Test : Elipson W35

8
4609
  • 99
    Partages

Nous testons aujourd’hui l’enceinte connectée et multiroom Elipson W35. Cette enceinte sphérique dotée d’une connectivité WiFi et Bluetooth aptX peut diffuser aussi bien les webradios que les services de musique en ligne comme Spotify, Qobuz, Tidal, Deezer, etc. Le contrôle s’opère via une application dédiée mais il est également possible de contrôler la musique vocalement en l’associant avec un appareil intégrant Amazon Alexa. 

Vendue 799 euros, cette véritable enceinte hi-fi stéréo dotée de 4 haut-parleurs et d’une amplification de 350 watts RMS se positionne comme une concurrente directe de l’enceinte Audio Pro Drumfire mais aussi de la Naim mu-so Qb 2 et de la Devialet Phantom Reactor 600.

Première enceinte connectée WiFi Elipson, la W35 adopte une forme sphérique, typique des modèles emblématiques de la marque française. D’une très grande sobriété, son design facilite par ailleurs son intégration dans tous les intérieurs.

Elipson W35 : la marque

Les enceintes Elipson BS50, équipées chacune d’un haut-parleur orienté vers le haut et d’un réflecteur acoustique sur le dessus, chargé d’orienter les ondes sonores vers la zone d’écoute. 

Elipson et les enceintes sphériques, c’est une histoire de passion. Celle de son créateur et directeur général, Joseph Léon, ingénieur de formation et inventeur de génie. On lui doit notamment les enceintes sphériques Elipson BS50 dotées au sommet d’un réflecteur elliptique, mais aussi les plus massives enceintes Elipson 4050. Dotées d’une “tête” sphérique, elles ont longtemps trôné dans les studios de l’ORTF et ont inspiré les toutes nouvelles enceintes Elipson Legacy 3230 (lire le test des enceintes Elipson Legacy 3230).

Les enceintes Elipson Legacy 3230 sont constituées d’un caisson de basses (2 HP de 21 cm) surmonté d’une sphère qui accueille le haut-parleur médium à membrane céramique. Le tweeter AMT est positionné au sommet. 

Il ne s’agit pas ici de retracer l’historique des productions de la marque (très nombreuses) dont on peut avoir un aperçu en consultant la page “Elipson : tout savoir sur la marque” sur Son-Vidéo.com

Soulignons simplement que l’enceinte connectée Elipson W35 s’inscrit dans une longue lignée d’enceintes sphériques et se rapproche par son gabarit de l’enceinte Elipson Planet L.

Le design de l’enceinte connectée Elipson W35 est inspiré des célèbres enceintes Elipson Planet L dont le modèle présenté sur cette photo en finition Neptune Stone est monté sur un pied dédié.

Elipson W35 : packaging & accessoires

L’enceinte connectée Elipson W35 est livrée dans un colis cubique en carton dans lequel elle est calée entre deux pièces de polystyrène. Elle est protégée dans un grand étui en textile synthétique blanc.

Parmi les accessoires livrés avec l’enceinte connecté Elipson W35, on compte notamment un câble d’alimentation, un câble audio mini-jack, une télécommande et 6 patins anti-dérapant.

Plusieurs accessoires sont fournis par le fabricant : 

  • un câble d’alimentation
  • un câble audio mini-jack vers mini-jack
  • une télécommande
  • six patins adhésifs
  • un mode d’emploi
  • une carte d’inscription au Club Elipson
  • un autocollant Elipson 

Elipson W35 : présentation

Les enceintes de forme sphérique sont la marque de fabrique d’Elipson depuis la fin des années 60, lorsque le modèle Elipson AS-30 avait permis au fabricant tricolore de se faire une réputation internationale dans la mise au point d’enceintes « boule ». Cette conception sphérique présente l’indiscutable avantage d’éliminer les résonances de caisse et de permettre aux haut-parleurs de s’exprimer dans les meilleures conditions. 

Remise au goût du jour à la fin des années 2000 avec les enceintes Elipson Planet L et Elipson Planet M, la forme sphérique est à nouveau mise à profit avec l’enceinte connectée Elipson W35. Cette dernière adopte une structure en ABS avec un anneau central en aluminium. Les deux faces gauche et droite de l’enceinte sont recouvertes d’un tissu acoustique gris anthracite. 

