Test Roksan Attessa BluOS : ampli connecté puissant et intuitif

4
5822

L’amplificateur Roksan Attessa BluOS délivre 2 x 80 watts (8 ohms) et se connecte au réseau pour le streaming, les webradios, l’accès aux musiques partagées sur le réseau local et le multiroom. Sa connectique comprend des entrées analogiques et numériques, dont une entrée phono MM et deux ports USB (lecture à partir d’une clé USB ou d’un disque dur). Avec cet ampli Roksan Attessa BluOS vendu 1900€, le fabricant britannique promet des performances haute fidélité et une grande simplicité d’utilisation. La promesse est-elle tenue ?

Amplificateur Roksan Attessa BluOS
Joliment dessiné, doté d’une belle réserve de puissance, d’une connectique étendue et compatible avec les principaux services de streaming, l’ampli Roksan Attessa BluOS a tout pour plaire.

Roksan : la marque

Roksan a été fondée en 1985 par Tufan Hashemi et Touraj Moghaddam, diplômés de l’Université de Londres, de l’Imperial College of London et du Queen Mary College. Le nom Roksan lui-même est dérivé du nom de Roxana, fille du roi perse Darius. Cela reflète étroitement l’héritage persan et les racines de Hachemi et de Moghaddam. Sans surprise, de nombreux noms d’appareils Roksan font référence à des noms de villes, de lieux et de personnages célèbres de la Perse.

La platine vinyle Xerxès, du nom du célèbre roi perse, est la première production sortie des ateliers Roksan en 1985. Cette platine à entraînement par courroie sans sous-châssis suspendu défie la conception conventionnelle des platines de l’époque et séduit de nombreux critiques hi-fi par le sérieux de sa construction et par sa qualité sonore. Cette combinaison d’innovation, de qualité audio et de fiabilité constitue encore aujourd’hui l’ADN de la marque.

Enchaînant les succès avec les enceintes bibliothèque Darius (1986), la platine vinyle Radius (1990), le lecteur CD ROK DP1 (1991) ou encore le combiné transport CD-DAC-Alimentation séparée baptisé Attessa CD Playing System (1992), Roksan se fait rapidement une place parmi les meilleurs fabricants d’éléments hi-fi sur le marché britannique puis international. 

Amplificateur Roksan Kandy K3 INT V2
Adoptant une conception entièrement symétrique, doté d’une solide alimentation et capable de délivrer 2 x 140 watts de puissance sous 8 ohms, l’ampli Roksan Kandy K3 INT v2 figure parmi les électroniques phares du fabricant.

Parmi ses plus belles réussites, on peut citer les électroniques Kandy (amplis, lecteurs CD, tuners FM, amplis de puissance…) déclinées en plusieurs évolutions depuis la fin des années 90 avec en point d’orgue la gamme Roksan Kandy K3 sortie en 2014 et toujours au catalogue du fabricant après une évolution avec notamment l’ampli stéréo Roksan Kandy K3 INT v2, l’ampli de puissance Roksan K3 et le lecteur CD Roksan K3 CD DI.

En novembre 2016, Roksan est racheté par la marque d’enceintes Monitor Audio, mais continue à développer ses gammes et à proposer de nouveaux appareils innovants et toujours aussi séduisants parmi lesquels on retrouve des amplis de puissance, des amplis hi-fi stéréo, des lecteurs CD, des platines vinyle ainsi que des transports numériques

En 2021, le nom Attessa revient ainsi sur le devant de la scène sous la forme d’une gamme comprenant la platine vinyle Roksan Attessa, le transport CD Roksan Attessa CD, l’ampli stéréo Roksan Attessa et l’ampli WiFi/Bluetooth Roksan Attessa BluOS qui fait l’objet de ce test.

Roksan Attessa BluOS : packaging & accessoires

L’ampli Roksan Attessa BluOS est livré dans un emballage très soigné avec une attention particulière apportée à sa protection ainsi qu’à celle de ses différents accessoires. Les mousses épaisses et denses qui l’entourent éliminent tout risque de choc durant le transport. En plus de l’ampli Roksan Attessa BluOS, le carton contient deux câbles d’alimentation (GB et Europe), un manuel utilisateur, une télécommande infrarouge avec ses piles et un module USB WiFi avec une rallonge USB de soixante centimètres.

