Test : Klipsch T5 True Wireless

0
1814

Aujourd’hui, nous testons les écouteurs Bluetooth Klipsch T5 True Wireless. Commercialisés à 199 €, ces écouteurs Klipsch sont certifiés IPX4, compatibles avec les assistants vocaux, le codec aptX et offrent jusqu’à 8 heures d’autonomie par écouteur ou 32 heures avec le boîtier de recharge et de transport aux allures d’un briquet Zippo. Seuls véritables écouteurs sans aucun fil de la nouvelle gamme Klipsch T5, sauront-ils se montrer à la hauteur de la marque américaine ? C’est ce que nous allons découvrir dans ce test.

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless sont les premiers écouteurs sans aucun fil de Klipsch.

Klipsch T5 True Wireless : la marque 

L’épopée de Klipsch débute à la fin des années 30 lorsque Paul Wilbur Klipsch entame le développement de ses premières enceintes dans un petit hangar de Hope dans l’Arkansas. Rencontrant un vif succès auprès de ses amis audiophiles, Paul Wilbur Klipsch décide en 1946 de fonder sa société pour commercialiser sa première enceinte, la Klipschorn. Ce modèle breveté fut développé dans un but bien spécifique : reproduire l’émotion d’un concert à domicile. Une promesse parfaitement tenue grâce à l’utilisation d’un haut-parleur de grave de 38 cm associé à un haut-parleur médium de 50 mm avec chambre de compression et un haut-parleur d’aigu de 25 mm avec chambre de compression et pavillon Tractrix. Ce modèle rencontra un vif succès, à tel point que plus de 70 ans après sa sortie, la sixième génération de cette enceinte, la Klipsch Klipschorn AK6 est encore au catalogue de la marque. 

Paul Wilbur Klipsch devant la première Klipschorn sortie en 1946.

En 1957, Klipsch introduit pour la première fois l’enceinte Klipsch Heresy, un modèle à trois voies conçu pour accompagner une paire de Klipschorn afin d’assurer la reproduction d’un canal central en hi-fi. Ce canal supplémentaire fut finalement rapidement délaissé au profit d’une configuration stéréophonique classique. La quatrième génération de l’enceinte Klipsch Heresy est aujourd’hui encore proposée au catalogue du constructeur américain. Pour cette quatrième itération, Klipsch reprend les grandes lignes de la Klipsch Heresy III qui nous avait particulièrement séduit lors de notre test (lire le test de la Klipsch Heresy III) et apporte quelques améliorations comme un évent laminaire arrière. 

La première Klipsch Heresy était conçue pour reproduire un canal central en hi-fi en l’associant à une paire de Klipschorn.

Klipsch est également présent sur le marché des enceintes pour cinéma, mais ce n’est qu’en 1980 que la marque s’engage officiellement dans le secteur du cinéma professionnel après avoir réalisé un système de reproduction sonore numérique pour John Allen. Dans celui-ci, chaque canal est restitué par une enceinte Klipsch MCM, un modèle hors normes embarquant un caisson de basses de 15 pouces, un haut-parleur médium/grave de 12 pouces monté dans un pavillon Tractrix et un tweeter en titane également monté dans un pavillon Tractrix.

En 1980, Klipsch réalise un système de reproduction sonore numérique dans lequel chaque canal est restitué par une enceinte Klipsch MCM.

Après avoir acquis une forte réputation dans la sonorisation de cinémas professionnels, Klipsch se lance en 1992 à la conquête du home-cinéma en présentant ses premières enceintes encastrables Klipsch IW 100 et Klipsch IW 200, suivies en 1996 par ses premières enceintes satellites Klipsch Rebel 8.

En 1992, Klipsch se lance à la conquête du home-cinéma en présentant ses premières enceintes encastrables Klipsch IW 100 et Klipsch IW 200.

Le début des années 2000 marque un tournant pour Klipsch. La marque américaine continue de produire ses emblématiques enceintes hi-fi et home-cinéma, mais se diversifie pour répondre aux nouveaux modes d’écoute musicale. Son catalogue est ainsi aujourd’hui très diversifié avec notamment des casques hi-fi, des casques Bluetooth ainsi que des écouteurs filaires et Bluetooth, dont nous testons aujourd’hui le Klipsch T5 True Wireless, premier modèle sans aucun fil de Klipsch.

