Le cinéma privé spécial couple de Thibault

1
925

Fan de cinéma depuis toujours, Thibault a récemment décidé de vivre au mieux sa passion en concevant sa propre salle de cinéma. En résulte un cinéma privé cosy dans lequel Thibault se détend tous les soirs au son du système Atmos 5.1.2 canaux et s’émerveille devant un grand écran de 332 cm de base. 

Quelle est la superficie de votre cinéma privé ? De la zone technique (électroniques) ?

Les dimensions au placo de cette salle sont de 5,2 x 4 m. Finie, la salle fait 5 x 3,90 m, soit environ 20 m2. Les électroniques sont sur une étagère de 60 cm de large, 50 cm de profondeur et 2,48 m de haut. 

Thibault a conçu un cinéma privé cosy et agréable dans une pièce de 20 m2 pour se détendre devant ses films préférés.

Quand avez-vous décidé de concevoir une salle dédiée au home-cinéma ? Pourquoi créer un cinéma privé ?

Je suis fan de cinéma depuis aussi loin que je me souvienne. J’ai eu un home-cinéma Yamaha pour mon anniversaire étant ado, dont l’ampli me sert encore aujourd’hui pour mes Butt Kicker. J’ai évolué avec des TV de plus en plus grandes pour l’époque (102 puis 140 cm de diagonale). Je n’avais jamais songé à faire une salle cinéma, car pour moi cela n’était même pas possible. C’est il y a 8 ans, en rencontrant mon beau-frère Kevin (salle non dédiée dans son salon, passé dans les années laser) que j’ai découvert le principe d’un vidéoprojecteur avec un Mitsubishi HC6000 qu’il a fini par me revendre, que j’ai commencé à m’intéresser au sujet. 

J’ai ensuite fait la connaissance par hasard de Stephen lors de son festival, le West’n’bike en Savoie. Il s’avère qu’il avait une salle dédiée avec des centaines de figurines et un son vraiment sympa ! C’est ensuite devenu l’un de mes amis les plus proches et j’ai su à ce moment que je ferais ma salle. C’était il y a environ 6 ans. Cependant, étant en location dans deux maisons différentes, je faisais du provisoire. J’ai toujours dit qu’une fois que j’aurais ma maison, je le ferais à fond, ce qui a été le cas lorsque j’ai pu l’acheter il y a un an. À l’époque, j’allais au cinéma 1 à 2 fois par semaine, et quand j’ai goûté au cinéma privé, il n’y a pas photo, surtout le fait de revoir ses films préférés quand on veut. Le confort et la qualité sont complètement différents. Le cinéma devient un luxe aujourd’hui, donc autant le faire chez soi.

J’ai toujours été passionné par le cinéma et c’est par des rencontres et des amitiés que j’ai découvert qu’il était possible de concevoir son propre cinéma privé.

Comment avez-vous organisé les travaux ? Qu’est-ce qui a posé le plus de souci ?

Comme expliqué plus haut, je suis revenu au mur brut afin de tout refaire. J’en ai donc profité pour faire passer un maximum de prises pour tout alimenter. Le plus compliqué a été de délimiter les pièces (32 m2 à séparer en deux avec mon bureau qui est collé à la salle), sachant que dans les vieilles maisons, rien n’est droit et que je voulais tout faire d’équerre. Le plus gros souci a donc été pour moi de caler ma cloison en fonction de la taille de l’écran, sachant que je devais prendre en compte l’isolation, le recul du vidéoprojecteur etc. Au final, je me suis quand même trompé, car je n’avais pas anticipé un châssis de toile aussi épais. Après dans l’ensemble, aucune difficulté, c’est juste qu’il faut tout penser avant de commencer pour être certain de ne rien oublier. 

En combien de temps avez-vous pu réaliser cette salle home-cinéma ?

Travaillant dans la rénovation, j’ai cassé l’intégralité de la pièce existante afin de tout refaire à neuf. Une fois le placo posé, il m’a fallu 14 jours pour faire la salle au complet en y travaillant de 9h à 21h. 

Quelle est la répartition budgétaire consacrée au matériel et aux travaux ?

Je n’ai plus le détail en tête, mais ma salle complète m’est revenue à 12 000 € tout compris, en comptant les remises que j’ai pu avoir. 15 000 € sans remise et sans compter la partie placo. À savoir que je me suis équipé en matériel au fur et à mesure donc le coût de ma salle sur le moment était bien moins élevé.

La pièce en elle-même (moquette, thibaude, fauteuil, tissu, peinture, plafond suspendu, LED, ect.) environ 5000 €. J’ai effectué pas mal de récupération, dont des tasseaux de bois que j’avais dans la pièce pour les cadres, des palettes pour mon estrade, etc. Cela a fortement réduit le coût. On peut rajouter éventuellement 1000 € pour la partie placo.

