Test KEF LS50 Wireless II : un incontournable sublimé

25
11958

Deuxième itération de la plus iconique des enceintes connectées du marché, la KEF LS50 Wireless II arrive en force avec une nouvelle conception acoustique, une connectivité étendue et une prise en main facilitée. Fruit de trois années de recherche et de développement, l’enceinte KEF LS50 Wireless II s’appuie sur la nouvelle plateforme acoustique inaugurée par les enceintes KEF LS50 Meta, avec notamment la technologie MAT qui fait appel à des métamatériaux pour une reproduction plus pure et plus naturelle. Cette seconde génération des KEF LS50 est pour la première fois chez le fabricant britannique réellement sans fil, avec une communication entre les deux enceintes pouvant être effectuée en WiFi. Elle apporte également un port HDMI eARC pour faciliter l’association à un téléviseur, en plus des entrées optique, coaxiale et auxiliaire. 

Le design de l’enceinte KEF LS50 Wireless II reste magnifique et inchangé. Seule la couleur mate, beaucoup plus tendance fait son apparition.

La section d’amplification de la KEF LS50 Wireless II se voit également mise à jour avec la mise en œuvre de deux modules pour une plus forte puissance de 380 watts par enceinte. En outre, on retrouve tout ce qui a fait le succès de la première génération avec un traitement numérique du signal (DSP), une connexion Bluetooth, Chromecast, AirPlay 2 et WiFi avec la prise en charge des principales plateformes de streaming. La lecture des fichiers Hi-Res partagés sur le réseau local est également de mise jusqu’à 24 bits / 384 kHz ainsi que des formats MQA et DSD256. Enfin, la nouvelle application KEF promet une expérience d’utilisation plus conviviale et intuitive. 

KEF LS50 Wireless II : la marque 

KEF est une marque iconique de la haute fidélité anglaise fondée en 1961 à Maidstone dans le Kent, au sud-est de Londres par Raymond Cooke, un ingénieur électronicien. La marque porte le nom des ateliers Kent Engineering and Foundry où son histoire prend racine. Dès ses débuts, KEF s’oriente vers la conception d’enceintes atypiques, avec la mise en œuvre de matériaux et de concepts inédits pour l’époque. L’entreprise fait preuve d’avancées technologiques en ce qui concerne le développement et la fabrication de haut-parleurs et d’enceintes. Son premier succès se doit à l’enceinte KEF K1, un modèle trois voies dont les haut-parleurs de grave et de médium exploitent un cône en polystyrène moulé sous vide et renforcé par une feuille en métal. Le tweeter emploie pour sa part une membrane en Mylar. En 1963, la production d’enceintes KEF est en pleine croissance avec le modèle KEF Céleste qui a ouvert la voie aux enceintes compactes du fabricant. 

Les premières enceintes conçues par KEF.

Dans les années 70, KEF tire profit de l’arrivée du microprocesseur 4 bits pour devenir le premier constructeur à exploiter les ressources de la conception et création assistée par ordinateur. Cela permet aux ingénieurs de la marque de réaliser des simulations pour concevoir les haut-parleurs et les enceintes avec une plus grande précision. Durant cette décennie, la conception par ordinateur profite à la série KEF Référence, qui comprend encore aujourd’hui les modèles les plus performants du fabricant. Elle permit notamment à la marque d’entamer sa collaboration avec la BBC en 1980 où KEF installe pas moins de 36 enceintes Reference 105/2 dans le Usher Hall d’Edimbourg pour diffuser le jeu d’un orgue situé dans une église voisine, pendant qu’un orchestre joue.

Les enceintes de la gamme KEF Référence illustrent le savoir-faire de la marque britannique.

En 1988, KEF réalise son premier haut-parleur UniQ, un transducteur coaxial équipé d’un aimant à fort champ magnétique, propulsé par un tout récent alliage mis au point par la NASA : le néodyme. Ce type de haut-parleur s’impose aujourd’hui comme un élément différenciateur essentiel de KEF, dont on en retrouve la douzième génération sur l’enceinte KEF LS50 Meta et la KEF LS50 Wireless II de ce test. 

Lancé en 1988, le haut-parleur Uni-Q s’impose aujourd’hui comme un élément différenciateur essentiel de KEF.

KEF est aujourd’hui un acteur réputé tant en Hi-Fi qu’en home-cinéma et la marque continue à se distinguer par l’emploi de technologies novatrices. Elle possède un catalogue complet composé d’enceintes colonne, de caissons de basses, d’enceintes bibliothèque, d’enceintes satellites, d’enceintes encastrables ou encore d’enceintes Atmos. En 2016, la marque révolutionne l’écoute sans fil avec les KEF LS50 Wireless, une version amplifiée de ses emblématiques enceintes KEF LS50. Ce modèle sans fil s’impose dans sa catégorie et reçoit le prix EISA 2017-2018 dans la section des enceintes sans fil. Il est suivi fin 2018 par la KEF LSX Wireless, un modèle plus compact conçu pour être installé n’importe où dans la maison. Cette petite enceinte est aujourd’hui encore en tête de liste des meilleures enceintes connectées stéréo du marché, avec une connectivité étendue et une grande musicalité. Après quatre ans de bons et loyaux services, la KEF LS50 Wireless passe fin 2020 en version MKII, avec l’ajout de nouvelles technologies acoustiques, d’une connectivité étendue et d’une expérience utilisateur revue pour fournir des enceintes encore plus performantes et conviviales. 

Les enceintes KEF LS50 Wireless II apportent de nouvelles technologies acoustiques, une connectivité étendue et une expérience utilisateur optimisée.

KEF LS50 Wireless II : packaging & accessoires 

Les KEF LS50 Wireless II sont livrées à la paire dans un carton unique à l’intérieur duquel chaque enceinte est maintenue par des cales en polystyrène et protégée par un voile en tissu synthétique blanc. Entre les deux enceintes se trouve le carton des accessoires qui renferme deux câbles d’alimentation (un pour chaque enceinte), un câble Ethernet RJ45 pour la connexion réseau ou la liaison entre les deux enceintes, ainsi qu’une télécommande avec ses piles et un manuel informatif sur la garantie. Pas de manuel d’utilisation, mais la mise en œuvre de l’enceinte KEF LS50 Wireless II est clairement expliquée depuis l’application mobile KEF Control qui nous guide à travers les différentes étapes de configuration et de contrôle.