L’enceinte connectée Elipson W35 avec à l’arrière plan l’enceinte Elipson Prestige Facet 8B et l’enceinte Elipson Legacy 3230.

350 watts, son stéréo

L’enceinte connectée Elipson W35 dispose de 4 haut-parleurs : deux tweeters à dôme en soie de 25 mm de diamètre et deux haut-parleurs médium/grave de 16,5 cm. Ils sont positionnés de part et d’autre de l’anneau central en aluminium qui sépare verticalement la sphère en deux parties égales. 

Les deux haut-parleurs médium/grave sont orientés vers la droite et la gauche tandis que les deux tweeters, plus directifs, sont plus dirigés vers la zone d’écoute, formant un angle compris entre 70 et 80 degrés environ. Cette configuration permet à l’enceinte Elipson W35 de restituer un son stéréo avec une véritable qualité hi-fi en couvrant une large plage de fréquences. 

C’est un amplificateur de classe D d’une puissance totale de 350 watts RMS qui est chargé d’alimenter les haut-parleurs de cette enceinte qui peut s’exprimer sans la moindre difficulté dans de très grandes pièces.

Connectivité WiFi, DLNA

L’enceinte Elipson W35 nécessite d’être reliée au réseau WiFi domestique pour donner accès au maximum de sources possibles. Une fois qu’elle est connectée à Internet, elle peut en effet diffuser les webradios du monde entier, plusieurs services de streaming parmi les plus populaires ainsi que les musiques partagées sur le réseau local. 

Que vous soyez abonné à Deezer, Napster, Spotify ou encore aux services diffusant de la musique haute résolution comme Qobuz ou Tidal, vous pourrez profiter de vos playlists grâce à l’application dédiée. 

Bluetooth SBC, AAC & aptX

La diffusion de la musique sans fil en Bluetooth est également possible avec l’enceinte Elipson W35. Pour s’assurer d’une complète compatibilité avec les smartphones et tablettes Android et Apple, les codecs SBC et AAC sont pris en charge. S’y ajoute également le codec aptX qui permet de diffuser jusqu’à une résolution de 16 bits/48 kHz à partir d’une source compatible.

Entrées optique et mini-jack

En plus de sa connectivité réseau et Bluetooth, l’enceinte Elipson W35 possède deux entrées audio. L’entrée optique (toslink) peut être utilisée pour diffuser le son d’une TV tandis que l’entrée mini-jack permettra de relier un baladeur non connecté ou une source audio dotée d’une sortie analogique RCA ou mini-jack. 

La connectique de l’enceinte Elipson W35 comprend une entrée audio numérique optique Toslink, une entrée audio analogique mini-jack ainsi qu’un port USB alimenté (5V/1A).

Application de contrôle

Qui dit enceinte connectée dit application de contrôle sur smartphone. L’enceinte connectée Elipson W35 n’échappe pas à la règle et propose une application dédiée téléchargeable gratuitement sur smartphones et tablettes iOS et Android. 

Baptisée sobrement Elipson, cette application est une version adaptée de l’application Müzo Player. Elle donne accès à de multiples services de musique en ligne comme TuneIn (webradios), Spotify, Tidal, Napster, Qobuz et Deezer. 

L’enceinte Elipson W35 possède par ailleurs une interface de commande sur la partie supérieure de son bandeau central. Elle permet notamment de lancer la lecture de la musique, d’ajuster le volume sonore et de changer de titre. Une jolie télécommande infrarouge est également fournie.

L’enceinte connectée Elipson W35 est livrée avec une jolie télécommande infrarouge qui permet de changer de source, de régler le volume sonore, de mettre en pause la musique ou encore de passer au morceau suivant ou précédent.

Multiroom et appairage stéréo

La connectivité WiFi peut être mise à profit pour associer plusieurs enceintes Elipson W35 sur le même réseau local. L’opération s’effectue depuis l’application. Placées dans la même pièce ou dans des pièces différentes, les enceintes peuvent alors diffuser la même musique de manière parfaitement synchronisée. Il est également possible de diffuser des musiques différentes dans plusieurs pièces de la maison. Au maximum, ce sont 16 enceintes Elipson W35 qui peuvent être associées pour réaliser un système multiroom.

