Prince and the Revolution: Live, l’édition ultime

0
2044

L’exploration des insondables archives de Prince se poursuit avec la réédition remasterisée et restaurée d’un concert phare de la tournée Purple Rain. Retravaillé à partir de nouvelles sources audio-vidéo, Prince and the Revolution: Live capture une performance historique dans un nouveau coffret vinyle et un combo CD/Blu-Ray disponibles le 3 juin.

Prince and the Revolution: Live
Découvrez la version remastérisée de la tournée Purple Rain de Prince à travers le coffret Prince and the Revolution: Live.

Depuis la disparition de Prince en avril 2016, le Vault, sa légendaire chambre forte renfermant des milliers d’archives audio-vidéo inédites, dévoile ponctuellement ses trésors. Exploité par Warner Bros. et Sony Music, son contenu a fait l’objet d’onéreux coffrets Super Deluxe — 1999 en 2019 et Sign’ Of The Times en 2020 — et de parutions diverses, dont l’album “oublié“ Welcome 2 America l’an dernier. Proposé par Legacy Recordings, la branche rééditions de Sony, Prince and the Revolution: Live avance en terrain connu. Originellement diffusé en direct à la télévision le 30 mars 1985, puis paru successivement en VHS, laserdisc et en DVD remasterisé dans le cadre du coffret Purple Rain Deluxe en 2017, le concert du Carrier Dome de Syracuse est loin d’être un incunable dans la pléthorique production Princière.

Prince, chanteur et guitariste de renom
Le Vault, sa légendaire chambre forte, dévoile régulièrement de nouvelles archives audio-vidéo inédites de Prince.

Sur le toit du monde

« Hello Syracuse and the world. My name is Prince, and I’ve come to play with you ». Le prodige de Minneapolis trône sur le toit du monde au moment de saluer les 49 000 spectateurs du Carrier Dome. Sept ans après la sortie de son premier album For You, Prince, alors âgé de 26 ans, vient de réaliser un triplé historique en alignant deux singles numéro un, un album et un long-métrage au sommet du Billboard et du box-office : sorti sur les écrans en juillet 1984, Purple Rain a créé la surprise dans les salles américaines, tandis que sa bande originale et ses extraits “Let’s Go Crazy“ et “When Doves Cry“ ont caracolé en tête des classements durant tout l’été et l’automne.

Prince and the Revolution: Live
Après son premier album “For You”, Prince dévoile deux singles, un album et un court-métrage, ayant reçus de nombreuses récompenses.

En parallèle, les formations satellites de la galaxie Princière The Time et Apollonia 6 bénéficient d’une généreuse exposition grâce à leur apparition dans le film. En l’espace de quelques mois, ces succès inattendus permettent à Prince d’évoluer du statut d’outsider à celui de superstar mondiale. Entamée en novembre 1984, la tournée Purple Rain vient consacrer un véritable phénomène pop, ainsi qu’une solide réputation scénique renforcée par la présence de son groupe fétiche The Revolution, emmené par Wendy Melvoin et Lisa Coleman. Le plus long périple live de la carrière de Prince — près de 100 dates étalées sur six mois — base essentiellement son répertoire autour des neuf titres de l’album Purple Rain, complétés par des plages de 1999 (“Little Red Corvette“, “Delirious“, “Let’s Pretend We’re Married“, “International Lover“ et son morceau-titre), Controversy (la ballade “Do Me Baby“), une sélection de faces-B (“God“, “How Come U Don’t Call Me Anymore ?“, “Irresistible Bitch“) et l’inédit “Possessed“, enregistré en 1982. L’aspect visuel des concerts restitue l’ambiance électrique des séquences live du long-métrage dans un spectacle aux contours étroitement balisés.

Prince
Entamée en novembre 1984, la tournée Purple Rain est le plus long périple live de la carrière de Prince.

Rassemblant plus d’un million 700 000 spectateurs, le Purple Rain Tour est un nouveau triomphe. Cependant, en coulisses, Prince affiche des signes de repli en s’éloignant de ses partenaires et en s’enfermant peu à peu dans l’autarcie. Lassé par l’aspect routinier d’un show chorégraphié à l’extrême, le musicien ultra-prolifique s’apprête également à tourner la page pourpre avec un nouveau projet, l’album Around the World in a Day, qui paraîtra en avril 1985.

