Test Dali Menuet Special Edition : de petites enceintes compactes offrant une large image sonore…

10
2597
  • 1
    Partage

L’enceinte Dali Menuet Special Edition est une compacte 2 voies bass-reflex de petit gabarit dotée d’un tweeter de 28 mm de diamètre et d’un haut-parleur médium-grave de seulement 11 cm de diamètre. Il s’agit d’une version optimisée de l’enceinte Dali Menuet récompensée à de multiples reprises par la presse spécialisée. La Dali Menuet SE s’en distingue par sa finition en noyer véritable, son filtre amélioré et la nouvelle bobine acoustique équipant le haut-parleur médium/grave. 

Vendue 1400 euros la paire, cette enceinte saura-t-elle donner corps efficacement à la musique malgré sa petite taille ?

Très compacte, l’enceinte Dali Menuet SE bénéficie d’une finition spéciale avec placage de noyer véritable verni.

Dali Menuet Special Edition : la marque

DALI est l’acronyme de Danish Audiophile Loudspeaker Industries. L’entreprise Dali est fondée en 1983 par Peter Lyngdorf, véritable icône dans le monde audiophile, fondateur de la marque Lyngdorf Audio et co-fondateur de la chaîne de magasins nordiques Hi-Fi Klubben. Avec Dali, Peter Lyngdorf avait pour objectif de proposer au grand public des enceintes offrant un son naturel et fidèle pour un tarif compétitif. 

Outre l’aspect technique lié à la conception des haut-parleurs, Dali porte une attention particulière au design et à la finition de ses enceintes, ce qu’on peut constater au premier coup d’oeil lorsqu’on découvre les enceintes Dali Menuet Special Edition testées ici. 

Aujourd’hui, Dali est présent dans plus de 70 pays à travers le monde. La marque développe et réalise à la main ses propres haut-parleurs et filtres passifs selon un strict cahier des charges en constante évolution. Vous pouvez retrouver un bref historique de la marque et découvrir les différentes étapes de conception des enceintes et des haut-parleurs Dali sur l’article retraçant notre visite de l’usine Dali basée dans le ville de Nørager, au Danemark.

Vue aérienne de l’usine Dali à Nørager au Danemark.

Avec les années, le catalogue Dali s’est considérablement étoffé et compte des enceintes compactes, des enceintes Atmos, des enceintes centrales, des enceintes cinéma, des enceintes colonne et des enceintes encastrables. S’adaptant aux modes et aux tendances de son époque, Dali s’est récemment lancé dans la production d’enceintes Bluetooth portables, de barres de son, de casques Bluetooth et d’enceintes connectées

Dali Menuet Special Edition : packaging & accessoires

Les enceintes Dali Menuet Special Edition sont livrées dans un petit carton (40 x 30 x 33 cm) à l’intérieur duquel elles sont maintenues en place par deux cales en polystyrène. Chaque enceinte est protégée individuellement par une housse en tissu synthétique blanc. 

Outre la paire d’enceintes et les deux caches en tissu acoustique, le fabricant fournit un jeu de patins anti-dérapant adhésifs, un carré de tissu (microfibres) pour le nettoyage des enceintes, un manuel utilisateur, un fascicule concernant la finition noyer et la carte d’enregistrement du produit en ligne sur le site du fabricant.

Dali Menuet Special Edition : présentation

L’enceinte compacte Dali Menuet Special Edition est un modèle deux voies à charge bass-reflex. Elle reprend les spécifications de l’enceinte Dali Menuet mais s’en distingue esthétiquement par sa finition en noyer véritable. Le filtre de cette enceinte bénéficie également d’une sérieuse mise à niveau avec des composants haut de gamme tandis que le haut-parleur médium/grave adopte une nouvelle bobine acoustique.

L’enceinte compacte Dali Menuet Special Edition est un modèle 2 voies bass-reflex avec finition en noyer véritable.

