Test Astell&Kern A&ultima SP3000 : l’ultime baladeur audiophile ?

0
2185

Ultime modèle du spécialiste coréen, le baladeur audiophile Astell&Kern A&ultima SP3000 est un concentré de technologies ​​équipé des meilleurs composants du marché. Sa structure entièrement symétrique se base sur l’emploi de quatre DAC AKM de dernière génération pour la lecture des musiques jusqu’à 32 bits / 768 kHz et décoder nativement le DSD512, ainsi que les fichiers MQA. La section d’amplification promet d’alimenter efficacement tout casque ou écouteurs grâce à une forte puissance couplée à une large palette de sorties symétriques et asymétriques. Cette débauche de moyens facturée 4399 € parvient-elle à faire de l’A&K A&ultima SP3000 le meilleur baladeur haut de gamme du moment ? 

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 promet de sublimer l’écoute au casque et avec des écouteurs grâce à son quadruple DAC couplé à des composants de très haute qualité.

Astell&Kern A&ultima SP3000 : packaging & accessoires 

L’emballage contenant le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 s’ouvre de manière élégante, tel un papillon déployant ses ailes. Le baladeur y apparaît correctement calé dans un renfoncement en mousse. Il s’accompagne d’un câble USB-C vers USB-A permettant de recharger le baladeur, de transférer des fichiers et de l’utiliser comme DAC USB. Un étui de protection en cuir véritable est également présent. 

Le baladeur HD Astell&Kern A&ultima SP3000 est livré avec un câble USB-C vers USB-A pour la recharge, un étui de protection et un guide de démarrage rapide. 

Astell&Kern A&ultima SP3000 : présentation 

Conception & design 

Remplaçant du populaire A&K A&ultima SP2000, le nouveau baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 brille par sa finition exemplaire digne des plus belles électroniques hi-fi. Son châssis monobloc en acier inox 904L est usiné avec une grande précision et exempte toute trace d’assemblage. Cet acier est poli pour obtenir un parfait effet miroir. C’est somptueux et digne d’une pièce d’orfèvrerie. Les flancs du baladeur sont ornés de plusieurs angles et découpes qui rappellent les formes géométriques des précédents modèles de la marque. Le charme opéré par la finition premium est cependant brisé par les traces de doigts qui s’accumulent rapidement sur les différentes surfaces brillantes. Un phénomène d’autant plus important avec la version silver du baladeur Astell&Kern. 

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 est conçu tel un luxueux bijou, avec son châssis en inox poli et sa face arrière aux tracés géométriques. 

Avec une largeur de 82,4 mm pour une hauteur de 139 mm, l’Astell&Kern A&ultima SP3000 est plus petit qu’un smartphone de dernière génération. Il se glisse ainsi facilement dans une poche pour une utilisation nomade, malgré sa forte épaisseur de 18,3 mm. La prise en main est bonne, mais le poids de 493 g de ce baladeur se fait rapidement sentir. De plus, suivant la position du baladeur dans la paume de la main, on peut déplorer une pression inconfortable au niveau des angles pointus de l’appareil. L’utilisation à deux mains s’avère donc la plus agréable lorsque la manipulation dépasse la minute. 

Avec une largeur de 82,4 mm pour une hauteur de 139 mm, l’Astell&Kern A&ultima SP3000 est plus petit qu’un smartphone de dernière génération. Il est cependant plus épais et plus lourd. 

La face avant du baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 est presque entièrement recouverte par le grand écran tactile Full HD de 5,46 pouces (14 cm) de diagonale. Très lumineux, celui-ci offre un affichage lisible et confortable en toutes circonstances. Grâce à l’utilisation d’un processeur Snapdragon 6125 à huit cœurs, la navigation se montre fluide et rapide. Plus aucun temps de chargement n’est à déplorer, contrairement à certains modèles précédents. 

Le grand écran tactile se montre très lumineux pour assurer une lisibilité parfaite, même en extérieur.

