Test casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : le meilleur du sans fil et de la haute fidélité

5
931

Le casque Bluetooth Mark Levinson N° 5909 est un modèle haut de gamme avec réduction de bruit active. Compatible LDAC et aptX Adaptative, il dispose de transducteurs de 40 mm de diamètre avec une membrane recouverte de béryllium. Le fabricant promet ainsi de révéler toutes les nuances et les subtilités de vos musiques préférées. Ce casque très confortable à la finition luxueuse offre par ailleurs jusqu’à 34 heures d’autonomie. 

Commercialisé à 999 €, le casque Mark Levinson N°5909 réussit-il la synthèse du sans fil nomade et de la haute fidélité ?

Mark Levinson N°5909 : mise en avant
Le Mark Levinson N°5909 associe l’aluminium et le cuir dans un design alliant robustesse et confort.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : packaging & accessoires

Livré dans un luxueux coffret cartonné, le casque Mark Levinson N°5909 se pare de nombreux accessoires. On trouve ainsi un étui de transport rigide doté d’un compartiment dédié pour ranger câbles et adaptateurs. Le fabricant livre deux câbles mini-jack vers USB-C de 1,25 m et 4 m de longueur. S’y ajoutent un câble de charge USB-C et un adaptateur USB-C vers USB-A. 

Accessoires du casque Mark Levinson N°5909
Le casque Mark Levinson est livré dans un imposant coffret et s’accompagne de nombreux accessoires bien pratiques.

La dotation comprend aussi un adaptateur mini-jack 3,5 mm vers jack 6,35 mm et un adaptateur d’avion double mono. Un carré de tissu microfibre permet également de prendre soin du casque au quotidien. Enfin, parmi les documents et le guide utilisateur, se glisse une offre pour découvrir gratuitement Qobuz en Hi-Res pendant 3 mois.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : présentation

Le Mark Levinson N° 5909 est le premier casque du fabricant, spécialiste de la hi-fi haut de gamme depuis 1972. Certifié Hi-Res Audio, il prend en charge les codecs LDAC et aptX Adaptative. Ce casque offre jusqu’à 34 heures d’autonomie pour vous accompagner fidèlement durant de longues sessions d’écoute.

Mark Levinson N°5909 : vue de 3/4
Ce casque fermé adopte d’épais coussinets très confortables qui assurent de surcroît une excellente isolation passive. De plus, il intègre un système de réduction active du bruit paramétrable, pour garantir une écoute immersive en tout lieu. De quoi profiter pleinement de ses musiques préférées sans être gêné par les bruits ambiants.
Coussinets du casque Mark Levinson N°5909
L’épaisse mousse à mémoire de forme des coussinets de ce casque Mark Levinson N°5909 garantit un excellent confort et une très bonne isolation passive.

Membranes béryllium

Le casque Mark Levinson N°5909 adopte des transducteurs de 40 mm de diamètre avec un revêtement en béryllium. Ce casque offre ainsi une reproduction linéaire et très détaillée de 10 Hz jusqu’à 40 kHz en mode filaire.

Réduction du bruit et téléphonie

Ce casque Bluetooth Mark Levinson propose trois réglages différents pour optimiser la suppression des bruits en fonction de l’environnement. On profite alors d’une écoute totalement immersive, même dans un endroit bruyant comme le train ou l’avion. 

Commandes du casque Bluetooth Mark Levinson
Le Mark Levinson N°5909 fait l’impasse sur les commandes tactiles, adoptant des boutons physiques pour toutes les fonctions. Cela présente l’avantage de rendre le casque très facile à utiliser au quotidien.

À l’inverse, le mode Awareness laisse entendre distinctement les sons ambiants sans quitter le casque, continuant à écouter sa musique. Le mode Voice Pass accentue même les fréquences vocales pour faciliter les conversations.

L’application Mark Levinson permet de configurer le mode de réduction de bruits et le mode Awareness. La fonction Bass Contour propose trois mode d’égalisation des basses fréquences : neutre, amélioré (+6 dB) et atténué (-6 dB).

Pour les appels téléphoniques, ce casque offre une grande clarté grâce aux quatre microphones à direction contrôlée. La fonction Smart Wind Adaptation élimine les perturbations dues aux bruits ambiants et au vent. Votre voix reste parfaitement audible, et celle de votre interlocuteur l’est également grâce à la réduction active du bruit.

LDAC et aptX Adaptive

Le casque Mark Levinson N°5909 gère les codecs audio AAC, SBC, aptX Adaptative et LDAC. Ce dernier assure la diffusion en Bluetooth jusqu’en 24 bits / 96 kHz avec les smartphones et baladeurs audiophiles compatibles. La garantie d’une restitution précise et détaillée pour les abonnés aux services de streaming Hi-Res comme Qobuz. 

Certifié Hi-Res Audio

C’est en mode filaire que le casque Mark Levinson N° 5909 offre la plus large bande passante. La réponse en fréquence s’étend alors de 10 Hz à 40 kHz, certification Hi-Res Audio à la clé. 

