Un cinéma privé dans le garage en moins de 2 semaines

0
2587

Mis à jour le 27 décembre 2021.

Passionné de cinéma et de musique, Pierre a transformé une partie de son garage en un cinéma privé, un petit cocon où l’on s’y sent bien, idéal pour passer les longues journées d’hiver. Un projet que cet amoureux du septième art avait depuis longtemps en tête et qu’il a pu réaliser de lui-même en seulement trois semaines. 

Pierre a transformé une partie de son garage en un petit cocon où l’on s’y sent bien, idéal pour passer les longues journées d’hiver !

Quelle est la superficie de votre salle de cinéma privé ? De la zone technique (électroniques) ?

La zone technique est dans la salle. J’ai dû installer toute l’électronique sur des étagères cube. La pièce fait 3,75 m x 4,25 m, soit 16 m2.

Ma salle home-cinéma fait 16 m2 avec une zone technique directement dans la pièce.

En combien de temps avez-vous pu réaliser cette salle home-cinéma ?

Il m’a fallu moins de deux semaines pour tout réaliser. J’avais déjà l’équipement audio et vidéo et je me suis fait aussi livré le plafond acoustique avant d’arriver dans la nouvelle maison. J’étais en congé et je travaillais sur la salle tous les jours, tout mon temps libre y est passé à raison de 8 à 10 heures par jour. C’est la première fois que j’avais une pièce vraiment dédiée alors qu’auparavant le système avait été installé dans une chambre ou dans le salon. J’avais hâte de créer un vrai cinéma privé en salle dédiée. On a acheté la maison, car elle avait ce potentiel de créer la salle dont je rêvais.

Quand avez-vous décidé de concevoir une salle dédiée au home-cinéma ? Pourquoi créer un cinéma privé ?

On a acheté cette maison parce qu’elle permettait de créer un vrai cinéma privé. Ma passion pour le home-cinéma a commencé chez un ami qui possédait lui-même une salle de cinéma conçue par un professionnel avec des enceintes pro GKF. Budget total 50 000 € ! Je me suis dit « Wahou », c’est ça qui me plaît, je vais essayer d’atteindre ce rêve ! Même si on ne joue pas dans la même cour, je ne peux pas rivaliser avec mon système à 11 000 €, j’en suis tout de même hyper satisfait. Je suis cinéphile et audiophile, j’adore le cinéma et la musique. J’ai mûri le projet, mis de l’argent de côté et j’ai pu accumuler pendant 5 ans suffisamment de matos pour me lancer.

J’ai décidé de concevoir un espace dédié au cinéma après avoir été impressionné par la salle de cinéma d’un ami.

Comment avez-vous organisé les travaux ? Qu’est qui a posé le plus de souci ?

Le câblage a été le plus compliqué. Le câble management n’est pas vraiment mon fort…

Le câblage a été le plus compliqué dans la conception de ce cinéma privé.

Quelle est la répartition budgétaire consacrée : au matériel ? Au travaux ?

J’ai tout fait moi-même de A à Z. Quand je vois le budget que demandent les professionnels avec quelques connaissances de bricolage il n’y avait rien d’insurmontable. J’ai fait de belles économies en achetant énormément d’occasion. Les travaux m’ont coûté 1500 € en tout : moquette, plinthes, plafond, peinture, papier peint. Il y a plus de 9000 € de matériel.

J’ai investi environ 1500 € pour les travaux de la salle et 9000 € dans le matériel.

Pouvez-vous lister le matériel utilisé et pourquoi le choix de ces marques ?

L’écran Quimex d’occasion faisait 2,7 m de base. Je projette avec un JVC DLA-X5000 car mon ami en possédait un et j’étais fan de l’image, du piqué, ainsi que des couleurs. Ensuite, l’ampli est un Denon AVR-X4500H sélectionné pour sa neutralité parfaite pour une association avec les Klipsch (Klipsch RP-502S, Klipsch RP-504C, Klipsch RP-600M et Klipsch RP-8000F). Je suis satisfait à 1000 % de ces dernières en home-cinéma mais j’avoue qu’elles ont quelques faiblesses en hifi. Le lecteur Blu-ray Panasonic est aussi reconnu comme une très bonne machine à moindre prix. 

Comment pilotez-vous le système ? Applications ? Télécommande universelle ?

