Test Astell & Kern UW 100 : performances hi-fi et isolation passive de pointe

0
1293

C’est au tour d’Astell&Kern de se lancer sur le marché très prolifique des écouteurs intra auriculaires sans fil. Après KEF et B&W en 2021, la marque sud coréenne fait son entrée dans l’arène avec les écouteurs True Wireless Astell&Kern AK UW100. Commercialisés à 299 euros, ces écouteurs compatibles aptX Adaptive embarquent un transducteur à armature équilibrée Knowles et un DAC AK4332 par oreillette. Ces écouteurs conçus pour l’écoute hi-fi nomade sauront-ils se distinguer parmi une offre pléthorique ?

Astell&Kern AK UW100 close up
Les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern AK UW100 reprennent l’esthétique typique de la marque et embarquent un DAC AKM AK4332 par oreillette.

Packaging et accessoires

Les écouteurs AK UW100 sont livrés dans un carton compact orné d’une reproduction de la face arrière de ceux-ci. Sur le côté de la boîte se trouve une liste des caractéristiques principales de ces écouteurs True Wireless. On retrouve ainsi avec les écouteurs Astell&Kern AK UW100 :

  • le boîtier de charge
  • le câble USB-C vers USB-A
  • cinq paires d’embouts en silicone de différentes tailles
  • la carte de garantie
  • le manuel d’utilisation

Présentation

Les intra-auriculaires AK UW100 sont les premiers écouteurs True Wireless (Bluetooth zéro fil) de la marque coréenne avant tout connue pour ses baladeurs audiophiles tels que le Astell&Kern A&norma SR25 MKII, Astell&Kern KANN Alpha, Astell&Kern A&Futura SE180 ou encore le Astell&Kern A&ultima SP2000T. Le fabricant n’en est donc pas à son coup d’essai lorsqu’il est question d’associer haute-fidélité et écoute nomade. On retrouve l’esthétique typique d’Astell&Kern au premier coup d’oeil caractérisée par un design anguleux et l’association de noir et de gris anthracite. Une identité visuelle forte que l’on retrouve bien entendu sur les baladeurs de la marque, mais aussi avec les écouteurs intra-auriculaires filaires Astell&Kern Zero 1 et l’enceinte connectée Astell&Kern Acro Be100. Le boîtier de charge adopte également cette esthétique. Relativement volumineux en comparaison de la taille moyenne des boîtiers pour écouteurs True Wireless, ce boîtier permet de recharger trois fois les écouteurs pour une autonomie totale de 24 heures. 

Astell&Kern AK UW100 écouteur et boîtier
Les écouteurs Astell&Kern AK UW100 affichent une autonomie de 6 heures et peuvent être intégralement rechargés 3 fois avec le boîtier, pour une autonomie totale de 24 heures.

Les écouteurs AK UW100 sont dénués de fonction de réduction de bruit active par choix. En effet, la marque a clairement fait part de sa décision de passer outre cette fonction pour éviter toute altération du signal et de lui préférer une isolation passive de qualité. L’isolation passive reposant en grande partie sur le choix d’embouts appropriés pour la morphologie de l’utilisateur ou utilisatrice, les écouteurs Astell&Kern AK UW100 sont livrés avec cinq paires d’embouts en silicone de différentes tailles. 

Bluetooth aptX Adaptive

Les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern AK UW100 embarquent une puce Bluetooth 5.2 avec support des codecs SBC, AAC et aptX Adaptive. Ce dernier rassemble les avantages des codecs aptX HD et aptX Low Latency pour assurer une excellente synchronisation audio et vidéo ainsi qu’une transmission du signal en haute résolution jusqu’à 24 bits / 48 kHz. Développé pour optimiser automatiquement le son et faire évoluer dynamiquement le débit binaire pour s’adapter et ajuster la qualité sonore, le codec aptX Low Latency permet de profiter de la meilleure transmission Bluetooth sans fil possible. 

Capture écran aptX Adaptive
Les écouteurs True Wireless Astell&Kern AK UW100 se connectent automatiquement en mode aptX Adaptive avec les appareils compatibles.

