-ce que c’est 2 fois meilleur, 3 fois meilleur, 10 fois meilleur…?^^

    • Bonjour 🙂
      Étant donné que la conception reste la même, la différence principale se retrouve dans les sorties casques : sur la version hi-fi, on retrouve une sortie casque asymétrique 6,35 mm (donc a priori aussi qualitative que sur la version casque), et sur l’ampli casque on retrouve deux sorties symétriques de plus : 4,4 mm et XLR 4 points. En réalité, si vous disposez uniquement de casque(s) dotés de connecteur(s) 6,35 mm et ne souhaitez pas changer, la version hi-fi devrait donc se révéler amplement suffisante. Sur la version ampli casque, la principale différence vient donc de la présence des sorties symétriques supplémentaires (4,4 mm et XLR 4 points) qui permettent d’offrir d’avantage et puissance ainsi qu’une meilleure séparation des canaux qu’une sortie asymétrique (3,5 mm ou 6,35 mm). À noter que ces types de connecteurs (4,4 mm et surtout XLR 4 points) se retrouvent principalement sur des casques vraiment haut de gamme.

  2. Tout ceci est sidérant ! L’approche commerciale de Focal est tout simplement « dérangeante », pour ne pas dire autre chose…. Aussi, petit rappel, pour ceux qui n’auraient pas suivi… histoire de bien comprendre les raisons de mon courroux.

    Il y a quelques années de cela, Focal se rapprochait d’une boite Française, la société Micromega, à qui elle demandait de réaliser, sous l’étiquette Focal, un ampli Casque. Petite précision, Microméga a déjà à son catalogue, un ampli casque, le « Myzic », dont les performances, outre le fait qu’elles sont excellentes (qobuzissime, etc.), ne sont facturées qu’au tarif de 199€. Quand même,

    Résultat, arrive sur le marché, l’ampli casque « Arche », au prix de 2500€. Youpi ! Très bon produit, la presse adore… Mais pour moi, ce qui est surtout intéressant, c’est de comparer les performances de ces deux produits…Or, si l’on excepte la présence d’amplis en classe A, les performances sont pratiquement à l’identique.. sauf que, le « Mysic » ne coute que 199€…

    Mais quelques années plus tard, même manœuvre, mais cette fois, avec une filiale du groupe Focal, la société Naim. Celle-ci sera à son tour, sollicitée pour développer un ampli casque… Et que font-ils ? Ils reprennent un ampli de chez eux, le Naim Uniti Atom, a qui, toutefois, l’on retire ses sorties Haut-parleurs, que l’on remplace par des sorties casques. Pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple… ? Et puisque l’alimentation d’origine n’est pas touchée, on dispose d’une d’une puissance importante…du coup, il est équipé de 3 sorties casques…

    Par contre, alors que le prix du Naim Uniti Atom n’est « que » de 2599€, le Naim Uniti Atom Headphone Edition passe lui, à 3999€…1000€ de plus, pour rien !!!! Ben voyons.. si ce n’est pas pour se moquer du monde ! Et pour quoi ? Un DAC 24 bits / 384 kHz et la lecture de fichier DSD 64, 128.. Sérieux ? Je veux juste rappeler que chez la concurrence (Astell&Kern, FIO, etc…), ils utilisent des DAC 32 bits, et lisent des fichier DSD, en mode natif, à 22,4 Mhz… Enfin, je dis ça…

    Ne serait-il pas temps d’arrêter de prendre les consommateurs pour ce qu’ils ne sont pas… Je préfère rester poli… Ce serait sympa !!!

    PS : Je suis presque certain que vous ne publierez pas ça, mais au moins, je sais que vous le lirez…ET surtout, ça fait carrément du bien…

    • Pourquoi se désoler que le marché de la hifi puisse se refaire avec cette mode de l’écoute au casque ?! …. si certains sont prêts à mettre autant dans des amplis dédiés tant mieux cela permettra aux fabricants de survivre face aux grands groupes d’électronique grand publique.
      Personnellement je préfère l’écoute sur hp et cd mais avec un système bien optimisé qui me permet d’écouter de la musique classique principalement…. ceci expliquant cela sans doute 😉

    • Pas 3999€, n’exagérons rien, il est à 2899€ chez Son-Video (ce qui est tout de même plus que l’ampli hifi dont il dérive).
      Après il faut voir que le monde de la hifi audiophile a toujours été très snob, il y a des gens qui ne vont pas acheter un ampli à 199€, même si c’est le meilleur, parce que pas assez cher. Ils vont même pas vouloir écouter pour comparer (à supposer qu’ils puissent vraiment faire la différence, on parle surtout d’une clientèle de plus de 50 ans dont l’ouïe pour certains n’est plus opérationnelle à 100%…^^). S’offrir cet engin avec un casque du même acabit revient à rentrer dans un cercle fermé, où le but est d’impressionner son entourage davantage que d’être soi-même impressionné par la beauté et la justesse de la musique écoutée. Il n’y a qu’à voir sur les forums hifi comment les possesseurs d’amplis inaccessibles (genre McIntosh à tubes…) se posent comme des donneurs de leçons face aux modestes propriétaires d’Atolls ou de Yamahas, aux performances pourtant honorables.
      Bref, comme beaucoup d’autres domaines l’audiophilie n’est pas une science exacte et les prix pratiqués ne sont dictés ni par les performances concrètes ni par les coûts de production réels. Les fabricants, eux, l’ont bien compris depuis longtemps…
      Sans vouloir mettre de l’huile sur le feu, je soupçonne depuis un certain temps les organismes tels que What Hifi d’être de mèche avec certains fabricants pour surfer sur les illusions de quelques fortunés 😉

