Test : Sonos Move

0
1390
  • 3
    Partages

La Sonos Move est la première enceinte Bluetooth portable du fabricant américain. Proposée comme une solution polyvalente, elle peut également être connectée en WiFi pour retrouver les nombreuses fonctionnalités propres aux habituelles enceintes Sonos : multiroom, services de musique en ligne, lecture DLNA, AirPlay 2, assistants vocaux, etc. Pouvant à la fois fonctionner sur secteur et sur batterie (autonomie de 10 heures), cette enceinte Sonos commercialisée à 399 € va t-elle correctement conjuguer l’univers nomade et domestique dans un même appareil ?

L’enceinte Sonos Move peut fonctionner en Bluetooth ou en WiFi, sur secteur ou sur batterie.

Sonos Move : la marque

Pionnier dans l’univers de l’audio multiroom, Sonos est fondée en 2002 par John MacFarlane. Son but : permettre aux amateurs de musique de facilement diffuser sans fil n’importe quelle chanson chez eux. Cependant en 2002, il n’existe quasiment aucune technologie pour atteindre cet objectif. Il faut alors concevoir un tout nouveau système permettant de transférer le son instantanément et sans fil vers plusieurs enceintes sans que l’utilisateur ne perçoive la moindre erreur de synchronisation. John MacFarlane se tourne alors vers une équipe d’ingénieurs qui trouvent la solution en 2003 à travers le réseau Mesh. À cette époque, ce réseau est principalement utilisé à des fins militaires et n’a encore jamais été mis à profit pour une utilisation domestique et encore moins pour répondre aux exigences de l’écoute musicale. Après de nombreuses recherches dans le placement des antennes et le développement d’un système simple d’utilisation, Sonos présente en janvier 2005 son tout premier appareil : le Sonos ZP100. Il s’agit d’un ampli connecté capable de délivrer jusqu’à 2 x 50 watts en classe D. Celui-ci est immédiatement plébiscité par la presse mondiale qui salue sa simplicité d’installation, son design, sa fiabilité et sa qualité sonore.

Présenté en 2005, le Sonos ZP100 est le tout premier amplificateur Sonos.

En 2007, Apple lance l’iPhone et l’App Store, entamant ainsi l’une des plus grosses révolutions du monde du numérique depuis l’avénement de l’ordinateur personnel. Sonos profite alors de l’essor des applications mobiles pour créer la sienne et donner à l’utilisateur la possibilité de transformer son smartphone en télécommande. Cette application est ensuite rendue accessible aux utilisateurs Android en 2011 et devient rapidement l’élément majeur des systèmes Sonos, si bien que la marque supprime progressivement ses télécommandes physiques dès 2012. Son principal atout est de proposer un système intuitif donnant accès à de nombreux services de musique en ligne tels que Deezer, Spotify, Qobuz, Tidal, Google Play Music, ainsi qu’à plusieurs milliers de radios internet.

L’application Sonos permet de contrôler les différents appareils de la marque et d’accéder à de nombreux services de musique en ligne.

Fin 2009, Sonos présente sa toute première enceinte connectée, la Sonos Play:5. Elle reprend les principes de diffusion sans fil de l’ampli Sonos ZP100, mais en proposant cette fois-ci un système entièrement autonome intégrant à la fois le système d’amplification et les haut-parleurs. Cette enceinte rencontre un très fort succès, faisant de Sonos un véritable précurseur et leader dans ce domaine. Sonos diversifie ensuite grandement ses gammes en proposant de nombreuses autres enceintes multiroom, des enceintes intelligentes, des barres de son, des caissons de basses, des enceintes TV, des home-cinéma sans fil, ainsi que de nombreux autres systèmes comme des lecteurs réseau permettant de facilement diffuser de la musique depuis un smartphone ou une tablette. Le fabricant américain s’était en revanche jusqu’à présent uniquement concentré sur des appareils sédentaires fonctionnant en WiFi ou en Ethernet. La récente Sonos Move de ce test constitue donc une première pour la marque en permettant à l’auditeur de l’utiliser en WiFi ou en Bluetooth, sur batterie ou sur secteur.

L’enceinte Sonos Move est la première enceinte Bluetooth portable de Sonos.

Sonos Move : packaging & accessoires 

L’enceinte Bluetooth Sonos Move est livrée dans un carton à l’intérieur duquel elle est placée dans une élégante pochette en tissu pouvant être utilisée pour la protéger lors de son stockage. On trouve également un socle de charge, ainsi qu’un guide de démarrage rapide.