Les enceintes KEF LS50 Wireless II sont livrées avec deux câbles d’alimentation (un par enceinte), un câble Ethernet et une télécommande infrarouge.

KEF LS50 Wireless II : présentation 

Design 

À première vue, cette seconde génération des enceintes KEF LS50 Wireless semble inchangée. Le design éprouvé en partie responsable du succès de cette paire d’enceintes connectées est en effet reconduit à l’identique par le fabricant britannique. Seule différence, les coloris laqués de la précédente génération sont désormais pratiquement tous remplacés par des couleurs mattes, à l’exception de la KEF LS50 Wireless II rouge. Ce revêtement est beaucoup plus tendance et discret, mais se montre en revanche toujours aussi sensible aux traces de doigts. 

À l’exception du modèle rouge, la finition des enceintes KEF LS50 Wireless II est désormais proposée en version matte plutôt que laquée. 

En dehors de cela, la qualité de fabricant reste exemplaire, avec un coffret robuste de forte épaisseur dont les arêtes sont arrondies. La face avant sur laquelle trône au centre le haut-parleur Uni-Q est également bombée. Cela contribue à l’esthétique des enceintes en réduisant leur masse visuelle. Il faut en effet avouer que les KEF LS50 Wireless II sont relativement grandes pour des enceintes bibliothèques sans fil : 200 mm de large, 305 mm de haut pour 311 mm de profondeur et un poids de 10 kg par enceinte. On est bien loin du format extrêmement compact des KEF LSX Wireless.

Les enceintes KEF LS50 Wireless 2 profitent d’un design très recherché, digne d’une belle sportive.

Malgré cela, les KEF LS50 Wireless 2 prennent assez facilement place dans le décor grâce à leurs indéniables qualités esthétiques. Elles constituent un objet de décoration à part entière, avec des courbes séduisantes et un design très recherché, digne d’une belle sportive. La membrane dorée au centre de l’enceinte illumine cette beauté. Un détail que le fabricant britannique n’a pas souhaité masquer en ne fournissant aucun cache avec les KEF LS50 Wireless 2. En outre, elles peuvent être posées sur un meuble ou une étagère robuste, mais également sur le pied dédié KEF Stand S2 dont la couleur peut être assortie au coloris du modèle d’enceintes associé. 

Il est possible de poser les enceintes KEF LS50 Wireless 2 sur un meuble ou sur le pied dédié KEF Stand S2 dont la couleur peut être assortie au coloris du modèle d’enceintes associé. 

Contrôle et ergonomie 

Le contrôle de l’enceinte KEF LS50 Wireless II peut s’effectuer de différentes manières. La première consiste à utiliser l’interface tactile disposée sur la face supérieure de l’enceinte principale. Celle-ci permet de rapidement mettre en route l’enceinte, d’ajuster le volume ou encore de sélectionner la source.

La face supérieure de l’enceinte KEF LS50 Wireless II principale intègre une interface tactile pour rapidement sélectionner la source ou modifier le volume.

Ces différentes commandes sont également toutes disponibles sur la télécommande infrarouge qui propose en plus de changer de titre (piste précédente et piste suivante). La prise en main de cette télécommande est bonne, mais la conception est assez basique pour une paire d’enceintes de cette gamme. Elle est entièrement réalisée en plastique et les touches sont relativement bruyantes. Une conception plus robuste, un toucher plus agréable et un rétro-éclairage auraient été les bienvenus. Fort heureusement, cela n’a rien de rédhibitoire et ne retire rien au charme des KEF LS50 Wireless II. L’ajustement du volume depuis la télécommande ou l’interface tactile est en revanche plus contraignant. Celui-ci ne s’effectue pas de manière souple et on double presque le niveau d’écoute à chaque pression. Il est délicat de parvenir avec précision au volume désiré… à moins d’utiliser l’application mobile.  

Le télécommande des enceintes KEF LS50 Wireless II est relativement basique et ne permet pas d’ajuster précisément le volume.

En dehors des quelques commandes accessibles à partir de l’interface tactile ou de la télécommande, la majorité des réglages de l’enceinte KEF LS50 Wireless MKII sont proposés uniquement depuis l’application mobile KEF Control pour iOS et Android. Celle-ci permet pour la première fois chez KEF d’accéder à partir d’une unique application aux différents paramètres de l’enceinte, ainsi qu’aux services de streaming. Jusqu’à présent, KEF proposait deux applications distinctes : une première pour les réglages et une seconde pour le streaming. Cette nouvelle application constitue ainsi un net progrès pour une prise en main plus simple et conviviale de l’enceinte. Depuis celle-ci, il est possible de configurer les KEF LS50 II, d’ajuster la restitution à l’aide de l’égaliseur, de sélectionner la fréquence de coupure des sorties subwoofer (entre 40 Hz et 250 Hz), de lire de la musique partagée sur le réseau local ou encore d’accéder à de nombreux services de musique en ligne. Nous reviendrons plus en détail sur ces derniers points dans la suite du test des enceintes KEF LS50 Wireless II. 

Connectique 

La connectique de l’enceinte KEF LS50 Wireless MKII fait peau neuve avec l’intégration d’un port HDMI eARC pouvant être mis à profit pour récupérer la piste sonore d’un téléviseur ou vidéoprojecteur compatible. Un très bon point puisque cette intégration était fréquemment réclamée par les utilisateurs de la KEF LS50 Wireless de première génération. L’implantation de la technologie eARC plutôt que ARC autorise un plus haut débit pour maximiser la restitution jusqu’en 24 bits / 192 kHz. En revanche, l’enceinte KEF LS50 Wireless MKII ne dispose pas de modes DSP pour élargir la scène sonore des films et est uniquement compatible avec les flux PCM. Il est donc nécessaire de configurer le téléviseur pour qu’il convertisse tous les flux Dolby ou DTS en PCM, sans quoi aucun son ne pourra être délivré. 

Grâce à son port HDMI eARC, l’enceinte KEF LS50 Wireless II peut être associée à un téléviseur pour récupérer la piste sonore du programme visionné.

En outre, l’enceinte KEF LS50 Wireless MKII prend aussi en charge le protocole CEC, ce qui permet d’ajuster son volume avec la télécommande du téléviseur associé. Pour ce faire, il est également nécessaire d’activer cette fonctionnalité sur la TV. Son nom peut en revanche changer en fonction des fabricants : Simplink chez LG ou Anynet+ pour Samsung, par exemple. Enfin, ce type de connexion permet à l’enceinte KEF LS50 Wireless MKII d’être mise en route ou éteinte en même temps que le téléviseur, d’une seule pression de la touche Power du TV. 

