Télétravail à domicile : comment améliorer son réseau WiFi ?

0
2495
  • 28
    Partages

Comment améliorer son réseau WiFi pour booster sa connexion Internet et télétravailler à domicile dans les meilleures conditions ? La seconde période de confinement que nous connaissons actuellement conduit en effet de nombreuses personnes à télétravailler depuis chez elles. Hors le réseau WiFi domestique n’est pas toujours aussi performant qu’en entreprise. Pourtant des solutions existent pour booster la connexion Internet et augmenter le débit WiFi sans avoir forcément à investir des sommes folles dans du matériel professionnel.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/netgear/NETGMK62100PES/nighthawk-mk62-routeur-satellite_5ee24962dac17_1200.jpg
En télétravail à domicile, il est primordial de pouvoir augmenter au maximum les performances de sa connexion WiFi.

Améliorer son réseau WiFi pour le télétravail

1/ Bien placer sa box Internet

Toutes les box des opérateurs Internet font office de routeur Wi-Fi. Plus on s’éloigne du routeur, plus l’intensité du signal diminue et certains éléments peuvent faire obstacle à la propagation des ondes WiFi (murs épais en briques ou en béton, parois métalliques d’un réfrigérateur, eau d’un aquarium…). Si vous êtes en télétravail dans une pièce éloignée de la box, vous aurez donc un signal WiFi moins puissant. Dans l’idéal, il faut placer la box au centre du logement pour que toutes les pièces disposent d’une connexion WiFi performante. Si la box se trouve à une extrémité de votre domicile, vous devrez vous en rapprocher pour télétravailler dans de bonnes conditions et booster votre connexion WiFi.

2/ Utiliser des répéteurs WiFi

Quand il n’est pas possible de placer la box Internet au centre du domicile ou de s’en rapprocher pour le télétravail, le recours à un ou plusieurs répéteurs WiFi permet d’étendre facilement la portée du réseau. Placé en limite de la zone de couverture WiFi de la box Internet, le répéteur WiFi capte le signal qu’elle envoie et déploie une nouvelle zone de couverture qui rayonne tout autour de lui. 

Schéma de mise en situation d'un répéteur WiFi
Ce schéma montre comment étendre la portée d’un réseau WiFi avec un répéteur WiFi.

Cette extension est transparente pour tous les appareils qui s’y connectent automatiquement avec la même clé réseau que celle du réseau principal. Avec un ou plusieurs répéteurs WiFi,vous pouvez télétravailler dans n’importe quelle pièce de votre domicile avec une bonne connexion WiFi.

3/ Déployer un réseau maillé (mesh)

C’est la solution idéale pour couvrir une grande surface ou déployer un réseau WiFi dans une habitation à étages. Plutôt que d’utiliser un unique émetteur WiFi, le réseau WiFi maillé adopte plusieurs modules WiFi appelés noeuds ou satellites. Ceux-ci peuvent être répartis dans plusieurs pièces du domicile, au besoin sur les différents étages pour augmenter le débit WiFi de tous les occupants et optimiser le télétravail. 

Le pack Netgear Orbi RBK50 comprend un routeur et un satellite, l’ensemble pouvant couvrir jusqu’à 350 m² de surface.

On relie la Box Internet au satellite principal avec un câble réseau puis on déploie les autres satellites dans la maison et on les branche sur le courant. Les satellites sont alors tous interconnectés entre eux et relaient la connexion WiFi, créant un réseau sans fil unique à la fois stable et robuste. 

Une fois la base du Netgear Orbi connectée à la Box Internet (modem câble ou ADSL), celle-ci et le satellite génèrent un puissant réseau WiFi tribande capable de couvrir une superficie pouvant atteindre 350 m². Le signal passe à travers murs et planchers pour offrir un débit optimisé, où que vous soyez dans la maison.

Cette solution est plus efficace qu’un ou plusieurs répéteurs WiFi et présente de nombreux avantages pour le télétravail à domicile :

  • meilleur débit 
  • plus grande stabilité
  • adapté aux habitations à multiples niveaux (signal devant traverser plafond et plancher).