Roksan Attessa BluOS : présentation

Entièrement développé en interne au Royaume-Uni puis assemblé en Chine, l’ampli Roksan Attessa BluOS conjugue la technologie de streaming haut de gamme BluOS avec des performances audio élevées et un design industriel minimaliste très réussi. Le fabricant britannique promet de retrouver avec cet ampli les qualités d’un système hi-fi de pointe tout en conservant une grande simplicité d’utilisation. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS
D’une grande sobriété, le design de l’ampli Roksan Attessa BluOS ne perd pas l’utilisateur avec une multitude de boutons de commande. La qualité de finition est irréprochable et l’éclairage orangé de l’interface lui donne beaucoup de cachet.

Design

Très beau avec sa façade fine et épurée rehaussée par ses éclairages orangés, l’ampli Roksan Attessa BluOS respire la solidité et séduit dès la première prise en main par sa qualité de fabrication. L’assemblage est particulièrement soigné, les matériaux sont de très bonne qualité.

Minimaliste, la façade en aluminium brossé de l’ampli Roksan Attessa BluOS accueille un imposant potentiomètre en position centrale. Il est encadré par une barre d’affichage à caractères oranges sur fond noir qui lui confère une allure vintage. La partie gauche de l’interface graphique indique la source en cours de lecture par un pictogramme tandis que sa partie droite matérialise le volume sonore sélectionné par de petites barres verticales. Au nombre de vingt, chacune s’allume ou s’éteint à demi puis complètement à mesure qu’on augmente ou qu’on baisse le volume sonore, offrant ainsi quarante gradations de volume au total. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (détail)
Le niveau du volume sonore est matérialisé par de multiples barres verticales orangées bien visibles, même de loin. Le potentiomètre de volume sert également de sélecteur de source.

Le potentiomètre central assure le réglage du volume sonore ainsi que la sélection de la source. Il faut le maintenir enfoncé légèrement puis le tourner vers la droite ou vers la gauche pour faire défiler les différentes sources. Chaque changement de source se manifeste alors par une légère vibration grâce au retour haptique du potentiomètre.

À l’extrême gauche de la façade se trouvent le bouton de mise en marche/veille de l’ampli ainsi que trois boutons de commande de lecture (titre précédent, lecture/pause, titre suivant) qui sont opérant pour les sources Bluetooth et le streaming. C’est une fonction assez rare sur les amplis connectés qu’on retrouve sur l’amplis Bluesound Powernode, compatible BluOS justement.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (détail)
À côté du bouton de mise en marche/veille se trouvent les trois touches de contrôle de la lecture. À leur droite, l’afficheur indique la source sélectionnée avec un pictogramme orangé.

L’ampli Roksan Attessa BluOS est par ailleurs livré avec une télécommande infrarouge compacte assurant le contrôle des principales fonctions.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (télécommande)
Compacte et légère, la télécommande de l’ampli Roksan Attessa BluOS assure la sélection de la source, le contrôle de la lecture audio et celui du volume sonore.

Puissance 2 x 80 watts

Conçu pour délivrer un son énergique et transparent, l’amplificateur Roksan Attessa BluOS est capable d’alimenter efficacement une paire d’enceintes bibliothèque ou une paire d’enceintes colonne. Il intègre pour cela un puissant transformateur d’alimentation d’une capacité de 400 VA. Cette grande réserve de courant lui permet de répondre aux moindres écarts dynamiques de la musique et de tenir d’une main ferme les haut-parleurs de grave des enceintes. 

Cette alimentation fournit également à chaque composant de l’ampli Roksan Attessa BluOS un courant propre et stable, pour leur garantir un fonctionnement optimal, gage d’une écoute précise et sans interférence. Cette solide alimentation se traduit sur la balance par un poids conséquent de presque 10,5 kg, imputable également au châssis en acier et en aluminium de forte épaisseur qui stabilise l’ensemble en éliminant efficacement les vibrations en plus de limiter les interférences externes. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS
Sous le capot du Roksan Attessa BluOS, perforé de part et d’autre pour assurer une bonne dissipation de la chaleur, se trouve un transformateur d’alimentation torique de 400VA offrant une très grande réserve de puissance à cet ampli.

