Test : MAG-LEV Audio ML1

3
1615
  • 20
    Partages

Test de la platine vinyle MAG-LEV Audio ML1, premier modèle à sustentation magnétique au monde. L’innovant design sert-il vraiment la musicalité ?

Test MAG-LEV Audio ML1 : un concept unique et novateur

Fruit d’une startup slovène, la platine vinyle MAG-LEV Audio ML1 est la première platine à sustentation magnétique au monde. Son lourd plateau de 2,2 kg est maintenu en lévitation et mis en rotation par un puissant champ magnétique. Une technologie autorisant un design rétro-futuriste ne laissant personne indifférent, et dont le rôle principal est de découpler le plateau du châssis et de le soustraire à toute vibration externe. L’air ayant un coefficient de frottement quasiment nul, le plateau peut ainsi tourner librement sans aucune perturbation.

Test MAG-LEV
Le plateau à sustentation magnétique autorise un design rétro-futuriste ne laissant personne indifférent.

La platine à lévitation magnétique MAG-LEV Audio ML1 offre un fonctionnement semi-automatique. Ainsi, lorsque le bras de lecture est positionné au-dessus du disque, les pieds escamotables qui maintiennent le plateau descendent automatiquement, laissant alors le plateau flotter dans les airs et amorcer sa rotation. Une fois sa vitesse de croisière atteinte (environ 10 à 15 secondes après la descente des supports du plateau), la cellule vient se poser dans le premier sillon et la lecture commence. À la fin du disque, le bras est automatiquement relevé pour limiter l’usure du diamant. Lorsque la platine est éteinte, les pieds remontent pour soutenir le plateau et la sustentation magnétique est désactivée. L’alimentation de type UPS (Uninterruptible Power Supply) assure quelques minutes d’autonomie en cas de coupure de courant pour faire remonter les pieds et éteindre la platine sans risquer de faire basculer le plateau.

Des pieds motorisés soutiennent le plateau de la MAG-LEV Audio ML1 lorsqu’elle est éteinte.

Test MAG-LEV Audio ML1 : prise en mains

La platine vinyle MAG-LEV Audio ML1 est livrée dans un carton comprenant dans sa partie supérieure un couvre-plateau, un centreur 45T, un câble RCA propriétaire haut de gamme, ainsi qu’un antiskating, un contrepoids adapté aux cellules de 6 à 10 grammes et une notice d’utilisation. Sous cette dernière, un épais cercle de polystyrène abrite et protège l’innovant plateau à sustentation magnétique.

La partie supérieure du carton de la MAG-LEV Audio ML1 accueille le plateau magnétique.

Au niveau inférieur, est placé le châssis noir laqué de la platine MAG-LEV Audio ML1 sur lequel est installé un bras de lecture Pro-Ject 9cc en fibre de carbone. Une cellule Ortofon OM10 à pointe elliptique est montée sur le bras en usine. On retrouve également l’alimentation externe de la platine et le câble secteur.

Le châssis de la platine MAG-LEV Audio ML1 est placé au niveau inférieur.

Une fois sortie du carton, la platine doit être installée sur une surface parfaitement plane. Cette étape est très importante et demande un réglage de précision à l’aide d’un niveau à bulle, sous peine de voir le plateau tourner de manière irrégulière. Ensuite, la mise en place de la platine MAG-LEV Audio ML1 se fait en quelques étapes clairement détaillées sur la notice d’utilisation fournie. La première consiste à relier l’alimentation de la platine avec le sélecteur de mode placé sur “OFF”. Cela a pour effet de faire lever les pieds pour précisément placer le plateau. Cette étape nécessite quelques précautions, car les systèmes d’aimants attirent et repoussent de part et d’autre le plateau. Il faut le maintenir solidement à deux mains et le guider précisément pour que les pieds se calent dans la gorge creusée sur la face inférieure du plateau.

Lorsque le plateau est en place, le contrepoids est inséré à l’extrémité du bras de lecture et la force d’appui réglée en fonction des recommandations du constructeur de la cellule utilisée. La cellule Ortofon OM10 pré-montée nécessite une force comprise entre 1,25 et 1,75 g. Il ne reste plus qu’à placer ensuite l’antiskating sur l’une des trois positions, sélectionner la vitesse de rotation du plateau (33 ou 45 tours) et positionner le bras au-dessus du disque. L’affichage 33 ou 45 clignote alors sur le grand sélecteur de mode, jusqu’à ce que la vitesse finale soit atteinte. Le bras entame à ce moment-là sa descente et l’écoute commence.

Le sélecteur de mode et de mise en marche de la platine MAG-LEV Audio ML1.

Test MAG-LEV Audio ML1 : conception de la platine

Côté conception, la platine vinyle MAG-LEV Audio ML1 brille par sa finition exemplaire. On retrouve un châssis massif en ABS renfermant le système d’électroaimants et reposant sur des pieds antivibrations de grand diamètre. Ce châssis accueille également le bras de lecture Pro-Ject 9cc, conçu dans une unique pièce de carbone. Il adopte un profil conique pour éliminer les résonances et les ondes stationnaires. Le bras accueille une cellule à aimant mobile (MM) Ortofon OM10 dotée d’un diamant de profil elliptique. Il est bien sûr possible d’installer une cellule de qualité supérieure, à condition qu’elle soit au standard 1/2″ et qu’elle affiche un poids compris entre 6 et 10 grammes. Pour ce test de la platine MAG-LEV Audio ML1 nous avons préféré la cellule Audio Technica 540 ML.