Leader sur le marché des routeurs et des répéteurs WiFi, Netgear propose également des solutions de réseau maillé efficaces avec la gamme Netgear Orbi (lire le test du pack Netgear Orbi RBK50). 

4/ Prioriser le trafic avec un routeur WiFi

La plupart des box Internet des opérateurs offrent des possibilités de réglages limitées pour les différents appareils qui leur sont connectés. Utiliser un routeur WiFi indépendant pour établir et gérer le réseau WiFi de la maison peut se révéler très utile pour le télétravail, si vous ne souhaitez pas que votre débit Internet soit impacté par les sessions de jeux en réseau ou le streaming vidéo des enfants alors que vous êtes en pleine réunion. 

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/netgear/NETGXR700/xr700-100eus_5c6a8ffac45dc_1200.jpg
Un routeur WiFi comme le Netgear XR700-100EUS permet de gérer le trafic Internet et de booster la connexion WiFi d’un ou plusieurs ordinateurs pour le télétravail.

En effet, les routeurs WiFi permettent de prioriser le trafic sur le réseau et d’attribuer plus ou moins de débit selon les appareils, avec la possibilité d’une gestion très fine par tranches horaires. Il est alors très simple de maintenir une connexion prioritaire avec un débit WiFi élevé pour l’ordinateur servant au télétravail aux heures de bureau et de redonner plus de bande passante aux enfants après la journée de télétravail. 

Via une interface dédiée, on peut configurer l’attribution de la bande passante à chaque appareil connecté au routeur WiFi. Un moyen simple d’optimiser le débit WiFi de l’ordinateur utilisé pour le télétravail.

Les alternatives au WiFi pour le télétravail

1/ Utiliser le CPL (Courant Porteur en Ligne)

La technologie CPL exploite le réseau de câbles électriques du logement pour créer ou étendre un réseau local. Cette alternative au réseau sans fil WiFi est très simple à utiliser (aucun mot de passe nécessaire pour se connecter) et sécurisée puisque les données ne sortent pas du réseau électrique de l’habitation, alors que les ondes WiFi peuvent aller jusque chez les voisins. 

Le pack d’adaptateurs CPL Netgear PLP2000 permet d’étendre un réseau domestique au travers de l’installation électrique de son habitation, avec une vitesse maximale de 2 Gbits/sec. Chaque adaptateur est équipé de deux ports Ethernet Gigabit.

Par contre, le CPL impose une liaison filaire entre le boîtier CPL et l’ordinateur ou l’appareil à connecter, sauf avec certains boîtiers CPL qui font également office de répéteur WiFi.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article : Le CPL, alternative aux réseaux WiFi et Ethernet

2/ Le câble réseau Ethernet

Si vous êtes électrosensible ou si vous ne désirez simplement pas vous exposer aux ondes WiFi, vous pouvez vous tourner vers la liaison câblée Ethernet. Il suffit de relier l’ordinateur qui vous sert pour le télétravail à votre box Internet au moyen d’un câble réseau avec connecteurs RJ45.

Le câble réseau est parfois la seule solution pour profiter d’une liaison Internet stable et rapide.

Avantages :

  • Pas de paramétrage, pas de mot de passe à saisir.
  • Connexion très stable (pas ou très peu d’interférences).
  • Pas ou très peu d’atténuation du débit avec la distance.
  • Débit élevé, pas de temps de latence : la vitesse de connexion peut atteindre 1 Gbps sur le réseau local à condition d’utiliser des câbles de catégorie 6 ou supérieure. La vitesse de la connexion Internet dépend par contre du débit proposé par le fournisseur d’accès.

Inconvénients :

  • Obligation de tirer un câble entre l’ordinateur et la box Internet (ou le routeur) si vous habitez un logement ancien.
  • Un multiport réseau (switch Ethernet) peut être nécessaire pour connecter plusieurs appareils situés dans la même pièce (ordinateur, TV, lecteur réseau AV, consoles de jeux vidéo…).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article : Streaming : faut-il privilégier l’Ethernet ?

Comment profiter du streaming sans fil grâce au WiFi

  • 28
    Partages

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.