Ainsi paré, l’amplificateur Roksan Attessa BluOS est en mesure de délivrer 2 x 80 watts de puissance sous 8 ohms ou 2 x 130 watts sous 4 ohms avec une belle énergie et une maîtrise de tous les instants. Il peut donc alimenter sans difficulté la majorité des enceintes colonne et des enceintes bibliothèque du marché, y compris des modèles dotés de haut-parleurs de grand diamètre.

Streaming et multiroom

L’amplificateur Roksan Attessa BluOS peut se connecter facilement au réseau local et à Internet, avec un câble Ethernet ou sans fil en WiFi. Il faut dans ce dernier cas connecter la clé USB WiFi fournie à l’un de ses deux ports USB. Celle-ci est automatiquement détectée et opérationnelle après quelques dizaines de secondes. On peut alors connecter l’ampli au réseau WiFi domestique en utilisant l’application BluOS téléchargeable gratuitement sur les magasins d’applications iOS et Android. Une fois l’ampli détecté par l’application et connecté au réseau local, on peut lui donner un nom personnalisé si on le souhaite.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (module USB WiFi)
L’ampli Roksan Attessa BluOS est livré avec un module USB WiFi et une rallonge USB (60 cm) pour la connexion sans fil au réseau local et à Internet.

Lorsqu’il est connecté au réseau local et à Internet, l’ampli Roksan Attessa BluOS accède à toutes les musiques partagées sur le réseau local, à d’innombrables webradios et à la diffusion depuis différents services de streaming en ligne comme Qobuz, Spotify Connect, Deezer, Tidal, Amazon Music et bien d’autres encore.

Application BluOS

L’application BluOS est un modèle du genre et figure parmi les plus complètes et les plus agréables à utiliser pour contrôler la lecture audio et gérer sa musique du bout des doigts. En plus des fonctions de lecture standard (lecture/pause, titre suivant/précédent), elle regroupe et donne accès dans une seule interface à la musique stockée localement et aux services de diffusion musicale en ligne. Le seul reproche qu’on puisse lui faire concerne l’intégration des différents services de streaming proposés, pas toujours à la hauteur des applications originales en termes d’ergonomie et de complétude des services proposés. L’accès au Flow Deezer est ainsi relégué dans la section des Radios Deezer. Curieux.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (application BluOS)
L’application BluOS intègre nativement de nombreux services de streaming en ligne dont Qobuz, le service de streaming Hi-Res français.

L’application BluOS permet aussi d’insérer l’ampli Roksan Attessa BluOS dans un système multiroom compatible. Il est alors possible d’écouter de la musique sur tous les appareils compatibles BluOS de la maison. 

Enfin, les utilisateurs d’un appareil Apple (iPhone, iPad, iPod ou Mac) peuvent pour leur part profiter de la diffusion AirPlay 2 via le réseau local pour écouter toutes leurs musiques directement depuis les applications dédiées, sans passer par l’application BluOS. En l’absence de compatibilité Chromecast, les utilisateurs Android doivent passer par BluOS ou bien utiliser la liaison sans fil Bluetooth. 

Bluetooth aptX

Si vous ne souhaitez pas relier cet ampli à Internet et au réseau local, vous pouvez exploiter son contrôleur Bluetooth pour écouter de la musique sans fil à partir d’un smartphone, d’une tablette, d’un ordinateur ou encore d’un baladeur compatible. La prise en charge des codecs SBC et AAC assure une compatibilité avec toute source Bluetooth tandis que le codec aptX autorise une diffusion à haut débit avec les sources compatibles, pour une qualité d’écoute améliorée. Néanmoins, si vous souhaitez profiter pleinement des qualités musicales de cet ampli, il est recommandé de privilégier la diffusion sans fil en WiFi via l’application BluOS.