L’enceinte connectée Sonos Move est livrée avec un socle de recharge, une pochette en tissu et un guide de démarrage rapide.

Sonos Move : présentation

Dès la première prise en main, on retrouve dans l’enceinte Sonos Move des lignes sobres et élégantes héritées des Sonos One et Sonos One SL. Son design est en effet fortement inspiré des emblématiques modèles multiroom de la marque, mais apporte tout de même quelques modifications pour rendre la Sonos Move plus adaptée à une utilisation nomade. Elle est ainsi dotée d’un châssis en polymère de plus forte épaisseur accompagné d’une grille métallique couvrant presque toute la circonférence de l’enceinte et dissimulant l’équipement acoustique. Cette conception confère à la Sonos Move une grande résistance aux chocs ainsi qu’une parfaite étanchéité à la poussière et aux fortes projections d’eau, conformément à la certification IP56. Elle peut ainsi être utilisée dans une salle de bain, à la plage ou au bord de la piscine sans risque de l’endommager. Enfin, la face inférieure de l’enceinte utilise un revêtement en caoutchouc permettant de limiter la dispersion des vibrations néfastes lorsqu’elle est posée sur un meuble. Ce revêtement confère également à la Sonos Move une excellente stabilité. Peu importe la surface sur laquelle elle est posée, la Sonos Move tient très bien en place.

L’enceinte Sonos Move est résistante contre les chocs et étanche à la poussière ainsi qu’aux fortes projections d’eau.

En haut de sa face arrière, l’enceinte Sonos Move dispose d’une encoche d’environ 6 cm de profondeur destiné à faciliter son transport. Très large et facilement accessible, cette poignée se révèle agréable et assure une parfaite prise en main. Avec un poids de près de 3 kg, la Sonos Move se destine à être transportée d’une pièce à l’autre de la maison, sur la terrasse ou dans le jardin, et pourra même vous suivre sur la plage ou en pique-nique. Ses dimensions relativement compactes (240 x 160 x 126 mm) lui permettent d’être facilement glissée dans un sac à dos pour la transporter sur de longues distances.

L’enceinte Bluetooth portable Sonos Move est dotée d’une large poignée de transport sur sa face arrière pour faciliter son transport.

Sonos Move : autonomie de 10 h

Utilisation nomade oblige, l’enceinte Bluetooth Sonos Move embarque une batterie rechargeable de 36 W lui conférant jusqu’à 10 heures d’autonomie en Bluetooth. L’obsession portée par Sonos dans la simplicité d’utilisation de ses appareils s’étend jusque dans le système de recharge de la Move. Elle est en effet livrée avec un socle indépendant perforé en son centre sur lequel il suffit simplement de poser l’enceinte pour recharger la batterie ou l’utiliser sur secteur. La recharge est assurée par deux contacteurs placés sur la face arrière de l’enceinte. Grâce à l’utilisation de bords inclinés sur le socle de recharge, l’alignement de ces contacteurs avec ceux du support s’effectue toujours parfaitement et sans aucune difficulté.

L’enceinte Bluetooth portable Sonos Move posée sur son socle de charge.

Pratique, l’enceinte Sonos Move dispose également d’une entrée USB-C pour facilement la recharger lorsque vous n’avez pas le socle à disposition. Elle peut ainsi être emportée en vacances ou chez des amis, sans avoir besoin de débrancher le socle de charge. Précisons tout de même que la recharge par USB nécessite un chargeur (non fourni) capable de délivrer une puissance minimale de 45 watts.

L’enceinte connectée Sonos Move peut également être rechargée à l’aide d’un câble USB-C.

Caractéristique extrêmement rare sur une enceinte Bluetooth portable, la batterie de la Sonos Move peut facilement être retirée pour la remplacer lorsque son autonomie décline. Sonos annonce une durée de vie d’environ 900 cycles de charge ou de trois ans. Au bout de cette période, le remplacement de la batterie s’effectue facilement à l’aide de deux vis dissimulées derrière un cache en caoutchouc placé sous la Sonos Move. En permettant ainsi de remplacer la batterie, la Sonos Move est la première enceinte Bluetooth sans fil réellement durable et écologique.

La batterie de l’enceinte connectée Sonos Move peut facilement être retirée et remplacée.