L’enceinte compacte Dali Menuet Special Edition est extrêmement compacte puisqu’elle mesure seulement 25 cm de hauteur pour 15 cm de largeur et 23 cm de profondeur (sans le cache). Son encombrement très réduit permet ainsi de la placer facilement sur une étagère ou sur un pied d’enceinte. On pourra même la fixer au mur sans qu’elle nuise à la décoration intérieure.

En plaçant l’enceinte Dali Menuet Special Edition à côté du CD de rodage Jean-Marie Reynaud Magic CD, on constate à quel point elle est vraiment très compacte !

Finition noyer véritable

Les enceintes Dali Menuet SE sont recouvertes d’un placage de noyer véritable.

Dès le déballage, on est séduit par la qualité de finition de cette enceinte compacte Dali Menuet Special Edition. Chacun appréciera ou non le choix de l’essence de bois du placage (du noyer véritable) et l’extrême brillance du vernis qui le protège. Une chose est certaine, le travail réalisé sur l’ébénisterie est magnifique et l’effet “wahou !” garanti. On est en présence d’un très bel objet qui flatte le regard. Le fabricant précise que le choix du placage est fait de telle sorte que les deux enceintes d’une paire bénéficient d’une finition la plus proche possible, ce que nous avons pu constater sur les enceintes Dali Menuet Special Edition reçues pour ce test. Ces enceintes sont assemblées à la main avec minutie, testées et empaquetées par le même employé Dali pour assurer une qualité optimale sur l’ensemble de la chaîne de production. Après un contrôle rigoureux de la qualité esthétique et musicale, chaque enceinte Dali Menuet Special Edition reçoit une plaque en laiton portant les initiales de l’employé DALI qui a assemblé les enceintes.

Le fabricant danois a pris soin d’appairer les feuilles de noyer servant au placage de chacune des enceintes Dali Menuet SE.

Médium/grave de 11 cm, charge bass-reflex

Le haut-parleur médium-grave de 11 cm de l’enceinte Dali Menuet SE adopte une membrane en fibre de cellulose de couleur rouge foncé, caractéristique des enceintes de la marque.

Le haut-parleur médium-grave de l’enceinte compacte Dali Menuet Spécial mesure 11 cm de diamètre. Sa membrane en pulpe de cellulose dotée d’un cache noyau incurvé est montée sur une suspension à rouleau offrant un important débattement. C’est la condition nécessaire pour pouvoir déplacer un volume d’air suffisamment important et produire un niveau de grave satisfaisant. Le médium-grave bénéficie par ailleurs d’une charge bass-reflex dont l’évent est intégré directement à la platine accueillant les borniers à l’arrière de l’enceinte, avec un accord réalisé à 63 Hz. 

Très original si ce n’est unique, l’évent bass-reflex de l’enceinte Dali Menuet SE est directement intégré dans la platine accueillant les borniers.

L’enceinte Dali Menuet Special Edition descend ainsi jusqu’à 59 Hz avec un niveau et une pression acoustiques remarquables pour une enceinte de ce gabarit.

Autre atout de ce haut-parleur, sa nouvelle bobine acoustique en fibre de verre permet de réduire les pertes mécaniques et de minimiser la distorsion quand elle est fortement sollicitée. Il faut dire que ce haut-parleur de 11 cm de diamètre est solidement motorisé et peut encaisser jusqu’à 100 watts de puissance RMS.

Tweeter de 28 mm

Le tweeter de l’enceinte Dali Menuet SE est un modèle à dôme souple en toile enduite de 28 mm de diamètre.

Le tweeter de l’enceinte Dali Menuet Special Edition est un dôme textile souple de 28 mm de diamètre doté d’un puissant aimant au néodyme et refroidi par un dissipateur thermique en aluminium. Afin de pouvoir loger les deux haut-parleurs dans le coffret réduit de l’enceinte, le fabricant a conçu un support d’encastrement spécifique. Celui-ci permet aussi de rapprocher les points d’émission des deux transducteurs, au bénéfice de la cohésion sonore.