DAC 24 bits / 192 kHz

La connectique de l’ampli hi-fi Roksan Attessa BluOS permet d’y associer de nombreuses sources analogiques et numériques. Toutes les entrées numériques (optiques, coaxiales, USB, réseau et Bluetooth) bénéficient du travail de conversion du DAC Burr Brown compatible avec les flux PCM jusqu’à 24 bits / 96 kHz via les entrées optiques et 24 bits / 192 kHz à partir des entrées coaxiales, USB et réseau. Les entrées coaxiales sont également compatibles avec le format MQA lorsqu’elles sont associées au transport CD Roksan Attessa CD. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (détail)
La section numérique de l’ampli Roksan Atessa compte deux entrées optiques, deux entrées coaxiales, deux ports USB et un port Ethernet qui profitent des bons services d’un DAC Burr Brown compatible 24 bits / 192 kHz. Dommage qu’un port HDMI ARC ne soit pas présent.

Par contre, si vous possédez une collection de titres au format DSD, vous ne pourrez pas les lire nativement avec cet ampli sur ses entrées numériques. Il faudra les convertir en DoP (DSD over PCM) et passer par l’application BluOS. Enfin, si vous comptez y relier votre TV, il faudra le faire en liaison optique puisque cet amplificateur ne possède pas de port HDMI.

Entrées ligne et phono, prise casque

La connectique analogique de cet ampli Roksan Attessa BluOS comprend deux entrées ligne RCA et une entrée phono. Cette dernière permet d’y associer une platine vinyle équipée d’une cellule à aimant mobile (MM). Une sortie pré-amplifiée stéréo est également de la partie pour la connexion au choix d’un ampli de puissance ou d’un voire deux caissons de basses. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (détail)
La connectique analogique de l’ampli Roksan Attessa BluOS n’est pas pléthorique mais suffit à connecter les sources actuelles, du lecteur CD à la platine vinyle. Les borniers enceintes de belle facture acceptent les fiches bananes et le câble enceintes de forte section.

Notez qu’une sortie casque mini-jack est également présente en façade, capable d’alimenter un casque hi-fi ou des écouteurs intra-auriculaires d’une impédance comprise entre 16 ohms et 300 ohms. Elle a pu sans peine alimenter le casque Focal Elegia (35 ohms) et le vénérable casque Sennheiser HD540 Reference (300 ohms), même s’il a fallu pousser le volume au-delà de 50% avec ce dernier pour lui permettre de s’exprimer pleinement. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (sortie casque)
L’ampli casque du Roksan Attessa BluOS peut alimenter sereinement un casque hi-fi, y compris un modèle à l’impédance assez élevée.

Enfin, une entrée et une sortie trigger permettent de synchroniser la mise en marche et la mise en veille de l’ampli avec les sources connectées.

Roksan Attessa BluOS : spécifications clés

  • Puissance 2 x 80 W RMS (8Ω)
  • Châssis en aluminium et métal
  • Transformateur torique 400 VA
  • DAC 24 bits / 192 kHz
  • Ethernet, WiFi, Bluetooth aptX, AirPlay 2
  • Application de lecture et de contrôle BluOS
  • Entrée Ligne et phono MM
  • Entrées optiques et coaxiales
  • Sortie casque en façade
  • Borniers enceintes à vis compatibles fiches bananes

Voir les caractéristiques complètes de l’ampli Roksan Attessa BluOS.

Roksan Attessa BluOS : mise en œuvre

Pour ce test de l’ampli Roksan Attessa BluOS, nous l’avons successivement associé aux enceintes bibliothèques Focal Aria 906 K2 (1490 €) et Bowers & Wilkins 705 Signature (3400 €). 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS + Focal Aria 906 K2
Dans un premier temps, ce sont les enceintes Focal Aria 906 K2 que nous avons associées à l’ampli Roksan Attessa BluOS.

Posées sur une paire de pieds d’enceintes NorStone Stylum 3, ces enceintes bibliothèque étaient reliées à l’ampli avec le câble d’enceintes monté QED XT40i. Nous avons profité des services de musique en ligne Qobuz (abonnement Studio – Lecture FLAC Hi-Res jusqu’à 24 bits / 192 kHz) et Deezer (abonnement HiFi – Lecture FLAC 1411 kbps en qualité CD) mais aussi des fichiers audio Hi-Res stockés sur un ordinateur et partagés sur le réseau local. L’ampli était connecté sans fil au réseau local via le kit routeur et répéteur WiFi Netgear Orbi RBK852.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS + B&W 705 Signature
Dans un second temps, ce sont les enceintes B&W 705 Signature que nous avons choisi d’alimenter avec cet ampli Roksan Attessa BluOS.

