Test : Cabasse The Pearl

2
4306

Test de l’enceinte Cabasse The Pearl, la nouvelle enceinte hi-fi connectée made in France. Le fabricant breton promet des performances acoustiques de très haute volée pour cette enceinte sphérique avec haut-parleur coaxial maison.

Test Cabasse The Pearl

Cabasse The Pearl : design

The Pearl est une enceinte sphérique, équipée de deux haut-parleurs, dont un coaxial. Cette forme souvent utilisée par Cabasse présente l’intérêt de limiter les réflexions parasites à l’intérieur de l’enceinte, qui perturbent le bon fonctionnement des membranes des haut-parleurs. Évidemment, on pense aux enceintes Devialet Phantom en contemplant la Cabasse The Pearl, qui est toutefois nettement plus imposante et intègre un véritable haut-parleur de grave à l’arrière.

Cabasse The Pearl : haut-parleurs

On trouve donc un haut-parleur coaxial 2 voies à l’avant de la Cabasse The Pearl, d’un diamètre de 13 cm. Sa membrane semble réalisée en fibres de carbone tressées, tandis que le tweeter au centre est de type dôme souple. L’intérêt de ce montage est de favoriser la cohérence du message sonore.

Test Cabasse The Pearl
Le haut-parleur coaxial de l’enceinte Cabasse The Pearl, offre un angle de diffusion particulièrement large.

À l’arrière de l’enceinte se trouve un haut-parleur de grave à membrane en carbone tressé, d’un diamètre de 25 cm. Avec ce couple de transducteurs, Cabasse annonce une réponse en fréquence de 14 Hz à 27 kHz. Ces mesures ne sont assurément pas réalisées dans une plage de 3 ou 6 dB, tant il est impossible de faire descendre à 14 Hz un si grand haut-parleur chargé en clos dans un si petit volume. Si The Pearl flirte avec les 14 Hz – fréquence que nous n’entendons pas mais ressentons physiquement à fort volume – c’est avec une très forte atténuation. Mais ce n’est pas un point crucial, l’important étant de trouver dans cette enceinte un grand haut-parleur de grave.

Test Cabasse The Pearl
Le haut-parleur de grave à membrane en carbone de 25 cm. Très rigide, il est alimenté par un ampli de 1000 Watts.

Dans l’enceinte Cabasse The Pearl, le haut-parleur coaxial frontal et celui de grave à l’arrière ne partagent pas le même volume d’air.

Le haut-parleur frontal est enfermé dans une petite chambre, tandis que le haut-parleur de grave utilise la quasi totalité du volume interne pour descendre en fréquence.

Cabasse The Pearl : amplification

Cabasse a opté pour une tri-amplification pour l’enceinte The Pearl. Deux amplis identiques assurent l’amplification du haut-parleur de médium et du tweeter, avec une puissance maximale de 300 W par module. L’ampli du haut-parleur de grave délivre jusqu’à 1000 W et le double en crête. On reste dubitatif devant tant de puissance, surtout pour le tweeter.

Test Cabasse The Pearl
La télécommande RF Cabasse The Pearl. L’anneau supérieur en plastique permet d’ajuster le volume.

Cabasse The Pearl : services musicaux supportés

Deezer, Qobuz, Tidal et Napster sont supportés par l’enceinte Cabasse The Pearl. À l’heure actuelle, pas de support donc pour Spotify, Google Play Music ou Apple Music. Les autres sources de streaming possibles sont les serveurs DLNA d’un réseau domestique (NAS, Box FAI, ordinateur…), les radios Internet et les fichiers audio stockés dans le smartphone utilisant l’app de contrôle Cabasse Stream Control.

Cabasse The Pearl : sources externes

La Cabasse The Pearl dispose d’une entrée ligne RCA stéréo, pour brancher n’importe quelle source externe analogique : baladeur, platine CD, platine vinyle (avec préampli embarqué ou externe)… Une entrée numérique optique Toslink permet de brancher un téléviseur ou un Google Chromecast audio, par exemple. Enfin, un port USB-A compatible avec les clés et disques USB autorise de lire des fichiers audio (FLAC, ALAC, MP3…).

Test Cabasse The Pearl
La connectique de l’enceinte Cabasse The Pearl.

Les entrées de l’enceinte Cabasse The Pearl. L’enceinte Cabasse The Pearl étant multiroom, toutes ces sources peuvent être diffusées sur une seconde enceinte The Pearl (stéréo) ou bien sur plusieurs autres, installées par exemple dans différentes pièces.

Enfin, The Pearl est compatible Bluetooth, avec le codec universel SBC actuellement, puis avec l’AAC par mise à jour ultérieure nous indique Cabasse.

Test Cabasse The Pearl
L’application Cabasse Stream permet d’écouter facilement ses fichiers audio, locaux et partagés, ainsi que les services de musique en ligne. Certaines fonctions seront disponibles après mise à jour (à venir). Les paramètres avancés renseignent sur le fonctionnement matériel de l’enceinte.