Filtre audiophile

Le filtrage et l’adressage des fréquences sont assurés par un jeu de composants audiophiles rigoureusement sélectionnés (condensateur Mundorf, self à air avec bobinage en cuivre de fort diamètre…). Les composants du filtre sont câblés avec des câbles DALI en cuivre OFC plaqué argent. 

Le filtre de l’enceinte Dali Menuet SE se réduit à des selfs et quelques composants audiophiles. Il est monté directement sur la platine qui accueille les borniers. À droite, on distingue le cylindre de l’évent.

Borniers haut de gamme

L’enceinte Dali Menuet Special Edition adopte les mêmes borniers plaqués or que la prestigieuse gamme d’enceintes Dali Epicon. Compatibles avec les câbles d’enceintes prémontés dotés de fourches et de fiches bananes, ils acceptent également les câbles d’enceintes jusqu’à 4 mm² de section. Très robustes, ces borniers offrent également une excellente prise en main qui facilite leur manipulation.

Les borniers à vis de l’enceinte Dali Menuet SE sont d’excellente facture. Les contacts sont plaqués or.

Spécifications clés

Conception

  • Enceinte compacte 2 voies
  • Charge : bass-reflex
  • Ebénisterie en bois naturel
  • Filtre audiophile avec condensateurs Mundorf

Haut-parleurs

  • Tweeter : dôme textile souple de 28 mm
  • Haut-parleur grave-médium : 11 cm en fibre de bois

Mesures

  • Réponse en fréquence (+/- 3dB) : 59 Hz à 25 kHz
  • Sensibilité : 86 dB
  • Impédance nominale : 4 ohms
  • Maximum SPL : 105 dB
  • Puissance admissible : 20 à 100 W
  • Fréquence du filtre : 3 000 Hz

Généralités

  • Dimensions (lxhxp) : 150 x 250 x 230 mm
  • Poids unitaire : 4,1 kg

Dali Menuet Special Edition : mise en œuvre

C’est l’ampli connecté Yamaha MusicCast R-N803D qui alimentait les enceintes Dali Menuet SE lors de ce test. 

Pour ce test des enceintes Dali Menuet Special Edition, nous les avons associées à l’ampli connecté Yamaha MusicCast R-N803D au moyen du câble pour enceintes pré-monté QED XT40i. Les enceintes ont été placées sur une paire de pieds NorStone Stylum 2 dont elles ont été découplées grâce aux patins anti-vibratoires NorStone Damp 50. Nous étions installés dans une pièce de vie d’une surface totale d’environ 40 m². 

Une fois l’ampli connecté au réseau local et à Internet, nous avons pu écouter nos playlists Qobuz et Deezer via l’application MusicCast ainsi que plusieurs titres Hi-Res partagés sur le réseau local.

Nous avons utilisé une paire de câbles enceintes pré-montés QED XT40i pour relier les enceintes à l’ampli.

Dali Menuet Special Edition : impressions d’écoute

Preach – Maverick Sabre (When I Wake Up – 2019)

L’ouverture de ce morceau est un bon test pour jauger de la capacité d’une enceinte à déployer le son dans l’espace. Dès les premières mesures, la voix de l’artiste génère un écho qui s’étend en largeur et surtout en profondeur. Viennent ensuite le piano à gauche, la guitare à droite, les choeurs (à l’extrême gauche d’abord puis à gauche et à droite) et la basse au centre. L’enceinte Dali Menuet Special Edition est parfaitement à l’aise pour rendre compte fidèlement de cette prise de son et positionner chaque élément à sa place.

La voix de l’artiste est de plus particulièrement bien incarnée, avec du grain et de la matière. Les cymbales sont claires et douces, les notes de guitare à la fin du morceau bien distinctes et articulées. Ce morceau est reproduit avec une grande transparence qui permet de se sentir immédiatement embarqué.

Le grave bien nuancé présente un très bel impact et se montre vif et toujours en tension. Dynamique, le haut-parleur médium-grave n’est donc pas timide et montre des aptitudes remarquables, même s’il ne descend logiquement pas aussi bas qu’un modèle de plus grand diamètre.