Nous avons par ailleurs relié la sortie optique du téléviseur mini LED TCL 65C825 à l’une des deux entrées optiques de l’ampli Roksan Attessa BluOS pour réaliser des écoutes home-cinéma stéréo. L’ampli était relié à l’une des prises directes de la multiprise Taga Harmony PF2000 tandis que la TV était reliée à l’une des prises filtrées.

Pour profiter des services de streaming en ligne et de la lecture des fichiers audio partagés sur le réseau local, il est impératif de passer par l’application BluOS. Une fois celle-ci téléchargée et lancée sur le smartphone, elle effectue une recherche des lecteurs BluOS compatibles. Le Roksan Atessa BluOS détecté, on sélectionne le réseau WiFi auquel on souhaite le connecter puis on choisit ensuite un nom à donner à l’ampli avant qu’il se connecte au réseau local et vérifie la présence éventuelle d’une mise à jour logicielle, ce qui fut le cas lors de ce test.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (application)
La configuration WiFi de l’ampli Roksan Attessa BluOS ne prend que quelques minutes.

Une fois cette procédure terminée, la section lecteur réseau de l’ampli est opérationnelle et l’application peut être utilisée pour en contrôler toutes les fonctions, y compris la sélection de la source (entrées physiques ou bien services de musiques en ligne, webradios et musiques partagées sur le réseau local). 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (application)
En plus d’assurer la sélection des sources reliées physiquement à l’ampli, l’application BluOS donne accès à de multiples services de streaming en ligne et webradios.

Parmi les points forts de l’application BluOS, on soulignera la prise en charge de très nombreux services de musique en ligne, y compris en haute résolution pour certains. Sont ainsi accessibles Amazon Music, Deezer HiFi, Napster, Qobuz (Hi-Res), Spotify Connect et Tidal (MQA). Parmi les services de radio Internet disponibles, on retrouve TuneIn Radio, iHeartRadio, Calm Radio et Radio Paradise. Difficile donc de ne pas trouver son bonheur parmi les nombreux services de musique en ligne et webradios proposés. 

Roksan Attessa BluOS : impressions d’écoute

Que ce soit avec les enceintes Focal Aria 906 K2 ou les Bowers & Wilkins 705 Signature, le Roksan Attessa BluOS séduit par son énergie et sa puissance parfaitement maîtrisées. 

Sur la bande originale de Birdman et l’album Random Access Memory (Daft Punk) depuis Qobuz comme sur l’album Exodus de Bob Marley via le réseau local, le grave est profond, impactant et très bien tenu, rythmant efficacement chaque morceau sans jamais nuire aux autres registres. Les aigus sont bien ciselés, sans aucune acidité et le registre médium se déploie avec beaucoup de naturel. 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS (application)
La lecture de musiques Hi-Res via le réseau local nous a permis d’apprécier les capacités d’analyse du DAC intégré du Roksan Attessa BluOS ainsi que les qualités dynamiques de son amplification.

Cet ampli montre par ailleurs d’excellentes capacités à déployer la musique dans l’espace, avec une belle amplitude et une grande précision. La scène sonore est aérée, les instruments respirent, il y a de l’espace entre eux et ils sont bien détourés. Globalement, la présentation est réaliste, les timbres sont justes et l’énergie est là (grave intense et bien tenu). 

Amplificateur Roksan Attessa BluOS
Malgré une écoute simplement stéréo, la bande son du film Les gardiens de la galaxie se révèle très immersive grâce à une belle amplitude et une énergie impressionnante fournies par le couple Roksan Attessa BluOS – Focal Aria 906 K2.

