Test Bang & Olufsen Beosound Edge : une pièce d’exception

3
1230

Avec un design circulaire des plus révolutionnaires, l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge s’impose comme une œuvre d’art acoustique, capable de réconcilier les amateurs de musique et de beaux objets. La B&O Beosound Edge dispose d’une puissance de 600 watts avec des haut-parleurs sur ses deux faces, capables de fonctionner simultanément ou individuellement, en fonction des besoins. Cette enceinte connectée Bang & Olufsen Beosound peut recevoir de la musique en AirPlay 2, Chromecast, DLNA et peut accéder à Spotify. Enfin, sa gestion est aussi audacieuse que son design, avec un ajustement du volume par simple basculement de l’enceinte.

L’enceinte connectée B&O Beosound Edge adopte un design circulaire unique avec des haut-parleurs sur ses deux faces pour garantir une diffusion musicale à 360°. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : packaging & accessoires 

L’enceinte B&O Beosound Edge est livrée dans un grand carton à l’intérieur duquel elle est correctement calée et protégée. Elle s’accompagne d’un câble d’alimentation, d’un guide d’installation rapide, de deux caches acoustiques, d’un socle et d’un support de fixation murale. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : présentation 

Conception & design 

L’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge adopte un design révolutionnaire comme seule la marque scandinave est capable d’en proposer. Depuis ses débuts en 1925, le fabricant se distingue en effet par des enceintes au design novateur et luxueux, conçues en collaboration avec les plus grands designers.

Pour la conception de l’enceinte B&O Beosound Edge, le fabricant a ainsi fait appel au designer Michael Anastassiades, célèbre dans l’univers des luminaires. La rencontre entre ces deux mondes a donné naissance à une enceinte parfaitement circulaire et minimaliste. Tout comme une pièce de monnaie dont elle tire son inspiration, la Bang & Olufsen Beosound Edge peut être posée en équilibre sur sa tranche ou fixée au mur, telle une enseigne de magasin. Elle est ainsi en mesure de s’intégrer du mieux possible dans tout intérieur. 

L’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge peut être posée en équilibre sur sa tranche ou fixée au mur.

Le minimalisme qui inspire la marque danoise depuis près d’un siècle s’incarne également dans la manière de contrôler l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge. Lorsque cette dernière est posée sur la tranche ou fixée au mur, il suffit notamment de légèrement la basculer dans un sens ou dans l’autre à partir de son centre de gravité pour ajuster le volume. C’est extrêmement intuitif et convivial. Bien évidemment, le support assure à l’enceinte de toujours revenir à sa place initiale, même lors d’un fort basculement. 

Très original, le volume de la Bang & Olufsen Beosound Edge peut être ajusté par basculement de l’enceinte sur sa tranche. 

Pour un contrôle accru, l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge dissimule une interface de commande tactile sur sa face supérieure en aluminium. Sensible à votre présence, cette interface s’illumine dès que vous approchez l’enceinte. Il est alors possible de changer de piste ou de modifier le volume, même dans l’obscurité. Cette interface est en revanche particulièrement sensible aux traces de doigts. 

La face supérieure de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge intègre une interface tactile permettant d’ajuster le volume et de changer de piste. Cette dernière s’illumine dès qu’on approche de l’enceinte.

Conception acoustique 

À l’image du design, l’enceinte connectée Bang & Olufsen Beosound Edge exploite des solutions acoustiques innovantes. On trouve ainsi pas moins de 5 haut-parleurs, dont un grand haut-parleur médium/grave de 25 cm de diamètre couplé à deux haut-parleurs de 10 cm pour les médiums et deux tweeters pour les aigus. Ces haut-parleurs sont disposés sur les deux faces de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge pour maximiser la dispersion sonore. Mieux encore, le port bass-reflex de l’évent exploite la technologie exclusive Active Bass Port. Celle-ci adopte une structure en nid d’abeilles, capable de s’orienter lorsqu’elle s’active pour fournir des basses encore plus profondes et plus puissantes lors d’une écoute à fort volume. 

L’évent à technologie Active Bass Port apporte à l’enceinte B&O Beosound Edge des basses plus profondes, plus puissantes et plus percutantes à volume soutenue. 

Pour alimenter ses différents haut-parleurs, l’enceinte connectée Bang & Olufsen Beosound Edge embarque pas moins de 6 modules d’amplification. Chaque haut-parleur bénéficie ainsi de son propre module, spécifiquement conçu et optimisé en fonction des fréquences à reproduire. On trouve ainsi deux modules de 200 watts pour le haut-parleur médium/grave et quatre modules de 100 watts pour les haut-parleurs médiums et aigus. Cet ensemble confère à l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge une puissance colossale de 600 watts, lui permettant d’être installée dans toute pièce de vie, jusqu’à 120 m2 de surface.

Chaque haut-parleur de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge dispose de son propre amplificateur, pour une puissance totale de 600 watts. 