Sonos Move : Bluetooth 

L’enceinte Sonos Move est la première enceinte du fabricant américain à intégrer un contrôleur Bluetooth en plus du WiFi. Il est ainsi possible de diffuser de la musique depuis un smartphone, une tablette ou un baladeur audiophile, sans être limité au périmètre couvert par le réseau WiFi domestique. Par défaut, la Sonos Move privilégie la connexion WiFi. Le passage en mode Bluetooth s’effectue manuellement à l’aide d’une commande dédiée placée sur la face arrière de l’enceinte. Le contrôleur Bluetooth de la Sonos Move est en revanche uniquement compatible avec les codecs SBC et AAC. Bien que ces derniers assurent une parfaite prise en charge de tout périphérique Bluetooth, ils ne permettent pas de profiter d’un très haut débit de diffusion.

Le passage du WiFi au Bluetooth s’effectue rapidement à l’aide d’un bouton dédié placé sur la face arrière de la Sonos Move.

Sonos Move : WiFi, streaming et multiroom 

Lorsque l’enceinte Sonos Move est connectée au réseau WiFi, elle bénéficie des mêmes fonctionnalités que les autres enceintes connectées Sonos. Le contrôle de la musique s’effectue alors depuis l’excellente application Sonos Controller pour iOS et Android. Celle-ci permet de lire de la musique partagée sur le réseau local, d’accéder à la plupart des services de musique en ligne comme Deezer, Spotify, Qobuz, Tidal, Amazon Prime Music, Apple Music… ainsi qu’à d’innombrables radios internet. 

La connexion WiFi de l’enceinte Sonos Move permet également de l’associer à plusieurs appareils compatibles Sonos ou AirPlay 2. Il est ainsi possible de profiter de la même musique dans différentes pièces de la maison ou de réaliser un couplage stéréo avec une seconde enceinte Sonos Move. 

Sonos Move : assistants vocaux 

Bien plus qu’une simple enceinte portable, la Sonos Move fait également office d’enceinte intelligente grâce à l’intégration des assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant. L’utilisation de cette enceinte Sonos en devient alors d’une simplicité déconcertante. Il suffit en effet de lui demander de lancer une playlist, de changer de titre, de modifier le volume, etc., pour que l’enceinte s’exécute. Le contrôle des différents objets connectés de la maison est également possible.

Lors de nos différents tests, l’enceinte connectée Sonos Move a toujours parfaitement exécutée nos demandes, même lorsque de la musique était diffusée à fort volume. Cette performance est atteinte grâce à l’utilisation de 6 microphones haute sensibilité associés à un système de réduction de bruit pour filtrer les perturbations. Un témoin lumineux placé au-dessus du logo en forme de microphone nous indique lorsque les microphones de l’assistant vocal sont activés. Pour le respect de la vie privée, il est possible de désactiver les différents microphones. Dans ce cas, le contrôle de la Move s’effectue soit depuis l’application Sonos (uniquement en WiFi), soit depuis l’interface de commande tactile. Celle-ci permet alors de lancer la musique, de la mettre en pause, de changer de titre ou de modifier le volume.

La face supérieure de l’enceinte connectée Sonos Move intègre une interface de commande tactile.

Sonos Move : calibrage Auto TruePlay 

Sous sa robuste carapace, l’enceinte Sonos Move intègre deux amplificateurs numériques de classe D chargés d’alimenter un haut-parleur médium/grave et un tweeter. Ce dernier est incliné vers le bas afin d’étendre la diffusion sonore des hautes fréquences. Pour optimiser le fonctionnement des haut-parleurs, l’enceinte connectée Sonos Move embarque un système de calibration Auto TruePlay permettant d’ajuster la restitution de l’enceinte en fonction des caractéristiques acoustiques de l’environnement dans lequel elle se trouve. Ce calibrage reprend dans les grandes lignes le principe de fonctionnement du système inauguré sur la Sonos Play:5, mais se démarque en utilisant désormais les microphones intégrés à l’enceinte plutôt que ceux du smartphone. Ce calibrage fonctionne en parfait tandem avec un accéléromètre pour détecter lorsque la Sonos Move est déplacée et ainsi automatiquement ajuster sa restitution, sans aucune intervention de l’utilisateur. Pour être honnête, nous n’avons pas remarqué de flagrantes modifications de la restitution en déplaçant l’enceinte dans les différents coins de notre salle de test. Ce calibrage doit donc principalement prendre en considération le volume de la pièce plutôt que sa configuration. Pour un réglage plus personnel, il est possible de modifier manuellement le niveau des graves et des aigus depuis l’application Sonos.