En écoute home-cinéma stéréo, sur Les gardiens de la galaxie visionné sur Disney+ comme sur la série Netflix Arcane, l’ampli Roksan Attessa met sa réserve de puissance à profit pour servir les bandes son avec une belle énergie, une fois encore. La largeur de la scène sonore permet de profiter à plein des effets stéréo pour vivre les épisodes de la série d’animation française en totale immersion, avec des impacts puissants si nécessaire mais également de la subtilité et des nuances lors des dialogues.

Amplificateur Roksan Attessa BluOS
La bande originale de la série Netflix Arcane profite pleinement des qualités musicales de l’ampli Roksan Attessa BluOS qui nous régale les oreilles, en duo avec les enceintes B&W 705 Signature.

Les seuls points négatifs que nous ayons pu relever lors de nos différentes écoutes sont un léger bourdonnement audible “à vide” lorsqu’on colle l’oreille aux enceintes, quelle que soit la source écoutée, et un “Plop” qui survient dans les enceintes quelques secondes après la mise en route et la mise en veille de l’ampli.

Roksan Attessa BluOS : comparé(e) à…

Roksan Attessa BluOS Vs Cambridge EVO 75 (1990 €)

Ampli Cambridge EVO 75
Le Cambridge EVO 75 qui dispose d’une entrée HDMI ARC est par ailleurs compatible Chromecast, contrairement au Roksan.

L’amplificateur hi-fi Cambridge EVO 75 se montre plus polyvalent que le Roksan grâce notamment à son entrée HDMI ARC, aujourd’hui incontournable sur tout ampli connecté qui se respecte. Il offre également la compatibilité Chromecast qui, tout comme l’AirPlay concurrent, permet de diffuser de la musique sans fil très facilement directement depuis toute application de lecture audio. Comme le Roksan, le Cambridge dispose d’une puissance suffisante pour alimenter la majorité des enceintes bibliothèque et colonne du marché (2×75 watts sous 8 ohms). Cerise sur le gâteau, il intègre un écran couleur en façade. L’Attessa se distingue cependant du EVO 75 par son impact et le côté très énergique de son amplification de classe A/B, les modules d’amplification Hypex du Cambridge paraissant un peu plus sages en comparaison.

Roksan Attessa BluOS Vs Lyngdorf TDAI-1120 (1999 €)

Ampli Lyngdorf TDAI-1120
Un peu moins puissant que le Roksan, le Lyngdorf ne manque cependant pas d’arguments, à commencer par le calibrage Room Perfect qui transfigure l’écoute. 

La puissance plus modeste du Lyngdorf TDAI-1120 (2×60 watts) n’ôte rien à sa musicalité ni à sa capacité à produire une scène sonore holographique, capacité sublimée par le calibrage Room Perfect qui améliore à la fois le réalisme, la vivacité et la sérénité de l’écoute. Légèrement moins impactant que le Roksan, le Lyngdorf n’en reste pas moins l’un de nos amplis connectés préférés pour ses qualités hautement musicales. À l’usage, même si l’application BluOS du Roksan se montre très plaisante, la compatibilité AirPlay et Chromecast du TDAI-1120 lui donne l’avantage en termes d’ergonomie et de simplicité d’utilisation au quotidien.

Roksan Attessa BluOS : pour qui ?

L’ampli Roksan Attessa BluOS s’adresse à ceux qui cherchent un modèle connecté offrant une puissance confortable pour alimenter tout type d’enceintes, bibliothèques et colonne, en préservant l’énergie et l’équilibre des enregistrements originaux. Il ravira les mélomanes en quête d’un ampli offrant une grande variété d’accès à la musique grâce à sa connectivité étendue et aux nombreux services de streaming intégrés à l’application BluOS. Il séduira également par son esthétique, sa qualité de fabrication et sa simplicité d’utilisation exemplaire, avec ou sans application. 

Roksan Attessa BluOS : conclusion

Avec le Roksan Attessa, le fabricant britannique propose un ampli en classe AB très bien né qui dispose d’une solide réserve d’énergie et sert la musique avec une belle vitalité. Il peut alimenter efficacement la majorité des enceintes bibliothèque et colonne du marché, même un peu gourmandes en courant. On peut par ailleurs l’associer à des enceintes coûtant deux à trois fois son prix, voire plus, sans crainte de limiter les performances de celles-ci. La scène sonore est réaliste (aération, détourage, étagement, placement), les timbres sont justes et l’alimentation solide permet de profiter d’un grave intense et bien tenu. 