La platine MAG-LEV Audio ML1 est livrée avec un bras Pro-Ject en carbone et une cellule Ortofon OM10.

Pièce maîtresse de la platine MAG-LEV Audio ML1, l’imposant plateau magnétique de 2,2 kg est réalisé dans un alliage composé à 80 % d’ABS et à 20 % de fibre de verre. La face inférieure du plateau intègre le système magnétique composé de nombreux aimants disposés uniformément sur le périmètre inférieur du plateau. Ces derniers forment un champ magnétique opposé à celui du châssis afin de maintenir le plateau en lévitation. La partie supérieure du plateau intègre une protection anti-magnétique pour éviter tout risque d’interférence avec la cellule.

La partie inférieure du plateau de la MAG-LEV intègre le système magnétique composé de nombreux aimants disposés uniformément sur son périmètre.

Test MAG-LEV Audio ML1 : impressions d’écoute

Pour ce test de la platine MAG-LEV Audio ML1 nous avons fait appel à l’amplificateur à tubes Cayin CS-55A KT88 associé aux enceintes compactes Elipson Facet 8B au moyen des câbles Viard Audio Silver HD12 HP. L’écoute avec le pré-ampli phono intégré dans le Cayin s’est montrée quelque peu décevante, bien que celui-ci soit prodigieux avec la platine Elac Miracord 90. Nous avons donc choisi d’utiliser le préamplificateur phono externe Thorens MM-008 relié avec les câbles RCA Norstone Jura RCA. Nous avons également remplacé la cellule pré-montée, au demeurant satisfaisante, par la cellule Audio Technica 540 ML. Le but de ce changement était de nous assurer que le champ magnétique n’impacte pas la cellule, même sur un modèle très sensible comme l’Audio Technica.

Une fois le plateau de la MAG-LEV Audio ML1 en lévitation et tournant à la vitesse de 33 tours par minute, la cellule se place dans le sillon et l’écoute apparaît très vite plus convaincante. La scène sonore gagne en dynamisme et en équilibre. Les graves sont profonds et agréables. L’ensemble reste cependant trop axé sur les graves et médiums. Les hautes fréquences sont légèrement en retrait et manquent de détails. Pas la moindre perturbation n’est captée par la cellule ou par les tubes de l’ampli, deux éléments pourtant réputés pour être très sensibles aux perturbations électromagnétiques. La directivité du champ magnétique semble donc parfaitement contrôlée et l’isolation du plateau très efficace.

Les graves sont profonds et agréables. Les hautes fréquences sont cependant légèrement en retrait et manquent de détails.

À l’écoute du vinyle Aux armes et Cætera de Serge Gainsbourg, les notes de la basse électrique sont bien retranscrites et les voix sont naturelles. La stéréo, omniprésente sur cet album, est relativement bien restituée. La scène sonore délivrée par la platine vinyle MAG-LEV Audio ML1 est fluide mais manque cependant d’amplitude et de clarté dans le haut du spectre.

Test MAG-LEV Audio ML1 : conclusion   

La platine vinyle MAG-LEV Audio ML1 séduit par sa qualité de construction et sa technologie de sustentation magnétique qui garantit une expérience des plus inédites. Nous n’avons pas été franchement transportés par l’écoute de nos albums préférés, mais le côté hypnotisant du plateau flottant au-dessus du châssis comme par magie fait oublier le temps et les titres qui défilent. Le côté peu pratique nous ramène cependant rapidement à la réalité dès la première face du disque terminée. En effet, pour changer de côté ou de disque, il est nécessaire d’éteindre la platine, d’attendre que les pieds remontent et de relancer la procédure de mise en route. Cela prend du temps et nuit grandement à l’expérience d’écoute. La motorisation assurant la montée et la descente des pieds est de plus très bruyante.

Le côté hypnotisant du plateau flottant au-dessus du châssis comme par magie fait oublier le temps et les titres qui défilent.

Attention ! La lévitation du plateau de la platine MAG-LEV Audio ML1 est précise et stable, à condition qu’elle soit installée sur une surface parfaitement plane et qu’on ne fasse pas de mouvements d’air brusques à côté de la platine. Si le fait de se déplacer dans la pièce ou à proximité immédiate de la platine n’engendre que de très légères ondulations sans incidences sur la lecture du disque, cela devient plus problématique dans une pièce balayée de courants d’air ou lors de soirées dansantes. Dans une telle situation, l’ondulation n’est pas critique au point de faire tomber le plateau, mais peut impacter la musicalité de la platine. L’utilisation d’un capot pour platine est vivement recommandé pour ce type d’utilisation. Cette platine vinyle se destinera avant tout aux amoureux des beaux objets design et pas aux amateurs de haute-fidélité.

Nous avons aimé :

  • La qualité de fabrication et les finitions
  • Le concept unique et magique du plateau qui lévite

Nous aurions aimé :

  • Un moteur silencieux
  • Des pieds réglables en hauteur
  • Des qualités musicales globales supérieures

  • 20
    Partages

3 COMMENTAIRES

    • La 540 ml est une excellente cellule capable d’extraire les moindres détails des vinyles. Elle se caractérise par un son naturel et précis.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.