Test Definitive Technology Descend DN12 : triple haut-parleur de 30 cm

0
3921

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 adopte un grand haut-parleur de 30 cm monté dans un volume clos et couplé à deux haut-parleurs passifs de même diamètre. Capable de jouer aussi bas que 25 Hz et doté d’une amplification d’une puissance de 500 W RMS, le caisson Definitive Technology Descend DN12 promet d’apporter une nouvelle expérience subsonique aux bandes sonores des films. Voyons en détail de quoi est-il réellement capable ? 

 Le caisson Definitive Technology Descend DN12 promet des basses puissantes avec ses trois haut-parleurs de 30 cm de diamètre et une amplification de 500 watts RMS.

Definitive Technology Descend DN12 : packaging & accessoires 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 est emballé dans un grand carton à l’intérieur duquel il est correctement calé et protégé. Un tissu synthétique le recouvre pour éviter tout endommagement lors du déballage. Le Definitive Technology Descend DN12 s’accompagne d’un câble d’alimentation, d’un guide d’utilisation et d’une pratique télécommande infrarouge permettant d’ajuster le volume et les réglages à distance (plutôt rare sur un caisson de basses). 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 s’accompagne d’un guide de démarrage rapide, d’un câble d’alimentation et d’une télécommande infrarouge. 

Definitive Technology Descend DN12 : présentation 

Design 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 est l’un des modèles les plus performants de la gamme Descend, mais également l’un des plus imposants. Avec une largeur de 47 cm pour une hauteur de 45 cm et une profondeur de 48 cm, ce caisson Definitive Technology trouve idéalement sa place dans un grand salon ou idéalement dans une salle dédiée. 

Le châssis du caisson Definitive Technology Descend DN12 est conçu en MDF massif de forte épaisseur. Il est monté en charge close et couplé à des renforts internes pour encaisser toute la puissance du haut-parleur et éviter les vibrations et résonances indésirables. À l’extérieur, seule la face supérieure du caisson laisse entrevoir ce châssis MDF. Toutes les faces latérales sont quant à elles recouvertes d’une toile acoustique fixe en tissu noir. En haut de la face avant, le DN12 dissimule un panneau LED affichant le volume, ainsi que les informations des réglages dont la fréquence de coupure, le mode d’égalisation ou encore la phase. Pour ne pas attirer l’œil durant la séance, la luminosité de cet affichage peut être réduite ou entièrement désactivée. Malgré son format assez massif, le caisson Definitive Technology Descend DN12 sait donc se faire entièrement invisible dans le noir et seule la profondeur du grave indique sa présence dans la pièce. 

À l’exception de la plaque supérieure, toutes les faces du caisson Definitive Technology Descend DN12 sont recouvertes d’une grille fixe en tisssu acoustique noir. 

Conception acoustique 

Conçu pour produire un grave profond, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 embarque un haut-parleur actif de 30 cm de diamètre. Celui-ci est monté dans un volume clos et couplé à deux haut-parleurs passifs de même diamètre. Ces derniers soutiennent le haut-parleur actif pour que le DN12 puisse jouer plus fort et plus bas, tout en présentant une distorsion bien inférieure à un subwoofer à charge bass-reflex. Le caisson Definitive Technology Descend DN12 est ainsi capable de descendre jusqu’à 25 Hz tout en conservant une excellente maîtrise des harmoniques.  

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 est équipé d’un haut-parleur actif de 30 cm associé à deux haut-parleurs passifs de même diamètre pour reproduire les basses jusqu’à 25 Hz. 

Pour son alimentation, le haut-parleur actif du caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 fonctionne en tandem avec un module d’amplification numérique de classe H. Cette dernière met en œuvre un amplificateur dont la tension d’alimentation s’adapte ou est modulée par le signal d’entrée. L’alimentation s’adapte pour maintenir continuellement sa tension de sortie à un niveau légèrement plus élevé que nécessaire. Ce procédé limite la puissance perdue dans les transistors de sortie, augmentant ainsi le rendement. Cette conception de classe H permet au caisson Definitive Technology Descend DN12 de délivrer une puissance très confortable de 500 W RMS et affiche des crêtes à plus de 1 500 watts. Grâce à un contrôle et des ajustements en temps réel de la tension du système, le module d’amplification du caisson Definitive Technology Descend DN12 est en mesure de fournir une puissance plus élevée lors des pics transitoires courts, tels que des solos de batterie ou des tirs d’armes dans un film.

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 renferme une alimentation de 500 watts pour alimenter efficacement son haut-parleur de 30 cm. 

