Test Dali Katch 2 un charme musical indéniable

0
592

L’enceinte Bluetooth portable Dali Katch 2 est la seconde version du fabricant danois spécialiste de la hifi depuis 1983. Cette enceinte nomade voit son autonomie augmenter et prend désormais en charge le Bluetooth apt-X HD. Puissance annoncée de 50 watts, autonomie de 30 heures, USB pour assurer la charge du smartphone et 6 haut-parleurs sont au programme. À 399 €, la Dali Katch 2 concurrence t-elle les ténors du marché que sont les Bose, Marshall, Sonos ou JBL ? 

L’enceinte Bluetooth portable Dali Katch 2 associe une conception acoustique très aboutie avec un design vraiment séduisant. Trois différents coloris sont proposés.

Dali Katch 2 : packaging & accessoires 

L’enceinte Bluetooth Dali Katch 2 est livrée dans un joli carton peu épais à l’intérieur duquel elle est logée dans un élégante pochette en tissu idéale pour la protéger lors des voyages. On trouve également l’alimentation, le guide de démarrage rapide sur une feuille schématique et la carte d’enregistrement avec QR Code. 

Ici pas de grosse surprise, l’enceinte est livrée avec le strict minimum dont l’alimentation et une pochette en tissu bien pratique pour protéger ce petit bijou technologique. 

Dali Katch 2 : présentation 

L’enceinte Dali Katch 2 séduit au premier regard et ne laisse vraiment pas indifférent. À la prise en main son poids d’à peine plus d’un kilo nous fait ressentir immédiatement la qualité des matériaux utilisés. Son gabarit surprend légèrement tant il est rare de trouver des enceintes Bluetooth adoptant ce design assez unique. Dans ce domaine les cylindres et parallélépipèdes sont rois avec parfois quelques petites enceintes circulaires. Le design ovale permet à cette enceinte portative de se distinguer aisément de la concurrence. Sa grande poignée en cuir offre une bonne prise en main et s’accroche au besoin sur une branche lors du pique-nique dominical. La Dali Katch 2 est aussi dotée d’un châssis en polymère de bonne épaisseur accompagné de deux grilles sur chaque face derrière lesquelles on trouve les haut-parleurs. De petits patins en caoutchouc assurent une excellente stabilité lorsqu’elle est posée sur un support. 

La conception close de l’enceinte Dali Katch 2 fait appel à 4 haut-parleurs actifs et deux radiateurs passifs pour assurer une musicalité exemplaire.

Avec un poids de près de 1,1 kg, la Dali Katch 2 se destine à être facilement transportée d’une pièce à l’autre de la maison, sur la terrasse ou dans le jardin. Ses dimensions compactes (14  x 27 pour moins de 5 centimètres d’épaisseur) lui permettent d’être facilement glissée à plat dans dans une valise pour l’emmener aux 4 coins du monde. 

La poignée de la Dali Katch 2 est fixée sur une glissière qui permet de la rétracter aisément lorsqu’elle n’est pas utilisée.

Dali Katch 2 : autonomie de 30 h 

Utilisation nomade oblige, l’enceinte Bluetooth Dali Katch 2 embarque une batterie rechargeable de 3300 mAh lui conférant une autonomie exceptionnelle de 30 heures. Pratique, l’enceinte Dali Katch 2 dispose également d’une entrée USB de type B pour recharger un smartphone. Dali annonce un temps de chargement d’environ 2 heures. Précisons que l’enceinte fonctionne également lorsqu’elle est branchée sur la prise secteur. Alimentation 15 volts pour 2,8 ampères et 42 watts.

La connectique est assez minimaliste avec le connecteur de recharge, une prise auxiliaire et un port USB permettant la recharge du smartphone par exemple. 

Dali Katch 2 : Bluetooth 

L’enceinte Dali Katch 2 est compatible avec le protocole aptX HD. Le baladeur Onkyo que nous lui avons associé a immédiatement annoncé la couleur lors du premier appairage en affichant le fameux logo “Qualcomm aptX”. Il est ainsi possible de diffuser de la musique depuis un smartphone, une tablette, un ordinateur ou un baladeur audiophile (en qualité CD avec les appareils compatibles). L’appairage en une touche bien identifiée avec le logo Bluetooth s’est opéré en quelques secondes.

Pour profiter de la meilleure connexion sans fil possible nous avons associé l’enceinte Dali Katch 2 avec notre fidèle baladeur HD Onkyo compatible apt-X.

Dali Katch 2 : conception hifi 

Sous son élégant design, l’enceinte Dali Katch 2 intègre deux amplificateurs numériques de classe D de 25 watts chacun, chargés d’alimenter deux haut-parleurs médium/grave de 9 cm à longue excursion et deux tweeter de 21 cm de diamètre. Chaque face de l’enceinte émet donc toutes les fréquences, du grave à l’aigu. La musique rayonne alors à 360° autour de l’enceinte. Ainsi, peu importe la position de l’enceinte ou des auditeurs en extérieur, la musique sera perçue de tous. C’est un des atouts de cette Dali Katch 2 car nombre d’enceintes Bluetooth sont directives et doivent être placées face à l’auditoire pour que le son soit perçu uniformément. La Dali Katch 2 s’en affranchit et pourra ainsi se placer au centre d’une table de jardin. Les 4 haut-parleurs actifs sont assistés par 2 modèles passifs pour assurer un bon niveau de basses. Pour un réglage plus fin, il est possible de modifier manuellement l’égalisation (2 positions) en fonction du placement de l’enceinte : contre un mur ou en espace libre (dedans ou dehors).

L’enceinte Dali Katch 2 offre une conception parfaitement symétrique avec la diffusion du son de part et d’autre du coffret, assurant une propagation de la musique à 360°.