Par ailleurs, lorsque deux enceintes Elipson W35 sont dans la même pièce, il est possible d’obtenir un son stéréo plus large en faisant reproduire le canal de gauche à l’une et le canal de droite à l’autre.

Comme nous n’avions à notre disposition qu’une seule enceinte Elipson W35, nous n’avons malheureusement pas pu tester la fonction multiroom ni l’appairage en stéréo.

Compatible Alexa

L’enceinte connectée Elipson W35 peut être contrôlée vocalement en l’associant à une enceinte intelligente intégrant Amazon Alexa. Il faut pour cela renseigner son identifiant et son mot de passe Amazon dans l’application Elipson afin que l’enceinte puisse être prise en charge. Il suffit ensuite de demander à Alexa de lancer sur l’enceinte connectée Elipson W35 votre playlist préférée, de changer de titre, de modifier le volume, de mettre la musique en pause, etc., pour que l’action s’exécute. 

Spécifications clés

  • Enceinte active stéréo connectée et multiroom
  • Conception sphérique
  • WiFi et Bluetooth
  • Compatible services de musique en ligne (Spotify Connect, Qobuz, Tidal, Napster..)
  • Compatible Amazon Alexa
  • Compatible multiroom
  • Formats audio compatibles : MP3, WMA, WAV, FLAC, AIFF, ALAC, AAC
  • Compatible Hi-Res Audio jusqu’à 24 bits/96 kHz

Haut-parleurs

  • 2 x tweeters à dôme de soie de 25 mm
  • 2 x haut-parleurs médium/grave de 165 mm à large excursion
  • Puissance : 350 W RMS
  • SPL Max : 101 dB à 1 m
  • Réponse en fréquence (± 3 dB) : 47 Hz – 22 kHz

Connexions sans fil

  • WiFi (2,4 GHz)
  • Bluetooth 4.0
  • Codecs compatibles : AAC, SBC, aptX (16 bits / 44,1 kHz)

Connectique

  • 1x entrée optique Toslink
  • 1x entrée aux mini-jack 3,5 mm
  • 1x USB-A

Généralités

  • Diamètre : 35 cm
  • Poids : 7,6 kg

Elipson W35 : mise en oeuvre

Après avoir sorti l’enceinte de son emballage, nous avons collé les six patins adhésifs sous la base. Réalisés dans ce qui s’apparente à une gomme synthétique, ceux-ci permettent d’isoler l’enceinte de la surface sur laquelle elle est posée et sont également anti-dérapant.

La base de l’enceinte connectée Elipson W35 présente six emplacement destinés à recevoir les patins antidérapant fournis.

Attention lorsque vous manipulez l’enceinte ! Il faut la prendre de préférence en positionnant les mains sur le bandeau central en aluminium, et pas sur les faces recouvertes de tissu. Celui-ci est en effet tendu mais pas collé sur chaque demi-sphère. Il est maintenu seulement le long de l’anneau central. Si on n’y prend garde, on risque de le détendre ou de l’abîmer. Quelques précautions s’imposent donc.

Les faces gauche et droite de l’enceinte connectée Elipson W35 sont recouvertes d’un tissu acoustique tendu.

L’enceinte Elipson W35 est utilisable immédiatement une fois branchée sur le courant secteur, en Bluetooth ou via son entrée analogique (mini-jack) ou son entrée optique (toslink). Une pression longue sur le bouton on/off met l’enceinte en marche, une pression courte permet de basculer d’une entrée à une autre. La LED change alors de couleur en fonction de la source activée : bleue pour le Bluetooth, verte pour l’entrée ligne mini-jack, jaune pour l’entrée audio optique et blanche pour le WiFi.

Si vous souhaitez accéder aux webradios, aux services de streaming en ligne ou aux fichiers partagés sur le réseau local, il faudra passer par l’application Elipson. La liaison au réseau local et à Internet se fait impérativement en WiFi, l’enceinte Elipson W35 étant dépourvue de prise réseau RJ45. Nous avons donc eu recours au satellite de notre pack Netgear Orbi RBK50 pour relier cette enceinte connectée Elipson au réseau local et à internet. 

L’interface de commande de l’enceinte Elipson W35 permet de contrôler le volume sonore, de mettre le son en sourdine, d’appairer en Bluetooth un baladeur audiophile ou un smartphone et de changer de source.