Pouvez-vous lister le matériel utilisé et pourquoi le choix de ces marques ?

Mon système home-cinéma se compose des éléments suivants : 

  • Vidéoprojecteur : Optoma UHZ65 4K
  • Écran : Aeon Edge Acoustic Pro UHD 332 cm de base
  • Caisson de basses : SVS PB1000
  • Enceintes frontales: 3x Audio SAXO 16
  • Enceintes surround : 2x Audio SAXO 6
  • Enceintes ATMOS : 2x Focal ICW5
  • Lecteur réseau : Zidoo z1000 4K
  • Ampli home-cinéma : Onkyo TX-NR676
  • Ampli Yamaha RX-V371 pour vibreurs Bass Pump III 
  • PS4 / SWITCH / Lecteur Bluray Samsung 

L’Optoma m’a été conseillé par un vendeur, je voulais du laser pour la durée de vie et un modèle qui claque en couleur, vu que c’était dans le but de faire ma salle dédiée.

L’Optoma m’a été conseillé par un vendeur, je voulais du laser pour la durée de vie et un modèle qui claque en couleur, vu que c’était dans le but de faire ma salle dédiée.

Pour les enceintes, j’ai fait un coup de fusil sur le prix et il me fallait des enceintes extra plates pour les cacher derrière le tissu et gagner en longueur de pièce pour mettre un écran plus grand. J’ai donc revendu mon ensemble Jamo S809 pour cet ensemble Audio Saxo. 

Comment pilotez-vous le système ? Applications ? Télécommande universelle ?

Avec les télécommandes de chaque appareil. Je voulais investir dans une télécommande universelle Harmony Elite, mais apparemment la production a été stoppée donc je n’ai pas encore eu de solutions alternatives.

Avez-vous utilisé un traitement acoustique sinon, comptez-vous en utiliser un par la suite ?

Non, j’ai opté pour l’isolation sur le tiers avant avec des panneaux de laine de roche, bien moins coûteux. Cela reste pour moi une salle personnelle et le résultat me convient pleinement. 

Quel est le premier film que vous avez visionné ? Quel est celui qui vous a donné goût au home-cinéma ?

Je fais toujours ma démonstration avec la course de Ready Player One. Le goût au home-cinéma m’a été donné par mon beau-frère Kevin.

À quelle périodicité utilisez-vous cette salle home-cinéma ?

Tous les soirs pour environ deux films. Je l’utilise également parfois le matin pour me lever avec une série. 

J’utilise ma salle de cinéma privée tous les soirs pour environ deux films.

Visionnez-vous autre chose que des films ? Sport ? Série ? Jeux vidéo ? Concerts ?

La salle est toute fraîche, je n’ai donc pas encore eu l’occasion. En revanche, mon utilisation restera principalement axée sur les films, les séries, ainsi que la PS4. Occasionnellement, des simulations de courses avec le PC et parfois avec un casque VR.

Comment souhaitez-vous faire évoluer votre système ?

Pour l’instant rien n’est prévu, mais peut-être un ampli de puissance si j’ai l’occasion d’en tester un pour voir la différence.

Que pouvez-vous donner comme conseil à quelqu’un qui souhaite réaliser une salle comme celle-ci ?

Je dirais que même si l’on voit des salles dédiées avec des budgets astronomiques, on peut tout à fait se faire grandement plaisir avec ses moyens et que jamais on ne regrettera d’avoir fait sa propre salle. Il n’y a rien de compliqué et c’est à la portée de tous. 

Découvrez le cinéma privé de Thibault


Article précédentNetflix annonce l’arrivée de l’AV1
Article suivantInterview de Laurent Rault, directeur commercial Europe chez Audio Pro
DJ à mes heures, grand fan de musiques Soul, Funk, Disco j’aime aussi le rock, le hip-hop, le reggae et la musique latine. The Temptations, Millie Jackson, Cerrone, Donald Byrd ou Hamilton Bohannon... Cinéphile à mes heures, je voue une passion aux westerns (Le bon, la brute et le truand, Jango unchained...), aux films de sciences fictions (Interstellar, District 9...) et films de guerre (La ligne rouge, 1917, Le soldat Ryan...). J’ai hérité de la chaîne hifi de mes parents que j’ai progressivement remplacé dès 2000 lors de mes débuts chez Son-Vidéo.com. Aujourd’hui je suis équipé avec un ensemble Elipson Planet alimenté par un ampli Yamaha en 5.1. Pas de TV mais un projecteur Epson et un écran Lumene motorisé. Deux platines Technics SL1200 avec table de mixage Ecler, platine cassette TEAC et Blu-ray Onkyo complètent mon système audio.

1 COMMENTAIRE

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.