Connexion Bluetooth multipoint

Compatibles avec la fonction Bluetooth multipoint, les intra-auriculaires AK UW100 peuvent être appairés avec plusieurs appareils simultanément. Cette fonction permet non seulement de passer facilement d’un appareil à l’autre, mais vous pouvez également écouter de la musique diffusée depuis une tablette tout en recevant les notifications et appels téléphoniques de votre smartphone. 

Bluetooth multipoint Astell&Kern AK UW100
Grâce à leur fonction Bluetooth multipoint, les écouteurs Astell&Kern AK UW100 peuvent être connectés à plusieurs appareils simultanément. Il est ainsi possible de passer facilement d’un appareil à l’autre, ou de regarder une vidéo sur une tablette tout en recevant les notifications d’un téléphone.

Interface tactile, assistants vocaux et contrôle par application

Les écouteurs AK UW100 sont dotés d’une interface de contrôle tactile permettant d’activer ou de désactiver le mode transparence, d’activer le contrôle vocal de l’appareil appairé, d’ajuster le son et de contrôler la lecture en cours (lecture, pause, piste suivante, piste précédente). Deux microphones intégrés permettent également de prendre un appel entrant ou de le rejeter en appuyant une fois ou deux fois sur l’oreillette droite. L’application AK TWS constitue quant à elle un excellent outil de contrôle et de personnalisation. Celle-ci permet non seulement de choisir le degré de transparence sur quatre niveaux lorsque ce mode est activé, mais elle donne également accès à une fonction d’égalisation (quatre modes pré ajustés : bass, high, vocal, game), et permet de modifier les commandes tactiles de chaque oreillette. De quoi assurer une expérience entièrement personnalisée pour un plus grand confort d’utilisation. 

Capture_ecran_AK TWS-AKUW100
L’application AK TWS permet d’ajuster le niveau de la fonction transparence, mais aussi de choisir un mode d’égalisation ou encore de modifier les commandes tactiles.

DAC AKM AK4332 et transducteur à armature équilibrée Knowles

Avec les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern AK UW100, le fabricant coréen a voulu privilégier avant tout la qualité sonore. Outre la transmission aptX Adaptive, cela se manifeste par l’intégration d’un DAC dédié dans chaque écouteur. En effet, la majorité des écouteurs intra-auriculaires True Wireless utilise le convertisseur intégré à la puce Bluetooth. Cependant, ces DAC sont souvent développés dans un souci d’économie d’énergie et non de qualité sonore. Les écouteurs Astell&Kern font donc appel à un DAC 32 bits AKM AK4332 par oreillette pour garantir une conversion parfaite des signaux et ainsi offrir une écoute de haute précision.

Les écouteurs AK UW100 se distinguent de leurs concurrents par l’utilisation d’un unique transducteur à armature équilibrée Knowles large bande par oreillette à la place du traditionnel transducteur dynamique. Conçu pour offrir un haut médium et des aigus d’une grande précision, ce type de transducteur se montre généralement plus timide dans le grave.

Vue intérieure AK UW100

Spécifications clés

  • Écouteurs intra-auriculaires fermés
  • Forte isolation passive
  • DAC AKM AK4332ECB
  • Transducteurs équilibrés Knowles
  • Interface de commande tactile
  • Application de contrôle
  • Mode transparence à 4 niveaux
  • Compatibles avec les assistants vocaux
  • Codecs compatibles : SBC, AAC et aptX Adaptive
  • Autonomie des écouteurs : 6 heures
  • Autonomie du boîtier de charge : 18 heures

Mise en oeuvre

Lors de ce test des écouteurs intra-auriculaires Astell&Kern AK UW100, nous les avons appairés à un smartphone Android compatible aptX Adaptive. Nous avons écouté des pistes grâce à un abonnement Qobuz Studio Sublime ainsi que des albums en qualité CD téléchargés depuis notre collection d’albums Bandcamp. De manière à tester l’isolation passive et la fonction de transparence, nous avons testé les écouteurs dans un bureau, mais aussi dans la rue, en promenade et dans un magasin.