  3. Bonjour,

    Je ne trouve pas les référence du DAC Texas Instrument utilisé dans cette ampli, c’est quand même le composant principal de cet appareil…

  4. Effectivement ! Merci « Anonyme », le prix n’est effectivement, « que » de 2899€.. Mea Culpa ! Mais pour le reste… Et pourquoi, 3 sorties casques ? Écoute en famille, ou écoute en club ? Et pourquoi ne pas avoir tout simplement rajouté une sortie casque, sur me modèle initial ? Ou plutôt, pourquoi avoir retiré les sorties HP ? Et puisque il y a ici, me semble t’il, des connaisseurs, je m’interroge, et je pose la question : faut-il mieux un ampli casque, hasard, l’ampli Naim, ou un DAP, du genre SP2000 d’Astell&Kern ? Merci pour vos commentaires.

    • Il y a bien une sortie casque sur le modèle initial (cf ma 1ère question et la réponse de Lauriane).
      En fait, ils en font pour tous les goûts et tous les budgets, de manière à capter un max de personnes de tous les horizons. Parfois même un seul groupe est derrière plusieurs marques, certaines chères et haut de gamme, d’autres grand public…
      Il n’y a pas forcément de meilleur choix entre un ampli casque ou un DAP, ça dépend de votre usage (nomade ou sédentaire) et de vos goûts. Il existe des baladeurs audiophiles comme le Cayin N8 bien plus chers que cet ampli casque.
      Et il existe même des Dac USB qui vous transforment un simple smartphone en baladeur audiophile. Par ex celui-ci a très bonne réputation, mais Lauriane pourrait vous en parler beaucoup mieux : https://www.son-video.com/article/haute-fidelite-streaming-et-reseau-dac-audio-usb/audioquest/dragonfly-cobalt

  5. A Dubreuil, l’ampli casque Focal Arche est aussi un convertisseur numérique anologique de haute volée ce qui n’est pas le cas du myzic de Micromega et on comprend que le prix n’est pas le même, la comparaison ne tient pas. En ce qui concerne les connexions, les casques haut de gamme sont souvent livrés avec différents câbles et l’on sait qu’une connexion XLR est bien plus qualitative qu’une connexion par jack, de surcroît sécurisée par verrouillage. A Lauriane, quelle différence qualitative à l’écoute entre cet Atom HE et l’Arche Focal ? Merci pour votre réponse.

    • Bonjour Materne Linder,
      Je n’ai pas encore eu l’occasion d’utiliser l’ampli casque Focal Arche, mais il semblerait que ce dernier, en termes de caractéristiques, se place légèrement au-dessus du Naim puisque le Focal dispose d’un DAC compatible 32 bits/768 kHz et DSD 256 alors que le Naim accepte les flux jusqu’à 24 bits/192 et DSD 128. Il n’est néanmoins pas garanti que tout le monde puisse faire la différence à l’écoute.

  6. J’ai quand même une interrogation.. Lorsque je compare les cartes mères du Naim Uniti Atom, du Naim Uniti Atom HDMI, et du Naim Uniti Atom HeadPhone Edition, je remarque une (quasi) similitude ; même structure électronique, même placement des composants, etc. On découvre même, sur le Naim Uniti Atom, un emplacement pour placer la sortie HDMI ; sortie que l’on retrouve sur le Naim Uniti Atom HDMI. Et tous ces appareils ont une sortie casques. Or, le Naim Uniti Atom HeadPhone Edition, est quand même plus cher d’environ 300€, que son grand frère, alors qu’il ne possède pas d’HDMI, et de sortie HP. D’où ma question : est-il véritablement pertinent d’acheter l’Headphone Edition ? Y a t’il réellement une différence de qualité sonore entre les sorties casques de ces trois appareils ? Merci.

    • Bonjour Dubreuil,
      Les sorties casques symétriques 4,4 mm et XLR 4 points sont effectivement parmi les plus qualitatives avec à la clé une meilleure séparation des canaux et une puissance plus importante à volume équivalent. Elles rendront l’achat de cet ampli casque Naim Uniti Atom Headphone Edition utile si vous possédez ou souhaitez acquérir un casque muni de l’un de ces connecteurs.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.