Test : KEF LSX Wireless

40
4365

Test de l’enceinte KEF LSX Wireless, petite sœur de la fameuse KEF LS50 Wireless. Une enceinte active compatible Bluetooth aptX et WiFi, équipée d’un haut-parleur UniQ de 11,5 cm. Un lecteur CD, une platine vinyle avec préampli RIAA, un téléviseur UHD ou un caisson de basses peuvent y être connectés.

KEF LSX Wireless : concept tout-en-un

Avec la LSX Wireless, le fabricant britannique semble tenir un bon filon. La KEF LS50 Wireless a été encensée par la presse spécialisée et de nombreux auditeurs. À juste titre, tant nos écoutes du modèle siglé Marcel Wanders nous avaient séduits. La KEF LSX Wireless ne déroge pas au concept et hérite d’un haut-parleur UniQ de 11,5 cm (contre 13 cm à sa grande sœur) et d’une bi-amplification pour chaque enceinte (70 W + 30 W). L’une des deux enceintes regroupe l’ensemble des entrées (Ethernet, numérique optique, ligne analogique) et sorties (caisson de basses RCA).

La KEF LSX Wireless dispose d’une connectique suffisante pour brancher sources numériques et analogiques. Le port USB-A permet d’alimenter un éventuel lecteur externe.

KEF LSX Wireless : sans fil mais pas trop

Bien que la KEF LSX Wireless puisse fonctionner en WiFi pour l’écoute des fichiers audio ou des services de musique en ligne, c’est un câble Ethernet blindé de grande longueur qui relie l’enceinte maîtresse à l’esclave. Ce choix permet d’éliminer tout retard lié à une transmission sans fil entre les deux enceintes, notamment lorsqu’un téléviseur ou un lecteur Blu-ray sont branchés. On évite ainsi une mauvaise synchro image/son. Au-delà, aucune perturbation RF ne peut gêner le fonctionnement des enceintes. Cependant, l’utilisation totalement sans fil est possible, avec les fichiers audio de qualité CD (16 bits) et les services de streaming non HD.

Bien que l’enceinte KEF LSX Wireless se contrôle plus volontiers avec son application mobile, KEF fournit une télécommande.

KEF LSX Wireless : amplification idéale

En intégrant deux amplis dans chaque enceinte, KEF résout pour l’auditeur l’épineuse question du choix de l’ampli et des câbles d’enceintes.

Mieux, chaque enceinte étant bi-amplifiée, il n’y pas de composants de filtrage passif sur le chemin du signal, et ainsi pas de dégradation. Ce filtrage actif est assorti d’un contrôle de tonalité et de phase par DSP, contrôlables directement par l’auditeur avec l’application mobile KEF Control. On peut donc ajuster la signature sonore de l’enceinte, avec en mode avancé la possibilité de choisir entre trois égalisations pour les basses fréquences, une gestion de la phase ou encore de la fréquence de coupure des enceintes en cas d’association avec un caisson de basses. Même la sensibilité du tweeter peut être ajustée. Les réglages proposés par KEF couvrent tous les besoins d’un auditeur exigeant. C’est parfait.

Les KEF LSX Wireless bénéficient d’une finition en tissu.

KEF LSX Wireless : haut-parleur UniQ

Si vous ne connaissez pas la technologie de haut-parleurs UniQ de KEF, sachez qu’il s’agit du principe coaxial, soit la combinaison de deux haut-parleurs en un. Le tweeter placé au centre de la membrane reproduisant fréquences basses et médiums, est couronné d’une pièce de phase. Le modèle UniQ de la KEF LSX Wireless est un modèle de 11,5 cm, chargé en bass-reflex par un évent circulaire arrière. La réponse en fréquence est d’environ 50 Hz à 40 kHz, ce qui au regard du tout petit gabarit de l’enceinte est surprenant.

Une LED en façade renseigne sur l’état de fonctionnement de l’enceinte KEF LSX Wireless

KEF LSX Wireless : mise en oeuvre

Nous avons écouté les enceintes KEF LSX Wireless connectées à notre réseau domestique par câble Ethernet. Le paramétrage des enceintes s’effectue avec l’application pour iOS ou Android KEF Connect. Pour une connexion WiFi au réseau domestique, il suffit de suivre les consignes de l’application. Puis de télécharger l’app KEF Stream pour accéder aux différents contenus musicaux (Spotify, Tidal, serveur DLNA ou Roon, fichiers audio du smartphone, Bluetooth, etc.). L’enceinte est en outre livrée avec une télécommande.