Le calibrage TruePlay permet d’ajuster automatiquement la restitution de la Sonos Move lorsqu’elle est déplacée.

Sonos Move : mise en oeuvre 

Comme avec tous les produits du fabricant américain, la mise en oeuvre de l’enceinte Sonos Move est d’une simplicité déconcertante. Précisons tout de même, malgré le fait que l’enceinte fasse également Bluetooth, une connexion WiFi reste indispensable pour réaliser la première configuration et mise en route de la Sonos Move. Celle-ci s’effectue en quelques minutes depuis l’application Sonos Controller pour iOS et Android qui guide pas-à-pas l’utilisateur. Il est nécessaire dans un premier temps de placer la Sonos Move en mode appairage en appuyant sur le bouton dédié situé au dos de l’enceinte. L’application détecte alors automatiquement l’enceinte et la configuration débute. On est ensuite invité à se créer un compte Sonos ou à se connecter à un compte existant. Puis on sélectionne le réseau WiFi avant de rentrer son mot de passe pour que la Sonos Move soit automatiquement connectée. Enfin, une mise à jour de l’enceinte peut également être effectuée.

La configuration de l’enceinte Sonos Move s’effectue en quelques minutes depuis l’application Sonos Controller pour iOS et Android.

Une fois l’enceinte Sonos Move connectée au WiFi et mise à jour, on arrive sur l’interface de l’application Sonos Controller. Depuis celle-ci, il est être possible d’associer vos différents services de musique en ligne, mais aussi d’activer les assistants vocaux si vous souhaitez bénéficier de ces fonctionnalités. Dans notre cas, nous avons activé Google Assistant. La configuration de ce dernier s’effectue alors automatiquement, à condition d’avoir un compte Google Assistant déjà configuré sur son smartphone. Si cela n’est pas le cas, il est nécessaire d’installer l’application Google Assistant pour finaliser la configuration.

L’association de l’enceinte Sonos Move à Google Assistant s’effectue facilement depuis les applications Sonos et Google Assistant.

Sonos Move : impressions d’écoute

Nous avons dans un premier temps testé l’enceinte Sonos Move connectée en WiFi pour diffuser de la musique depuis Qobuz (abonnement Sublime+) et Spotify. Sur le titre Hit That Jive de Gramatik, la Sonos Move impressionne par la puissance des graves délivrés. Dans notre pièce d’environ 20 m2, l’espace est amplement sonorisé à moins d’un quart du volume de la Move. Les basses se déploient très bien dans la pièce et cognent très fort, à condition que le mode loudness soit activé. La configuration acoustique de l’enceinte Sonos Move permet d’avoir une dispersion sonore extrêmement large. Nous avons placé l’enceinte dans différents coins de la pièce et la restitution s’est toujours montrée très bonne. Même en étant placé derrière la Move, la musique est clairement perçue et seules les voix sont légèrement atténuées. Pratique, l’enceinte connectée Sonos Move peut être déposée ou retirée de son socle à de multiples reprises sans que cela ne coupe la musique. Elle peut ainsi facilement être transportée d’une pièce à l’autre de la maison sans perdre la moindre seconde de ses musiques. La connexion WiFi s’est montrée d’une grande stabilité et aucune désynchronisation n’a été détectée. Seul point faible, l’autonomie de la batterie dure environ deux fois moins longtemps lorsque l’enceinte est connectée en WiFi, soit environ 5 heures contre 10 heures en Bluetooth. L’utilisation du socle ou d’un câble USB-C est donc préférable pour de longues sessions d’écoute WiFi.

L’enceinte Sonos Move impressionne par la puissance des graves délivrés.

Nous avons dans un second temps passé l’enceinte Sonos Move en Bluetooth pour continuer ce test. Si un premier appairage a déjà été effectué, l’enceinte se connecte alors automatiquement à la source, permettant ainsi de profiter instantanément de sa musique. Sur le titre Roadgame de Kavinsky, l’enceinte Sonos Move démontre une fois de plus son autorité dans le grave. La restitution est physique et on ressent chaque impact lorsque l’on pousse le volume. Le synthétiseur présent tout au long du morceau est également bien restitué et se déploie amplement dans la pièce. L’écoute est dynamique et très bien rythmée.