Malgré une épaisseur de seulement 13 cm, l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge parvient à intégrer des haut-parleurs sur ses deux faces. Elle se compose ainsi d’une face principale avec technologie Active Bass Port et d’une face secondaire avec haut-parleur de médium et tweeter. La face principale peut fonctionner indépendamment, pour ne sonoriser qu’une partie de la pièce ou en tandem avec la seconde face pour profiter d’une diffusion sonore à 360°. La perception sonore est alors optimale, peu importe le placement de l’auditeur dans la pièce. Grâce à cette configuration, il est possible d’activer une seule face pour une écoute plus intimiste ou les deux faces lors d’une fête, par exemple. La gestion de cette fonction s’effectue facilement à partir de l’application mobile B&O. 

WiFi et Bluetooth 

Avant tout taillée pour le streaming, l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge peut se connecter au réseau en WiFi ou en Ethernet. Elle est alors en mesure d’accéder aux musiques partagées sur le réseau local (lecture DLNA) et aux webradios à partir de l’application mobile Bang & Olufsen. Pour les services de streaming, l’esprit minimaliste de la marque s’exprime cette fois-ci au détriment de l’enceinte : seul Spotify Connect est pris en charge. Pour profiter d’autres services, il est nécessaire d’exploiter la diffusion AirPlay 2 pour les utilisateurs Apple (iPhone, iPad, iPod ou Mac) ou le protocole Chromecast pour les équipements Android ou les PC. En outre, la diffusion peut aussi s’effectuer en Bluetooth. En revanche, seul le codec SBC est accepté, ne permettant pas une écoute aussi qualitative qu’en WiFi. On privilégiera donc le plus souvent l’AirPlay 2 et le Chromecast. 

L’enceinte B&O Beosound Edge peut recevoir et diffuser la musique streamée en Airplay 2, Chromecast ou Bluetooth. 

Connectique 

En plus du streaming, le fabricant danois a intégré de manière discrète et élégante une connectique à la base de cette enceinte circulaire. Parmi celles-ci, on trouve une entrée ligne au format mini-jack 3,5 mm. Cette dernière peut également faire office d’entrée optique Toslink. Il est ainsi possible d’y connecter la source de votre choix, que ce soit un lecteur CD, un téléviseur HD ou un DAC externe, par exemple. 

Multiroom

Comme si la puissance de 600 watts ne suffisait pas, l’enceinte B&O Beosound Edge peut être couplée à une seconde Edge pour profiter d’une restitution stéréo. Pour ce faire, elle prend appui sur les technologies AirPlay 2, Beolink Multiroom ou Chromecast. Dans cette configuration, le découpage des canaux est très probant et aucun décalage entre chaque enceinte n’est à déplorer. L’appairage s’effectue par ailleurs rapidement, ce qui permet de coupler ou d’associer les enceintes en fonction de ses envies. Pour de grandes maisons, il est possible de coupler autant d’enceintes et d’appareils compatibles AirPlay 2, Beolink Multiroom et Chromecast que désiré afin d’écouter la musique dans chaque pièce. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : mise en œuvre 

Avant de configurer l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge, il est nécessaire de bien réfléchir à son placement. Désirez-vous la conserver au sol sur sa base ou bien la fixer au mur, telle une enseigne luxueuse de magasin ? Dans ce cas, le fabricant danois inclut un support avec les quatre vis nécessaires. Cette installation murale s’effectue rapidement et des connaissances basiques en bricolages sont suffisantes. Pour un mur en placo, des chevilles métalliques (Molly) ou plastiques (MZK) sont nécessaires. 

La mise en œuvre de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge s’effectue ensuite facilement à partir de l’application Bang & Olufsen pour iOS et Android. Celle-ci détecte alors automatiquement l’enceinte et nous invite à renseigner le mot de passe du réseau WiFi. La suite de la procédure s’effectue à partir de l’application Google Home. Depuis celle-ci, nous pouvons sélectionner notre service de musique favori, renommer l’enceinte et indiquer dans quelle pièce du domicile elle se trouve. Notez que cette première configuration dans Google Assistant est nécessaire, même pour un usage Bluetooth. 

On peut ensuite retourner dans l’application Bang & Olufsen pour contrôler et personnaliser l’enceinte. Il est alors possible de modifier la signature sonore et notamment obtenir un son plus chaud, plus transparent, plus axé sur le grave ou encore sur les voix, par exemple. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : impressions d’écoute 

Avec les deux faces actives, la Bang & Olufsen Beosound Edge offre une diffusion assez ample et parvient à remplir efficacement l’ensemble de la pièce, que l’enceinte soit fixée au mur ou posée au sol. La technologie Active Bass Port offre une assise remarquable dans le grave lorsque le volume est monté. Les basses sont imposantes, percutantes et cognent très fort. La restitution devient physique et on ressent chaque impact. À volume plus soutenu, cette technologie est inactive et les basses se montrent un peu plus timides, mais tout de même séduisantes pour une enceinte aussi peu épaisse. Ces dernières parviennent à donner du corps et de la matière à l’écoute. 

Le grand haut-parleur de 25 cm de diamètre couplé à la technologie Active Bass Port offre une assise remarquable dans le grave lorsque le volume augmente.