Dali Katch 2 : mise en œuvre 

La mise en œuvre de l’enceinte Dali Katch 2 est d’une simplicité absolue. À l’allumage, le voyant Power clignote 3 secondes et émet une mélodie. Précisons qu’il est dans un premier temps nécessaire de mettre la Dali Katch 2 en mode appairage en appuyant sur le bouton Bluetooth dédié situé sur le dessus de l’enceinte. La fonction NFC présente sur la majorité des téléphones autorise l’appairage en approchant simplement l’émetteur (smartphone, baladeur ou tablette) au récepteur (l’enceinte Dali). L’enceinte confirmera le bon appairage en émettant une mélodie.

D’une simplicité d’utilisation enfantine, la Dali Katch 2 s’allume et diffuse la musique quasi instantanément après l’allumage.

Une fois l’enceinte Dali Katch 2 appairée, il suffit de lire de la musique ou n’importe quel contenu vidéo pour qu’elle en diffuse le son. Les touches supérieures permettent d’augmenter ou de baisser le volume. Quatre voyants LED autour du bouton d’allumage lumineux indique le niveau sonore. Ce dernier propose 40 paliers de réglage sans jamais faire saturer l’enceinte. Lors de notre test, nous nous sommes placés à 30 mètres de l’enceinte sans obstacle et les commandes ont toujours répondu sans aucune latence.

L’enceinte nomade Dali Katch 2 peut diffuser de la musique en Bluetooth même si elle est éloignée de l’émetteur de plus de 30 mètres (sans obstacle).

Dali Katch 2 : impressions d’écoute 

Nous avons dans un premier temps testé l’enceinte Dali Katch 2 connectée en Bluetooth apt-X avec notre fidèle baladeur HD Onkyo. Sur le titre Billie Jean de Michael Jackson, la Dali Katch 2 impressionne par la clarté du son. Les basses ne sont pas envahissantes et les ingénieurs Dali ont fait le choix de ne pas faire descendre trop l’enceinte dans le grave. La musique est ainsi reproduite très naturellement. À aucun moment les basses ne débordent sur les autres registres. L’enceinte Dali Katch 2 est très plaisante à écouter. Même à fort volume, elle ne souffre d’aucune saturation et on prend plaisir à pousser l’enceinte dans ses retranchements. On ne peut que saluer la conception de cette enceinte qui permet de maîtriser tout risque de débordement des haut-parleurs de grave tout en conservant une finesse de conception exceptionnelle. Magique !

Un baladeur audiophile (ici le Onkyo DPX-1) ou un smartphone seront les meilleurs compagnons de route de l’enceinte portable Dali Kach 2. 

Nous avons dans un second temps associé l’enceinte Bluetooth Dali Katch 2 avec un iPhone 8 (AAC). Sur le titre Lose Yourself d’Eminem, l’enceinte Dali Katch 2 démontre qu’elle peut jouer tous les styles de musique sans sourciller. La restitution est parfaite et on ressent parfaitement chaque impact rythmique. On hoche la tête, on tape du pied, la Dali Katch se fait oublier et on incrémente de quelques paliers le volume… Pari réussi.

On prend plaisir à emmener la Dali Katch 2 dans le jardin, à côté du barbecue ou simplement posée à côté des convives lors d’un apéritif en extérieur.

Dali Katch 2 : comparée à… 

Sonos Move : commercialisée à 399 €, la Move est une incontournable dans ce segment de prix. Elle offre l’accès au multiroom, au WiFi, à la reconnaissance vocale et à de multiples fonctions que la Dali ne propose pas. La Sonos Move est plus volumineuse, donc moins transportable et ne pourra s’envisager qu’en écoute à domicile. Elle est en effet plus difficile à transporter avec son poids de 3 kg. La Move offre un niveau de basses supérieur parfois un peu envahissant. Son design est quelconque là où la Dali mise sur le charme, tant au point de vue esthétique que musical.

La Sonos Move semble en concurrence directe avec la Dali Katch 2. Cependant, la première est plutôt pensée pour un fonctionnement résidentiel tandis que la seconde peut être utilisée partout, même en voyage.

Dali Katch 2 : conclusion 

Avec la Dali Katch 2, le fabricant danois propose une solution séduisante et simplissime pour écouter de la musique avec une très bonne qualité sonore, en voyage ou chez soi. 

Nous avons aimé : 

  • Les qualités musicales
  • Le design
  • Les haut-parleurs à 360°

Nous aurions aimé : 

  • On cherche encore…

Article précédentLes nouveautés du salon High End 2022 de Munich
Article suivantMcLaren et Bowers & Wilkins : le début d’un long partenariat
DJ à mes heures, grand fan de musiques Soul, Funk, Disco j’aime aussi le rock, le hip-hop, le reggae et la musique latine. The Temptations, Millie Jackson, Cerrone, Donald Byrd ou Hamilton Bohannon... Cinéphile à mes heures, je voue une passion aux westerns (Le bon, la brute et le truand, Jango unchained...), aux films de sciences fictions (Interstellar, District 9...) et films de guerre (La ligne rouge, 1917, Le soldat Ryan...). J’ai hérité de la chaîne hifi de mes parents que j’ai progressivement remplacée dès 2000 lors de mes débuts chez Son-Vidéo.com. Aujourd’hui je suis équipé avec un ensemble Elipson Planet alimenté par un ampli Yamaha en 5.1. Pas de TV mais un projecteur Epson et un écran Lumene motorisé. Deux platines Technics SL1200 avec table de mixage Ecler, platine cassette TEAC et Blu-ray Onkyo complètent mon système audio.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.