Test : La Boîte Concept PR/01

2
1121

Avec l’enceinte La Boîte Concept PR/01, le fabricant français propose une enceinte hi-fi Bluetooth au look vintage. L’enceinte La Boîte Concept PR/01 est plus conventionnelle que les productions habituelles de La Boîte Concept, dont le format s’apparente davantage à un « secrétaire audio » (La Boîte Concept LD 120 Wireless, La Boîte Concept LD130 Wireless, La Boite Concept AP 160, La Boîte Concept LP 160 ou Cube Thruster Edition). La PR-01 intègre un amplificateur, 4 haut-parleurs, un récepteur Bluetooth, une entrée numérique et deux entrées analogiques, ainsi que de multiples ports USB pour la recharge d’un smartphone ou l’alimentation d’un Google Chromecast par exemple. Cette enceinte est également proposée avec un chargeur sans fil optionnel.

Le design

La marque de fabrique de La Boîte Concept, c’est depuis toujours le design. Toutes les enceintes du fabricant sont réalisées soit avec du bois massif, soit avec un placage de haute qualité. La PR/01 n’échappe pas à la règle. L’enceinte se distingue par son potentiomètre de volume en aluminium brossé doré. Sa connectique est totalement dissimulée par un cache amovible, qu’il faut faire coulisser vers l’avant. On découvre alors les différentes entrées, ainsi qu’un passe-câbles.

Test La Boîte Concept PR/01
L’enceinte La Boîte Concept PR / 01 et son placage en noyer véritable, au ponçage ultra fin. Très agréable à toucher donc.
Le cache haut-parleurs coulisse facilement vers l’avant. Sa remise en place est aisée, grâce à un système d’aimants.
Test La Boîte Concept PR/01
Dissimulé sous le cache, un support pour le chargeur optionnel sans fil Native Union Drop Wireless Charger (pour smartphones compatibles).

Les possibilités de connexions

L’enceinte La Boîte Concept PR/01 dispose d’une entrée numérique optique Toslink (pour lecteur CD, téléviseur UHD, lecteur réseau, etc.) et de deux entrées analogiques stéréo, l’une au format RCA, l’autre au format mini-jack. Deux ports USB-A et un USB-C sont présents, uniquement pour recharger ou alimenter des appareils (smartphone en tête). Les ports USB-A fournissent jusqu’à 2,4 A / 5 V, tandis que le port USB-C peut délivrer 3 A / 5 V. Enfin, le récepteur Bluetooth intégré supporte le codec universel SBC (iPhone), ainsi que l’aptX, de meilleure qualité. La plupart des smartphones Android avec SoC Qualcomm Snapdragon et Android 8 (Oreo) supportent la transmission Bluetooth aptX.

Test La Boîte Concept PR/01
La connectique de l’enceinte La Boîte Concept PR / 01. Le joli petit potentiomètre jaune en aluminium est un contrôle variable de tonalité.

Les haut-parleurs

On recense quatre haut-parleurs dans l’enceinte La Boîte Concept PR/01. Un haut-parleur de grave de 13 cm, un haut-parleur de médium de 13 cm et deux tweeters (diamètre non précisé). Ainsi, l’enceinte fonctionne en mono pour les fréquences basses et médiums, et en stéréo pour les hautes fréquences. La PR-01 n’est donc ni tout à fait mono, ni tout à fait stéréo. C’est un point de détail, car ce type d’enceinte n’a pas vocation à concurrencer une paire d’enceintes pour la largeur de la scène sonore.

Test La Boîte Concept PR/01
Les deux tweeters à dôme en soie et l’un des haut-parleurs de grave-médium de l’enceinte La Boîte Concept PR / 01.

La charge acoustique

C’est là que l’enceinte devient franchement intéressante, car les deux haut-parleurs de grave sont montés en charge isobarique. Si celui de médium est – nécessairement – visible, celui de grave est installé directement dans l’enceinte et couplé acoustiquement au premier. Ce type de charge permet de descendre bien plus bas en fréquence. Cette charge isobarique est associée à un résonateur bass-reflex. Pour faire simple : à volume égal, l’enceinte La Boîte Concept PR-01 est bien plus performante que toute autre enceinte close ou bass-reflex.

Test La Boîte Concept PR/01
Démonté, le premier haut-parleur de grave-médium laisse apparaître le second, de même que la chambre qui les lie mécaniquement. C’est le principe de la charge isobarique.
Test La Boîte Concept PR/01
L’évent du résonateur bass-reflex de l’enceinte La Boîte Concept PR / 01.

Mise en œuvre et impressions

Nous avons écouté l’enceinte La Boîte Concept PR-01 en liaison sans fil Bluetooth aptX, avec un smartphone (Xiaomi Mi 8 SE). L’enceinte est livrée avec un câble d’alimentation et un câble mini-jack. Il faut une paire d’heures à l’enceinte pour parvenir à son état de fonctionnement définitif. Passé ce court rodage, l’aigu perd ses sifflantes et le grave se délie. Il faut avouer que nous appréhendions de tester cette enceinte, car nous craignions de nous trouver face à un bel objet… et rien d’autre.