Lorsque l’enceinte KEF LS50 Wireless II est associée en HDMI à un téléviseur, il est possible de contrôler son volume et sa mise en marche directement à partir de la télécommande de la TV.

Le reste de la connectique de l’enceinte principale se compose d’une entrée optique, d’une entrée coaxiale et d’une entrée auxiliaire mini-jack 3,5 mm pour y associer un lecteur CD, un baladeur HD, un tuner FM ou encore une platine vinyle pré-amplifiée. L’entrée USB-B de la KEF LS50 Wireless de première génération n’est en revanche pas reconduite, ce qui ne permet plus d’utiliser cette paire d’enceintes comme DAC USB avec un MAC ou un PC. Cela est vraiment regrettable, mais il reste heureusement toujours possible de diffuser des musiques depuis un ordinateur en exploitant les protocoles DLNA, AirPlay, Chromecast et Bluetooth. 

En plus de son port HDMI eARC, l’enceinte KEF LS50 Wireless II dispose également d’une entrée auxiliaire mini-jack et de deux entrées numériques : une optique et une coaxiale.

En outre, on trouve également une sortie subwoofer pour y associer un caisson de basses, ainsi que deux ports Ethernet RJ45 : un premier pour connecter l’enceinte au réseau sans passer par le WiFi et un second pour relier les deux enceintes ensemble lorsque vous ne souhaitez pas exploiter la connexion sans fil et profiter de la meilleure définition possible. En effet, lorsque les deux enceintes sont reliées en filaire, la communication entre l’enceinte droite et gauche s’effectue en 24 bits / 192 kHz, tandis qu’en WiFi, elle est limitée à 24 bits / 96 kHz. Enfin, une deuxième sortie subwoofer est disponible sur l’enceinte secondaire, ce qui permet de limiter le câblage en fonction de l’emplacement du caisson dans la pièce et d’autoriser l’utilisation de deux caissons. 

Contrairement à la première génération, les KEF LS50 Wireless 2 sont désormais capables de communiquer entre elles sans fil jusqu’à 24 bits / 96 kHz. Pour une écoute en 24 bits / 192 kHz, la liaison filaire reste en revanche toujours nécessaire.

WiFi, Bluetooth et DLNA 

En plus de sa connectique, l’enceinte KEF LS50 Wireless II propose de nombreuses fonctions sans fil. Elle donne un accès direct à d’innombrables services de musique en ligne dont Spotify (via Spotify Connect), Tidal, Amazon Music, Deezer et Qobuz. L’intégration de ce dernier service pourrait en revanche être perfectionnée en proposant une expérience plus proche de l’application native de Qobuz. En effet, lors de la lecture des musiques Qobuz depuis l’application KEF, il est impossible de connaître la résolution des fichiers et la recherche des titres ou artistes manque de fluidité. Bon point en revanche, la musique ne s’interrompt plus lors du verrouillage du smartphone, comme cela était le cas avec la précédente application de contrôle pour la KEF LS50 Wireless. 

L’intégration de Qobuz dans l’application KEF Control pourrait être optimisée, avec une meilleure fluidité et de plus amples informations sur les musiques en cours de lecture.

Avec l’application KEF Connect, il est aussi possible de profiter de stations de radio Internet ou de retrouver vos podcasts favoris. Une fois connectées au réseau local, les enceintes KEF LS50 Wireless II prennent en charge la diffusion de la musique Hi-Res Audio jusqu’en 24 bits / 384 kHz ainsi que des formats MQA et DSD256. La compatibilité ROON est également de la partie. En outre, la prise en charge de l’AirPlay 2 et du Google Chromecast assure une connexion simplifiée avec un smartphone, un ordinateur ou une tablette. Enfin, un contrôleur Bluetooth est aussi de mise pour établir une connexion directe au smartphone sans passer par le réseau local. 

Depuis l’application KEF Control, il est possible d’accéder à de nombreux services de musique en ligne, aux webradios, ainsi qu’aux musiques partagées en DLNA sur le réseau local.

La prise en charge de la technologie AirPlay 2 et Google Chromecast permet également d’insérer la paire d’enceintes KEF LS50 Wireless II dans un système multiroom. Cela se révèle particulièrement utile pour diffuser la même musique sur une paire de KEF LSX Wireless placée dans une autre pièce ou sur toute autre paire d’enceintes compatible avec l’un de ces deux protocoles. La gestion des différents appareils s’effectue alors directement à partir de l’application Maison pour le multiroom AirPlay 2 ou Google Home pour le multiroom Chromecast. 

Conception acoustique 

La conception acoustique de l’enceinte KEF LS50 Wireless II se voit également mise à jour avec l’intégration de la douzième génération du haut-parleur emblématique Uni-Q de la marque. Celui-ci est né des outils de simulation et d’analyse perfectionnés combinés à des décennies de connaissances et d’expérience acquises dans le développement d’enceintes acoustiques. Ce haut-parleur de type coaxial comprend une membrane médium-grave en aluminium de 130 mm de diamètre avec en son centre un tweeter ventilé en aluminium de 25 mm de diamètre. Cette configuration permet de créer une source sonore ponctuelle qui fournit une image tridimensionnelle plus précise et détaillée. La diffusion sonore est uniforme dans toute la pièce, si bien qu’il n’y a pas un seul point d’écoute idéal (sweet spot) : le sweet spot vous « suit » où que vous soyez dans la pièce.

L’enceinte KEF LS50 Wireless II intègre le la douzième génération du haut-parleur emblématique Uni-Q de la marque.

Les enceintes KEF LS50 Wireless II profitent également des mêmes technologies innovantes que les enceintes KEF LS50 Meta, notamment le recours à des méta-matériaux (Metamaterial Absorption Technology ou MAT). Ces derniers sont élaborés à partir de matériaux composites qui sont structurés de manière spécifique pour présenter des propriétés particulières introuvables dans des matériaux naturels. La technologie MAT utilisée ici adopte une structure labyrinthique très complexe dans laquelle chacun des « chemins » ou canaux est chargé d’absorber une fréquence spécifique. Lorsqu’ils sont combinés, ces canaux agissent comme un trou noir acoustique, absorbant 99% du son indésirable provenant de l’arrière du tweeter. Ce matériau très innovant permet d’éliminer la distorsion avec à la clé une reproduction plus pure et plus naturelle. Le son délivré par l’enceinte KEF LS50 Wireless II est ainsi plus transparent et plus réaliste qu’auparavant dans les moyennes et hautes fréquences. 