Klipsch T5 True Wireless : packaging et accessoires 

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless sont livrés dans un élégant packaging scellé par un macaron doré orné du nom de la marque. Dans cet emballage, chaque écouteur est parfaitement calé dans un emplacement individuel découpé dans une robuste mousse dans laquelle le boîtier de transport est également protégé. Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless sont accompagnés d’un guide de démarrage rapide, de trois paires d’embouts en silicone et d’un câble USB-C vers USB-C. Un adaptateur USB-C vers USB-A est également présent pour assurer une parfaite compatibilité avec tout appareil. 

Klipsch T5 True Wireless : présentation 

Conception

Dès la première prise en main, les écouteurs Bluetooth Klipsch T5 True Wireless nous apparaissent de très bonne facture. Ils sont réalisés à partir d’un assemblage de deux coques. La partie en contact avec les oreilles est conçue dans un polymère très doux pour assurer un toucher agréable. La partie supérieure dispose quant à elle d’un cerclage imitation métal maintenant une plaque sur laquelle figure le nom de la marque américaine. Avec un poids de seulement 5,5 g, les écouteurs Klipsch T5 True Wireless se font rapidement oublier. Ils se révèlent très confortables et assurent un parfait maintient dans les oreilles, même lors de mouvements brusques. Il est ainsi parfaitement possible de les utiliser lors de la pratique d’une activité sportive. Ils sont pour ce faire certifiés IPX4, ce qui leur permet de résister à la transpiration, à la poussière et à l’humidité. 

La partie des écouteurs Klipsch T5 True Wireless en contact avec les oreilles est conçue dans un polymère très doux pour assurer un toucher agréable.

Embouts en silicone 

Au bout d’un très long tube acoustique, les écouteurs sans fil Klipsch T5 True Wireless adoptent un système de fixation par clipsage des embouts intra-auriculaires. 

Au bout d’un très long tube acoustique, les écouteurs sans fil Klipsch T5 True Wireless adoptent un système de fixation par clipsage des embouts intra-auriculaires.

Pour assurer une parfaite adaptation à toutes les morphologies, Klipsch livre avec les écouteurs T5 trois paires de différentes tailles : S, M et L. Réalisés à partir d’un silicone souple, ces embouts intra-auriculaires adoptent une forme ovale brevetée. Le fabricant américain annonce que celle-ci permet de supprimer tout bruit extérieur jusqu’à 22 dB et ceci peu importe la position des écouteurs dans l’oreille. Des affirmations que nous avons bien évidemment mises à l’épreuve. Dans un open space comprenant une dizaine de personnes, on est véritablement plongé dans une bulle. Les bruits des claviers, des souris, des ventilations et les différentes discussions ne sont absolument plus perçus. Dans un environnement plus bruyant comme les transports en commun, les Klipsch T5 True Wireless filtrent également une grande partie des sons ambiants. Le bruit des bus en circulation n’est plus qu’un lointain souvenir et seules quelques discussions de proches passagers parviennent à franchir cette barrière de silicone. Comme annoncé par Klipsch, ces caractéristiques restent inchangées, peu importe la position des écouteurs dans l’oreille. 

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless utilisent des embouts ovales pour améliorer l’isolation passive, peu importe la position des écouteurs dans l’oreille.

Attention ! Pour profiter de l’isolation passive et d’une restitution sonore optimale, il est très important de correctement choisir sa paire d’embouts. Une taille trop petite va laisser filtrer les bruits extérieurs et impacter la restitution sonore : basses absentes, manque de détails, etc. À l’inverse, des embouts trop grands peuvent entraîner une gêne dans le conduit auditif et altérer la stabilité des écouteurs. Nous vous recommandons ainsi d’essayer les différentes paires livrées avec les écouteurs Klipsch T5 True Wireless pour trouver celle qui vous convient le mieux.

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless sont livrés avec trois paires d’embouts en silicone de différentes tailles.

Interface de commande 

Sous le cerclage orné du nom de la marque, les écouteurs Klipsch T5 True Wireless dissimulent l’interface de commande. L’écouteur droit permet d’augmenter le volume en restant appuyé, de passer au titre suivant en réalisant une double pression, de lancer la lecture de la musique, de la mettre en pause ou encore de répondre aux appels téléphoniques. L’écouteur gauche permet quant à lui de diminuer le volume, de revenir au titre précédent, de refuser un appel téléphonique ou encore d’activer l’assistant vocal de l’appareil auquel les écouteurs sont associés. L’utilisation de ces différentes commandes ne se révèle pas des plus pratiques. Il est en effet nécessaire de maintenir l’écouteur en même temps que l’on appuie sur l’interface pour ne pas excessivement s’enfoncer le tube acoustique dans l’oreille. De plus, le bruit du contacteur est fortement amplifié lorsque l’écouteur est porté. Une interface tactile aurait été préférable pour éviter tous ces désagréments, à condition que celle soit soit très sensibles.