Si la mise en place des écouteurs se fait assez facilement une fois que le geste d’insertion / rotation est acquis, nous avons trouvé que le confort de port des écouteurs intra-auriculaires AK UW100 était loin d’être optimal. En effet, à cause de leur taille imposante et de leur design anguleux, les oreillettes peuvent causer une certaine gêne aux petites oreilles. Rien de vraiment rédhibitoire lorsque l’on écoute de la musique pendant un trajet d’une ou deux heures, mais cela peut affecter le confort d’écoute général pour certaines personnes lorsque l’on utilise les écouteurs toute une matinée ou lors d’un long trajet en avion, par exemple.

AK UW100 détail
Les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern UW100 sont assez imposants et se distinguent au premier coup d’œil de leurs concurrents.

Impressions d’écoute

Les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern AK UW100 séduisent rapidement grâce à leur clarté et l’aération de la scène sonore. Ces qualités que l’on retrouve typiquement avec les transducteurs à armature équilibrée ne sont cependant pas ternies par un manque de basses comme on pourrait le craindre avec l’utilisation d’un seul transducteur Knowles par écouteur. Sans être physiologique, le grave est présent et propre lorsque la fonction d’égalisation est désactivée. Une fois celle-ci passée en “bass emphasis mode” on retrouve un grave étonnamment texturé et profond sans pour autant être excessif. L’utilisation d’un convertisseur dédié par écouteur porte clairement ses fruits. Grâce à une scène sonore spacieuse et des plans bien étagés, les écouteurs True Wireless AK UW100 offrent une reproduction d’un grand naturel. On se retrouve plongé au cœur de la musique, entouré d’instruments aux timbres riches. Dès les premières notes du morceau Zero Day (Qobuz 24 bits / 88,2 kHz) du groupe américain Nothing, les premiers accords de guitare offrent un naturel saisissant. L’arrivée du reste des instruments remplit la scène sonore sans la compresser alors que la voix noyée dans l’écho se détache du reste sans que l’on perde le moindre détail. Les deux guitares sont positionnées de chaque côté et reproduites avec une précision qui donne vie à ce titre. 

Astell&Kern AK UW100 Qobuz - Nothing
Grâce à leur prise en charge du codec aptX Adaptive, les écouteurs Astell&Kern AK UW100 garantissent une qualité de transmission sans fil optimale.

Sur le titre Freddie Freeloader (Qobuz 24/192) issu de l’album Kind of Blue de Miles Davis, les UW100 dévoilent tout leur savoir-faire en matière de spatialisation. Alors que la trompette de Davis se promène d’un côté à l’autre de la scène sonore, on retrouve la batterie à notre droite, le piano à gauche et la contrebasse au centre, chaque élément bénéficiant de tout l’espace nécessaire pour entendre les moindres nuances de jeu. 

Mission accomplie pour le fabricant qui a voulu se passer d’une fonction de réduction de bruit active. L’isolation passive est excellente et l’association avec le mode transparence très efficace fait de ces écouteurs des modèles d’une grande polyvalence qui peuvent vous accompagner dans les endroits bruyants comme au bureau. 

Astell&Kern AK UW100 Qobuz - Miles Davis
La large scène sonore et la spatialisation précise offertes par les écouteurs Astell&Kern AK UW100 plongent l’auditeur au cœur de la musique.

Les modes d’égalisation remplissent parfaitement leur fonction. Ceux-ci viennent compléter les performances d’écouteurs déjà bien à l’aise avec tous les styles de musique que nous avons écoutés. Un mode d’égalisation personnalisable pour encore plus de polyvalence aurait été la cerise sur le gâteau. Nous n’avons remarqué aucune latence avec les vidéos, ce qui permet de profiter de YouTube ou des services de streaming vidéo depuis un smartphone ou une tablette.