Certifié Hi-Res Audio
Certifié Hi-Res Audio (en mode filaire), le casque Mark Levinson N°5909 couvre une large plage de fréquences de 10 Hz à 40 kHz.

Deux câbles USB-C vers mini-jack 3,5 mm peuvent assurer la liaison avec une source audio. Un premier de 4 mètres de longueur, idéal pour relier par exemple le casque à l’ampli hi-fi du salon. Le second de 1,25 mètre s’adapte parfaitement à une utilisation au bureau ou en balade. Il permet alors la connexion d’un smartphone, d’un baladeur audiophile ou d’un DAC USB, par exemple. L’adaptateur mini-jack 3,5 mm vers jack 6,5 mm fourni garantit la possibilité d’une connexion avec toutes les sources.

Câble audio et adaptateur
Parmi les accessoires du casque Mark Levinson N°5909 figurent deux câbles mini-jack et un adaptateur mini-jack vers jack 6,35 mm.

Confort et autonomie

Le casque Bluetooth Mark Levinson N° 5909 allie robustesse, noblesse des matériaux et confort. Aluminium et cuir se conjuguent pour faire de ce casque un très bel objet à la finition luxueuse.

Mark Levinson N°5909 : confortable
Extrêmement confortable, ce casque Mark Levinson n’échauffe pas les oreilles et fait rapidement oublier son poids (344 grammes). 

Le confort n’est pas en reste grâce au généreux rembourrage de l’arceau et des coussinets. Ils se parent d’un cuir de qualité supérieure, très souple et très agréable au toucher. 

Ce casque Mark Levinson offre jusqu’à 30 heures d’autonomie avec la réduction de bruit active et jusqu’à 34 heures sans. Pratique, la charge rapide permet d’obtenir jusqu’à 6 heures d’autonomie après seulement 15 minutes de charge.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : spécifications clés

  • Casque circum-aural fermé
  • Transducteurs de 40 mm
  • Membranes recouvertes de béryllium
  • Réponse en fréquence : 10 Hz – 40 kHz (mode filaire)
  • Réduction de bruit active à 3 modes
  • Certifié Hi-Res Audio (24 bits/192 kHz)
  • SBC, AAC, aptX Adaptative et LDAC
  • Autonomie jusqu’à 34 heures  
  • Étui de transport rigide fourni
  • Poids : 344 g

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : mise en œuvre

Écoute en Bluetooth
Le casque Mark Levinson fonctionne sans fil avec tous les smartphones compatibles Bluetooth. C’est avec les codecs aptX HD et LDAC qu’il donne les meilleurs résultats.

Nous avons testé le casque Mark Levinson N°5909 en Bluetooth avec un smartphone Android compatible aptX HD et LDAC. Nous l’avons également relié par câble au même smartphone ainsi qu’à deux amplis casque.

Écoute avec un ampli casque
En écoute filaire avec un ampli casque à transistors (Lehmann Audio Linear) comme avec un ampli casque à tubes, le caractère haute-fidélité de ce casque Mark Levinson N°5909 se révèle pleinement.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : nos impressions

Dès la prise en main du Mark Levinson N°5909, on réalise qu’on est en présence d’un casque d’exception. Outre l’emballage premium, on est séduit par la qualité de fabrication, y compris celle des accessoires. Une fois chaussé, ce casque est très confortable, offrant une bonne répartition des masses sur les différents points d’appui. On profite de longues sessions d’écoute sans aucune gêne ni échauffement des oreilles. L’isolation passive est également très efficace.

En écoute filaire comme en Bluetooth, la clarté, les détails et la précision du détourage du Mark Levinson N°5909 séduisent. Le placement rigoureux des éléments de la scène sonore, la profondeur et l’aération contribuent au réalisme de la présentation. On a affaire à un casque à la sonorité très équilibrée.

En mode Bluetooth, la réduction active du bruit se montre à la hauteur des ténors du marché. Elle plonge l’auditeur dans une bulle musicale très immersive sans aucune sensation d’enfermement. La scène sonore demeure largement spatialisée et semble même mieux respirer que lorsque la réduction de bruit est désactivée. Le mode Awareness qui laisse passer les sons ambiants est également très efficace.

L’amplification intégrée au casque est énergique, exploitant efficacement les qualités dynamiques des transducteurs au béryllium. Le son est incisif, les basses nerveuses et bien maîtrisées. La musique se déploie avec évidence et fluidité, de manière naturelle et réaliste. Quant aux différents modes d’égalisation des basses, ils permettent d’accentuer ou d’atténuer la réponse entre 20 Hz et 100 Hz. 