L’app KEF Control permet de contrôler l’enceinte, l’app KEF Stream de sélectionner les sources audio. Notez le filtre passe-haut disponible pour confier les basses fréquences à un éventuel caisson (et soulager l’ampli de l’enceinte).

KEF LSX Wireless : impressions d’écoutes

Alors, cette KEF LSX Wireless, une LS50 Wireless au rabais ? Soyons honnêtes, c’est tout le contraire. Nettement moins onéreuses que les LS50 Wireless, les enceintes KEF LSX Wireless sont à peine moins performantes, voire plus vives. Évidemment, la scène sonore créée a un peu moins d’ampleur, mais la signature sonore est la même. Le médium est riche, percutant (mais pas agressif), l’aigu bien placé et discret (ajustable).

Le grave cogne fort, juste, parfois très bas, avec une marge dynamique et une articulation totalement anormales pour une si petite enceinte. Bien des colonnes ne font pas aussi bien.

La capacité dynamique de la LSX est rapidement addictive et l’on pousse le volume pour voir si elle se désunit. Kashmir Live at O2 de Led Zeppelin, La Grange de ZZ Top font rouler des yeux. Il y a de l’air, la restitution est toujours articulée. Quelle énergie !

Les photos donnent l’impression d’un bleu un peu vif, il n’en est rien, le bleu des KEF LSX Wireless est très doux.

Nous avons écouté des fichiers FLAC et Spotify (mode Connect, bien pratique) et différents types de musique (jazz, pop, classique) sans aucune frustration.

KEF LSX Wireless : comparée à…

KEF LS50 Wireless : la LS50 intègre un ampli plus puissant, adapté à son plus grand haut-parleur. La signature reste toutefois très semblable. La petite LSX avec un HP à équipage mobile plus léger se montre encore plus précise dans le médium, plus rapide dans le haut grave. La LS50 Wireless déploie une scène plus vaste et autoritaire. Pas de fossé entre les deux.

Dali Callisto 2 C : les Dali offrent plus de raffinement dans l’aigu, une signature un peu plus soyeuse, mais sont en retrait en ce qui concerne la marge dynamique et la rigueur du suivi mélodique des KEF LSX Wireless.

Dynaudio Xeo 2 : un son plus consensuel, quoique très équilibré. Pas de WiFi, ce qui oblige à une écoute sans fil Bluetooth, forcément compressée par détérioration.

KEF LSX Wireless : conclusion

On peut avoir un vrai coup de cœur pour cette petite enceinte active. On peut la trouver onéreuse, à 1200 € la paire. Mais tout bien considéré, notamment le prix d’un bon ampli stéréo, d’un DAC, d’un lecteur réseau et d’une très bonne paire d’enceintes, cette KEF LSX Wireless est en réalité une véritable affaire. D’autant qu’elles ne prennent que très peu de place et qu’on peut les installer n’importe où, vu les possibilités d’ajustement proposées par leur app de contrôle. C’est bien simple, à ce prix, on ne saurait conseiller un ensemble plus performant. Tout y est : timbres, régime transitoire, marge dynamique, cohérence spatiale… Le parfait cocktail pour taper du pied pendant des heures. D’ailleurs, j’y retourne…

L’évent circulaire à l’arrière de chaque enceinte KEF LSX Wireless.

Nous avons aimé :

  • Le design et la teinte bleutée
  • La restitution sonore digne d’un système haut de gamme bien réglé
  • La facilité de placement
  • WiFi, FLAC, Spotify Connect, DLNA, Bluetooth aptX…
  • Le grave monstrueux
  • Le médium rigoureux
  • La marge dynamique même à fort volume
  • etc…

Nous aurions aimé

  • On cherche encore…

40 COMMENTAIRES

  1. A lire votre test, ces LSX sont un super produit et semblent d’un bien meilleur rapport Q/P que les LS50W.
    Ce n’est pas ce que m’ont dit quelques professionnels qui proposent la marque… Bref il faut donc que je les écoute !

    • Elles m’ont davantage impressionné que les LS50 Wireless. Ma crainte avant de les écouter était que le grave soit bien moins présent, car elles sont vraiment très compactes. Avec si peu de volume, descendre bas et efficacement, c’est impossible sans correction active du signal et cela donne un grave souvent artificiel. KEF a réussi, enfin c’est mon avis, à ce que cela sonne très naturellement. Sans doute parce que le HP UniQ de 11 cm est très différent du 13 cm, notamment en ce qui concerne les suspensions, que j’ai trouvé plus fermes au toucher. Du coup la membrane se déplace peu au regard du volume sonore produit. En tout cas oui, il vous faut les écouter, dans une pièce où les basses fréquences s’expriment convenablement.

