Test Marantz Model 30 & SACD 30n : puissance et musicalité haut de gamme

9
3617
  • 38
    Partages

Test de l’ampli stéréo Marantz Model 30 et du lecteur réseau CD/SACD Marantz SACD 30n, deux électroniques premium qui incarnent le renouveau des éléments les plus haut de gamme de la marque nippone. 

Châssis en aluminium ultra rigide, composants haut de gamme, alimentation surdimensionnée, technologie HDAM, étages d’amplification en classe D Hypex Ncore NC500 OEM, isolation des circuits sensibles… Tout le savoir-faire de la marque a été mobilisé pour offrir aux auditeurs des performances de très haut niveau. L’esthétique n’est pas oubliée avec l’adoption d’une nouvelle signature visuelle inspirée des modèles des années 50 à 70 et néanmoins très actuelle.

Les Marantz Model 30 et Marantz SACD 30n adoptent une esthétique néo-rétro très moderne, résolument haut de gamme.

Vendu 2999 €, le Marantz Model 30 délivre 2 x 100 watts de puissance sous 8 ohms et 2 x 200 watts sous 4 ohms. Le lecteur CD Marantz Marantz SACD 30n est commercialisé au même tarif et propose, en plus de la lecture des disques compacts CD et SACD, la prise en charge des fichiers audio Hi-Res (notamment FLAC et DSD). L’accès aux services de streaming musical et les fonctions multiroom sont également de mise via la plateforme logicielle Heos commune aux électroniques Marantz et Denon.

Proposé à moins de 6000 €, le duo formé par le Marantz Model 30 et le Marantz SACD 30n semble incontournable pour quiconque souhaite goûter aux plaisirs de la haute fidélité Premium avec un budget encore “raisonnable”.

Marantz Model 30 & SACD 30n : la marque

À la fin des années 40, Saul Bernard Marantz développe son premier ampli pour écouter sa collection de disques microsillons, avant de mettre au point au début des années 50 l’Audio-Consolette, un pré-ampli phono révolutionnaire pour l’époque. Celui-ci intègre alors les courbes d’égalisation des différents labels de disques vinyle et remporte un grand succès auprès de ses amis audiophiles.

Le préampli Marantz Model 1 était directement dérivé de l’Audio Consolette développée par Saul Marantz.

La société Marantz voit officiellement le jour en 1953. Dans ses ateliers de production à Woodside, dans le Queens (New York), la marque produit le pré-ampli phono Model 1, l’amplificateur de puissance Model 2 (1956) ainsi que le pré-ampli stéréo Model 7 (1958). Ce dernier reste une référence parmi les pré-amplis audiophiles haut de gamme pendant de nombreuses années.

L’ampli de puissance Marantz Model 2 lancé en 1956 est un modèle à tubes capable de fonctionner en mode pentode (40 W de puissance) et en mode triode (25 W de puissance).

Au début des années 60, Marantz connaît des difficultés financières malgré le succès de l’ampli mono Model 9 et du tuner Model 10. Rachetée par Superscope, la société se réoriente alors dans la production de produits plus abordables. La fabrication sur le sol japonais est par ailleurs engagée avec la création de Marantz Japan (1975).

Sorti en 1970, l’ampli stéréo Marantz Model Thirty délivrait 60 watts par canal sous 8 ohms avec une belle énergie. Sa façade métallique très sobre et ses potentiomètres de petit diamètre ont inspiré l’esthétique du Marantz Model 30 de 2020.

L’arrivée de l’ingénieur Ken Ishiwata au sein de Marantz Europe en 1978 marque le rapprochement avec les équipes de développement et de production japonaises. Véritable icône dans les milieux audiophiles, passionné de musique et de technologies, Ken Ishiwata signe quelques-unes des plus prestigieuses productions Marantz à partir du milieu des années 80, siglées SE puis KI à partir des années 2000.