Pour cela, il faut dans un premier temps basculer l’enceinte Elipson W35 en mode WiFi en appuyant plusieurs fois sur le bouton On/Off jusqu’à ce que la diode devienne blanche clignotante.

Application Elipson

L’application Elipson est téléchargeable gratuitement sur les smartphones iOS et Android. La procédure pour connecter l’enceinte au réseau local est sensiblement la même sur les deux versions. Avec une particularité cependant sur Android : il faut désactiver les données mobiles sans quoi la procédure risque d’échouer, ce qui a été le cas pour nous.

Lorsqu’on lance l’application pour la première fois, celle-ci effectue par défaut un scan pour détecter d’éventuelles enceintes déjà configurées. Après quelques secondes, un bouton “Ajouter appareil” apparaît en bas de l’écran sur lequel il faut cliquer. 

La configuration de la connexion WiFi de l’enceinte Elipson W35 se fait depuis l’application Elipson téléchargée sur un smartphone iOS ou Android.

L’application nous invite à ce moment à nous connecter au réseau WiFi généré par l’enceinte. Il faut à ce moment maintenir appuyé le bouton d’appairage sur l’enceinte pendant quelques secondes pour que celle-ci entre en mode configuration. Une voix en anglais confirme l’activation du mode de configuration en prononçant la formule : “entering setting mode”. Le réseau WiFi généré par l’enceinte est presque immédiatement visible par le smartphone. Il est baptisé “Elipson-W35_” suivi d’une série de quatre chiffres et lettres. 

Sur un smartphone Android, il suffit de cliquer sur le bouton “Paramètres” en bas de l’écran pour accéder directement au menu WiFi et sélectionner celui de l’enceinte. 

Sur un iPhone, il faut quitter momentanément l’application pour se rendre dans les paramètres de connexion WiFi et sélectionner le réseau “Elipson-W35_xxxx”. 

L’enceinte énonce alors un message en anglais indiquant que la connexion est effective.

Une fois que le smartphone est connecté en WiFi à l’enceinte, il faut retourner dans l’application qui valide elle aussi cette connexion. On est ensuite invité à choisir le réseau WiFi sur lequel connecter l’enceinte Elipson W35 puis à saisir le mot de passe de ce réseau. Quelques secondes après, l’enceinte est connectée au WiFi et on peut profiter de tous les services offerts.

Lorsque l’enceinte Elipson W35 est connectée au réseau local en WiFi, la diode reste allumée en blanc.

Streaming et lecture réseau

L’application Elipson donne accès à de nombreux services en ligne, à commencer par les webradios du monde entier via le service TuneIn. Très classiquement, la recherche des stations peut se faire par pays ou par genre. La qualité de reproduction est très variable selon les stations mais l’enceinte Elipson W35 délivre un son plutôt doux. La mise en avant du haut-grave et du médium et la douceur des hautes fréquences permet “d’arrondir les angles” sur les flux audio un peu trop compressés.

Via l’application, nous avons également pu mettre à profit nos playlists Qobuz, Spotify et Deezer. Comme l’enceinte est certifiée Spotify Connect, on bascule directement dans l’application du service de streaming américain lorsqu’on le sélectionne. Les abonnés à ce service ne seront donc pas dépaysés. 

L’intégration de Qobuz et de Deezer est réussie et permet également de retrouver les nouveautés, les Playlists du service, ses favoris et même son Flow sur Deezer.

Enfin, c’est toujours grâce à l’application Elipson que l’on peut accéder via la rubrique “Ma musique” aux titres stockés sur la mémoire du smartphone ainsi qu’à ceux qui sont partagés sur le réseau local. Notez que seuls les fichiers audio aux formats MP3, WMA, WAV, FLAC, AIFF, ALAC et AAC sont alors pris en charge (jusqu’à 24 bits/96 kHz). 

L’application Elipson permet de diffuser la musique sur l’enceinte Elipson W35 depuis un smartphone, via le service de streaming Qobuz.

Elipson W35 : impressions d’écoute

Pour ce test de l’enceinte connectée Elipson W35, nous avons essayé plusieurs emplacements dans notre salle de test afin de vérifier si cela avait un impact sur l’écoute. La réponse est oui et on veillera donc à placer soigneusement cette enceinte dans son environnement. 