En mode filaire, le grave est légèrement moins présent mais se révèle plus profond. Les aigus sont par ailleurs plus fins et plus détaillés. Avec un ampli casque, on profite d’une véritable écoute haute fidélité, dynamique et vivante.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : comparé à…

HiFiMAN HE-R9 Bluemini

HiFiMAN HE-R9 Bluemini
Plus généreux dans le grave que le Mark Levinson, le HiFiMAN HE-R9 Bluemini est un peu moins équilibré mais pourra charmer les amateurs de basses. Il isole un peu moins bien et ne dispose pas de système de réduction du bruit ambiant. 

Le HiFiMAN est plus physiologique mais moins rigoureux, le Mark Levinson plus équilibré et précis. Sa réponse peut être personnalisée depuis l’application, ce qui n’est pas possible avec le HE-R9. Ce dernier isole par ailleurs moins bien que le Mark Levinson et ne dispose pas de réduction active du bruit. Globalement, nous avons été plus convaincus par les prestations ainsi que la reproduction réaliste et naturelle de l’américain.

Bang & Olufsen Beoplay H95

Bang & Olufsen Beoplay H95
Avec son esthétique plus raffinée, le Beoplay H95 se fait plus discret que le Mark Levinson. 

Fleuron du fabricant danois, le Beoplay H95 séduit par l’épure de ses lignes, son interface tactile et son confort. Il offre une autonomie supérieure mais ne prend pas en charge le LDAC. Au chapitre sonore, le Bang & Olufsen fait quasiment jeu égal avec l’américain en termes d’équilibre. Il s’incline cependant en ce qui concerne le niveau de détails et la spatialisation.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : pour qui ?

Ce casque Bluetooth très confortable comblera ceux qui cherchent une reproduction détaillée, réaliste et équilibrée. Les amateurs de fichiers audio haute résolution et les abonnés à Qobuz trouveront ainsi en lui un partenaire privilégié. Son excellente isolation passive et sa réduction active du bruit très efficace séduiront les voyageurs, en train comme en avion.

Mark Levinson N°5909
Ce casque Mark Levinson réussit une belle synthèse entre un casque Bluetooth à réduction de bruit efficace et un casque hi-fi à la fois généreux, précis et équilibré.

Casque Bluetooth Mark Levinson N°5909 : conclusion

Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître que réalise le fabricant américain avec le Mark Levinson N°5909. Grande pourvoyeuse d’éléments hi-fi de haute volée depuis 50 ans, la marque investit le marché des casques Bluetooth avec brio. Joliment dessiné et paré de matériaux nobles pour offrir un excellent confort, ce casque nomade assortit son ramage à son plumage. Le son est richement détaillé, délicatement ciselé et toujours équilibré. Assise et profondeur du grave, présence et vitalité du médium, clarté et vivacité des aigus s’accordent en parfaite harmonie. 

Son prix vous semble élevé ? Ce serait oublier qu’avec le Mark Levinson N°5909, vous achetez non seulement un excellent casque Bluetooth à réduction de bruit, mais également un excellent casque hi-fi.

Nous avons aimé

  • L’isolation passive et la réduction de bruit très efficaces
  • La richesse et l’équilibre sonore
  • L’excellent confort
  • L’écoute filaire autant que sans fil

Nous aurions aimé

  • Des commandes tactiles ?

Article précédentKlipsch Jubilee : une imposante enceinte hi-fi de 185 kg
Article suivantTest Blu-ray : Mort sur le Nil
Après plusieurs années passées dans la vente de produits high-tech d'occasion avant de rejoindre l'équipe de Son-Vidéo.com en 2007, je ne compte plus les amplis, enceintes, casques, TV, vidéoprojecteurs et autres baladeurs qui sont passés entre mes mains... Je suis toujours curieux de découvrir de nouveaux produits et de partager cette passion pour la hi-fi et le home-cinéma.

5 COMMENTAIRES

  1. Bonjour à tous,

    Je vous pose un choix :

    Un mark levinson 5909 ou un Focal Celeste (avec un dac portable assez basique) ?

    Que choisissez vous ?

    • Bonjour Stoeffy,
      Question ardue tant ils sont très bons tous les deux !
      Lors de ce test, j’ai retrouvé avec le Mark Levinson en mode filaire une écoute assez proche de celle proposée par le Focal Elegia : un rendu détaillé et ciselé, très fluide, un médium très vivant et des basses profondes et nuancées, bien tenues et pas proéminentes.
      Le Focal Celestee vous en donnera un peu plus que le Mark Levinson dans le grave (plus présent et un peu plus rond), mais au prix d’un léger voile dans le registre médium. Je pense que Focal l’a conçu ainsi pour qu’il offre suffisamment de grave avec des sources nomades dont la puissance est plus limitée qu’un ampli casque de salon. C’est par ailleurs un très bon casque et selon moi le plus beau de la gamme Focal (avis purement subjectif !).
      Le Mark Levinson est selon moi le plus équilibré et le plus neutre des deux.
      Le Focal Celestee est un peu plus fun avec des basses plus appuyées mais un médium un peu moins présent.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.