Marantz est un acteur majeur dans le développement du matériel hi-fi et home-cinéma depuis sa création. Son catalogue compte aussi bien des produits destinés au grand public que des électroniques de prestige plébiscitées par les audiophiles exigeants, comme l’ampli hi-fi Marantz Model 30 et le lecteur réseau / CD / SA-CD Marantz SACD 30n qui font l’objet de ce test. Ces électroniques haut de gamme y côtoient des électroniques hi-fi et home-cinéma plus abordables et cependant très musicales comme l’ampli hi-fi Marantz PM-6007 et la platine CD Marantz CD-6007 qui ont fait l’objet d’un précédent test.

https://dfxqtqxztmxwe.cloudfront.net/images/article/marantz/MARMCR612SG/melody-x-m-cr612-silver-gold_5cb89082c11e7_1200.jpg
L’ampli Wi-Fi/Bluetooth compact Marantz M-CR612 est un modèle polyvalent avec lecteur CD, port USB (24/192 et DSD128), compatibilité réseau AirPlay et DLNA, tuner FM et DAB+, prise en charge des webradios et des services de musique en ligne.

Marantz propose également des amplis WiFi/Bluetooth performants, comme le très compact Marantz M-CR612 et le Marantz PM7000N au gabarit plus classique qui ont également fait l’objet d’un test sur ce blog. 

Espace passion Marantz

Marantz Model 30 & SACD 30n : packaging & accessoires

L’ampli Marantz Model 30 et le lecteur Marantz SACD 30n sont conditionnés chacun dans un carton dans lequel ils sont calés avec plusieurs blocs de polystyrène. Le fabricant livre avec chacun de ces deux appareils une télécommande infrarouge premium pré-programmée pour contrôler à la fois un ampli et une platine CD/SACD Marantz. Dommage que les touches ne soient pas rétroéclairées pour s’y retrouver plus facilement lors d’une écoute tardive dans une ambiance à la lumière tamisée.

Accessoires fournis avec l’ampli Marantz Model 30

  • Télécommande infrarouge + piles
  • Câble d’alimentation
  • Manuel utilisateur

Accessoires fournis avec le lecteur CD Marantz SACD 30n

  • Télécommande infrarouge + piles
  • Câble d’alimentation
  • Câble RCA stéréo
  • Câble audio numérique coaxial 
  • 2 x antenne WiFi/Bluetooth
  • Manuel utilisateur
  • Plaquettes d’informations Heos & Spotify Connect

Marantz Model 30 : présentation

L’amplificateur Marantz Model 30 est équipé de modules d’amplification Hypex Ncore qui délivrent 2 x 100 watts de puissance sous 8 ohms. Il embarque des composants haut de gamme soigneusement sélectionnés, une alimentation solide avec un transformateur torique largement dimensionné et une architecture visant à éliminer toute perturbation du signal audio. L’ensemble prend place dans un châssis en aluminium non magnétique renforcé pour éliminer les vibrations.

En façade, le Marantz Model 30 adopte un afficheur circulaire OELD très discret et caractérisé par un très faible niveau de bruit pour ne pas perturber les signaux audio.

Le design de la face avant a été entièrement repensé. Une plaque de métal convexe présentant des alvéoles comparables à celles d’une balle de golf accueille une épaisse plaque d’aluminium s’inspirant des électroniques des années 60 et 70. Celle-ci reçoit les différents potentiomètres et l’afficheur central de forme circulaire. 

Section amplificateur de puissance et préamplificateur indépendantes

L’amplificateur Marantz Model 30 adopte une architecture spécifique avec une section pré-amplification distincte de la section d’amplification pour réduire les interférences.

La section pré-amplification du Marantz Model 30 est physiquement séparée des autres circuits. Elle fait appel à des composants rigoureusement sélectionnés pour leurs qualités audio et leur faible bruit. 

L’alimentation dédiée au préamplificateur fait appel à un transformateur toroïdal largement dimensionné tandis que la section de puissance de l’amplificateur Marantz Model 30 est alimentée par un transformateur SMPS. Associé à de nombreux condensateurs, celui-ci permet au Marantz Model 30 de bénéficier en permanence d’une importante réserve de courant afin d’exploiter pleinement les modules d’amplification Hypex Ncore NC500. 