Nous l’avons d’abord posée sur notre meuble TV-Vidéo (un modèle assez bas), bien centrée par rapport à notre position d’écoute et décollée du mur arrière d’environ 30 centimètres. L’image stéréo était tout juste satisfaisante et le grave avait tendance à résonner et générer quelques vibrations (bruits de caisse). 

Nous avons d’abord cru à un défaut de conception mais le fait de monter l’enceinte à hauteur des oreilles et de la “décoller” un peu plus du mur arrière en la plaçant sur un pied d’enceinte NorStone Stylum 2 s’est révélé bénéfique. La stéréo était alors plus marquée, les hautes fréquences mieux perçues. Par ailleurs, le grave qui avait tendance à “flotter” un peu jusque là s’est montré plus réactif et parfaitement tenu. Sans doute les niches de notre meuble TV-Vidéo agissaient-elles comme des caisses de résonance, générant à l’écoute un grave un peu traînant.

C’est lorsqu’elle est surélevée comme ici sur un pied NorStone Stylum 2 que l’enceinte connectée Elipson W35 donne le meilleur d’elle-même.

Le placement de l’enceinte Elipson W35 dans un angle, toujours sur un pied d’enceinte, ne s’est pas révélé pertinent dans notre cas. La stéréo était en berne, le haut-grave trop présent.

L’investissement dans un pied pour cette enceinte connectée Elipson W35 n’est donc pas une mauvaise idée. Le fabricant propose justement un très joli trépied dédié en bois et métal sous la référence Elipson W35 Tripod, ainsi qu’un pied plus classique en métal baptisé Elipson W35 Stand

L’enceinte connectée Elipson W35 est un véritable objet décoratif et prend immédiatement une nouvelle dimension esthétique lorsqu’elle est montée sur son pied tripode dédié (photo du fabricant).

À défaut, on pourra également poser cette enceinte sur une console ou sur un guéridon, à condition de veiller à ce que ce dernier ne génère pas de vibrations parasites lorsque l’enceinte s’exprime dans le grave.

Bluetooth

En écoute Bluetooth avec un smartphone sous Android compatible avec le codec aptX HD, l’enceinte Elipson W35 offre des prestations très satisfaisantes. La spatialisation n’est pas exceptionnelle par rapport à une véritable paire d’enceintes mais demeure perceptible sur les effets stéréo lorsqu’ils sont bien marqués dans le mixage original. Le son compressé qui peut être agressif sur d’autres enceintes Bluetooth ne l’est pas avec celle-ci. La douceur des hautes fréquences produites par les tweeters à dôme soie et la générosité dans le grave ont en effet tendance à gommer ces défauts.

Spotify/Deezer

S’ils offrent chacun un catalogue très riche et une interface particulièrement agréable à utiliser, ces deux services de streaming souffrent cependant d’une qualité de son limitée à 320 kbps (sauf Deezer Hi-Fi qui équivaut à la qualité CD) et ne proposent donc pas de diffusion en haute résolution. 

L’écoute est cependant agréable, avec des basses bien marquées et un médium articulé. Les hautes fréquences mériteraient un peu plus de présence pour éclairer la scène sonore et apporter détail et aération. On prend cependant plaisir à faire défiler les morceaux. 

Capture d’écran de l’application Elipson durant l’écoute de Qobuz (à gauche), de fichiers audio via le réseau (au centre) et de Spotify (à droite) sur l’enceinte connectée Elipson W35.

Qobuz/DLNA

La différence à l’écoute s’entend lorsqu’on sollicite le service de streaming en ligne Qobuz et ses pistes haute résolution (lecture jusqu’à 24 bits/96 kHz). Idem quand on va piocher dans des pistes Hi-Res (FLAC HD) stockées sur un ordinateur de notre réseau local. Le son est alors mieux incarné, plus détaillé aussi. La spatialisation est un peu mieux marquée également.

La télécommande

Compacte et bien finie, la télécommande de l’enceinte connectée Elipson W35 permet de sélectionner la source, de lancer l’appairage Bluetooth et de contrôler la lecture audio (lecture/pause, titre précédent/suivant, volume +/-). Les touches sont bien agencées.

Malgré ses qualités, il est cependant bien difficile de contrôler l’enceinte avec cette télécommande, la faute au récepteur infrarouge mal placé sur l’enceinte. Positionné trop haut, il n’est pas orienté vers l’auditeur mais vers le plafond au-dessus de ce dernier. 

