The Batman : le chevalier noir sur le vieux continent en 10 lieux de tournage

0
205

Durant sa longue histoire sur petit et grand écran, Batman, le super-héros créé par Bill Finger et Bob Kane, a exploré de nombreux pays tout en restant bien ancré à Gotham City, sa ville natale. Une cité que les réalisateurs s’étant succédé derrière la caméra depuis les années 1960 ont sans cesse refaçonné. Matt Reeves, le metteur en scène de The Batman, la dernière adaptation en date du fameux comic book, s’est, quant à lui, quelque peu focalisé sur le vieux continent pour donner du corps à sa vision.

Batman
Au cours des différents films, bien qu’il soit très attaché à sa ville natale Gotham City, Batman a exploré de nombreux pays.

Retour à Gotham

Depuis sa première sortie de la Batcave, alors située à Bronson Cave au sein du Griffith Park à Los Angeles, dans la série et le film avec Adam West, Batman a considérablement voyagé. À l’origine calquée sur New York, avec de grands buildings et des ruelles sombres, Gotham City a sans cesse changé de visage. En 1989, Tim Burton s’est ainsi largement appuyé sur l’Angleterre pour livrer sa version, avant de laisser la place à l’univers fantasmagorique de Joel Schumacher, le cinéaste responsable de Batman Forever et Batman & Robin, qui a pour sa part largement façonné sa propre Gotham City en studio. Puis est arrivé Christopher Nolan, l’artisan de la trilogie culte composée de Batman Begins, The Dark Knight et The Dark Knight Rises, dont le tournage s’est majoritairement déroulé à Chicago, mais aussi en Angleterre. Les Mentmore Towers ayant notamment accueilli la résidence de la famille Wayne.

Gotham city : un lieu inspiré des plus grandes villes.
Gotham City possède différents visages en fonction du réalisateur. Tim Burton s’est inspiré de l’Angleterre tandis que Christopher Nolan a choisi de tourner les scènes à Chicago.

C’est ensuite depuis Detroit que Zack Snyder a donné naissance à sa propre Gotham City dans Batman v. Superman et Justice League. Matt Reeves, pour sa part, est revenu à Chicago, mais s’est globalement concentré sur le Royaume-Uni, et plus spécialement sur Londres et Liverpool. Une manière d’exploiter l’architecture locale et les monuments historiques pour conférer à Gotham City une patine encore plus sombre et gothique. Il est d’ailleurs intéressant de savoir que la grande majorité des plans tournés à Chicago l’a été par la seconde équipe. Matt Reeves étant resté en Angleterre pour se concentrer à la fois sur la production en décors naturels mais aussi sur le travail en studio.

Une chauve-souris dans le vent

Ne cherchez pas la Bat Cave ou le manoir Wayne à Londres ou Liverpool. Pour une fois, l’équipe de The Batman a choisi de totalement construire les deux endroits clés en studio, à Leavesden et Cardington. L’entrée de la Bat cave est située à Londres. Il s’agit du Kingsway Tram Tunnel, dans le quartier de Southampton Row.

Largement basé à Liverpool, la ville natale des Beatles, le tournage de The Batman a utilisé de nombreux lieux historiques.

The Batman : les lieux de tournages de Liverpool.
The Batman profite de nombreux décors historiques puisque le tournage a lieu à Liverpool.

C’est ainsi que la County Sessions House, l’ancien tribunal de la cité, construit en 1884 et exploité aujourd’hui en tant qu’espace de stockage pour la Walker Art Gallery, est devenue la Gotham Central Courthouse. Après tout, quoi de mieux qu’un ancien tribunal pour figurer… un tribunal ?

Les funérailles du maire tué par le Riddler (Paul Dano) ont été produites depuis le St. George’s Hall, toujours à Liverpool, qui dans le film devient le Gotham City Hall. Un bâtiment classé Grade II, intégré à la zone du port marchand de Liverpool, faisant partie patrimoine mondial de l’UNESCO.

St. George's Hall devient Gotham city Hall
Le St. George’s Hall est transformé en Gotham City Hall, où se déroule notamment les funérailles du maire tué par le Riddler.

Le commissariat, soit la base opérationnelle de Jim Gordon (Jeffrey Wright), prend place dans le Royal Liver Building de Liverpool. Datant de 1911, ce monument de style Art nouveau composé de deux tours d’horloge, se situe au bord de la rivière Mersey et abrite notamment les sièges du FC Everton et d’HSBC, non loin du Cunard Building et du Port of Liverpool Building. C’est du sommet de l’une des deux tours que Batman (Robert Pattinson) se jette quand il est pris en chasse par les policiers de Gotham. C’est également d’ici qu’il toise la ville la nuit, quand il entre en action. 