Quadruple DAC AKM 

Le baladeur A&K A&ultima SP3000 est le premier modèle au monde à séparer physiquement le traitement des signaux numériques et analogiques. Le but est de limiter les interférences, de maximiser le rapport signal / bruit et de réduire la distorsion à seulement 0,0006 % en asymétrique et 0,0004 % en symétrique. De plus, tandis que les baladeurs utilisent habituellement des DAC communs pour les sorties asymétriques et symétriques, le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 exploite des puces entièrement indépendantes. Chaque section intègre ainsi un double DAC AK4499EX, conçu en étroite collaboration avec le spécialiste AKM. Il s’associe à un modulateur numérique delta-sigma AKM AK4191 pour maximiser la précision du traitement. Ainsi, le baladeur A&K A&ultima SP3000 assure une lecture optimale de la majorité des formats jusqu’à 32 bits / 768 kHz. Il peut décoder nativement les fichiers DSD jusqu’au DSD512 et lire des flux MQA.

Le baladeur audiophile A&K A&ultima SP3000 utilise des DAC indépendants pour les étages asymétriques et symétriques afin de limiter les interférences et optimiser la dynamique.

Triple sortie casque 

La section d’amplification du baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 utilise des modules indépendants et isolés pour les sorties asymétriques et symétriques. Conformément à la technologie propriétaire Teraton Alpha, ces modules offrent “le son le plus pur possible” grâce à une suppression particulièrement efficace du bruit en assurant une synergie parfaite entre l’alimentation et l’amplification. Cela permet d’obtenir des caractéristiques impressionnantes, avec un rapport signal / bruit de 130 dB et une diaphonie de -145 dB. L’assurance d’une parfaite séparation des canaux, avec une véritable sensation d’espace. La puissance de sortie est tout aussi impressionnante, avec une capacité de 6,3 Vrms en symétrique et de 3,3 Vrms en asymétrique. 

L’ajustement du volume s’effectue de manière fluide et précise à partir du potentiomètre implanté sur la côté droit de l’Astell&Kern A&ultima SP3000.

Grâce à cette forte puissance, le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 est en mesure d’alimenter la majorité des casques et écouteurs du marché. Pour ce faire, trois sorties casque sont proposées : une sortie asymétrique jack 3,5 mm, une sortie symétrique jack 4,4 mm et une sortie symétrique jack 2,5 mm. Il parvient à maîtriser avec la même efficacité des casques de forte impédance que des écouteurs très sensibles. 

Grâce à sa forte puissance d’amplification et à sa triple sortie casque, le baladeur A&K A&ultima SP3000 peut alimenter efficacement tout casque ou paire d’écouteurs. 

L’utilisation d’un casque ou d’écouteurs Bluetooth est également possible avec le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000. La diffusion peut s’effectuer en Bluetooth aptX HD et LDAC pour optimiser le débit et préserver les détails des musiques. 

Interface & streaming 

Le fabricant coréen reconduit une nouvelle fois son système d’exploitation propriétaire. L’expérience est moins conviviale qu’avec les baladeurs Android, mais l’Astell&Kern A&ultima SP3000 profite d’une nouvelle interface qui le rend plus intuitif que ses prédécesseurs. Le nouveau thème facilite la navigation à travers la bibliothèque musicale, avec la possibilité de parcourir rapidement les catégories de musique par des gestes simples. On peut explorer les musiques par albums, morceaux, artistes, genres, listes de lecture ou encore dossiers. Ces pistes peuvent être stockées sur la mémoire interne de 256 Go de l’appareil ou sur une carte micro SD (1 To max.). 

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 bénéficie d’une interface redessinée pour une navigation plus intuitive.

Bien que dépourvu du Play Store, le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 permet d’installer la majorité des applications de streaming grâce à un catalogue alternatif. Y sont notamment présents les services Spotify, Qobuz, Tidal, Deezer, Amazon Music et Apple Music. Ce baladeur A&K A&ultima SP3000 est également compatible Roon et DLNA, permettant de lire toutes les musiques partagées sur le réseau local.

Il est possible d’installer la majorité des services de streaming comme Spotify, Qobuz, Tidal ou Deezer sur le baladeur A&K A&ultima SP3000.