Le nouveau haut-parleur de l’enceinte KEF LS50 Wireless II offre un son plus transparent et plus réaliste qu’auparavant dans les moyennes et hautes fréquences. 

Pour exploiter les qualités dynamiques du haut-parleur Uni-Q, chaque enceinte KEF LS50 Wireless II embarque deux modules d’amplification. Chaque tweeter est ainsi alimenté par un amplificateur de classe A/B de 100 watts qui permet d’obtenir des aigus à la fois fluides et détaillés. La membrane médium/grave est pour sa part alimentée par un amplificateur dédié de 280 watts de puissance fonctionnant en classe D. Ce type d’amplification est ici mise en œuvre pour son faible encombrement, son dégagement de chaleur limité et son rendement élevé permettant une belle montée en puissance, une écoute dynamique et une grande amplitude. Le développement de cette amplification est entièrement effectué en interne par les ingénieurs KEF pour assurer qu’elle respecte pleinement les capacités du haut-parleur Uni-Q. Grâce à cette conception, chaque enceinte KEF LS50 Wireless II est alimentée par une amplification de 380 watts, soit une puissance totale de 760 watts pour la paire. 

Chaque enceinte KEF LS50 Wireless 2 intègre un amplificateur de classe A/B de 100 watts et un module de 280 watts de puissance fonctionnant en classe D pour le haut-parleur médium/grave.

Les avantages de ces amplifications embarquées sont multiples. Tout d’abord, il n’existe aucun filtrage passif dans l’enceinte KEF LS50 Wireless II et le signal audio n’est donc pas dégradé par les composants électroniques utilisés dans une enceinte passive classique. Le filtre est réalisé activement par des processeurs intégrés aux amplis, ce qui permet par ailleurs des pentes d’atténuation très raides. Ainsi, le tweeter se trouve mieux débarrassé des fréquences non reproduites que le modèle passif. Son comportement dynamique s’en trouve accru. De même, le haut-parleur de grave-médium est mieux atténué au-delà de sa fréquence de coupure et n’empiète pas sur le terrain de jeu du tweeter. Enfin, le câblage des amplis aux haut-parleurs est ultra-court, ce qui préserve la qualité du signal amplifié.

KEF LS50 Wireless II : spécifications clés 

Haut-parleurs 

  • Ensemble Uni-Q : tweeter aluminium ventilé 25 mm (1 po) avec technologie MAT (Metamaterial Absorption Technology) et médium-grave aluminium 130 mm (5,25 po)

Mesures

  • Gamme de fréquences (-6 dB), mesuré à 85 dB/1 m (variable selon les paramètres d’égalisation de l’enceinte) : de 40 Hz à 47 kHz (Plus d’extension de graves)
  • Réponse en fréquences (±3 dB), mesuré à 85 dB/1 m (variable selon les paramètres d’égalisation de l’enceinte) : de 45 Hz à 28 kHz
  • Niveau de sortie maximale (SPL) : 108 dB 

Puissance de sortie de l’amplificateur (par enceinte) :

  • Médium-grave : 280 W 
  • Tweeter : 100 W

Fonctionnalités de streaming sans fil 

  • AirPlay 2
  • Google Chromecast
  • ROON Ready (à venir)
  • Compatible UPnP
  • Bluetooth 4.2

Services de streaming 

  • Spotify via Spotify Connect
  • Tidal
  • Amazon Music
  • Qobuz
  • Deezer
  • QQ Music via QPlay (à venir)
  • Radio Internet
  • Podcast

Résolution max.

  • Réseau : jusqu’à 384 kHz / 24 bits
  • Optique : jusqu’à 96 kHz / 24 bits
  • Coaxiale : jusqu’à 192 kHz / 24 bits
  • HDMI : jusqu’à 192 kHz / 24 bits

Connexion entre les enceintes 

  • Sans fil : toutes les sources ré-échantillonnées en PCM 96 kHz / 24 bits
  • Câblé : toutes les sources ré-échantillonnées en PCM 192 kHz / 24 bits

Format pris en charge (toutes les entrées) 

  • MP3, M4A, AAC, FLAC, WAV, AIFF, ALAC, WMA, LPCM , Ogg Vorbis

Format pris en charge (réseau uniquement) 

  • MQA, DSF : DSD64, DSD128, DSD256, DFF : DSD64

Connectique enceinte principale

  • Entrée HDMI eARC (uniquement PCM) 
  • Entrée Optique TOSLINK
  • Entrée Coaxiale numérique
  • Entrée Auxiliaire analogique 3,5 mm
  • Port USB Type A (service)
  • Port Ethernet RJ45 (réseau)
  • Port Ethernet RJ45 (liaison entre les enceintes)
  • Sortie RCA Subwoofer 
  • Norme de réseau : Wi-Fi IEEE 802.11a / b / g / n / ac, IPv4, IPv6
  • Bande de fréquence du réseau Wi-Fi : Bi-bande 2,4 GHz / 5 GHz

Connectique enceinte secondaire

  • Port USB Type A (service)
  • Port Ethernet RJ45 (liaison entre les enceintes)
  • Sortie RCA Subwoofer

Généralités

  • Dimensions (hxlxp) par enceinte) : 305 x 200 x 311 mm
  • Poids (la paire) : 20,1 kg

Accessoires inclus 

  • 2x câbles d’alimentation (un par enceinte) 
  • 1x câble Ethernet RJ45
  • Carte de garantie 
  • Télécommande infrarouge 

Alimentation

  • 100 – 240VAC 50 / 60Hz
  • Consommation électrique : 200 W (puissance de fonctionnement) / <2,0 W (alimentation en veille)

KEF LS50 Wireless II : mise en oeuvre 

L’enceinte KEF LS50 Wireless II propose un fonctionnement extrêmement simple pour que chaque utilisateur profite d’une écoute optimale, sans avoir besoin de la moindre connaissance en hi-fi ou en électronique. Lors de l’installation des enceintes KEF LS50 Wireless II, nous avons le choix de les connecter ensemble avec le câble réseau fourni (Ethernet – RJ45) pour profiter de la meilleure définition possible (24 bits / 192 kHz) ou sans fil avec alors une résolution limitée à 24 bits / 96 kHz, ce qui reste tout de même bien suffisant. Les KEF LS50 Wireless II sont donc de véritables enceintes sans fil, contrairement aux KEF LS50 premières du nom qui nécessitent obligatoirement d’être reliées entre elles par un câble Ethernet pour fonctionner. 