La plaque ornée du nom de la marque présente sur chaque oreillette des écouteurs Klipsch T5 True Wireless dissimule une interface de commande.

Klipsch T5 True Wireless : boîtier de recharge Zippo

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless intègrent dans chaque oreillette une batterie rechargeable offrant jusqu’à 8 heures d’écoute continue. Cette autonomie peut être portée jusqu’à 32 heures grâce au boîtier de recharge et de transport. Avec celui-ci, Klipsch revendique une fois de plus ses racines américaines et son attention particulière aux détails. C’est d’ailleurs ce qui fait l’une des plus grandes forces des écouteurs Klipsch T5 True Wireless. En effet, alors que la grande majorité des concurrents utilisent des boîtiers en plastique, Klipsch se démarque avec un boîtier aux allures d’un briquet Zippo que l’on ose fièrement exposer. 

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless utilisent un boîtier de recharge aux allurent d’un briquet Zippo.

Seules différences avec un véritable Zippo, le boîtier est environ deux fois plus épais et il n’est pas possible d’allumer une hypothétique mèche. Les plus nostalgiques pourront tout de même ouvrir le clapet contre leur jean. Une fois celui-ci ouvert, on découvre deux emplacements prévus pour accueillir les écouteurs. Lorsque ces derniers y sont déposés, la recharge débute automatiquement si elle s’avère nécessaire. Un témoin lumineux rouge sur les écouteurs nous indique alors qu’ils sont en charge. Ensuite, lorsque vous les sortez de l’étui, ils s’allument et s’appairent automatiquement à la dernière source associée. Précisons également qu’il est possible de sortir et d’utiliser un seul des deux écouteurs.

Un témoin lumineux rouge sur les écouteurs Klipsch T5 True Wireless indique qu’ils sont en charge.

Klipsch T5 True Wireless : micro, assistants vocaux 

Chaque oreillette des écouteurs Klipsch T5 True Wireless intègre un microphone haute sensibilité permettant de répondre aux appels téléphoniques. Les voix sont captées avec une très grande clarté, à condition qu’il n’y ait pas excessivement de bruit alentour ni de vent. Pratique, ces microphones peuvent également être utilisés pour interagir avec les assistants vocaux tels que Google Assistant, Amazon Alexa ou Siri, en fonction du système présent sur l’appareil mobile auquel sont associés les écouteurs. L’activation de l’assistant vocal s’effectue à l’aide d’une simple pression sur l’interface de commande de l’oreillette gauche. Une fois activé, il est possible de contrôler la musique, de modifier le volume, de piloter les objets connectés de la maison, d’envoyer un message à la personne de votre choix ou encore de répondre à vos moindres requêtes tels que connaître la température extérieure, les actualités du jour, d’ajouter un produit à votre liste de courses, etc. Lors de nos différents tests des écouteurs Klipsch T5 True Wireless, l’activation de l’assistant vocal Siri s’est toujours montrée instanée. Celui-ci a ensuite toujours parfaitement saisi nos demandes, même dans un environnement bruyant.

Klipsch T5 True Wireless : mises en oeuvre 

Pour ce test des écouteurs Klipsch T5 True Wireless, nous les avons associés à un smartphone iOS. Le premier appairage s’effectue très facilement et rapidement. Il suffit en effet de rester appuyé durant trois secondes sur l’interface de commande de chaque écouteur. Un indicateur lumineux bleu incrusté sur la face latérale des Klipsch T5 True Wireless se met alors à clignoter. On doit ensuite se rendre dans les paramètres Bluetooth de la source pour sélectionner “Klipsch T5 True Wireless” et finaliser l’appairage. Les écouteurs sont alors directement opérationnels et vont ensuite automatiquement se connecter à la source à chaque fois qu’ils seront sortis du boîtier Zippo. 

Un indicateur lumineux bleu incrusté sur la face latérale des Klipsch T5 True Wireless se met à clignoter durant l’appairage Bluetooth.

