Cambridge Evo 150 et EVO 75 : les amplificateurs de demain, dès aujourd’hui

5
4285
  • 126
    Partages

Le fabricant britannique Cambridge fait évoluer ses amplificateurs avec sa nouvelle gamme Cambridge Evo, développée pour répondre aux besoins d’aujourd’hui et de demain. Harmonie parfaite entre haute-fidélité, streaming et technologies modernes, les nouveaux amplis Cambridge EVO 150 et Cambridge EVO 75 sont ultra-polyvalents et se dotent des avancées les plus récentes en matière de connectique et d’écoute sans fil. Des amplis ultra-modernes qui ont pour objectif ambitieux de porter la hi-fi vers de nouveaux horizons. 

Les amplificateurs de la gamme Cambridge Evo ambitionnent de porter la hi-fi vers de nouveaux horizons grâce à l’intégration des avancées les plus récentes en matière de connectique et de streaming. 

Cambridge Evo : un design ambitieux 

La gamme Cambridge Evo est synonyme d’évolution, de transformation et d’amélioration. Pour Cambridge Audio, célèbre marque anglaise depuis 1968 (tout savoir sur la marque Cambridge Audio), cette évolution consiste à concevoir des appareils Hi-Fi à la pointe de la technologie, au design et aux performances sans compromis. De ces critères sont nés les Cambridge EVO 150 et Cambridge EVO 75, deux amplis intégrés tout-en-un. Ils ont beaucoup en commun, dont un design intemporel et ambitieux. Ces deux amplis adoptent ainsi un châssis métallique d’une hauteur de 89 mm pour une profondeur de 352 mm et une largeur atypique de 350 mm pour le Cambridge Evo 150 et de 317 mm pour l’EVO 75. Ce corps repose sur une base en pyramide inversée qui semble laisser les amplificateurs flotter dans les airs et leur confère une élégance bien supérieure aux habituels pieds massifs. La face avant des amplis Cambridge Evo 150 et Cambridge EVO 75 est recouverte d’un très grand écran couleur de 6,8 pouces de diagonale, affichant la source sélectionnée, ainsi que la pochette et les informations des titres en cours de lecture. 

La face avant des Cambridge EVO 150 et Cambridge EVO 75 intègre un grand écran couleur de 6,8 pouces renforçant l’élégance et la convivialité de ces amplis dernière génération. 

Pour assurer une adaptation optimale dans tout intérieur, les flancs de ces deux amplis de la gamme Cambridge Evo sont personnalisables. Pour ce faire, les Cambridge EVO 150 et Cambridge EVO 75 sont chacun accompagnés de deux paires de panneaux : une paire en métal noir ondulé lui conférant un aspect contemporain et très discret et une paire en bois couleur chêne pour un style résolument plus vintage. 

La face latérale des amplis Cambridge Evo 150 et EVO 75 peut être personnalisée grâce aux deux plaques amovibles fournies.  

Cambridge Evo : un lecteur réseau complet 

Outre le design personnalisable, ces deux amplificateurs de la gamme Cambridge Evo partagent également le même lecteur réseau. Ultra complet, celui-ci est en mesure d’exploiter toutes vos musiques dématérialisées. Il repose pour ce faire sur l’application mobile StreamMagic de Cambridge, qui offre l’accès aux musiques partagées sur le réseau local en DLNA/UPnP et Roon Ready. Elle offre également l’accès à d’innombrables web-radios, ainsi qu’aux services de musique en ligne Qobuz (24 bits / 192 kHz), Tidal (MQA) et Spotify Connect. 

Les amplis de la gamme Cambridge Evo peuvent lire toutes vos musiques streamées en AirPlay 2, DLNA, Chromecast et Bluetooth aptX HD.

La diffusion des musiques sur les amplificateurs Cambridge Evo 150 et EVO 75 peut également s’effectuer en AirPlay 2 et en Chromecast. Ces deux protocoles autorisent de plus l’insertion de ces amplificateurs dans un groupe d’enceintes ou d’appareils compatibles avec l’une de ces technologies. Enfin, la diffusion à partir d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur peut également s’effectuer en Bluetooth aptX HD.

Cambridge Evo : des similitudes, mais pas que 

Les différences entre les Cambridge Evo 150 et Cambridge Evo 75 commencent à s’établir lorsque l’on tourne les amplificateurs. La connectique prenant place à l’arrière est en effet plus ou moins complète, mais reste très bien fournie sur les deux modèles. Parmi les entrées communes, l’entrée HDMI ARC confirme le caractère contemporain de ces amplis en permettant de les associer à un téléviseur ou un vidéoprojecteur compatible afin d’y récupérer la piste sonore du programme visionné. On trouve également des entrées optiques (deux pour le Cambridge Evo 150 et une pour le Cambridge Evo 75), une entrée coaxiale et une entrée RCA. Le Cambridge Evo 150 va encore plus loin, avec l’ajout d’une entrée symétrique XLR et d’une entrée phono avec connecteur de masse pour la connexion d’une platine vinyle. 