Ensuite, il est nécessaire de relier chaque enceinte au secteur, puis de télécharger l’application KEF Control depuis l’App Store pour iOS ou le Google Play Store sur Android. Si l’enceinte est connectée en Ethernet au réseau domestique, elle est alors directement détectée et fonctionnelle. Pour une connexion sans fil WiFi, il est nécessaire de se connecter au réseau “KEF LS50 Wireless II” dans les paramètres réseau du smartphone, puis de poursuivre la configuration dans l’application KEF pour renseigner son mot de passe WiFi.

La mise en oeuvre de l’enceinte KEF LS50 Wireless 2 s’effectue rapidement à partir de l’application mobile KEF Control pour iOS et Android.

Ensuite, il est possible de personnaliser la restitution de l’enceinte à l’aide des égaliseurs, de renseigner ses services de musique favoris ou encore d’activer la sortie de veille lors de la détection d’un signal sur l’entrée de son choix. Bon point, il est désormais possible d’intervertir les canaux stéréo des enceintes. L’enceinte principale accueillant toute la connectique peut ainsi être placée librement à droite ou à gauche, en fonction de l’emplacement de vos appareils à y connecter. La balance peut aussi être ajustée pour équilibrer l’écoute lorsque les deux enceintes ne sont pas positionnées symétriquement dans la pièce. 

KEF LS50 Wireless II : impressions d’écoute 

  • DLNA 24 bits / 192 kHz – Sultans Of Swing de Dire Straits

On retrouve avec l’enceinte KEF LS50 Wireless II le même caractère dynamique que sa devancière. Sur le titre Sultans Of Swing de Dire Straits, l’écoute est vivante, aérée et profite de nombreux détails sonores. Les résonances et réverbérations des guitares apportent ici un beau relief sonore. Le jeu des cordes est d’une grande volubilité et s’exprime avec liberté et aisance. Les basses profitent d’une restitution musclée et sont charpentées à souhait. Elles sont bien tendues et disposent d’une belle extension jusqu’à environ 40 Hz. Elles ne sont en revanche pas abyssales comme on pourrait s’y attendre en couplant un caisson de basses, mais restent tout de même très séduisantes pour une enceinte de ce gabarit. 

Les enceintes KEF LS50 Wireless II offrent une restitution vivante, aérée et bien équilibrée.
  • Spotify Connect – True Sorry d’Ibrahim Maalouf

Sur le titre True Sorry d’Ibrahim Maalouf, les notes de la trompette unique du musicien français sont détourées à souhait. L’instrument s’exprime avec une grande fluidité et profite d’une belle montée en puissance. La réponse impulsionnelle du tweeter est remarquable. Les aigus font preuve d’un ciselé consistant et d’une grande résistance à la distorsion. Ils peuvent en revanche parfois sembler un peu secs lors d’une écoute à très fort volume, mais cela est également dû au morceau. En dehors de cela, ce même registre affiche un niveau de détails et un naturel vraiment saisissants. La transparence de la scène est également remarquable et chaque infime variation de souffle du trompettiste se fait ressentir avec nuance. 

  • Qobuz – Bohemian Rhapsody de Queen

L’enceinte KEF LS50 Wireless II affiche un équilibre spectral constant, même lors d’écoutes à bas volume. La restitution se montre toujours vivante, claire et détaillée. Sur le titre Bohemian Rhapsody de Queen, le jeu de la batterie est très bien retranscrit et les différentes percussions sont traduites avec un frappé net. Le jeu de la stéréo est ici à son paroxysme avec la guitare électrique qui navigue avec aisance de part et d’autre de la scène sonore et semble repousser les murs. Au centre de celle-ci, la voix de Freddie Mercury s’incarne avec autorité et profite d’une belle luminosité. 

  • HDMI eARC – Tenet 

Nous avons dans un dernier temps mis à profit le port HDMI eARC de l’enceinte KEF LS50 Wireless II pour l’associer à un téléviseur LG OLED65CX. Le câble utilisé était l’Audioquest Carbon 48 HDMI, un modèle optimisant la transmission des signaux numériques grâce à un plaquage à l’argent. Les sources étaient le lecteur Blu-ray UHD 4K Panasonic DP-UB820 et le lecteur réseau Zappiti One SE 4K HDR. Sur le film Tenet de Christopher Nolan, les enceintes KEF LS50 Wireless II se montrent particulièrement convaincantes. Leur caractère dynamique et leur forte réactivité sont parfaits pour répondre aux moindres sollicitations de la bande sonore. La scène sonore est ample, aérée et les différents effets se déploient bien au-delà des limites de l’écran. Malgré l’absence de systèmes de virtualisation surround, le son est bien enveloppant et l’expérience beaucoup plus immersive qu’avec les haut-parleurs de la TV. Lors des scènes d’action et des explosions, les basses sont puissantes et réalistes, mais montrent ici leurs limites. L’association d’un caisson de basses comme le KEF KC 62 serait un véritable atout pour profiter d’une meilleure assise dans ce registre. L’ensemble reste néanmoins bien équilibré, naturel et immersif. En revanche, même avec cette qualité audio, le scénario de Tenet reste toujours aussi confus…

Avec une restitution dynamique et une large scène sonore, les enceintes KEF LS50 Wireless 2 apportent une bien meilleure immersion au coeur des films et séries.

KEF LS50 Wireless II : comparée à… 

  • KEF LS50 Wireless vs KEF LS50 Wireless 2

Les innovations apportées par la KEF LS50 Wireless 2 ne sont pas que prouesses techniques, mais profitent avant tout à la précision et à la finesse de la restitution. L’écoute de cette deuxième itération se montre encore plus naturelle et plus pure dans les médiums et aigus. La scène sonore gagne en transparence et aération. Les basses sont également un peu plus profondes et plus dynamiques, tandis que les médiums sont plus naturels. La légère coloration notée dans ce registre sur l’enceinte KEF LS50 Wireless de première génération est ici parfaitement gommée. En outre, l’enceinte KEF LS50 Wireless 2 se montre également plus conviviale et facile à vivre. Sa nouvelle application KEF Control offre un contrôle plus poussé, plus intuitif et une navigation plus fluide. Elle présente l’avantage de regrouper dans une unique application les différents paramètres de l’enceinte et les services de streaming. L’intégration de Qobuz reste en revanche perfectible, mais au moins la musique ne se coupe plus lors du verrouillage du smartphone. L’HDMI eARC constitue également une belle avancée et rend l’enceinte KEF LS50 Wireless 2 plus polyvalente en pouvant être utilisée pour optimiser la restitution d’un téléviseur ou vidéoprojecteur. Enfin, l’argument majeur apporté par les KEF LS50 Wireless 2 réside dans leur capacité à communiquer entre elles sans fil jusqu’à 24 bits / 96 kHz, là où une liaison filaire était indispensable sur la première génération de ces enceintes KEF.  