Le câble d’alimentation et le câble mini-jack 3,5 mm fournis avec l’enceinte La Boîte Concept PR / 01.

La PR/01 nous a surpris. Sa spatialisation est celle d’une enceinte mono, mais le son délivré est joliment articulé dans le haut-grave et le bas-médium, avec une extension importante dans l’infra-grave. Si la PR-01 ne taquine pas la première octave, elle délivre de l’énergie jusqu’à 40 Hz environ, avec un réel sens de la nuance.

Pour s’en convaincre, il faut écouter des vieilles prises de son, a priori banales, mais qui révèlent au travers de l’enceinte des trésors de détails.

Ne nous méprenons pas, l’enceinte La Boîte Concept PR-01 n’est pas époustouflante, mais elle témoigne d’une réelle mise au point acoustique et flatte l’oreille avec des timbres d’une belle justesse. Prenez Ball & Chain de Big Brother & The Holding Company (Live Winterland ’68, la meilleure version) : la voix de Janis Joplin, texturée à souhait, est parfaitement intelligible, sans parasitage par les guitares saturées. On ne s’y attendait pas. Total Control des Motels laisse apparaître un très bon timing des basses fréquences, inhabituellement présentes pour une enceinte de ce gabarit, et pourtant sans excès, ni boursouflures. L’écoute de titre plus « club », You don’t know me de Jax Jones, ou Don’t be so shy d’Imagny par exemple, est tout à fait entraînante.

Le seul reproche qu’on puisse faire à l’enceinte tient à la monophonie des fréquences médium, qui bride un peu la profondeur de la scène sonore, tout du moins à proximité de l’enceinte. À quelques mètres, la restitution est cependant plus spatiale.

Big Brother and the Holding Company
Big Brother and the Holding Company.

Conclusion

L’enceinte La Boîte Concept PR-01 n’est pas qu’un bel objet made in France. L’enceinte se distingue surtout par son très bon timing et un équilibre tonal neutre, souvent savoureux. Même une source MP3 passée à la moulinette du Bluetooth aptX procure du plaisir auditif, à 50 cm comme à 4 m dans 50 m2. La Boîte Concept a fait l’impasse sur le WiFi et le multiroom, mais rien n’empêche d’installer un petit Google Chromecast Audio dans l’enceinte. Moralité, de bons haut-parleurs, une mise en œuvre intelligente, du vrai bois et le tour est joué.

Nous avons aimé

  • Les performances musicales
  • La qualité de fabrication
  • Le Bluetooth aptX

Nous aurions aimé

  • Un Chromecast built-in.

2 COMMENTAIRES

  1. Ceci n’est qu’un avis personnel ,mais je trouve qu’il y en a trop des enceintes bluetooth. En plus c’est des appareils qui pour la plupart ne peuvent pas avoir des prétentions audiophiles, alors ça devient vite des gadgets jetables. En effet, une fois passée l’effervescence d’avoir réussi à envoyer du son depuis son smartphone vers une enceinte sans fil, on s’aperçoit que ça vide la batterie du smartphone en un clin d’oeil et donc on limite de plus en plus les séances d’écoute prolongées par ce biais. Alors on revient vers des appareils audio plus classiques en se disant qu’on aurait dû faire l’économie du prix de l’enceinte bluetooth pour s’acheter une vraie paire d’enceintes de marque…

  2. elle est fabuuuleuse!
    en mode sourdine les basses et infra sont présentes! alors que sur un système audiophile ce n’est pas toujours le cas;
    ensuite on ouvre les gaz et là,c’est la claque dans la gueule: tout est là ,des aigus les plus fin avec les notes de vibrato qui persistent et surtout que l’on entends vraiment et le mid-size présent jusqu’au grave de grave!!! ;puis pour jouer on met (après rodage bien sur) les gaz à bloc pour la mettre à genoux ,et là, surprise , pas de distorsion et un son phénoménal ! resultat du moto gp audio : je la garde car elle m’a conquis ; bien sur la spacialisation stéréo n’est pas parfaite mais elle existe néanmoins et vous pouvez en mettre 2 ce qui vous coutera moins cher de toutes façons que certaines enceintes à la mode mais juste pour le bruit ! )
    je revends de suite ma gold phantom car bien que bcp + puissante dans l’absolu la vraie musique s’écoute avec une béatitude extatique totale avec cette put… de PR/one ; bien sur elle est loin de mon système hi-fi trad (mais +++cher et +++ imposant ) mais pour une enceinte solitaire elle peut remplacer un système moyen soit disant plus évolué avec une écoute audiophile .
    forza #valeyellow 46

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.