Le Cambridge Evo 150 se distingue par une connectique encore plus complète grâce à l’intégration d’une entrée phono, d’une seconde entrée optique, d’un port USB-B et d’une entrée XLR. 

Les deux amplis Cambridge Evo 150 et Cambridge Evo 75 disposent également d’un port USB-A pour la connexion d’une clé USB ou d’un disque dur externe. Ils prennent alors tous les deux en charge les fichiers PCM jusqu’à 32 bits / 384 kHz à partir de nombreux formats : ALAC, WAV, FLAC, AIFF, WMA, MP3, AAC, HE AAC AAC+, OGG Vorbis et MQA. Le décodage natif des fichiers DSD est également assuré jusqu’au DSD 256. La conversion de ces fichiers est en revanche confiée à deux DAC différents : un modèle ESS Sabre ES9016K2M pour le Cambridge Evo 75 et un ESS Sabre ES9018K2M, un peu plus performant, pour l’Evo 150. Le Cambridge Evo 150 se distingue également par l’ajout d’une entrée USB-B permettant de l’utiliser comme DAC USB avec un ordinateur Windows ou Mac. Il prend alors en charge les mêmes fichiers que depuis son port USB-A. 

Les amplis Cambridge EVO 150 et Cambridge EVO 75 assurent la lecture de toutes vos musiques jusqu’à une résolution de 32 bits / 384 kHz, ainsi que des fichiers DSD 256. 

Cambridge Evo : une puissance différente, mais une musicalité identique 

La section d’amplification du Cambridge Evo 150 confirme le caractère plus affirmé de ce modèle, avec une capacité de 2 x 150 W RMS sous 8 ohms, contre 2 x 75 W RMS sous 8 ohms pour le Cambridge Evo 75. L’Evo 150 est donc plus à l’aise avec des enceintes exigeantes et peut même alimenter simultanément deux paires d’enceintes grâce à ses borniers A + B, contre une unique paire sur le Cambridge Evo 75. La technologie d’amplification est en revanche identique, avec l’adoption de modules Hypex Ncore développés par Hypex Electronics. Ces derniers fonctionnent en classe D pour garantir une écoute dynamique, précise et une grande réponse impulsionnelle. Ils sont également associés à une alimentation surdimensionnée pour fournir un courant de qualité et garantir une forte réserve d’énergie. 

Les Cambridge Evo 75 et Cambridge Evo 150 exploitent la même technologie d’amplification de classe D Hypex Ncore, mais avec une puissance différente pour correspondre aux besoins de chaque utilisateur. 

Avec les Cambridge Evo 75 et Cambridge Evo 150, le constructeur britannique signe deux amplificateurs ultra-performants et polyvalents qui peuvent s’associer à toute source analogique et numérique, mais également permettre l’écoute des musiques dématérialisées à partir d’un ordinateur, d’un NAS ou des services de musique en ligne. Le design ambitieux et modulable assure une intégration parfaite dans chaque intérieur, tandis que la puissance plus ou moins forte facilite le choix en fonction de ses besoins. Le Cambridge Evo 75 se destine ainsi à être couplé à des enceintes compactes ou des petites colonnes, tandis que le Cambridge Evo 150 s’impose comme un choix de premier ordre pour des enceintes exigeantes. 

Plus tard dans l’année, le fabricant britannique complétera la gamme Cambridge Evo avec le Cambridge Evo CD, un lecteur capable de lire tous les disques et dont l’esthétique se fond harmonieusement avec les amplis Cambridge Evo 75 et Cambridge Evo 150. Cambridge nous promet donc une gamme d’avenir qui sera fréquemment enrichie de nouvelles électroniques, toujours plus performantes. 


  • 126
    Partages

5 COMMENTS

    • Le lecteur CD de la gamme Cambridge Evo sera disponible courant 2021. Pour le moment, les caractéristiques ne sont pas encore connues.

  1. Je viens d’aller sur le site Cambridge US, il est déjà vendu là bas.
    Il coûte 3000$ (le 150) et….ne propose même pas de calibration à l’aide d’un micro.
    Je
    Pour un ampli connecté qui sort en 2021 vendu à ce prix là, je trouve ça dommage, voire étrange.
    Surtout qu’il doit notamment concurrencer le M10.
    Idem, il possède une sortie subwoofer, mais je ne crois pas qu’il y ait un contrôle de fréquence passe bas, comme le CXA80 (que je possède): sortie subwoofer sans contrôler de fréquence passe bas.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.