  • KEF LS50 Wireless II vs Q Acoustics Q Active 200

Lancée à 2 099 € et désormais disponible à 1 799 € la paire, l’enceinte connectée Q Acoustics Q Active 200 Google est un modèle de 100 watts RMS fonctionnant en tandem avec un boîtier déporté dont le rôle est de centraliser et de diffuser en 24 bits / 96 kHz le son des différentes sources grâce à son entrée RCA, optique et HDMI ARC. Elle assure la prise en charge du Bluetooth et de l’AirPlay 2 ainsi que l’accès à de nombreux services de musique en ligne. L’utilisation de cette enceinte Q Acoustics se révèle plus conviviale grâce à sa compatibilité avec Google Assistant. L’ajustement du volume s’effectue également de manière plus précise, que ce soit à partir de sa télécommande ou de son interface physique. À l’écoute, la Q Acoustics Q Active 200 Google se montre encore plus généreuse dans le grave en fournissant des basses plus profondes et plus puissantes grâce à l’emploi d’un haut-parleur dédié de 14 cm de diamètre à l’arrière de l’enceinte. La scène sonore est également plus ample. La KEF LS50 Wireless 2 n’a en revanche pas à rougir, grâce à une écoute globalement plus agréable, en partie due à une plus grande douceur et finesse dans les aigus. Elle se montre également plus dynamique, plus vivante et mieux équilibrée. 

L’enceinte Q Acoustics Q Active 200 Google offre une scène sonore encore plus ample et des basses plus profondes, mais se montre moins subtile dans les hautes fréquences.
  • KEF LS50 Wireless II vs Dali Callisto 2 C

L’enceinte sans fil Dali Callisto 2 C est un modèle proposé à 2 400 €, auquel il est nécessaire d’adjoindre le transmetteur et préampli sans fil Dali Sound Hub. Elle présente une conception trois voies, avec la mise en œuvre de trois haut-parleurs, dont un tweeter hybride associant un tweeter à dôme de 28 mm et un modèle à ruban. Cette disposition propre aux enceintes haut de gamme du fabricant danois fournit une plus grande richesse harmonique et une meilleure transition entre les haut-médiums et les aigus. L’écoute est un peu plus suave et encore plus subtile dans les hautes fréquences. La paire d’enceintes KEF LS50 Wireless 2 se montre en revanche plus généreuse dans les basses et plus dynamique. Sa double amplification la rend également plus réactive, plus puissante et plus polyvalente, en autorisant son utilisation dans de grandes pièces. Enfin, la KEF LS50 Wireless 2 présente aussi l’avantage d’intégrer nativement de nombreuses technologies de streaming, contrairement à la Dali Callisto 2 C qui nécessite encore un module supplémentaire, faisant alors rapidement augmenter le coût du système. 

KEF LS50 Wireless II : pour qui ?

Les KEF LS50 Wireless II s’adressent aux mélomanes à la recherche d’une paire d’enceintes connectées de qualité capable de faire aussi bien qu’un système hi-fi conventionnel. Bien que cette qualité KEF se paye au prix de 2490 €, cela reste inférieur au tarif d’un système hi-fi de qualité équivalente composé d’une paire d’enceintes passive, d’un amplificateur stéréo et d’un lecteur réseau. C’est également la garantie que tous les éléments acoustiques et électroniques s’accordent idéalement. Leur forte puissance permet de les installer dans n’importe quelle pièce de l’habitation, même si on préconise de les coupler au caisson KEF KC 62 pour les plus grandes pièces (salon) ou pour les amateurs de basses puissantes et profondes qui les associeront avec la TV. En outre, les enceintes KEF LS50 Wireless II se destinent aux installations où il n’y a pas trop de sources physiques à connecter, mais où l’ultra connectivité sans fil et le streaming HD vont primer. Enfin, leur design unique et soigné, avec notamment un passage en couleur mate beaucoup plus tendance ne laisse pas indifférent et séduira les amateurs de beaux objets. 

Le design unique et soigné des KEF LS50 Wireless 2 ne laisse pas indifférent et séduira les amateurs de beaux objets. 

Comme avec chaque nouvelle version d’une enceinte, on peut se demander si le passage à la dernière génération est pertinent. Bien que les KEF LS50 Wireless II apportent une restitution sonore encore plus précise, avec une plus grande transparence, une coloration moindre et une meilleure maîtrise des basses, nous ne pensons pas que cela justifie de changer de paire d’enceintes pour les possesseurs des KEF LS50 Wireless de première génération. Là où le changement devient en revanche beaucoup plus intéressant, c’est au niveau de la gestion des enceintes. La nouvelle application KEF Control se montre nettement plus conviviale et intuitive en regroupant à la fois les réglages de l’enceinte et les services de streaming, ainsi que la lecture DLNA. Il n’y a plus besoin de passer par deux applications distinctes, comme cela était le cas auparavant. La lecture ne se met également plus en pause dès que le smartphone est verrouillé. Enfin, l’ajout du port HDMI eARC s’avère aussi intéressant pour optimiser le son de son téléviseur de manière plus efficace qu’en optique. 

L’ajout du port HDMI eARC s’avère intéressant pour optimiser le son de son téléviseur de manière plus efficace qu’en optique. 

KEF LS50 Wireless II : conclusion 

Les KEF LS50 Wireless II sont arrivées avec le pari ambitieux de surpasser le raffinement et la musicalité des KEF LS50 Wireless de première génération. Un exploit que le fabricant britannique relève haut la main en optimisant efficacement un système déjà exemplaire. En résulte une restitution encore plus précise, plus naturelle et plus transparente. Le gain dans les basses est également séduisant et flatteur pour de si petits haut-parleurs. Cette seconde génération profite également d’une belle mise à jour de son système de gestion, avec une application plus fonctionnelle que jamais. Il ne reste plus qu’à perfectionner l’intégration de Qobuz en optimisant la recherche et en fournissant plus d’informations sur la résolution des titres pour que cette application soit parfaite. On regrette également le manque de finesse pour ajuster le volume avec la télécommande ou l’interface tactile. L’application devient alors indispensable pour régler le niveau à votre convenance. Malgré cela, l’enceinte KEF LS50 Wireless II a tout pour séduire et s’impose comme une référence incontournable parmi les enceintes connectées haut de gamme. 