Je pilote avec l’application Logitech et un Hub Harmony. Mon rêve serait de gérer l’ensemble avec un assistant vocal type Amazon Alexa.

Avez-vous utilisé un traitement acoustique sinon, comptez-vous en utiliser un par la suite ?

J’ai des dalles acoustiques au plafond et deux petits panneaux à l’arrière de la salle. J’ai utilisé des panneaux acoustiques qui sont davantage esthétiques car pas forcément placés judicieusement. Il y a une moquette épaisse qui fait office de revêtement acoustique au sol.

Des panneaux acoustiques sont utilisés au parfond et à l’arrière de la salle, tandis qu’une moquette épaisse au sol fait office de revêtement acoustique.

Quel est le premier film que vous avez visionné ? Quel est celui qui vous a donné goût au home-cinéma ?

Ready Player One ! Celui qui m’a donné le goût c’est un Batman, The Dark Night je crois.

À quelle périodicité utilisez-vous cette salle home-cinéma ?

C’est aussi mon bureau donc je l’utilise tous les jours. Particulièrement pour la musique et donc je n’allume pas le projecteur tout le temps. Une à deux séances de cinéma par semaine et plutôt 3/4 jours par semaine pour écouter de la musique.

Cette salle comprend également mon bureau avec un ordinateur utilisé pour les jeux.

Visionnez-vous autre chose que des films ? Sport ? Série ? Jeux vidéo ? Concerts ?

Beaucoup de séries sur Amazon Prime ou Netflix, quelques concerts et pas mal de films. Je ne joue pas aux jeux vidéo sur le système home-cinéma à cause de l’input lag trop faible. Je préfère donc jouer sur mon PC pour profiter au mieux  des FPS.

Comment souhaitez-vous faire évoluer votre système ?

Je souhaite installer un vrai système hifi dans le salon avec pourquoi pas des enceintes B&W (ampli+enceintes). Pour la salle home-cinéma, le projet sera d’intégrer l’Atmos avec quatre enceintes au plafond. Mon ampli de puissance le permet. Peut-être un second caisson même si je trouve déjà les basses impressionnantes avec le XTZ et passer sur un modèle de projecteur JVC supérieur type JVC DLA-N5 dans le futur. Les enceintes cinéma JBL Pro en 3 voies sont aussi un de mes rêves avec écran transonore acoustique. Avant ça j’aurais acheté un NAS pour y stocker l’ensemble de mes films Blu-ray.

Je passerai par la suite à un système Atmos 7.1.4, ainsi qu’à un vidéoprojecteur encore plus performant comme le JVC DLA-N5.

Que pouvez-vous donner comme conseil à quelqu’un qui souhaite réaliser une salle comme celle-ci ?

Bien réfléchir à ce qu’on veut, si on souhaite une pièce plutôt musique ou cinéma. Choisir ensuite le matériel en fonction et ne pas hésiter à opter pour un ampli de puissance. Les tutoriels sur Internet permettent de se lancer aisément. De l’huile de coude, de la réflexion, du bricolage et c’est assez simple au final. Cela peut évidemment être amélioré avec par exemple les électroniques dans une pièce à part pour éviter les bruits de ventilation et la chaleur dégagée par les appareils.

Découvrez le cinéma privé de Pierre


Article précédentAstell&Kern Acro BE100 : l’enceinte Bluetooth haute fidélité ?
Article suivantTop 2022 : le meilleur du home cinéma et de la hi-fi
DJ à mes heures, grand fan de musiques Soul, Funk, Disco j’aime aussi le rock, le hip-hop, le reggae et la musique latine. The Temptations, Millie Jackson, Cerrone, Donald Byrd ou Hamilton Bohannon... Cinéphile à mes heures, je voue une passion aux westerns (Le bon, la brute et le truand, Jango unchained...), aux films de sciences fictions (Interstellar, District 9...) et films de guerre (La ligne rouge, 1917, Le soldat Ryan...). J’ai hérité de la chaîne hifi de mes parents que j’ai progressivement remplacée dès 2000 lors de mes débuts chez Son-Vidéo.com. Aujourd’hui je suis équipé avec un ensemble Elipson Planet alimenté par un ampli Yamaha en 5.1. Pas de TV mais un projecteur Epson et un écran Lumene motorisé. Deux platines Technics SL1200 avec table de mixage Ecler, platine cassette TEAC et Blu-ray Onkyo complètent mon système audio.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.