DSP et égalisation 

Restituer les basses fréquences nécessite un important débattement du haut-parleur et ainsi un plus grand risque de distorsion qu’avec d’autres registres. Pour limiter cette dernière, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 embarque un processeur numérique fonctionnant sur 56 bits pour  analyser continuellement le mouvement du haut-parleur afin d’en contrôler plus précisément le déplacement. Ainsi, le DN12 peut jouer à des niveaux plus forts, tout en conservant une reproduction naturelle et bien maîtrisée. Lors de ce test, le DN12 n’a jamais montré le moindre signe de faiblesse ou d’écrêtage, même avec son volume à 100 %. 

Toujours du côté des optimisations et traitements numériques, le caisson Definitive Technology Descend DN12 dispose également de trois modes d’égalisation pré-réglés : Flat, Deep et Loud. Ces derniers jouent principalement sur la réponse en fréquence du caisson. Le mode Loud est le meilleur réglage à utiliser pour profiter d’un fort volume avec une distorsion minimale. C’est le mode qu’il faut privilégier lorsque le volume prime sur la reproduction des fréquences les plus basses. Le mode Deep fonctionne pour sa part de manière inverse, en optimisant la restitution des fréquences les plus basses, au sacrifice du volume d’écoute maximal qui est de fait limité. Enfin, le mode Flat n’applique aucune correction. 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 dispose de modes pré-réglés pour facilement ajuster son rendu en fonction de son placement dans la pièce ou de ses préférences. 

En plus de ses égalisations pré-réglées, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 laisse bien évidemment la possibilité à l’utilisateur d’effectuer ses propres ajustements. Pour ce faire, il est possible à l’aide de la télécommande ou de l’interface physique implantée à l’arrière du caisson d’ajuster la fréquence de coupure de 40 à 120 Hz et la phase de – 135° à 180°, par incréments de 45°. 

Le volume, la phase et la fréquence de coupure peuvent aussi se régler manuellement à partir de la télécommande ou de l’interface physique du caisson Definitive Technology Descend DN12. 

Connectique 

À l’arrière, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 intègre une plaque métallique sur laquelle est intégrée la connectique. Cette dernière se compose d’un ensemble de trois entrées, avec une entrée LFE, une entrée RCA stéréo de niveau ligne et une entrée haut-niveau. Le DN12 s’associe ainsi facilement à tout amplificateur, que ce soit sur la sortie subwoofer, pre-out ou directement sur les borniers haut-parleurs. Enfin, une entrée IR permet d’y associer un répéteur infrarouge si vous souhaitez masquer complètement le caisson. Enfin, une entrée Trigger assure le déclenchement du caisson en même temps que l’ampli lorsqu’il est branché en haut-niveau et connecté à la sortie Trigger d’un ampli compatible. S’y ajoute un commutateur pour activer ou non la mise en marche et la mise en veille automatique du caisson lorsqu’il reçoit ou non un signal de l’ampli (auto stand by). Un interrupteur général permet également de couper complètement l’alimentation de ce caisson de basses lorsqu’on ne l’utilise pas.

Grâce à ses entrées RCA stéréo, LFE et haut-niveau, la caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 s’associe facilement à tout amplificateur.

Definitive Technology Descend DN12 : mise en oeuvre 

Nous avons testé le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 dans une des trois salles home-cinéma du magasin Son-Vidéo.com Paris Est. Il était associé à un ensemble home-cinéma 5.1.2 composé d’enceintes encastrables Focal 300 IC LCR5 et d’un amplificateur Marantz SR-8015 relié en LFE au moyen d’un câble Audioquest Irish Red

Côté réglages, nous avons configuré le crossover du caisson sur le mode LFE afin de régler la fréquence de coupure directement depuis le menu de l’ampli. Nous avons réglé la phase à 0° et nous avons placé le commutateur On/Off sur auto pour que le caisson sorte automatiquement de sa veille à l’allumage de l’ampli, ce qui a fonctionné à chaque utilisation. Enfin, l’égalisation a oscillé entre le mode Deep et Loud, en fonction des besoins. 

Definitive Technology Descend DN12 : impressions d’écoute 

Lors de la première utilisation, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 s’est montré assez réservé. Les basses étaient timides et manquaient d’impact, même en poussant le volume du caisson. Pour le débrider, nous avons dû augmenter le niveau de la sortie LFE du Marantz. Dès lors, le DN12 se montre plus généreux, mais nécessite tout de même de pousser le volume pour correctement s’animer. 

Avec le film Seul Sur Mars, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 fait bonne figure et apporte de la profondeur à la bande sonore. À fort volume, le décollage de la navette est reproduit de manière crédible, prenante et sans une once d’essoufflement ou de talonnement. Durant la séance, le caisson contribue grandement à accentuer les moments de tension. Sans être abyssal, le grave produit est suffisamment profond et énergique pour rythmer les scènes d’action avec détermination et une agréable intensité. 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 rythme les scènes d’action avec détermination et une agréable intensité. 