Klipsch T5 True Wireless : impressions d’écoute 

Les écouteurs Klipsch T5 True Wireless se révèlent très séduisants dès les premiers morceaux écoutés. Sur le titre Arabella des Arctic Monkeys, les basses de la grosse caisse sont profondes et puissantes. On ressent véritablement chaque impact de la pédale. La guitare électrique qui accompagne le titre se montre dynamique et bien restituée. L’écoute est entraînante et on prend plaisir à battre du pied au rythme de la musique. 

Nous poursuivons ce test des écouteurs Bluetooth Klipsch T5 True Wireless avec le titre One More Time des Daft Punk. Sur cette composition électronique, les basses sont d’une puissance saisissante pour de si petits écouteurs. Des caractéristiques qui se confirment au fur et à mesure de l’écoute du mythique album des deux DJ français. Le titre Harder, Better, Faster, Stronger, se montre encore plus saisissant avec des effets qui fusent de tous les côtés et qui sont très bien mis en avant. 

Sur un registre plus calme avec le titre Under the Bridge des Red Hot Chili Peppers, les écouteurs Klipsch T5 True Wireless restituent avec douceur les différents accords de la guitare électrique. La voix de Anthony Kiedis ainsi que les choeurs sont très bien centrés et agréables. Seul reproche, un léger bruit de fond se fait ressentir lors des passages les plus calmes. Celui-ci se fait cependant très rapidement oublier et n’est plus perceptible dès que la musique devient plus forte. 

Sur le titre Under the Bridge des Red Hot Chili Peppers, les écouteurs Klipsch T5 True Wireless restituent avec douceur les différents accords de la guitare électrique.

Klipsch T5 True Wireless : comparé à… 

Jabra Elite 75t : successeurs des emblématiques Jabra Elite 65t, les 75t offrent une restitution sonore un peu plus détaillée, notamment dans les hautes fréquences. L’isolation passive est un peu moins performante que celle des Klipsch T5, mais reste tout de même très efficace dans de nombreuses situations. En matière de contrôle, les Jabra prennent l’avantage grâce à une interface tactile nettement plus pratique que le bouton physique des Klipsch. Seul point faible, le boîtier de transport est beaucoup plus gros et moins esthétique que le “Zippo” des Klipsch T5 True Wireless. L’autonomie est également plus faible, avec une durée d’écoute maximale de 28 heures contre 32 heures sur les Klipsch. 

Bose SoundSport Free Wireless : également certifiés IPX4, les Bose sont spécifiquement conçus pour une utilisation sportive. Ils présentent ainsi l’avantage d’être équipés d’une petite extension en silicone sur les embouts pour assurer un parfait maintien lors des mouvements les plus extrêmes. L’autonomie est cependant limitée à 5 heures par oreillette et 15 heures avec le boîtier de recharge. Ce dernier est par ailleurs beaucoup plus imposant (3,75 x 10 x 4,75 cm).

Sony WF-1000XM3 : commercialisés 50 euros plus chers, ces écouteurs Sony disposent d’une autonomie de 6 heures par oreillette ou de 32 heures avec le boîtier de recharge. Ils sont compatibles avec les codecs Bluetooth AAC et SBC, mais ne prennent pas en charge l’aptX, contrairement aux Klipsch T5 True Wireless. Les Sony présentent en revanche l’avantage d’intégrer une réduction de bruit active. Ils se montrent ainsi plus efficaces dans des environnements bruyants.

Klipsch T5 True Wireless : conclusion

Avec les écouteurs Klipsch T5 True Wireless, le fabricant américain propose une solution fiable pour écouter librement toutes ses musiques. L’isolation passive offerte par les embouts ovales se montre particulièrement efficace et l’écoute en devient plus agréable dans les transports en commun. Le boîtier de recharge aux allures d’un briquet Zippo constitue tout le charme et l’argument majeur de ces écouteurs, là où les marques concurrentes utilisent encore d’imposants boîtiers inesthétiques en plastique. Malgré cela, nous aurions tout de même apprécié l’implantation d’une interface tactile plutôt que de boutons physiques. Cela aurait évité d’enfoncer les écouteurs dans l’oreille à chaque pression sur le bouton pour une utilisation plus intuitive.

Nous avons aimé : 

  • L’isolation passive efficace
  • La puissance des graves
  • Le boîtier Zippo

Nous aurions aimé : 

  • Une interface de commande tactile 

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.