Le capteur infrarouge de l’enceinte connectée Elipson W35 est placé un peu trop haut et ne reçoit pas toujours correctement les ordres adressés par la télécommande. C’est cependant l’application Elipson qui sera principalement utilisée pour la contrôler.

C’est dommage parce que cela force l’utilisateur à se lever pour envoyer un ordre à l’enceinte. Une télécommande par ondes radio aurait été bienvenue. Heureusement, l’application Elipson permet de tout contrôler depuis son smartphone et c’est bien le but d’une enceinte connectée.

Elipson W35 comparée à…

Audio Pro Drumfire : les services offerts par ces deux enceintes sont très similaires avec la connectivité Bluetooth, le WiFi pour l’accès aux webradios, aux principaux services de streaming et aux musiques partagées sur le réseau local. Via leur application, toutes les deux permettent également l’appairage stéréo de deux enceintes et la mise en place d’un système audio multiroom. L’Audio Pro présente l’avantage de posséder un port Ethernet et d’être compatible AirPlay. Mais elle ne possède pas d’entrée optique comme l’enceinte Elipson W35, et cette dernière est capable à elle seule de produire un son stéréo plus large que la Drumfire. Enfin, la française est moins encombrante et son esthétique nous a davantage convaincu (mais c’est bien entendu une question de goût personnel).

Ruark Audio R5 : l’enceinte connectée britannique nous avait beaucoup séduit lors de son passage dans nos locaux. Elle offre plus de fonctions que la W35 (lecture CD, tuner radio FM/DAB+, Bluetooth compatible aptX HD, connectique plus étendue) et adopte une finition plus classe (coffret en bois, tissu acoustique haut de gamme). Mais tout cela se paie puisqu’elle est vendue presque 500 euros plus chère que la W35.  

Côté son, la spatialisation stéréo proposée par la Ruark Audio R5 est plus large grâce notamment au DSP intégré avec son mode 3D très efficace. L’enceinte Elipson W35 la surpasse cependant par l’énergie déployée et la présence dans le grave. L’intégration de Qobuz dans son application est également un plus. 

Si vous n’avez que faire de la radio FM/DAB, que vous n’écoutez pas de CD audio et que vous privilégiez la musique en haute résolution, l’enceinte Elipson W35 prend l’avantage.

Elipson W35 : conclusion

L’enceinte connectée Elipson W35 est séduisante à plus d’un titre. Esthétiquement d’abord, sa sobriété permet de l’intégrer facilement dans tous les intérieurs, classiques ou modernes, même si son coloris anthracite pourra sembler un petit peu austère. C’est une question de goût mais nous aurions aimé une finition dans le style des enceintes Elipson Planet, avec de la couleur et des grilles acoustiques en métal.

Côté fonctionnalités, l’enceinte connectée Elipson W35 ne déçoit pas. Bluetooth aptX HD (24 bits/44,1 kHz), WiFi, lecture réseau DLNA haute résolution (24/96), Spotify Connect, application pratique avec les services de streaming les plus populaires, entrées auxiliaires (analogique et numérique). Rien ne manque, sauf peut-être une prise réseau pour ceux qui ne souhaitent pas utiliser le WiFi.

Enfin, en ce qui concerne le son, les 350 watts de cette enceinte Elipson W35 alimentent très efficacement ses quatre haut-parleurs. Le grave est réactif, puissant et bien tenu, même à fort volume sonore. Le registre médium est réaliste et bien articulé. Les plus hautes fréquences ne sont jamais agressives (l’avantage du dôme soie) mais pourraient éclairer un peu plus la scène sonore qui gagnerait alors en précision et en aération. 

L’enceinte Elipson W35 sur laquelle nous avons pu écouter Qobuz grâce à l’application Elipson.

Comme nous l’avons précisé plus haut dans ce test, le placement de cette enceinte peut jouer sur le rendu sonore. Il conviendra donc de tester plusieurs positions pour trouver lequel est le plus favorable au déploiement de l’image stéréo. Il sera bien entendu difficile d’obtenir une image sonore aussi large qu’avec deux enceintes, sauf à associer deux Elipson W35 pour qu’elles reproduisent chacune un canal. 