Nous avons aimé 

  • La grande dynamique 
  • La réponse impulsionnelle 
  • La transparence et la clarté de la scène 
  • La nouvelle application de contrôle 
  • La connectique complète avec HDMI eARC
  • Le naturel des timbres

Nous aurions aimé 

  • Une meilleure intégration de Qobuz 
  • Des basses encore plus profondes 
  • La prise en charge du Dolby et DTS pour l’HDMI eARC
  • La fonction DAC USB de la 1ère génération 
  • Un ajustement plus précis du volume avec la télécommande

25 COMMENTAIRES

  1. Bonjour et merci pour ce test qui était très attendu je crois.

    Savez-vous quelle est la raison précise d’un ajustement du volume par télécommande si brutal sur de nombreux amplis hifi, dont pour certains assez haut de gamme comme ici ? En effet, j’ai le souvenir de la même remarque concernant le Rega IO, et moi-même j’expérimente avec un D-stream wamp 200 cette limitation vraiment très peu pratique (et incompréhensible) sur une fonction aussi primaire que le volume…

    Ma 2ème reflexion porte sur Qobuz : son intégration imparfaite dans l’appli Kef est révélée grâce à votre test, mais ne pourrait-on pas la contourner en passant directement par l’appli Qobuz et en utilisant le Chromecast intégré du LS50 WII ?

    • Merci pour votre retour.
      Concernant l’ajustement du volume, il est très probable que cela provienne d’une mauvaise programmation du système numérique dans le cas d’enceintes connectées. Pour les amplificateurs, le problème est souvent lié aux potentiomètres motorisés. Ces derniers sont généralement des modèles standards et pas toujours adaptés au modèle d’amplificateur, ce qui conduit à un réglage non linéaire, assez fractionné, par rapport au réglage manuel.
      Pour Qobuz, il est effectivement possible de passer par l’application officielle et de diffuser les musiques en Chromecast. Cependant, la qualité est dans ce cas limitée à 24 bits / 96 kHz et ne permet donc pas de profiter pleinement des fichiers 24 bits / 192 kHz.

  2. Bonjour,
    Merci pour ce test. Très élogieux, et il y a sûrement de quoi. Vous dites que ces enceintes sont supérieures à un système hifi traditionnel de prix équivalent.
    Donc supérieures à un rega brio/3050i/node 2i ?
    Cordialement,
    JB Mauvais

    • Bonjour,

      Votre article est très intéressant.

      Je me pose une question au sujet de l’application KEF Control.
      Sans une bonne application ergonomique et fonctionnelle, l’intérêt d’une enceinte connectée diminue fortement.
      Comment expliquer la note minable de l’application sur le Google Store ???
      Moyenne de 1.8/5 !
      Soit il y un vrai problème dans le développement de cette application, soit il y un problème d’ergonomie et les clients n’arrivent pas à l’utiliser correctement.
      Ça ne donne pas envie d’acheter des enceintes connectées KEF qui pourtant sont très bien notées dans les tests.

      Merci pour votre retour.

  3. Bonjour,
    « Bien que les KEF LS50 Wireless II apportent une restitution sonore encore plus précise, avec une plus grande transparence, une coloration moindre et une meilleure maîtrise des basses, nous ne pensons pas que cela justifie de changer de paire d’enceintes pour les possesseurs des KEF LS50 Wireless de première génération. »
    Merci pour votre franchise, j’ai la réponse à ma question.

  4. Bonjour,

    Un grand merci pour ce test complet de cette nouvelle enceinte amplifiée KEF.

    J’ai une question à laquelle je ne trouve pas de réponse. Si vous pouviez m’aider à la résoudre, je vous en remercie beaucoup.

    Je possède 2 platines vinyle que j’aimerais pouvoir utiliser de nouveau.

    Je m’orientais vers une configuration classique, à savoir, l’acquisition d’un ampli/pré-amplificateur de marque Rotel, le modèle A 11, ainsi que le lecteur de CD Rotel CD 11, le tout associé à une paire d’enceintes Focal 726, que l’on peut encore dénicher à moins de 700, 00 euro la paire. Le nouveau modèle de chez Focal qui a pour objectif de remplacer la série Chorus, étant la série Chora, dont le modèle qui se rapproche le plus de la 726 est la 826, à un tarif de 700-750 euro l’unité.

    Je sais que cette configuration me permet de brancher mon téléviseur et une de mes platines vinyle.

    Puis, j’ai lu vos articles sur les enceintes amplifiées KEF LS 50. Et cela m’a quelque peu perturbé dans mes certitudes.

    J’ai donc fait des recherches afin d’acquérir plus de connaissances sur les enceintes amplifiées.

    Ainsi, il m’apparaît aujourd’hui plus judicieux de m’équiper d’une paire d’enceintes amplifiées telles que ces KEF LS 50 WIRELESS II, ou une paire de KLIPSCH THE FIVES, ou des YAMAHA H 5 (je ne suis pas sûr du nom exact du modèle) ou encore une paire de FOCAL ALPHA ou de SHAPE.

    Mais le problème reste le même, puis-je brancher mon téléviseur, une platine vinyle ainsi qu’une platine CD sur ces modèles d’enceintes amplifiees ?

    Je ne recherche pas une configuration home cinéma, ni même une bonne barre de son pour améliorer le son de mon téléviseur.

    Par contre, j’apprécie beaucoup l’écoute de musique avec une grande qualité, d’où mon premier choix de m’équiper de manière classique avec un bon ampli/pré-amplificateur et une bonne paire d’enceintes, et pouvoir améliorer la qualité du son de mon téléviseur.

    Que pensez-vous de mes interrogations ? Sont-elles justifiées, ou alors, il n’y a pas aujourd’hui d’enceintes amplifiées ou autre matériel sur lesquels brancher téléviseur, platine vinyle et platine CD autres que le traditionnel couple ampli/pré-amplificateur, enceintes ?