Le Royal Liver Building est transformé en commissariat.
Le commissariat prend place dans le Royal Liver Building de Liverpool, un monument datant de 1911. 

Et la maison du maire Don Mitchell, que le Riddler a assassiné au début du film ? Il s’agit du 2 Temple Place à Londres, soit l’ancienne demeure de William Waldorf Astor, l’homme le plus riche du monde. C’est elle que l’on voit à l’écran quand le chef de la police tient une conférence de presse.

Quand Alfred Pennyworth (Andy Serkis), le fidèle valet de Bruce Wayne, est gravement blessé par le Riddler, il est hospitalisé au Gotham General Hospital, soit la Walker Art Gallery de Liverpool. Dans la réalité, ce bâtiment n’abrite pas du tout des lits et des salles d’opération mais un musée où est exposée l’une des plus importantes collections du Royaume-Uni. Il est possible d’y admirer des œuvres de Paul Cézanne, John Everett Millais, Edward Burne-Jones et Frederick George Cotman.

On termine notre voyage à Liverpool à Wellington Square, une place au centre de laquelle trône la colonne surplombée de la statue du duc de Wellington. C’est ici que les spécialistes des effets numériques ont ajouté des dizaines d’écrans publicitaires lumineux pour créer numériquement une sorte de Times Square, baptisé à l’écran Gotham Square. Évoquant aussi Piccadilly Circus à Londres, l’endroit est très différent en réalité, sans aucun building aux alentours. L’une des nombreuses prouesses techniques d’un film certes rendue possible grâce aux nouvelles technologies mais pour autant bel et bien ancrée dans des environnements tangibles.

Place Wellington Square
C’est sur la place Wellington Square, et plus précisément sur la colonne surplombée de la statue du duc de Wellington, que des effets numériques ont ajouté des écrans publicitaires pour créer numériquement une sorte de Times Square. Le lieu est baptisé Gotham Square.

Batman et l’appel de Londres

Durant son investigation, Batman/Bruce Wayne se rend plusieurs fois à l’Iceberg Lounge. C’est ici, dans cette boîte de nuit dirigée par Oswald Cobblepot, alias le Pingouin (Colin Farrell) que Falcone (John Turturro) possède son bureau. Un club où travaille également Selina Kyle (Zoë Kravitz). Batman s’y confronte pour la première fois au Pingouin et y revient, en tant que Bruce Wayne, pour y apprendre la terrible vérité sur les secrets de sa famille. Un endroit où il est vraiment possible de se rendre ! En effet, les équipes de Matt Reeves ont utilisé l’architecture unique du Printworks Nightclub à Londres. Une boîte de nuit installée dans une ancienne imprimerie, considérée par beaucoup comme l’une des meilleures de la ville.

Départ pour l’Écosse

Depuis ses débuts en lien avec l’Histoire, Batman a exploré d’une certaine manière une partie du patrimoine de l’Écosse à l’occasion du tournage dans l’ancien hôpital psychiatrique de Hartwood, à Shotts. Un choix artistique mais aussi pratique étant donné que le bâtiment est depuis longtemps abandonné. Les décorateurs ont donc pu travailler en paix pour transformer le lieu en orphelinat de Gotham. C’est notamment ici que Jim Gordon et Batman apprennent que le Riddler compte bien s’en prendre au justicier.

The Batman utilise l'ancien hôpital psychiatrique de Hartwood pour son orphelinat.
L’ancien hôpital psychiatrique de Hartwood, à Shotts, est transformé en orphelinat de Gotham.

Le cimetière de Gotham que l’on voit à la fin, quand les chemins de Catwoman et de Batman se séparent a été façonné à partir de l’impressionnante nécropole de Glasgow, avec quelques incrustations de plans du cimetière d’Anfield de Liverpool.

Si l’histoire se termine ici, entre les tombes et les monuments dédiés au souvenir de personnalités, ce fut l’un des premiers lieux de tournage utilisés par Matt Reeves. Un réalisateur dont le film a encore un peu plus ancré Batman, un héros pourtant 100% américain, au Royaume-Uni.

Découvrez notre boutique des livres cultes Fantrippers sur Son-Vidéo.com !
Crédits photos de The Batman : DC Films/6th & Idaho Productions


Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.