Sonos Move : comparée à…

Sonos One : commercialisée à 199 €, la One sonne de la même manière que la Sonos Move. On retrouve une restitution physiologique et de puissantes basses. Les fonctionnalités WiFi sont également identiques, avec la prise en charge d’un large éventail de services de musique en ligne, une compatibilité AirPlay 2 ainsi que l’intégration des assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant. La Sonos One est en revanche uniquement compatible WiFi et doit obligatoirement être reliée à une prise électrique pour fonctionner. La Sonos Move se montre donc beaucoup plus polyvalente en pouvant facilement être transportée d’une pièce à l’autre de la maison ou à l’extérieur.

Connectée en WiFi ou en Ethernet, la Sonos One offre les mêmes fonctionnalités que la Sonos Move. Elle n’est en revanche pas compatible Bluetooth et n’intègre pas de batterie.

Harman Kardon Allure Portable : proposée à 229 €, cette enceinte Harman Kardon est compatible WiFi, Bluetooth et intègre Amazon Alexa. Elle peut être utilisée sur secteur ou sur batterie. Dans ce second cas, son autonomie est identique à la Sonos Move et la recharge peut soit être effectuée par un socle indépendant, soit par un câble USB-C. L’enceinte Harman Kardon Allure Portable est en revanche beaucoup moins polyvalente et moins conviviale à utiliser que la Sonos. Elle ne bénéficie en effet pas d’une application de contrôle pour smartphone et seule l’utilisation d’Amazon Alexa permet de profiter des services de musique en ligne. Si vous ne souhaitez pas utiliser l’assistant vocal, l’enceinte sera alors restreinte à une diffusion Bluetooth classique.

Klipsch The Three Google : beaucoup plus massive, cette enceinte Klipsch commercialisée à 249 € dispose d’une plus forte puissance d’amplification. À l’écoute, la Klipsch se montre moins généreuse dans le grave, mais sa restitution globale est plus fidèle. En matière de connectivité, on retrouve sur la Klipsch une connexion Bluetooth et WiFi avec Google Chromecast intégré pour facilement diffuser de la musique à partir d’un smartphone ou d’un ordinateur. Le Chromecast permet également de l’associer à d’autres enceintes multiroom compatibles. La Klipsch The Three n’intègre cependant pas de batterie. La Sonos Move conserve donc l’avantage en matière de polyvalence et de portabilité.

Bose Portable Home Speaker : également compatible Bluetooth et WiFi, cette enceinte Bose lancée à 369 € prend l’avantage par sa compacité (19 x 191,5 x 104 mm) et son poids de 1,06 kg. Elle peut ainsi plus facilement être transportée en dehors de la maison. Cette compacité implique cependant une puissance sonore légèrement plus faible. Les basses sont un peu moins fortes, mais la restitution globale reste très plaisante, notamment grâce à son système de diffusion sonore à 360°. Elle peut ainsi aisément être posée au milieu de la table pour que tous les convives profitent de la musique. La Bose bénéficie également d’une plus grande autonomie (12 heures contre 10 heures pour la Sonos Move) ainsi qu’une étanchéité légèrement supérieure. Enfin, lorsqu’elle est connectée en WiFi, la Bose dispose de fonctionnalités très similaires : services de musique en ligne, contrôle par application, AirPlay 2 et assistants vocaux intégrés.

Plus compacte et moins lourde, la Bose Portable Home Speaker est plus facile à transporter.

Sonos Move : conclusion 

Avec la Sonos Move, le fabricant américain veut proposer une solution polyvalente qui peut accompagner l’utilisateur dans tous ses déplacements. C’est du moins l’idée, car en réalité son poids de 3 kg la destine plus à être transportée d’une pièce à l’autre de la maison ou sur la terrasse. Pour un transport sur de plus longues distances, l’utilisation d’un sac à dos devient alors indispensable. Comme tous les produits Sonos, l’utilisation de la Sonos Move se montre très intuitive et plaisante. On privilégiera tout de même l’utilisation en WiFi pour pleinement profiter des nombreuses fonctionnalités offertes par cette enceinte connectée et intelligente. Le Bluetooth se révélera très utile pour animer une soirée dans le jardin ou chez des amis.

Nous avons aimé : 

  • La puissance des basses
  • La simplicité d’utilisation
  • L’application de contrôle 
  • La batterie interchangeable

Nous aurions aimé : 

  • Une autonomie accrue
  • Un plus faible poids
  • Une application de contrôle fonctionnelle en Bluetooth
  • Le Bluetooth aptX

  • 3
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.