Avatar et Titanic en 4K HDR et HFR : comment le High Frame Rate à la carte va révolutionner le cinéma

0
1972

Avatar et Titanic sur grand écran en 4K HDR et en High Frame Rate (HFR), c’est pour très bientôt ! « Nous allons proposer Avatar et Titanic sur grand écran, avec une meilleure apparence à tous points de vue », a récemment déclaré James Cameron. « Nous présenterons les deux films en 4K avec une plage dynamique élevée [HDR] et avons travaillé avec la plate-forme TrueCut Motion de Pixelworks pour remastériser les films avec une fréquence d’images élevée, tout en conservant l’aspect cinématographique de l’original. »

La société de production Lightstorm Entertainment de James Cameron travaille en effet avec la plateforme TrueCut Motion de Pixelworks. L’objectif est de remasteriser plusieurs films, dont les deux classiques du réalisateur, en résolution 4K HDR et en HFR. Pourquoi ?

Parce que les niveaux de luminosité plus élevés du HDR rendent les saccades plus visibles sur certaines scènes. Sur des plans panoramiques avec des mouvements de caméra rapides, celles-ci peuvent être gênantes et nuire à l’immersion des spectateurs.

UHD 4K-8K : tout savoir sur l'Ultra Haute Définition

Qu’est-ce que le HFR ? 

HFR signifie High Frame Rate, c’est-à-dire une fréquence d’image élevée, entre 48 et 120 images par seconde. Le cinéma traditionnel compte pour sa part seulement 24 images/seconde. Peter Jackson a déjà testé la technologie HFR sur The Hobbit, tourné en 48 images/seconde. Ang Lee également sur le film Gemini Man, tourné à 120 images/seconde. 

Gemini Man de Ang Lee en High Frame Rate 120 i/s
Le tournage et la diffusion des films en HFR (ici Gemini Man de Ang Lee) apporte plus de fluidité et plus de netteté avec pour résultat des images extrêmement (trop ?) réalistes.

Mais les versions HFR de ces films ont reçu un accueil très mitigé du public. Pourquoi ? Parce que les films tournés à haute fréquence d’image présentent un aspect vidéo type caméscope ou reportage de JT. L’extrême fluidité des images offre un rendu particulier qui ne correspond pas à ce qu’on attend d’un film de cinéma. Le format cinéma 24 images/seconde est encore bien ancré dans l’œil des spectateurs.

Comment TrueCut Motion pourrait changer la donne

“TrueCut Motion est une solution indispensable pour contribuer à la cohérence de la présentation sur tous les écrans” a déclaré Curtis Clark, président de l’ASC (American Society of Cinematographers). En effet, cette technique permet de fluidifier l’image, notamment sur les travellings et les scènes rapides, en préservant l’aspect cinématographique.

High Frame Rate : le cinéma à fréquence d'images variable
La technologie TrueCut Motion pourrait bien révolutionner la façon de diffuser les films en permettant d’augmenter la fréquence d’images uniquement lorsque c’est nécessaire, tout en préservant le caractère cinématographique des œuvres.

Comment est-ce possible ? TrueCut Motion offre une solution d’étalonnage des images en mouvement scène par scène en post production. Concrètement, le réalisateur peut choisir une fréquence d’affichage en fonction de chaque scène : 24, 48, 60, 96 voire 120 images/seconde. Le film n’est donc pas diffusé intégralement avec une fréquence d’image élevée. Seules les scènes susceptibles de générer des saccades le sont. Par ailleurs, le contrôle de la fréquence d’images assuré par la technologie TrueCut Motion maintient l’aspect cinématographique du film. Même sur les plans à fréquence d’images élevée.

Le HFR au cinéma et à la maison

Le format HFR TrueCut Motion est compatible avec la diffusion au cinéma mais également à la maison. Des métadonnées sont en effet ajoutées en postproduction pour que l’appareil qui lit le film sache à quelle fréquence afficher chaque scène. Que ce soit au cinéma avec un projecteur numérique, à la maison avec une TV ou un vidéoprojecteur compatible, ou en déplacement sur un smartphone ou un ordinateur. 

Les films tournés en HFR avec la technologie TrueCut Motion s’afficheront automatiquement avec la bonne fréquence image sans nécessiter de réglage de la part des utilisateurs. Plus besoin de technologie d’interpolation de mouvement dans la TV. Plus de course à l’indice de fluidité d’image entre fabricants de TV. Et surtout, les films seront diffusés avec la garantie de respecter la vision des réalisateurs, à l’instar des modes FilmMaker et IMAX Enhanced.

Comment profiter de la fonction Filmmaker Mode
Comment Profiter du cinéma immersif IMAX Enhanced

Découvrez le guide : “Comment Profiter du cinéma immersif IMAX Enhanced ?”

Parmi les fabricants de téléviseurs, TCL s’est d’ores et déjà associé à Pixelworks pour intégrer la technologie TrueCut Motion dans ses téléviseurs. Cela devrait commencer par les prochains modèles 2022 vendus en Amérique du Nord pour s’étendre ensuite aux autres continents.

Les TV TCL 2022 pourraient bien profiter du High Frame Rate TrueCut Motion
Les nouvelles générations de téléviseurs TCL vont adopter la technologie Pixelworks TrueCut Motion. Les autres fabricants vont-ils suivre ?

Les films en HFR vont-ils devenir la norme à l’avenir grâce à cette technologie ? Si la promesse de maintenir l’aspect cinématographique des œuvres est tenue, cela pourrait bien être le cas. À condition que les salles de cinéma soient de plus en plus nombreuses à s’équiper de projecteurs compatibles. À condition aussi que les fabricants de TV et de projecteurs domestiques adoptent rapidement cette technologie…
Notez que la plupart des TV actuelles sont compatibles avec les fréquences de rafraîchissement variables pour les jeux vidéo (VRR). Elles sont donc techniquement capable de gérer une cadence d’image variable. Reste à savoir si cette technologie TrueCut Motion nécessitera juste une mise à jour logicielle de la TV ou s’il faudra un processeur spécifique…


Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.