  2. Bonjour Tristan,
    Je sais que ce n’est pas le sujet du Post, mais pressé par l’occasion.
    J’ai un Fiio x5 3ème génération, on me propose un fiio x7 1ère génération à un prix intéressant avec module amplification Am3, selon toi, ça vaut le coup ? Le gain sera vraiment supérieur ?
    Mon casque pour l’écoute est le Meze 99 Classics .
    Merci 🙂

  3. Bonjour Tristan,,
    Je sais que ce n’est pas le sujet du Post, mais j’ai une question à te poser et je suis pressé par le temps.
    J’ai actuellement un Fiio x5 3ème génération, et on me propose un fiio x7 1ère génération à un prix intéressant, avec module d’amplification Am3.
    Selon toi, ça vaut le coup ? Le gain en écoute sera vraiment supérieur ?
    Mon casque pour l’écoute est le Meze 99 Classics.
    Merci.

    • En juin 2017 une question semblable a déjà eu une réponse.

      Q : J’ai acheter ça fait un an le X7! Est ce je vais vraiment entendre une différence qui vaille la peine de changer pour un X5iii!? Pour moi il faut vraiment que la différence soit beaucoup.pour que je change! Je trouve le som du X7 déjà magnifique….

      R (de Tristan) : Non, ça ne vaut pas le coup de changer le FiiO X7 pour le X5 III. Les différences sont faibles et c’est plus une question de signature que de performances. Le X7 est excellent. Utiliser l’une de ses cartes d’amplification optionnelle est en revanche une piste pour en améliorer la restitution.

    • Non, effectivement, peu de différence entre FiiO X5 III et X7 première génération, peu importe la carte car le 99 Classics. Pas précisément le sujet du test :).

    • Effectivement, je suis passé à côté… Pas de radios web dans l’app de contrôle :(. Comme cela a été suggéré plus haut, le Chromecast Audio sur entrée ligne ou optique est une solution pour les écouter en WiFi.

  4. Bonjour,

    Est ce que vous pensez qu’il est possible de les inclure dans unr bibliothèque sans qu’elles se sentent top a l’étroit ?

    Merci par avance

        • Dans ce cas, si la profondeur de la bibliothèque le permet, il faudra avancer légèrement les LSX de manière à ce que l’évent situé à l’arrière ne se trouve pas bouché d’une part et d’autre part que les ondes émises par le haut-parleur coaxial ne rencontrent pas les parois de la bibliothèque. Pour cela, vous pourrez faire pivoter légèrement les LSX vers le point d’écoute.

  5. Bonjour Tristan,

    Equipé aujourd’hui d’un arsenal Cambridge 650A + DAC Magic 100 + Triangle Comete ES, je recherche à rationaliser tout ça, pour une écoute à volume modéré dans une pièce d’environ 45m². Est-ce que les LSX permettraient un gain qualitatif par rapport aux éléments actuels ou faut-il taper plus haut en terme de budget, de risque d’être déçu ?
    Je précise que les 2 sources principales sont un Chromecast Audio en optique et une planine Vinyle + Pream Phono Cambridge.

    Merci d’avance

    Bonne journée

    Romain

    • Il y aurait clairement un gain oui. Dans 45 m2, sans doute les LS50 Wireless s’exprimeraient-elle mieux, mais à volume modéré je suis certain que cela fonctionnera très bien.

      • Merci Tristan,

        J’ai tapé trop vite pour la superficie de la pièce, elle fait plutôt 25 m2.

        Encore une question, les Klipsch The Sixes sont proposé dans la même gamme de prix, est-ce un produit équivalent, ou les LSX sont-elles vraiment un meilleur choix ?

        Bonne soirée

        Romain

        • Lisez le test des Klipsch Sixes et vous verrez que les compliments de Tristan ne vont qu’à leur design et leur esthétique : musicalement elles sont très loin d’avoir généré l’enthousiasme qu’on peut lire dans ce test des LSX et en plus à fort volume elles sont carrément mauvaises…

  6. Bonjour,
    Est-ce que j’ai mal compris la phrase eu test : « Bien que la KEF LSX Wireless puisse fonctionner en WiFi pour l’écoute des fichiers audio, radios web… » ?
    On peut écouter des radios web en wifi mais comment ?