Technologie Hypex Ncore

La section amplification du Marantz Model 30 fait appel à des modules Hypex Ncore NC500 OEM conçus pour fonctionner sur une très large plage de fréquences avec une marge dynamique la plus importante possible. Particulièrement adaptés aux formats audio ultra-haute résolution actuels, ils offrent une réponse la plus rapide possible aux demandes de courant importantes. L’ampli Marantz Model 30 est ainsi capable de délivrer instantanément jusqu’à 2 x 100 watts RMS sous 8 ohms ou 2 x 200 watts sous 4 ohms. 

Les deux modules d’amplification Hypex Ncore NC500 OEM (à droite du transformateur torique sur la photo) sont positionnés au plus près des sorties enceintes et sont séparés par une plaque de cuivre pour éviter toute interférence entre les canaux gauche et droit.

Cette puissance colossale adossée à une capacité en courant très conséquente lui permet d’alimenter la très grande majorité des enceintes compactes et des enceintes colonne du marché.

Pré-ampli phono MM/MC avec réglage du gain

L’amplificateur Marantz Model 30 dispose d’un préamplificateur phono haut de gamme à deux étages optimisé pour réduire très efficacement les interférences. Il exploite des modules Marantz HDAM associés à des transistors JFET dans l’étage d’entrée, ce qui augmente l’impédance. Cette conception supprime les condensateurs de couplage, ce qui réduit davantage les perturbations et optimise la qualité de transfert du signal capté par la cellule. Ce pré-amplificateur est compatible avec les platines vinyle dotées d’une cellule à aimant mobile (MM) et à bobine mobile (MC). Pour ces dernières, le gain peut être réglé sur trois positions (Low, Mid ou High) via un potentiomètre dédié en façade du Marantz Model 30.

Conception analogique

La conception entièrement analogique du Marantz Model 30 contribue de manière importante à la réduction du bruit. Les circuits numériques étant par nature électriquement bruyants, ils peuvent en effet interférer avec les signaux analogiques qui traversent l’amplificateur et qui sont pour leur part très sensibles aux perturbations. C’est la raison pour laquelle les ingénieurs Marantz ont conçu l’ampli Marantz Model 30 sans aucune conversion numérique/analogique, afin de préserver l’intégrité et la pureté des signaux.

Connectique

La connectique de l’amplificateur Marantz Model 30 comprend 6 entrées RCA dont une entrée phono compatible avec les cellules MM et MC. L’utilisation d’un pré-amplificateur stéréo externe est également possible en utilisant l’entrée Power Amp In permettant d’attaquer directement l’étage d’amplification. Le Marantz Model 30 fonctionne alors comme un amplificateur de puissance. L’inverse est également permis, à savoir utiliser le Marantz Model 30 comme pré-ampli hi-fi avec un ampli de puissance en reliant ce dernier à la sortie Pre Out. 

L’ampli Marantz Model 30 n’intègre pas de DAC et ne possède donc aucune entrée numérique. Il dispose par contre d’une entrée phono.

Enfin, l’ampli Marantz Model 30 possède deux paires de borniers d’enceintes haut de gamme conçus par le fabricant. Ces derniers sont compatibles avec les câbles de forte section ainsi qu’avec les fourches et les fiches bananes.

