iOS 16 permet d’améliorer le son Spatial Audio avec l’appareil photo de l’iPhone

0
290

Lors de la Keynote du 6 juin 2022, Craig Federighi, vice-président senior de l’ingénierie logicielle chez Apple, a annoncé que les utilisateurs d’iOS 16 pourront utiliser l’appareil photo TrueDepth de leur iPhone pour créer un profil Spatial Audio personnalisé !

Introduite l’année dernière par la marque à la pomme, la technologie Spatial Audio permet de créer un espace sonore tridimensionnel et une scène sonore ouverte pour retrouver un placement plus précis des objets sonores. Avec un casque Apple AirPods Max, ou des écouteurs True Wireless Apple AirPods 3 ou Apple AirPods Pro, les utilisateurs peuvent alors profiter d’une expérience sonore plus immersive, digne d’un concert.

casque Apple AirPods Max
Le casque à réduction de bruit Apple AirPods Max permet de profiter de la technologie Spatial Audio avec Apple Music et Netflix une fois associé à un iPhone ou un iPad.

L’appareil photo TrueDepth de l’iPhone est déjà utilisé par la firme de Cupertino pour la reconnaissance faciale. Pour ce faire, elle projette et analyse des milliers de points invisibles, afin de créer une carte de profondeur et de capturer une image infrarouge de votre visage. iOS 16 décline cette capacité pour mesurer les spécificités de votre oreille. Selon Apple, l’appareil photo TrueDepth de l’iPhone peut désormais scanner le conduit auditif de l’utilisateur, ainsi que l’environnement qui l’entoure, de façon à proposer une écoute tridimensionnelle beaucoup plus précise. On peut supposer que l’utilisateur devra prendre plusieurs photos de ses oreilles sous différents angles afin de créer un profil sonore sur mesure et bénéficier d’une expérience sonore unique.

Guide Tout comprendre sur le Spatial Audio Apple

Article précédentTest Blu-ray : Mort sur le Nil
Article suivantYamaha TW-E7B et TW-ES5A : les écouteurs qui préservent votre audition
Traductrice et rédactrice avec des goûts très éclectiques en matière de musique et de cinéma. Lorsque je ne suis pas au travail, vous pouvez me retrouver en train de regarder “Lost in Translation” de Sofia Coppola pour la centième fois, ou d’écouter un disque de David Bowie, Kate Bush, Joy Division ou Daft Punk sur ma platine Rega Planar 1. Étant d’origine britannique, je suis également adepte de séries à l’humour absurde comme Monty Python’s Flying Circus et The Mighty Boosh !

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.