Alimentation 

Le baladeur audiophile A&K A&ultima SP3000 adopte une batterie rechargeable de 5050 mAh. Le fabricant promet jusqu’à 10 heures d’écoute avec des fichiers FLAC et un volume à 80 %. Durant ce test, l’autonomie s’est montrée moins généreuse, notamment lors de l’utilisation du streaming WiFi Hi-Res et d’une sortie symétrique. On dépasse alors difficilement 6 à 7 heures d’écoute. La recharge du baladeur s’effectue quant à elle en 3h30 à l’aide du port USB-C.

Astell&Kern A&ultima SP3000 : spécifications clés 

  • 4x DAC AK4499EX (2 pour l’étage asymétrique et 2 pour l’étage symétrique)
  • Compatible 32 bits / 768 kHz, DSD 516 et MQA
  • Séparation des étages analogiques et numériques
  • Séparation des étages symétriques et asymétriques 
  • Mémoire interne de 256 Go
  • Formats compatibles : WAV, FLAC, WMA, MP3, OGG, APE, AAC, ALAC, AIFF, DFF, DSF, MQA, DSD
  • Sorties casque mini-jack 3,5 mm, jack 2,5 mm et jack 4,4 mm
  • Dimensions (lxhxp) : 82,4 x 139,4 x 18,3 mm
  • Poids : 493 g

Astell&Kern A&ultima SP3000 : mise en œuvre 

Pour ce test du baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000, nous l’avons associé aux casques Meze Empyrean Elite et Focal Utopia 2022, ainsi qu’aux écouteurs intra-auriculaires Astell&Kern Odyssey dernière génération. Nous avons écouté des fichiers audio Hi Res FLAC et DSD stockés sur une carte micro SD. Nous avons également installé l’application Qobuz pour profiter des musiques 24 bits / 192 kHz disponibles en streaming sur la plateforme. 

Astell&Kern A&ultima SP3000 : impressions d’écoute 

À l’image des précédents modèles de la marque, l’Astell&Kern A&ultima SP3000 brille par la transparence de la scène sonore. La musique respire et s’exprime avec une grande liberté. L’Astell&Kern A&ultima SP3000 explore chaque registre avec encore plus de finesse que le SP2000. Le médium gagne en douceur et en richesse. Les voix sont chaleureuses et s’expriment avec un grand naturel. Les aigus sont d’une définition incroyable et d’une belle vivacité. Ils se déploient avec fluidité et sans une once d’agressivité.

Modèle le plus abouti de la marque, le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 perfectionne la transparence, la richesse des timbres et l’ouverture. 

L’excellent rapport signal / bruit du baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 assure un fonctionnement parfaitement silencieux. Aucun bruit de fond ne vient masquer les détails ou perturber l’écoute. Le bruit plancher est totalement absent, avec un véritable néant sonore entre les respirations musicales. On perçoit clairement l’extinction des notes et les plus subtiles informations. Même avec des écouteurs ultra sensibles comme les Astell&Kern Odyssey d’une impédance de 2,1 ohms, l’A&K SP3000 conserve une écoute transparente et sans interférence ni sifflement. 

La scène sonore offerte par l’Astell&Kern A&ultima SP3000 se montre encore plus grandiose. Elle gagne en ouverture et en aération, procurant une véritable sensation tridimensionnelle à l’écoute. L’amplitude est saisissante et permet à la musique de s’exprimer avec aisance et de respirer convenablement. Chaque plan sonore est étagé avec une grande précision dans un paysage particulièrement vaste. Les instruments sont d’un grand naturel et s’incarnent de manière holographique. Ils sont parfaitement détourés et on en perçoit les moindres nuances. Les voix profitent d’un ciselé parfait et se détachent très bien du reste de la scène. Elles procurent une belle sensation de proximité avec les artistes. 

L’Astell&Kern A&ultima SP3000 offre une ouverture remarquable, avec une scène sonore ample et un véritable rendu tridimensionnel.