Marantz Model 30 : spécifications clés

Conception

  • Nombre de canaux : 2
  • Séparation de la section de préamplification et de puissance
  • Topologie à courant de contre réaction
  • Modules d’amplification Hypex Ncore NC500 OEM (x 2)
  • HDAM SA3 et SA2
  • Dissipateur thermique en aluminium extrudé
  • Transformateur torique largement dimensionné
  • Châssis double fond en aluminium
  • Pré-amplificateur phono MM/MC avec réglage de gain

Mesures

  • Puissance de sortie :
    – 2 x 100 W RMS sous 8 ohms
    – 2 x 200 W RMS sous 4 ohms
  • Réponse en fréquence : de 5 Hz à 50 kHz
  • Distorsion harmonique totale (THD) : 0,005%
  • Facteur d’amortissement : 500
  • Rapport signal / bruit MM/MC : 88 dB / 75 dB
  • Rapport signal / bruit : 107 dB (2V entrée/sortie)
  • Sensibilité en entrée MM : 2,3 mV / 39 kohms
  • Sensibilité en entrée MC : 250 µV / 33-100-390 ohms

Connectique

  • 5x entrées stéréo RCA
  • 1x entrée phono MM/MC
  • 1x sortie recorder audio out RCA
  • 1x sortie pré-out RCA
  • 1x entrée power amp in RCA
  • Borniers enceintes Marantz SPKT-100+
  • Sortie casque en façade (prise jack 6,35 mm)

Alimentation

  • Consommation marche / veille : 130 W / 0,2 W
  • Mise en veille automatique
  • Câble d’alimentation détachable

Accessoires fournis

  • Télécommande infrarouge
  • Câble d’alimentation
  • Manuel utilisateur

Généralités

  • Dimensions (L x H x P) : 443 x 130 x 431 mm
  • Poids : 17,6 kg

Marantz SACD 30n : présentation

Le Marantz SACD 30N est à la fois un lecteur de disques CD et SACD et un lecteur réseau audio complet intégrant la technologie Heos. Celle-ci lui donne accès à de nombreux services de musique en ligne comme Deezer, Spotify, Amazon Music ou Pandora et permet aussi la lecture des musiques partagées sur le réseau local. Le DAC du lecteur Marantz SACD 30N assure la prise en charge des flux PCM jusqu’à 24 bits / 192 kHz et des fichiers DSD jusqu’à 11,2 MHz.

Esthétiquement, le lecteur réseau et CD/SACD Marantz SACD 30n est parfaitement assorti à l’ampli Marantz Model 30.

Design

À l’image de l’ampli Marantz Model 30, le lecteur réseau CD/SACD Marantz SACD 30N adopte un robuste châssis en acier renforcé par des panneaux latéraux en aluminium, ce qui supprime les interférences mécaniques et électriques. Le design est également inspiré des électroniques Marantz des années 50 à 70 et s’accorde parfaitement avec celui de l’ampli Marantz Model 30. Ces deux électroniques Marantz forment un couple idéal, tant esthétique que musical.

Esthétiquement, le lecteur réseau et CD/SACD Marantz SACD 30n est parfaitement assorti à l’ampli Marantz Model 30.

Lecteur CD/SACD

Le lecteur optique du Marantz SACD 30N est conçu pour extraire avec le plus de précision possible les informations enregistrées sur les supports physiques CD et SACD. Sa mécanique de transport SACD-M3 a été conçue en interne par les ingénieurs de Marantz pour offrir les meilleures performances possibles lors de la lecture des CD et SACD conventionnels, mais également avec les CD gravés via un ordinateur ou un graveur externe.

Le tiroir du lecteur Marantz SACD 30n est particulièrement doux dans son déploiement, à l’ouverture comme à la fermeture.

Composants audiophiles

Les qualités musicales du lecteur Marantz SACD 30N sont le fruit d’un choix rigoureux des composants et d’une alimentation largement dimensionnée, avec notamment un transformateur torique de belle taille pour alimenter en courant les composants et les modules d’amplification. Pour ces derniers, Marantz a utilisé ses emblématiques modules d’amplification hyper-dynamique de dernière génération. Ces modules sont conçus pour offrir une plage de fréquences et un dynamisme les plus larges possibles. Ils sont ainsi particulièrement adaptés aux formats audio ultra-haute résolution actuels.

DAC hautes performances

La face arrière du Marantz SACD 30n est bien fournie en connectique avec plusieurs entrées audio numériques.