Sur le film Jurassic Park, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 renforce le caractère angoissant du film en donnant du corps et de la présence aux pas des dinosaures. Leurs rugissements gagnent en autorité, en crédibilité et sont plus que jamais effrayants. Dans l’ensemble, le caisson Definitive Technology Descend DN12 ne cherche pas à faire dans la démesure ni dans le démonstratif. Il reste fidèle à la bande son qu’il rend plus vivante et plus physiologique lors des scènes d’action, mais sans jamais prendre le pas sur les autres canaux. L’ensemble gagne alors en réalisme et en densité avec des basses fréquences plus profondes et plus denses. 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 sublime le film Jurassic Park en renforçant la présence des dinosaures. 

Dans un dernier temps, nous avons profité de la fonction Spotify Connect de l’ampli Marantz pour tester le Definitive Technology Descend DN12 avec de la musique. Incontestablement, la présence dans le grave est renforcée, au profit d’un message sonore qui semble mieux étagé et plus lisible. L’écoute gagne en dynamique, en assise et en profondeur. On profite de plus d’informations dans le bas du spectre, contribuant au relief de la scène et à une meilleure incarnation des instruments. Enfin, les attaques sont franches et aucun traînage n’est à déplorer. 

Definitive Technology Descend DN12 : comparé à… 

Magnat Omega CS 12 : proposé au même tarif, ce caisson de basses Magnat est un modèle clos équipé d’un haut-parleur de 30 cm de diamètre couplé à une amplification de 525 watts RMS. Sur le terrain, le Magnat Omega CS 12 est capable de délivrer avec plus de puissance et plus de présence les infra-graves. Côté design, le Magant Omega CS 12 présente un châssis noir laqué lui conférant une plus grande noblesse. Ce revêtement laqué présente cependant l’inconvénient de refléter la lumière de la TV ou du projecteur. De plus, l’affichage sur la face avant ne peut pas être désactivé, contrairement au Definitive Technology Descend DN12. Ce dernier se montre donc plus discret. 

Le Magnat Omega CS 12 se montre un peu plus généreux dans l’infra-grave, mais présente l’inconvénient d’adopter une surface laquée pouvant attirer l’œil durant la séance. 

SVS SB-2000 Pro : commercialisé à partir de 1099 €, le SVS SB-2000 Pro a reçu en 2020 le prix EISA du meilleur caisson de basses au monde. Il présente des mensurations un peu plus compactes qui facilitent encore plus son intégration. Côté technique, le SVS SB-2000 Pro est équipé d’un haut-parleur de 30 cm de diamètre couplé à une amplification de 550 watts RMS en classe D. Son haut-parleur monté en charge close offre une reproduction jusqu’à 19 Hz et une excellente réponse transitoire. Les basses sont un peu plus profondes et plus puissantes qu’avec le Definitive Technology Descend DN12 lors des scènes d’action les plus intenses. 

Definitive Technology Descend DN12 : pour qui ? 

Le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 s’adresse principalement aux cinéphiles à la recherche d’une solution efficace pour apporter de l’amplitude et de la profondeur aux scènes d’action. Il offre alors une expérience plus physiologique et plus réaliste, pour une immersion sonore encore plus impactante, que ce soit sur les films, les séries ou les jeux vidéo. En raison de son format assez important et ses trois haut-parleurs de 30 cm, le caisson Definitive Technology Descend DN12 trouvera plus facilement sa place dans une salle dédiée ou un salon de plus de 30 m2. 

Le Definitive Technology Descend DN12 s’adresse aux cinéphiles à la recherche d’un caisson capable d’apporter une nouvelle expérience sur les films, les séries ou les jeux vidéo, sans pour autant prendre le pas sur le reste de la scène. 

Definitive Technology Descend DN12 : conclusion 

Au premier abord, le caisson de basses Definitive Technology Descend DN12 peut sembler timide et manquer d’énergie. Cependant, après quelques ajustements à la fois sur l’ampli et sur le caisson, on profite de basses plus généreuses, à condition de pousser aux ¾ le volume. Le caisson Definitive Technology Descend DN12 affiche alors une très belle réactivité et parvient à délivrer des basses fermes et toujours bien maîtrisées. Il dynamise le rendu et apporte de la matière, sans jamais s’imposer sur les autres registres et effets, ni écraser l’auditeur sous le poids de sa présence.

Nous avons aimé 

  • La télécommande 
  • Les nombreux réglages 
  • La maîtrise des basses 

Nous aurions aimé 

  • Plus de puissance à faible volume 
  • Des basses encore plus profondes 

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.