Ampli Roksan Attessa BluOS
Difficile de ne pas succomber à l’esthétique et aux qualités musicales de ce très bel ampli Roksan Attessa BluOS qui sert la musique avec une énergie et une vitalité très appréciables. Nous ne sommes pas pressés de le rendre au fabricant !

Bien que l’application BluOS soit réussie, on regrettera sur cet ampli l’absence de compatibilité Chromecast qui lui offrirait une exhaustivité complète en matière de services de streaming depuis Android, comme la compatibilité AirPlay le permet depuis iOS sur les périphériques Apple. Dommage également que le DSD ne soit pas nativement pris en charge et qu’un port HDMI ARC ne soit pas présent. Ceux pour qui ces fonctions sont indispensables pourront se tourner vers la version non connectée de l’ampli Roksan Atessa et y ajouter un lecteur réseau audio qui propose ces options comme le Bluesound Node (2021).

Nous avons aimé

  • Le design et la qualité de fabrication
  • La réserve de puissance
  • L’impact et la profondeur du grave
  • L’énergie et l’équilibre global
  • L’application BluOS
  • Les nombreux services de streaming pris en charge

Nous aurions aimé

  • La prise en charge du DSD
  • Un port HDMI ARC
  • Une compatibilité Chromecast

4 COMMENTAIRES

  1. A la lecture du test je me verrais bien avec cet ampli (la capacité d’impact et le rendu des percussions sont essentiels dans mon écoute, choses sur lesquelles le TDAI-1120 n’a pas su m’émerveiller).
    Les quelques limites relevées ne sont pas très significatives dans mon utilisation, mais j’en vois d’autres malheureusement concernant l’ergonomie qui pourraient me freiner : la télécommande IR est vraiment trop sommaire, sans possibilité de sélectionner une radio internet pré-enregistrée, pas plus qu’une source donnée (il faut pour ça faire défiler l’ensemble des sources) ; à vérifier aussi qu’on puisse modifier le volume avec la même finesse que depuis l’appli, nombreux sont en effet les nouveaux amplis (dont le mien actuel) à ne proposer qu’une variation brutale du volume depuis la télécommande, un choix totalement incompréhensible pour moi.
    On dirait que les fabricants pensent que la télécommande IR fait double-emploi avec l’appli et a vocation à disparaître à l’avenir. Je suis personnellement d’un avis totalement opposé, écoutant tous les jours plusieurs sources du matin au soir et ayant à portée de main à la fois l’appli et la télécommande : en pratique je n’ai envie de lancer l’appli que pour sélectionner un album, mais pour lancer une radio internet, changer de volume ou basculer sur la télé, je n’ai absolument pas envie de devoir recourir à l’appli, même si celle-ci reste ouverte en permanence. En effet, cela suppose d’allumer la tablette au préalable (alors qu’une pression sur une touche de la télécommande est immédiate) ou alors de quitter l’écran en cours d’utilisation pour aller sur l’appli hifi, d’aller ensuite sur la page qui permet de sélectionner la source ou bien la radio internet ou encore le volume… bref cela prend plus de temps qu’avec la télécommande IR, cela consomme de la batterie sur le tel ou la tablette, cela interrompt l’activité en cours sur ce même tel ou tablette, sans compter que le potard sur appli est difficile à utiliser pour un réglage fin (je parle pour mon D-stream actuel mais je mettrais ma main au feu qu’il en est de même pour la plupart des amplis connectés). Puissent les fabricants tester leurs matos en conditions d’utilisation réelles à défaut de me lire !

  2. Bonjour,
    Effectivement, il est regrettable que la télécommande ne propose pas de touches de raccourcis directs vers des présélection et qu’il soit nécessaire pour cela de passer par l’application, un reproche qu’on peut adresser à de nombreux autres fabricants, je suis d’accord avec vous.
    En ce qui concerne le réglage de volume, je vous rassure, il présente le même niveau d’ajustement que vous utilisiez le potentiomètre, la télécommande ou l’application.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.