Le lecteur Marantz SACD 30n est équipé du convertisseur numérique/analogique Marantz Musical Mastering qui prend en charge les fichiers jusqu’à 192 kHz/24 bits sur les entrées numériques optiques et coaxiales. Il possède également une entrée USB-B asynchrone pour la connexion directe à un ordinateur. Cette dernière est compatible avec les fichiers musicaux PCM et DXD jusqu’à 384 kHz/32 bits ainsi qu’avec les formats DSD 2,8 MHz, DSD 5,6 MHz et DSD 11,2 MHz.

La connectique généreuse du Marantz SACD 30n permet de l’utiliser comme DAC USB (avec un PC), comme DAC externe pour tout lecteur audio numérique avec sortie optique ou coaxiale et même pour une TV (en réglant la sortie audio sur PCM). 
La sortie RCA stéréo à niveau variable du Marantz SACD 30n lui permet également d’endosser le rôle de pré-ampli stéréo, avec un ampli de puissance ou une paire d’enceintes amplifiées, par exemple.

Heos intégré

Le Marantz SACD 30N intègre la technologie Heos qui lui donne notamment accès à la musique partagée sur le réseau local depuis un ordinateur ou un serveur NAS. L’application Heos, disponible gratuitement sur iOS et Android, permet de naviguer dans sa musicothèque et de choisir facilement les morceaux à lire. L’application donne également accès à des milliers de webradios ainsi qu’à plusieurs services de musique dont Spotify, Deezer, Tidal, Pandora, Amazon Music, etc.

L’application Heos permet de piloter la lecture audio sur le Marantz SACD 30n en offrant à l’utilisateur le choix entre la lecture CD, la lecture réseau, la lecture USB, la lecture des fichiers du téléphone ou encore différents services de streaming et des webradios.

Marantz SACD 30n : spécifications clés 

  • Mécanique : SACD-M3 (METAL)
  • Modules d’amplification hyper-dynamique (HDAM) HDAM et HDAM SA2
  • Transformateur torique
  • Composants audio haut de gamme
  • Châssis renforcé en acier et aluminium
  • Casque : Tampon (HDAM SA2+HDAM) / Courant à contre réaction
  • Sortie tampon : HDAM SA3
  • Étage de filtre passe-bas / HDAM

Fonctions

  • Lecteur CD/SACD et lecteur réseau
  • Compatible Heos (radios web, Spotify, Deezer, Tidal)
  • DAC 24 bits / 192 kHz et DSD 11,2 Mhz
  • Mode DAC USB asynchrone (32 bits / 384 kHz, DXD)
  • Lecture fichiers audio MP3, WMA, AAC, FLAC, ALAC, WAV, AIFF et DSD (.DSF)
  • Compatible DLNA
  • Récepteur Bluetooth
  • AirPlay 2
  • Compatible Google Assistant et Amazon Alexa

Mesures

  • Réponse en fréquence : 2 Hz à 20 kHz
  • Plage dynamique :
    – SACD : 109 dB
    – CD : 98 dB
  • Rapport signal/bruit :
    – SACD : 112 dB
    – CD : 104 dB
  • Séparation des canaux :
    – SACD : 105 dB
    – CD : 100 dB
  • Distorsion harmonique totale :
    – SACD : 0,0008% (1 kHz)
    – CD : 0,0015% (1 kHz)

Connectique

  • 1x port USB type A (alimentation)
  • 1x sortie casque jack 6,35 mm
  • 1x entrée coaxiale
  • 1x sortie coaxiale
  • 2x entrée optique
  • 1x sortie optique
  • 1x port USB type B asynchrone (mode DAC USB)
  • 1x sortie Ligne stéréo RCA
  • 1x sortie analogique stéréo RCA à niveau variable
  • 1x connecteur mini-jack IR
  • 1x entrée remote RCA et 1x sortie
  • 2x connecteur antenne WiFi et Bluetooth (antennes fournies)
  • 1x port Ethernet RJ-45