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 fait preuve d’un grand sens de l’équilibre. Tout prend place avec précision et dans le plus grand respect des enregistrements. On profite d’une très belle extension dans le grave, avec des basses vivantes, profondes et parfaitement maîtrisées. Le poids offert par ce registre apporte du corps et participe à la bonne incarnation des instruments. Les médiums sont particulièrement riches et d’une grande douceur. On est proche d’une électronique à tubes, avec beaucoup de naturel et de chaleur dans cette partie du spectre. L’amplitude dynamique est cependant bien plus importante, gage d’une écoute énergique et enthousiasmante. Au sommet du spectre, les aigus brillent par une constante fluidité. Ils répondent aux moindres sollicitations avec agilité et sans aucun débordement. Leur extension semble volontairement adoucie pour éviter toute sibilance ou fatigue auditive. L’écoute de l’Astell&Kern A&ultima SP3000 peut ainsi se poursuivre durant des heures sans engendrer le moindre inconfort.

Astell&Kern A&ultima SP3000 : comparé à… 

Cayin N8ii : proposé à 3499 €, le baladeur Cayin N8ii présente la particularité de laisser le choix entre une amplification à tubes ou à transistors de classe A ou AB. Une modularité incomparable qui permet d’adapter sa signature sonore en fonction de vos besoins et préférences. En mode tubes, le Cayin N8ii prend l’avantage avec une richesse des médiums supérieure, ainsi qu’une sonorité encore plus chaleureuse et suave. En mode transistors, le Cayin N8ii reste l’un des meilleurs de sa catégorie, mais l’A&K A&ultima SP3000 révèle une plus grande dynamique et un surcroît d’ouverture. 

Le baladeur Cayin N8ii assure une reproduction chaleureuse et suave grâce à son amplification à tubes. 

Sony NW-WM1ZM2 : commercialisé à 3690 €, ce baladeur Sony offre une écoute plus analytique et chirurgicale. Sa sonorité est plus neutre, parfois trop selon les préférences. On perd la richesse des médiums et le caractère jovial de l’Astell&Kern A&ultima SP3000. Le Sony NW-WM1ZM2 est également beaucoup moins puissant, ce qui le destine principalement à des casques et écouteurs de forte sensibilité ou de faible impédance. 

Astell&Kern A&ultima SP3000 : pour qui ? 

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 s’adresse aux mélomanes les plus intransigeants à la recherche d’une écoute sans compromis avec un équipement portable. Il permet de se constituer un système audio pour casque de haute volée pour profiter librement de la musique d’une pièce à l’autre de la maison ou en déplacement. Ce baladeur séduira les amateurs de sonorité naturelle, avec beaucoup de matière sur l’ensemble du spectre. Idéal pour une association avec un casque hi-fi ou des écouteurs, le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 se montrera autant à l’aise avec les modèles à forte impédance que très sensibles.  

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 constitue une solution portable de premier choix pour tirer le maximum d’un casque ou d’une paire d’écouteurs haut de gamme. 

Astell&Kern A&ultima SP3000 : conclusion 

Le baladeur Astell&Kern A&ultima SP3000 est une totale réussite et supplante tous les précédents modèles de la marque. Il s’agit d’un sérieux bond en avant par rapport à l’A&K A&ultima SP2000, avec une plus grande richesse des timbres et encore plus de douceur dans le médium. Le plus haut degré de transparence est atteint, tout comme l’impression d’espace procurée. L’Astell&Kern A&ultima SP3000 est un véritable plaisir pour les oreilles. On aimerait s’en délecter le plus longtemps possible, mais son autonomie restreinte en symétrique nous sort trop rapidement de cet enchantement musical. Rien de rédhibitoire à la maison, mais les longs déplacements en extérieur (plus de 6/7 heures) devront s’accompagner d’une batterie externe ou d’un chargeur. 

Nous avons aimé 

  • L’excellent rapport signal / bruit 
  • La scène sonore ample et transparente 
  • La douceur des timbres 
  • L’extrême richesse des médiums

Nous aurions aimé 

  • Un poids moins élevé 
  • Des angles moins saillants 
  • Une plus grande autonomie

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.