Cabasse The Pearl : mise en oeuvre

Pour écouter l’enceinte Cabasse The Pearl, nous avons installé l’application de contrôle Cabasse Stream Control pour Android. L’exemplaire de l’enceinte Cabasse The Pearl que nous avons testé n’intégrait pas encore la fonction d’auto-calibration embarquée. De ce fait, nous avons écouté l’enceinte sans égalisation (il n’existe d’ailleurs pas d’égaliseur dans l’app Android Cabasse). Cette fonction doit être déverrouillée dans une future mise à jour. Idem pour la compatibilité avec l’application de contrôle ou les enceintes Amazon Alexa.

Test Cabasse The Pearl
L’enceinte connectée Cabasse The Pearl est livrée avec une housse de protection.

S’agissant de la compatibilité « Works with Google Assistant », nous n’avons pas réussi à l’utiliser avec un smartphone sous Android 9 (Xiaomi Mi 8). D’après la vidéo explicative sur le site de Cabasse, il semble possible de contrôler la lecture après association avec un appareil intégrant l’assistant Google (enceinte Google Home ou Google Home Mini par exemple). Cependant, la Cabasse The Pearl n’intègre pas de Chromecast et il n’est pas possible depuis les applications mobiles supportant cette technologie de choisir l’enceinte comme périphérique d’écoute.

Le raccordement de l’enceinte Cabasse The Pearl au réseau domestique est intégralement assisté par l’application mobile. Aucun problème à signaler. La télécommande Bluetooth s’appaire sans difficulté, après avoir appuyé sur le bouton d’appairage de l’enceinte.

Cabasse The Pearl : impressions d’écoutes

Nous avons écouté des fichiers FLAC (notamment 24 bits) depuis l’application Cabasse Stream Control, ainsi que des radios web. La balance tonale fait la part belle au registre médium, les hautes fréquences étant légèrement en retrait et soyeuses. Le bas-médium et le haut grave ne sont pas très expressifs, mais l’écoute ne souffre pas d’un déséquilibre marquant. De plus, l’infra-grave est généreux et donne du coffre à la restitution. La scène sonore avec une seule enceinte manque clairement de profondeur et de largeur.

En poussant franchement le volume, la scène sonore se tasse un peu plus, mais le registre grave reste très cohérent et le tweeter serein.

Le haut-parleur de grave de l’enceinte Cabasse The Pearl.

Cabasse The Pearl : comparée à…

Devialet Gold Phantom : L’enceinte Cabasse nous plaît davantage dans sa restitution du haut du spectre, où elle se montre plus réservée grâce à son tweeter à dôme souple. The Pearl est plus véloce dans l’infra-grave, avec son haut-parleur traditionnel de 25 cm à membrane légère. Comparée à la Devialet Classic Phantom (dôme souple, ampli moins puissant, peut-être la plus équilibrée de la série), la Cabasse The Pearl reste meilleure dans le grave. En revanche, net avantage Devialet pour la partie logicielle et l’app de contrôle bien plus aboutie.

SONOS Play:5 : seule, l’enceinte multiroom SONOS Play:5 ne peut prétendre rivaliser dans les plus basses fréquences avec The Pearl. Pour cela, il faut lui adjoindre le caisson de basses sans fil SONOS Sub, voire une seconde enceinte SONOS Play:5. Le prix demandé est alors toujours inférieur à ce que demande Cabasse. Enfin, l’app de contrôle SONOS est bien plus aboutie et reste la référence du marché.

KEF LS 50 Wireless : pas multiroom les KEF LS 50 Wireless, mais on retrouve un haut-parleur coaxial conçu par un spécialiste du haut-parleur, comme Cabasse. Pour un tarif bien inférieur, KEF propose deux enceintes, soit une écoute en stéréo (avec toutefois un câble RJ-45 entre les deux). La restitution répond davantage aux standards de la haute fidélité. En revanche, les LS50 Wireless ne pourront pas jouer aussi fort que The Pearl.

Cabasse The Pearl : conclusion

Dommage que l’expérience applicative ne soit pas au niveau des références du marché, car l’enceinte Cabasse The Pearl est acoustiquement très solide. On aurait aimé un étagement des plans sonores dans la profondeur plus marqué, pour concurrencer les meilleures enceintes hi-fi amplifiées. Reste que l’objet The Pearl en jette sérieusement.

Nous avons aimé :

  • Le design
  • La solidité du registre grave
  • Télécommande RF

Nous aurions aimé :

  • Une application de contrôle plus aboutie
  • Une scène sonore plus profonde (l’utilisation de deux enceintes résout sans doute partiellement cet aspect).
  • Des anneaux de décoration de la sphère en métal.

2 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.