Généralités

  • Consommation : 48 W (0,4 W en veille)
  • Dimensions (lxhxp) : 443 x 130 x 424 mm
  • Poids : 13,5 kg

Marantz Model 30 & SACD 30n : mise en oeuvre

Nous avons testé l’ampli Marantz Model 30 et le lecteur Marantz SACD 30n en association avec les enceintes compactes B&W 705 S2 Signature et les enceintes compactes Supravox Mina. Celles-ci étaient posées sur des pieds d’enceintes NorStone Stylum 2 et découplées avec des patins antivibration NorStone Damp 50. Nous avons relié les enceintes à l’ampli avec le câble d’enceintes montés QED XT40i. Les deux électroniques Marantz étaient reliées entre elles en analogique avec un câble NorStone Jura RCA et en liaison coaxiale au moyen du câble fourni par le fabricant.

Pour ce test du Marantz Model 30 et du Marantz SACD 30n, nous avons utilisé les excellentes enceintes B&W 705 S2 Signature et les enceintes Supravox Mina tout aussi performantes.

Marantz Model 30 & SACD 30n : impressions d’écoute

Birdman OST – Antonio Sánchez (CD audio – 16/44,1)

Nous avons commencé nos écoutes avec le CD de la bande originale du film Birdman composée et interprétée par le percussionniste mexicain Antonio Sanchez. Sur cet enregistrement d’excellente qualité, l’auditeur jouit d’une proximité physique inédite avec l’artiste qui semble placé juste devant lui.

Associé aux enceintes B&W ou aux modèles Supravox, le couple formé par le Marantz Model 30 et le Marantz SACD 30n parvient à extraire de ce disque une incroyable quantité d’informations. L’ampli reproduit parfaitement les nuances et les différents degrés d’intensité du jeu du percussionniste, tantôt très doux, tantôt plus intense. 

On entend et on ressent les vibrations des peaux pendant et après l’impact (grosse caisse, tom basse) avec une acuité remarquable. Le jeu des balais sur les cymbales est très fluide et extrêmement riche. Les silences sont d’une pureté remarquable. Quel plaisir !

Trench – Twenty One Pilots (FLAC 24/44,1)

Dès les premières mesures du titre Jumpsuit qui ouvre l’album, on peut jauger le potentiel de l’ampli Marantz Model 30 qui fait preuve d’une énergie et d’une intensité peu communes. La batterie tape fort, les guitares résonnent avec une belle amplitude avant que la voix du chanteur se pose, claire et bien articulée. Le grave et les percussions sont parfaitement tenus, la musique se déploie dans l’espace sans retenue. On pousse le volume, tout se tient parfaitement, on pousse encore et c’est toujours aussi rigoureusement maîtrisé.

Sur le titre Smithereens, on apprécie la clarté et l’articulation de la voix du chanteur, haut perchée et très bien incarnée. L’impact de la batterie à l’arrière-plan est prodigieux sans perturber l’intelligibilité du chant. La spatialisation est là encore remarquable, en largeur et en profondeur. Ce morceau qui peut vite tourner au supplice pour les oreilles sur un mauvais système audio se révèle ici dans toute sa richesse et son énergie sans fatiguer l’auditeur.

Off The Wall – Michael Jackson (FLAC 24/96)

Maintes fois entendu, Don’t Stop ‘Til You Get Enough nous accroche pourtant dès les premières notes distillées par le couple Marantz. Malgré le rythme soutenu imposé dès l’apparition de la batterie, la cohérence des différents registres est maintenue tout au long du morceau, avec une distribution de l’énergie parfaitement équilibrée du grave à l’aigu. Les attaques de notes très vives contribuent à accentuer le caractère hyper énergique de ce titre culte. La distribution millimétrée dans l’espace des différents éléments du mix sonore rend justice au perfectionnisme du King of Pop et au travail d’un certain Quincy Jones à la production…

Idem sur Workin’ Day And Night : le couple Marantz fait preuve d’une parfaite maîtrise du rythme et préserve toute l’intelligibilité et la cohérence du morceau jusqu’au bout. Articulation et aération sont au rendez-vous.