Comparés à…

B&W PI5 : vendus 249 €, les PI5 sont plus lourds que les écouteurs Astell&Kern AK, ils se montrent cependant plus confortables grâce à une conception qui se cale mieux dans l’oreille. Ces derniers se présentent également comme des écouteurs True Wireless conçus pour une écoute hi-fi et bénéficient d’une fonction de réduction de bruit et d’un DSP propréitaire, mais ils ne parviennent pas à égaler la précision et l’impression d’espace offertes par les écouteurs Astell&Kern. Les écouteurs B&W PI7 se présentent comme les véritables rivaux des AK UW100, mais l’écart de 100 euros entre les deux modèles est un argument qui fera pencher la balance en la faveur des UW100 pour de nombreuses personnes. 

Klipsch T5 II True Wireless ANC : les écouteurs Klipsch bénéficient d’une plus grande autonomie et d’une fonction de réduction de bruit active. Ils séduiront plus facilement les utilisateurs ayant tendance à passer beaucoup de temps dans les transports. Sur le plan des performances sonores, les Astell&Kern AK prennent indéniablement le dessus. Avec leur DAC embarqué, leur transducteurs Knowles large bande et leur prise en charge du Bluetooth aptX Adaptive, les AK UW100 se positionnent parmi les meilleurs de leur catégorie lorsqu’il est question de qualité sonore.

AK UW 100 lifestyle 002
À l’instar des baladeurs de la marque, les écouteurs Astell&Kern AK UW100 se placent parmi les intra-auriculaires True Wireless offrant les meilleures performances musicales dans cette gamme de prix.

Pour qui ?

Les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern AK UW100 sont destinés aux mélomanes à la recherche d’une écoute de qualité tout en s’affranchissant totalement de liaison filaire. Les utilisateurs ayant du mal à faire tenir des écouteurs relativement volumineux dans leurs oreilles devront cependant s’assurer que l’écoute prolongée de ces écouteurs ne leur cause pas de gêne. Particulièrement recommandés avec une source prenant en charge le codec aptX Adaptive, les AK UW100 parviennent à tirer leur épingle du jeu en se plaçant parmi les écouteurs True Wireless hi-fi les plus performants dans cette  gamme de prix.

AK UW 100 lifestyle 003
Avec les AK UW100, Astell&Kern prend le parti de remplacer la réduction de bruit active par une isolation passive d’excellente qualité et remporte son pari.

Conclusion

Si nous avons trouvé l’ergonomie perfectible, celle-ci n’est pas intégralement rédhibitoire. En effet, la restitution riche, équilibrée et détaillée ainsi que le sens de l’échelle dont font preuve les écouteurs intra-auriculaires True Wireless Astell&Kern AK UW100 sont des arguments de poids en leur faveur. À aucun moment l’absence de réduction de bruit active ne leur fait défaut tant l’isolation passive est efficace. Musicalement parlant, le fabricant a réussi un véritable coup de maître avec l’intégration d’un DAC AKM associé à un transducteur à armature équilibrée par oreillette. 

Nous avons aimé

  • La scène sonore spacieuse
  • La reproduction équilibrée et naturelle
  • La fonction transparence très efficace
  • La prise en charge de l’aptX Adaptive
  • L’isolation passive

Nous aurions aimé

  • Un design plus compact et moins anguleux
  • Une fonction d’égaliseur à bandes dans l’application
  • Une fonction de réduction de bruit active compte tenu du prix

Article précédentQobuz : La chronique musicale de Charlotte
Article suivantComparatif des meilleures enceintes d’extérieur 2022
Amateur de disques vinyle et passionné d'obscurs sous-genres musicaux, mes préférences cinématographiques s'orientent vers les films d'horreur, des classiques Universal aux slashers et films fantastiques des années 80, ainsi que vers la période américaine d'Alfred Hitchcock. Côté matériel je privilégie une installation hi-fi épurée et sobre pour l'écoute de supports physiques et l'utilisation d'un ensemble DAC / écouteurs intra-auriculaires pour les plateformes de musique dématérialisée telles que Qobuz et Bandcamp.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.