Mais il est quand même possible d’obtenir une scène sonore assez large, notamment lorsque l’enceinte est posée sur un pied. C’est pourquoi nous vous recommandons chaudement d’investir dans l’un des deux pieds dédiés proposés par le fabricant français. Non seulement vous améliorerez l’image sonore mais vous profiterez encore plus du design très réussi de cette enceinte qui en fait également un très bel objet décoratif.

Deux enceintes Elipson W35 peuvent être associées dans une même pièce pour diffuser la musique avec encore plus d’amplitude (photo du fabricant).

Une chose est sûre : l’enceinte Elipson W35 n’aura aucun mal à sonoriser une grande pièce de plus de 20 m². Seule petite ombre au tableau, la télécommande pourtant très réussie qui n’est réellement exploitable que lorsqu’on se tient debout. 

Nous avons aimé

  • Le design et la finition
  • La puissance sonore bien maîtrisée
  • Le grave efficace, le médium convaincant
  • L’accès à de nombreux services via l’application

Nous aurions aimé

  • Plus de clarté dans les aigus
  • Un capteur infrarouge mieux positionné
  • Avoir le choix entre plusieurs coloris


  • 99
    Partages

8 COMMENTAIRES

  1. Les télécommandes ne sont pas le point fort d’Elipson. J’ai eu un Music center dans le passé et la télécommande (au demeurant très esthétique) était une vraie plaie ! Je ne pense pas que cela vienne de l’emplacement du capteur IR sur l’appareil, mais plutôt de la puissance de la télécommande elle-même ; du moins c’était le cas pour moi : j’ai transféré ses fonctionnalités sur une télécommande universelle (mon 1er achat chez Son-Video !) et là plus aucun problème ! Je pouvais appuyer sur n’importe quelle touche de manière omnidirectionnelle et le Music center obéissait instantanément… 🙂

    • Merci pour ce commentaire très éclairant ! Qui a dit que les télécommandes universelles étaient dépassées 😉
      Ceci dit, comme toute enceinte connectée, cette Elipson W35 a surtout vocation à être contrôlée par un smartphone. Le manque de puissance de sa télécommande est finalement un point de détail.

    • Effectivement Elipson utilise des télécommandes bas de gamme, ce qui est inadmissible compte tenu du prix de leurs produits. Je possède des enceintes Elipson Planet LW, le capteur infrarouge est idéalement placé, mais malheureusement la télécommande est directive et de faible portée. J’ai acheté une télécommande universelle basique (One For One) en remplacement de celle fournie, elle fonctionne parfaitement depuis des années.

  2. Bonjour, et comparé à une naim mu-so première du nom, la quelle prend l’avantage, les deux étant au même prix, je ne sais quelle choisir. Si on parle vraiment que qualité audio et de coffre, la quelle l’emporte.
    Alors, la quelle prendre ???

    • Bonjour Savoye,
      Je dirais que la Mu-so est plus neutre, avec un son un peu plus « sec » que la W35 qui est un peu plus « ronde » niveau son, sans vouloir faire de mauvais jeu de mot ! Toutes les deux sont très dynamiques, mais la W35 m’a semblé déployer une scène sonore plus ample.

      • Haha bonjour, je suis désolé de vous harceler une dernière fois, mais si mon budget pourrait s’étendre à 1000€, qu’elle enceinte serait la plus judicieuse pour une écoute rythmée (électro, rap, pop etc), reactor 900, b&w formation wedge ou cette magnifique epsilon ???

        Merci encore pour vos réponses, je suis en quête de là meilleure performance/prix possible 😁

        • Vous ne nous harcelez pas ! Nous sommes là pour vous aider dans vos choix, no problem ! 😉
          La Phantom Reactor est très dynamique avec un grave monstrueux et des aigus très détaillés, mais le son est en mono…(il faut en jumeler deux pour avoir la stéréo).
          La Wedge et la W35 ont un grave moins percutant et profond que celui de la Devialet mais globalement le son avec elles est plus équilibré je trouve. De plus, elles sont capables de délivrer un son plus large avec une vraie spatialisation stéréo.
          Quand au design, c’est purement subjectif…

          • Haha, merci pour vos conseils, j’ai en effet écouté une reactor dans un magasin Fnac, les basses sont juste monstrueuse, mais écoutez je pense partir sur une w35, et peut être en ajouter une deuxième dans quelque temps, merci encore 😃

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.