Sunset In The Blue – Melody Gardot (Qobuz 24/96 – mode DAC USB)

C’est Magnifique qualifie parfaitement cet album écouté via le Marantz SACD 30n en mode DAC USB. Avec l’ampli Marantz Model 30 aux commandes, les Supravox Mina reproduisent le grain et le velouté de la voix de la chanteuse dans toutes ses nuances, avec une très belle fluidité. Idem pour la voix suave et chaude de Dadi Carvalho qui l’accompagne en duo sur ce morceau. Limpidité du jeu des guitares et des cordes, douceur des percussions, contrebasse subtile et discrète en soutien, instruments à vent aériens… On oublie rapidement qu’il s’agit d’un test matériel pour plonger avec délice dans l’écoute de cet album au charme envoûtant. 

Utilisé comme DAC USB avec un PC portable pour accéder à Qobuz en Hi-Res, le Marantz SACD 30n nous a permis de profiter de l’excellent nouvel album de Melody Gardot sur les enceintes Supravox Mina alimentées par le Marantz Model 30.

Marantz Model 30 & SACD 30n : comparé à…

NAD M33

Même gamme de prix (5499 €) mais philosophie différente pour le NAD M33 qui fait le pari de l’intégration totale dans un unique châssis. Amplification numérique 2 x 200 watts, DAC ESS Sabre 32 bits/384 kHz, lecteur réseau, entrées numériques y compris HDMI eARC, grand écran tactile et interface BluOS pour le streaming et le multiroom. 

Sur le terrain, l’amplification HybridDigital Purifi Eigentakt révèle un caractère neutre et très respectueux de la musique, avec une réserve d’énergie colossale. Le Marantz Model 30 est un cran plus chaleureux tout en s’effaçant lui aussi devant la musique qu’il sert avec une énergie et un réalisme peu communs. Il partage avec le NAD une parfaite maîtrise du rythme, une très belle capacité à donner du relief aux voix et aux instruments, une excellente articulation des différents registres ainsi qu’un sens aigu de la nuance. Il nous a semblé avoir toutefois un petit “plus” qui confère à la musique un supplément d’âme pour emporter encore plus facilement l’auditeur. 

La section connectée du lecteur Marantz SACD 30n est comparable à celle du NAD en termes de fonctionnalités. Ce dernier prend cependant l’avantage en ce qui concerne la convivialité, avec son écran tactile, mais aussi en ce qui concerne les services musicaux, bien plus nombreux sur BluOS que sur Heos.

Marantz Model 30 & SACD 30n : conclusion

Difficile de ne pas succomber au charme de ces électroniques Marantz. D’abord pour leur design particulièrement réussi : la sobriété vintage alliée à une touche de modernité – le rétroéclairage des flancs de la façade aluminium et les alvéoles de part et d’autre – nous ont séduit. Pari gagné pour le renouvellement esthétique de la gamme premium du fabricant nippon.

Au chapitre musical, impossible également de ne pas être conquis. Réserve de puissance très importante exploitée à bon escient, qualités dynamiques, neutralité et fluidité sont de mise à chaque instant. Sorte de colosse tranquille, le Marantz Model 30 en a énormément sous le pied mais il distribue cette énergie de manière très équilibrée sur tout le spectre audible. La cohérence et le réalisme sont au rendez-vous : l’arsenal technologique mis en œuvre est entièrement au service de la musique qui se déploie sans entrave, avec un naturel et une vitalité enthousiasmants. 

Le Marantz Model 30 et le Marantz SAD 30n savent donner corps à la musique et la laisser s’exprimer avec une fluidité et un réalisme remarquables. Ils pourront être associés avec de nombreuses enceintes compactes ou colonnes.