The Love That You Had – Tracy Chapman (Matters of the Heart – 1992)

Les enceintes Dali Menuet Special Edition offrent à ce morceau une belle largeur sonore et des timbres réalistes. La résonance des peaux sur les percussions dès le début du morceau est très satisfaisante malgré un petit manque de profondeur dans le grave. Le jeu de cymbales de Manu Katché est vif et précis, la basse et la guitare acoustique bien en place. Les nuances dans l’intensité de la voix de Tracy Chapman sont bien rendues. On y croit.

What Kinda Music – Tom Misch (What Kinda Music – 2020)

Sur ce morceau rythmé par des percussions à la présence très marquée et des notes de synthé très basses, les enceintes Dali Menuet Special Edition se montrent logiquement un peu courtes dans le bas du spectre. L’énergie globale du morceau est cependant préservée. Ces enceintes ne sont jamais à la traîne et le rythme est parfaitement tenu. Les cordes sont très bien restituées, la voix de l’artiste également.  

Dali Menuet Special Edition : comparée à…

Davis Acoustics Courbet N°3 : esthétiquement parlant, les petites françaises bien que plus classiques et plus sobres sont tout aussi séduisantes. À l’écoute, les Dali nous ont semblé plus réactives et plus dynamiques, avec un peu plus d’impact dans le grave à condition de leur associer un ampli avec une alimentation solide. Leur sensibilité de 87 dB seulement les rend en effet un peu plus exigeantes que les Davis qui sont plus “faciles” à alimenter (90 dB). 

Monitor Audio Studio : cette petite enceinte britannique est un peu plus haute et profonde que la Dali Menuet SE et pour cause : elle embarque deux haut-parleurs de 10 cm qui encadrent le tweeter. Tout aussi exigeantes en matière d’amplification que les Dali, ces enceintes Monitor Audio Studio délivrent un son plus “timide” et au final moins enthousiasmant.

Jean-Marie Reynaud Folia Jubilé : ces deux enceintes ont en commun d’offrir une écoute à la fois dynamique et naturelle mais également douce et précise. Peut-être pourra-t-on trouver le timbrage de la Folia Jubilé un peu plus réaliste que celui de la Menuet SE. Globalement, ces deux enceintes se distinguent de la concurrence par une très belle ouverture de la scène sonore, un équilibre remarquable sur toute la plage de fréquences et un registre grave solide et réactif. 

Dali Menuet Special Edition : conclusion

Avant de commencer ce test des enceintes Dali Menuet Special Edition, nous pensions devoir souffrir d’une scène sonore étriquée. Nous nous attendions également à ce que la musique manque un peu de corps et de relief. Ces a priori engendrés par la taille modeste du coffret et du haut-parleur médium-grave se sont vite dissipés à l’écoute ! 

Ce qui nous a d’abord frappé, c’est l’amplitude de la scène sonore. La musique se déploie aisément en largeur et même en profondeur, avec un étagement précis des différents plans. Nous avons également été séduits par la multitude de détails qu’elles sont capables de restituer avec beaucoup de finesse et de transparence. Le tweeter textile à dôme souple est à la fois précis, vif et nuancé, toujours très doux. Sa directivité n’est pas trop prononcée, ce qui n’oblige pas à trop “pincer” les enceintes vers la zone d’écoute et facilite leur placement. Le sweet spot est assez large, permettant à plusieurs auditeurs assis sur un canapé de profiter d’une qualité d’écoute homogène.  

Le tweeter à dôme souple de cette enceinte Dali Menuet SE bénéficie d’un angle de dispersion assez large qui facilite le placement de l’enceinte.

En ce qui concerne le registre grave, la surprise est également de mise. Puissamment motorisé, le “petit” haut-parleur de 11 cm de la Dali Menuet Special Edition s’en sort avec les honneurs. S’il ne descend pas très bas (59 Hz) et manque parfois de poids, le grave est cependant très vif et réactif. Il marque efficacement le tempo et se révèle nuancé et précis. 

Le petit haut-parleur médium-grave de 11 cm de l’enceinte Dali Menuet SE nous a très agréablement surpris.