    En qualité de son il semblerait, d’après ce que je lis, que c’est presque parfait. Est-ce aussi bon ou meilleur qu’un naim uniti atom ou qu’un moon neo ace ?
    Les qualités sonores des LSX sont elles bonnes que le volume soit faible ou fort ?

    Cordialement

    • Pour les radios web, c’est faux, étrangement aucun service de radios web n’est proposé. Je corrige ça, en espérant que KEF corrige le tir avec TuneIn par exemple.
      Naim Uniti Atom et Moon Neo Ace sont des amplis intégrés, que voulez-vous dire ?

      • Bonjour,
        Merci pour la réponse. J’espère aussi que KEF va corriger le tir avec TuneIn car les KEF LSX Wireless me tentent beaucoup mais seulement s’il y a les webradios.
        Pour Naim Uniti Atom et Moon Neo Ace je ne parle pas des possibilités de streaming ou autres possibiltés. Je parle de la qualité de son car ces 2 appareils d’après mes lectures sont des références, est-ce que les KEF LSX Wireless produisent un aussi bon son ?
        Enfin, lorsque le volume des KEF LSX Wireless est faible le son est-il bon (pas étouffé) ?
        Cordialement

        • Le son des KEF LSX Wireless est très bon, très surprenant pour des enceintes de cette taille. Je couplage ampli/DSP/haut-parleurs est excellent. Comme je l’ai écrit, le fait d’avoir une bi-amplification intégrée à chaque enceinte, avec un filtrage actif, y est pour beaucoup. Il faut comprendre que même avec un Moon Neo ACE et des KEF LSW Wireless passives (qui n’existent pas), il est impossible d’arriver au même résultat.
          À faible volume, le son n’est pas du tout étouffé.

          • Merci pour cette réponse rapide. Pour acheter, il ne me reste plus qu’à guetter et espérer que Kef fasse une mise à jour pour proposer les web radios
            Cordialement

  7. Bonjour, pour les KEF lsx, est ce qu on peut connecter un Chromecast audio sur le port auxiliaire et qui s alimenté directement avec le port usb.
    Et ensuite, si je rajoute un Google home mini est ce que fonctionne bien? Pas de problème de compatibilité?
    Je hésite avec une configuration avec une paire de kardon citation 300. Est ce que ça vaut une les KEF lsx?

    Merci pour vos réponses.

    • On peut connecter un CCA sur le port auxiliaire ou l’entrée optique (avec un câble mini-jack optique) et l’alimenter avec le port USB-A.
      Que voulez faire avec une enceinte Google Home mini ? Contrôler le Chromecast Audio ? Dans ce cas, oui, cela fonctionne.
      L’enceinte Harman Kardon Citation 300 ne peut pas rivaliser avec les enceintes KEF LSX Wireless.

      • Merci Tristan!

        Oui effectivement je cherche à contrôler mes enceintes par la voix. Je suis tombé sous le charme de la facilité d’utilisation des assistants vocaux avec les Bose speaker 500 (Alexa) et les Polk assist (Google). Le son est correcte sans plus mais toutefois elles n’offrent pas un vrai son en stéréo (avec 2 vrais enceintes) qui rempli une pièces (à mon avis). Et si tu me dis qu’une paire de Citation 300 c’est moins bien au même prix finalement… je vais suivre tes recommandations.
        À moins que tu es autre chose à me recommander, j’aime le feeling de mon home cinéma quand j’écoute la musique (« enveloppement » de la musique).

        Dernière question, est ce que j’aurai besoin d’allumer avant manuellement les KEF pour lancer la musique avec le Home mini (après une période de pause)?
        Ou sont elle toujours disponible au lancement de la musique. (Ma problématique actuelle avec mon Bose Soundlink3 avec mon chromecast audio… ce qui coupe l’interêt de l’assistant vocal)

        • Je doute que le Chromecast Audio puisse réveiller l’enceinte s’il envoie du signal à ses entrées et les laisser tout le temps sous tension n’est pas trop indiqué.
          Pour une écoute surround avec un ampli home-cinéma, ce sont les KEF LS50 passives qui s’imposent. Il faut choisir un ampli avec Chromecast Built-in (Onkyo TX-NR676 par exemple). Mais l’addition est salée avec 2 ou 4 KEF LS50 et un nouvel ampli…

          • Merci Tristan pour ta réponse rapide!