Le lecteur Marantz SACD 30n est le complément idéal de cet ampli. À la fois lecteur réseau, DAC USB, lecteur CD/SACD et même préampli numérique (il possède trois entrées S/PDIF et une sortie RCA à niveau variable), il permet de profiter de toutes les sources musicales numériques actuelles et peut même être relié à la sortie optique d’une TV. La lecture des disques audio est d’une précision redoutable, tout comme le mode DAC USB qui permet de profiter du son de l’ordinateur avec beaucoup de clarté et de réalisme. L’intégration de la technologie Heos rend l’utilisation du lecteur Marantz SACD 30n très conviviale à partir de l’application dédiée, sur smartphone et tablette. Dommage que le service de streaming Qobuz ne soit toujours pas pris en charge nativement par l’application Heos !

Nous avons aimé

  • L’exceptionnelle transparence de l’ensemble
  • La fluidité et le naturel de la reproduction
  • La multitude de détails portés à l’oreille de l’auditeur
  • L’amplitude de la scène sonore
  • La connectique très complète du SACD 30n

Nous aurions aimé

  • L’intégration de Qobuz à l’application Heos
  • Que la télécommande soit rétroéclairée

  • 38
    Partages

9 COMMENTS

  1. Magnifique test, à l’image du matériel.
    Avez-vous pu également essayer les sorties casques de ces très beaux engins ? Peut-on parler d’amplis-casque intégrés ?

    • Je n’ai pu les tester que brièvement dans le temps qui m’était imparti mais je dois dire que la sortie casque du SACD 30n m’a fait une très bonne impression. Je n’avais sous la main que mon vénérable Sennheiser HD540 Reference (600 ohms) et mon Momentum M2 (28 ohms en mode passif) lors de ce test mais ils m’ont permis tout de même d’apprécier quelques belles qualités : capacité à alimenter efficacement de grands transducteurs sous une forte charge (difficile sans cela de faire sortir du grave au HD540), équilibre global, énergie et vivacité.

  2. Bonjour il me semble que vous confondez les modules HDAM qui se trouvent dans la partie préampli et les modules Hypex en classe D qui sont les blocs de puissance. À noter que le Marantz et le NAD ne sont pas des amplis numériques mais en classe D dans les deux cas.

    • Bonjour Jazziroquai,
      Effectivement, il y a eu confusion entre section pré-amplification et étages de puissance. Nous allons corriger cela, merci 😉

      • Merci, c’est mieux ainsi.😉
        Je sais que la com de Sound United est discrète sur cet aspect, mais il n’y a pas de honte à confier la partie amplification à des fournisseurs tiers… Surtout concernant ces modules qui sont largement performants (les mêmes qui équipent bien sûr le PM-10 en bridge, le PM-12, et bien d’autres amplis d’autres fabricants). NAD n’a pas honte d’intégrer des modules Purifi/Ncore, ni PS Audio du IceEdge, c’est tout à fait transparent dans leur communication. Je trouve Marantz un peu plus opaque… peut être que la clientèle fidèle à la marque serait réticente (à tord) avec la Classe D.

  3. Je suis allé voir et écouter cet ensemble et j’ ai beaucoup aimé la musicalité . Aucune déception de ce côté là. Par contre pas du tout fan de l’esthétique. Je l’ai vu en noir et les côtés font vraiment plastique, d’ ailleurs ils sont en plastique…ce n’est plus vraiment noir, gris foncé à gris clair suivant l’ éclairage. L’ensemble est sympa si on achète les 2 éléments, mais pas facile à marier avec d’autres éléments plus classique. J’étais venu pour acheté le lecteur CD et je suis reparti sans à cause de l’esthétique !

    • Bonjour Bruno,
      Effectivement, le choix esthétique de la marque sur ces électroniques premium ne laisse pas indifférent. À titre purement personnel, je préfère quand même la version noire qui se fait assez discrète finalement dans un meuble hi-fi. Mais il est vrai que ce design est un peu délicat à marier avec des électroniques aux lignes plus « classiques ».
      Mais une fois la musique lancée, cela n’a plus aucune importance, on se laisse emporter !

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.