Barrage pyrotechnique

La longue tournée Purple Rain est sur le point de s’achever lorsque Prince fait une annonce fracassante à son groupe : à l’issue de la dernière date, prévue en avril 1985 à Miami, le multi-instrumentiste s’octroiera deux ans de congé sabbatique, alors que The Revolution et l’entourage princier espéraient poursuivre leur périple dans le reste du monde. Afin de pallier  l’absence de tournée internationale, il est décidé de produire une captation d’un des derniers concerts du Purple Rain Tour. La soirée du 30 mars au Carrier Dome de Syracuse, dans l’État de New York, est choisie. Le show sera diffusé en direct et en semi-différé en Europe. L’émission allemande culte Rockpalast, célèbre pour ses retransmissions de concerts historiques, proposera un programme spécial sur la chaîne WDR tandis qu’en France, Les Enfants du rock offriront de larges extraits de la performance le 25 mai sur Antenne 2. Il est également prévu que cette captation fasse l’objet d’une commercialisation ultérieure en VHS, à l’époque où le marché de la vidéo domestique explose — sortie en novembre 1984 alors que le film était encore exploité en salles, la cassette vidéo de Purple Rain s’est écoulée à près de 450 000 exemplaires.

Image du concert qui donnera lieu à l'édition ultime : Prince and the Revolution: Live
La soirée du 30 mars au Carrier Dome de Syracuse (New York) a été diffusée en direct et en semi-différé en Europe.

À l’image des concerts de la tournée, le show de Syracuse est divisé en trois actes. Au cours de la première, Prince, tout en dentelles et jabots Hendrixiens, et The Revolution ouvrent leur performance par un spectaculaire barrage pyrotechnique en enchaînant sans répit “Let’s Go Crazy“, “Delirious“, “1999“, “Little Red Corvette“ et “Take Me With U“. Prince repose ensuite sa Telecaster Hohner pour s’asseoir au piano et délivrer un imposant medley conclu par un (long) dialogue avec… Dieu en personne ! Le piano-voix réverbéré de “God“, originellement paru en face-B du single “Purple Rain“, met fin à la section la plus spontanée d’une performance laissant peu de place à l’improvisation. Place enfin au climax du concert avec une dernière moitié entièrement consacrée aux titres de Purple Rain. Au cours de cette séquence, Prince et son groupe recréent sur scène les temps forts du long-métrage. Une heure durant, le Carrier Dome de Syracuse se téléporte au First Avenue, le club de Minneapolis où ont été tournées les prestations live du film. Face à une foule conquise, le Kid retranscrit la coda déchirante de “The Beautiful Ones“, les coïts métalliques de “Darllng Nikki“ et les guitares en fusion de “Computer Blue“. “Baby I’m a Star“, le sommet festif de l’album, donne lieu à un renversant débordement funky où apparaissent sur scène la batteuse Sheila E. et le trio Apollonia 6, avant d’atteindre le point culminant de la performance : une version élégiaque de “Purple Rain“ de près de vingt minutes achevée dans un phénoménal chorus de guitare aux accents lyriques.

Edition ultime

Restaurée au format Blu-Ray SD — la source vidéo a été intégralement re-scannée et la colorimétrie a été corrigée — et proposée en stéréo surround 5.1 et Dolby Atmos, l’édition 2022 de Prince and the Revolution: Live rend obsolète toutes ses parutions antérieures. Et si le rendu en simili-HD d’une captation télévisée d’époque souffre par endroits de ce traitement artificiel, sa bande-son bénéficie d’une qualité audio inédite. L’ingénieur du son Chris James, responsable l’an dernier du coffret Welcome 2 America, est parti des bandes master multipistes 2 pouces originales récemment retrouvées dans le Vault. Dans ce nouveau mixage, la guitare lead de Prince et les parties de claviers de Lisa Coleman et Dr. Fink dominent un ensemble à la dynamique ample et nuancée.

Prince and the Revolution: Live version vinyle
Proposé en packaging Deluxe, le coffret Prince and the Revolution: Live renferme également un livret de 16 pages et des photos de la tournée. 

Disponible en coffrets triple-vinyle noir 150-grammes et combo 2CD/Blu-Ray, Prince and the Revolution: Live est présenté dans un packaging Deluxe incluant un livret de 16 pages renfermant des photos de la tournée Purple Rain et des entretiens inédits avec les membres de The Revolution. Malgré l’absence de réelle nouveauté, cette édition ultime d’une des performances les plus iconiques de la carrière de Prince constitue un témoignage live de première classe. Côté studio, les attentes des fans les plus exigeants devraient être bientôt satisfaites avec l’annonce à venir de la sortie de nouveaux coffrets Super Deluxe. Party like it’s 2023 ! 

Découvrez sans attendre le Rewind d’Olivier Cachin !


Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.