            Effectivement ça remet ça remet mon achat en cause.
            Je cherche un set up sans fil de qualité audiophile, stéréo (deux enceintes) et avec assistant vocal (google idéalement).
            J’ai l’impression que ça n’existe pas encore, à moins que tu es quelques choses d’autre à me suggérer.

            J’imagine que KEF va s’y mettre dans pas long… Sur quelle fréquence KEF sort des nouveautés?

            As tu une préférence entre la Bose speaker 500 et la Kardon citation 100 ou 300?

  8. Ça remet pas mal en cause mon achat. Je vais attendre que la technologie avance pour me faire un set up durable. Je le veux sans fil, stéréo (deux enceintes) et avec assistant. J’imagine que d’ici 1 ou 2 ans Kef sortira des LSX avec assistant vocal…

    À quel fréquence en général KEF sort de nouveau produit (avancé)?

    En attendant, entre les Bose speaker 500 et les Kardon Citation 100 ou 300, as tu une préférence, à moins que tu as autre chose à suggérer dans ce segment.

    • Si KEF propose une compacte hi-fi avec Alexa ou Google Assistant, il sera le premier à le faire, sauf erreur de ma part. Même chez Klipsch qui fait des enceintes hi-fi, le modèle avec assistant est une mini-enceinte (The Three). Peut-être que l’intégration et le bon fonctionnement des microphones dissuade les marques hi-fi d’intégrer des assistants aux modèles traditionnels. Sur le rythme de sortie chez KEF, il me semble qu’il a fallu 2 ans entre la LS50 Wireless et la LSX. En tout cas, ce serait un développement complet, avec un nouveau software et la fin de l’app de contrôle actuelle.

      Sinon, il ne faut non plus trop fantasmer sur le contrôle de la musique à la voix. C’est sympa, je l’utilise fréquemment quand je prépare à dîner, mais il m’arrive fréquemment de devoir reprendre le contrôle avec mon smartphone pour trouver le titre que je veux vraiment. Surtout quand il existe plusieurs versions d’une même chanson (studio, live a/b/c, remaster, etc.). Allumer la LSX avec sa télécommande, ça se fait :).

    • Et sur un choix alternatif, ni Bose ni HK, mais une paire de Sonos One avec Alexa, et éventuellement le caisson Sonos Sub en appui, pour descendre bas avec de la matière. Tout ça fonctionne sans fil, avec un réglage de synchro depuis l’app Sonos en cas de besoin.

  9. Bonjour, merci pour votre test matériel… depuis plusieurs mois je me renseigne et j’ai fait des essais d’ensemble hifi. Cependant les budgets sont toujours au-delà de mes moyens (2000 reste au-dessus de mes moyens !).. et du coup je me suis tourné vers les enceintes actives… et dans ce domaine ces Kef LSX Wireless ont l’air de si’mposer… sont-elles meilleures que les Dynaudio, qui semble avoir été le précurseur dans ce domaine,… je m’intéressais notamment aux Dynaudio XEO 10… Avez-vous pu tester la différence entre ces deux paires d’enceintes ? Merci !

  10. Bonjour,
    J’aurais quelques questions de neophyte.
    1_est ce que ces enceintes fonctionnent sans la wifi ( pour amener a la campagne)?
    2_Pour écouter les radios web il y a 2 possibilités : soit les radios du smartphone via bluetooth,soit en wifi en branchant un chrome cast audio sur une entrée ligne ou optique.Ai je bien compris?
    3_Etant abonné Qobuz qualité HI FI ( CD )il me faudra passer par l’appli Mcconnect lite
    Est e que je vais perdre en qualité?
    4_J’ai un lecteur reseau bluesound node 2 dans une autre pièce sur une autre chaine.Sera t’il possible de balancer par wifi ou bluetooth la musique de Qobuz via le bluesound?
    Merci pour votre aide.

    • Les enceintes KEF LSX Wireless peuvent fonctionner sans le Wifi, mais nécessitent au minimum un câble Ethernet pour être connectées au réseau et bénéficier des différentes fonctionnalités. Si aucune connexion n’est disponible, il est toujours possible d’utiliser un câble jack pour y relier la source.

      Pour écouter les radios web il y a effectivement la possibilité de les diffuser depuis un smartphone ou une tablette, ainsi qu’avec une chromecast audio.

      Il est possible de lire sans perte un fichier Qobus en qualité CD depuis l’appli Mcconnect lite.

      Il faut passer par le système multiroom Airplay 2 pour diffuser sur les enceinte KEF LSX Wireless depuis le lecteur reseau bluesound node 2i.

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.