En jouant modérément de l’égaliseur sur l’ampli, on peut gagner quelques décibels sur ce registre. Attention cependant à rester raisonnable sous peine de légers débordements voire de saturation lorsque le haut-parleur est poussé trop loin dans ses retranchements.

Les limitations de ces enceintes dans le bas du spectre pourront bien sûr laisser certains auditeurs sur leur faim. Pour pallier ce manque, on gagnera à associer les enceintes Dali Menuet Special Edition à un caisson de basses, même de taille modeste. Le REL Acoustics T-Zero nous semble par exemple tout indiqué, ou bien un modèle plus imposant comme le REL Acoustics T-9i (lire le test du Rel Acoustics T9i) en réglant la fréquence de recouvrement aux environs de 70-80 Hz. On obtiendra ainsi un système hi-fi de haute volée digne de grandes enceintes colonne.

Nous avons aimé

  • La finition superbe
  • La facilité de placement (faible directivité)
  • L’ampleur de la scène sonore
  • La richesse des timbres et le niveau de détails
  • Le grave surprenant avec un si petit haut-parleur

Nous aurions aimé

  • Les conserver plus longtemps !

  • 1
    Partage

10 COMMENTAIRES

  1. J’adore la finition noyer véritable de cette édition spéciale du Menuet. Mais quel dommage d’avoir laissé les vis apparentes (pour le prix demandé) !

  2. Avez vous pu tester les enceintes microphase MK1 ? J’ai d’énormes contraintes de place et ce sont les seules avec les Dali Menuet qui iraient chez moi

  3. Merci de vos réponses. En fait mes contraintes sont dues au fait qu’il s’agit de sonoriser le carré d’un voilier. Le volume est petit mais la coque et les boiseries absorbent le son de sorte que les conditions d’écoute sont étonnement bonnes dans un si petit espace (2.5 m de recul). je ne peux pas déplacer les structures du bateau donc les enceintes doivent faire moins de 17 cm de large… Et pas moyen de mettre un caisson de basse faute de place. Le courant est en 12V, comme sur les voitures donc je compte m’équiper d’un bon ampli classe AB pour automobile, je pense au 4.400 fpx SQ de chez focal.

    Des enceintes actives sont exclues, faute de 220 V.

    L’impédance de sortie optimale pour un autoradio est de 4 Ohms, mais 8 Ohms vont aussi en « bridgeant » un ampli 2 x 2 voies.

    La source sera l’ordi de bord via un DAC alimenté par port USB, toujours pour me simplifier les problèmes d’alimentation. Je pense au S.M.S.L M300 de chez S.M.S.L…(en plus il a deux sorties ce qui est un avantage décisif, sans entrer dans les détails) Voila, on sort du cadre de la discussion sur les Dali et je vous prie de m’excuser de spoiler votre page… Mais la problématique est particulière et techniquement excitante.

    Vos suggestions quant à mes choix seront les bienvenues.

    A noter que les Dali s’intègreraient super bien dans l’acajou des boiseries du bord… Ce n’est pas un mince avantage dans un si petit espace vital.

    • Il est rare que je recommande ici des enceintes non vendues par Son-Video, mais les Elac bs 312 (tweeter à ruban, boomer de 11cm en aluminium alvéolé) semblent correspondre à toutes vos contraintes, y compris l’impédance de 4 ohms.

    • Vos choix me semblent très pertinents compte tenu de vos contraintes. Ce DAC SMSL est prometteur et le recours à une amplification Focal dédiée à l’automobile est idéal sur une embarcation. Reste donc à choisir les enceintes et les DALI sont effectivement les plus adaptées à un environnement en bois… 😉

  4. Dommage que pour avoir un registre complet, il faille lui adjoindre un caisson.
    Sinon elles auraient remplacé mais qacoustics 3050 au côté de mon Pm7000n 🙃

    • La nouvelle Q acoustics 3030 peut peut être faire votre affaire : elle est compacte, comme la Dali Menuet, et a l’avantage de conserver la sonorité de la Q Acoustic 3050…

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.