Il n’y a pas meilleur titre que Money des Pink Floyd pour tester cette enceinte Bang & Olufsen dont le design est inspiré d’un penny anglais. On profite ici d’une grande dynamique, avec une écoute empreinte d’énergie, de vitalité et assurant un indéniable sens du rythme. La cohérence tonale est bien respectée, avec un équilibre agréable et une bonne perception des différents registres. L’effet stéréo qui caractérise ce titre est plus subtil qu’avec un système hi-fi traditionnel composé de deux enceintes distinctes, mais cela n’entrave en rien la bonne perception des différents effets et arrangements. En couplant deux enceintes Bang & Olufsen Beosound Edge, la scène gagne en ampleur, avec un découpage plus distinct des canaux. 

L’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge offre une écoute dynamique, énergique et très bien rythmée. 

Le contrôle de la directivité de l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge se montre convaincant et parvient à modeler assez efficacement la diffusion sonore dans la pièce. Pour une écoute plus intimiste, la face principale (avec technologie Active Bass Port) est capable de ne sonoriser qu’une partie de la pièce, tout en conservant une écoute bien équilibrée et énergique. La musique reste tout de même perceptible de l’autre côté de l’enceinte, mais le volume y est moindre et les basses beaucoup moins imposantes. En activant le son à 360°, la face principale mène toujours la danse, notamment dans le grave, mais la seconde face profite tout de même d’un équilibre séduisant, de médiums transparents et d’une belle clarté dans les aigus. La dispersion est ample et la musique semble nous suivre dans la pièce. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : comparée à…

Bang & Olufsen Beoplay A9 4th Gen : autre construction luxueuse du fabricant danois, cette enceinte B&O Beoplay A9 4th Gen se démarque également par un design circulaire et atypique dans le monde de la hi-fi. Elle est équipée de 7 haut-parleurs et peut délivrer jusqu’à 950 watts de puissance. La signature sonore est assez proche, mais les basses sont moins physiques et percutantes qu’avec la Bang & Olufsen Beosound Edge et sa technologie Active Bass Port. La diffusion sonore de la Beoplay se montre également un peu moins large. 

Malgré ses 7 haut-parleurs et sa puissance de 950 watts, l’enceinte Bang & Olufsen Beoplay A9 ne parvient pas à fournir des basses aussi puissantes que le Beosound Edge. 

Cabasse The Pearl Akoya Blanc (la paire) : proposée à 3180 €, cette paire d’enceintes actives offre naturellement un rendu plus convaincant des effets stéréo. Sa conception acoustique se base sur un haut-parleur triaxial de 17 cm associé à une puissance totale de 1050 watts RMS par enceinte. La diffusion est nettement moins ample que la Bang & Olufsen Beosound Edge et ses haut-parleurs sur les deux faces. En revanche, on profite de plus de détails au point de croisement (zone d’écoute optimale des Cabasse The Pearl Akoya). Enfin, les Cabasse présentent l’avantage d’être nativement compatibles avec plus de services de musique en ligne (Qobuz, Tidal, Deezer, Spotify, etc.), d’être contrôlables vocalement et de prendre en charge les fichiers Hi-Res, dont le DSD. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : pour qui ? 

L’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge se destine aux amoureux de design et d’objets luxueux. Elle est idéale pour tous ceux qui souhaitent profiter d’une enceinte puissante, simple à utiliser et dont la diffusion sonore dans la pièce est modulable pour s’adapter aux besoins de l’auditeur. Son unique entrée mini-jack 3,5 mm / Toslink et sa connectivité Bluetooth / WiFi la destinent majoritairement aux adeptes du streaming AirPlay 2, Chromecast et Bluetooth, ainsi qu’à la lecture de titres partagés en DLNA. En revanche, si vous avez plus d’une source à y associer, l’enceinte risque de se montrer frustrante. 

Véritable œuvre d’art acoustique, l’enceinte Bang & Olufsen Beosound Edge réconcilie les amateurs de design, d’objets luxueux et de musique. 

Bang & Olufsen Beosound Edge : conclusion 

Avec la Bang & Olufsen Beosound Edge, le fabricant danois démontre une fois encore sa capacité à aller chercher les meilleurs designers de tout horizon pour bouleverser les codes de la hi-fi comme aucune autre marque n’est capable de le faire. Une audace qui paie avec la Bang & Olufsen Beosound Edge dont le design révolutionne non seulement la forme, mais également la manière d’utiliser une enceinte. Sa gestion du volume par simple basculement est ludique, intuitive et très bien pensée. La directivité contrôlée de l’enceinte est également novatrice et parfaite pour profiter d’une plus grande modularité. Enfin, la technologie Active Bass Port comblera les amateurs de basses physiques et puissantes, dès que le volume est légèrement poussé. On regrette en revanche la prise en charge d’un nombre limité de services de musique en ligne via l’application dédiée, destinant alors l’enceinte à être majoritairement utilisée en AirPlay 2 ou Chromecast. 

Nous avons aimé : 

  • Le design luxueux et unique 
  • La puissance des basses à fort volume 
  • La directivité modulable 

Nous aurions aimé : 

  • Une prise en charge plus large des services de streaming 
  • Une connectique étendue 

3 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.