    Je vous remercie pour l’attention que vous porterez à mon message.

    Bien cordialement.

  5. Bonjour,

    Votre article est très intéressant.

    Je me pose une question au sujet de l’application KEF Control.
    Sans une bonne application ergonomique et fonctionnelle, l’intérêt d’une enceinte connectée diminue fortement.
    Comment expliquer la note minable de l’application sur le Google Store ???
    Moyenne de 1.8/5 !
    Soit il y un vrai problème dans le développement de cette application, soit il y un problème d’ergonomie et les clients n’arrivent pas à l’utiliser correctement.
    Ça ne donne pas envie d’acheter des enceintes connectées KEF qui pourtant sont très bien notées dans les tests.

    Merci pour votre retour.

      • Merci Valentin pour votre réponse.

        Avant de se décider pour une enceinte, il faut aller l’écouter en magasin (pour ceux qui peuvent bien entendu).
        Mais pour une enceinte fonctionnant avec une application, je me dis qu’il faut aussi tester l’application en magasin.

  6. J’hésite entre la kef ls50w 2 ou les dali calisto 2c.
    Sur différent tests je lis que les dali sont très nettement au dessus des KEF dans le registre des graves( sans le 16.5 ) mais ici vous dites le contraire, pouvez vous m éclairer là dessus svp ?
    J’ai aussi l impression que les Dali sont très typé musique classique, jazz etc… des musiques techniques qui avec le 3 voies de la dali serait mieux retranscrit mais la kef à l’air plus  » passe partout  » et est bonne dans tout les registres mais moins détaillés et moins précise que les dali surtout dans le haut du spectre .

    En tout cas merci pour ce test 😊

    • Les enceintes Dali Calisto 2C offrent des basses un peu plus rondes, mais les KEF LS50 Wireless 2 sont plus dynamiques et plus généreuses dans ce registre. Le tweeter hybride des Dali confère effectivement une écoute un peu plus suave et subtile dans les hautes fréquences. Elles sont un peu plus douces sur du jazz.

      • Je me suis décidé à me prendre les KEF LS50W II fin mars, les DALI sont un peu chères pour finalement ne pas apporter beaucoup plus que les KEF, seul bémol qui me fait encore un peu réfléchir ou en tout cas, ne me convainc pas, le fameux service client de chez KEF…

        Merci pour vos précisions

  7. Hi Valentin.
    Merci pour une critique très intéressante du Kef LS50 w2. J’ai les miens maintenant depuis 2 semaines et ils sont incroyables .. (acheté chez son vidéo à Strasbourg) Question; pouvez-vous confirmer votre commentaire précédent concernant la qualité de streaming de Quboz. Si vous utilisez Quboz dans l’application Kef connect, c’est 24 / 196khz. En utilisant Quboz via Chromecast, c’est 24 / 96khz …?

    Cordialement. Nick Petty

    • La diffusion de Qobuz depuis l’application KEF peut effectivement s’effectuer en 24 bits / 196 kHz, contre 24 bits / 96 kHz en Chromecast.

  8. Et bien moi je ne serait pas aussi élogieux.
    Le son produit par ces enceintes est certes très bon. Les miennes sont encore en rodage, et ne le termineront jamais. Oui, elle ont une trentaine d’heure d’écoute, et il y a 3 jours en plein milieu d’un concert des Beatles, le son a coupé. Elles se sont déconnectées du wifi. Et les problèmes ont commencés. Connection devenue impossible, un reset également devenu impossible, le AirPlay n’en veut plus, elle ne s’allume même plus et le même message d’erreur s’affiche « no speaker ». Kef a été contacté. Réponse: je dois configurer mon wifi. J’ai évidemment tout essayé, je ne suis pas un bleu en la matière!
    Kef ne répond plus et mes enceintes non plus.
    Un conseil, passer votre chemin, ce matériel hitech pêche par sa partie firmware / application.

  9. J’ai tout essayé, y compris le câble rj45.
    Rien n’a fonctionné.
    J’ai donc abandonné. Puis hier soir dernière tentative, je branche la prise de courant, et là miracle! Elles s’allument! Je lance la configuration du wifi, ça marche!
    Voilà, c’est à n’y rien comprendre, je n’ai rien fait et ça fonctionne…

  10. Désolé mais Michel a complètement bugué. Il ne prend pas tous ses cachets, alors dernièrement sa tête délire un peu. Hier il a même entendu Marie-Jo qui criait dans sa tête. Mais Michel n’est pas totalement fou. Michel descend au rez-de-chaussée. Quelques fois. Mais il fini toujours par remonter. Marie-Jo, elle, elle reste en bas. Seule avec pomix (c’est le perroquet DJ du voisin), elle s’invente une nouvelle vie.
    Michel ce soir là a complètement déliré alors il s’excuse auprès de vous.

  11. Salut
    Je fais suite au message de Michel. J’ai fait parti des premiers acheteurs de ces enceintes dans leur version 2 au mois de novembre derniers. Rapidement les ennuies ont commencé. Elles ne gardent pas la connexion au wifi domestique, et je les utilise aussi avec AirPlay sur l’iPhone qui a énormément de mal à prendre la connexion. Alors Kef m’a assuré que les mises à jour corrigeraient ce problème mais voilà bientôt 4 mois que mes enceintes sont quasi inutilisables. Je ne sais plus quoi faire, je suis un perdu et assez déçu du matos compte tenu de son prix. J’hésitais avec les formation duo de chez b&w, qui ne semble pas souffrir de tous ces problème.

    • Bonjour Halfie, avez-vous essayé de redémarrer votre box internet pour voir si les micro-coupures à l’origine de la perte de connexion devenaient plus rares ? C’est une chose que j’ai découverte avec un autre appareil connecté et de façon générale un redémarrage de box est une chose bénéfique de temps en temps.
      Si vous avez d’autres appareils connectés qui nécessitent un débit équivalent à celui consommé par les Kef, rencontrez-vous également ce problème de perte de connexion avec eux ou non ? Enfin, assurez-vous que votre débit internet est suffisant pour l’ensemble de vos usages simultanés.
      Il y a eu pas mal d’avis clients sur ces Kef depuis leur commercialisation et ils sont dans l’ensemble très positifs… et si ça peut vous rassurer, le test des BW Formation Duo avait montré un vrai problème de fiabilité de connexion wifi alors même que Son-Vidéo avait mis en place un routeur netgear orbi dans ses locaux… 😉

  12. Bonjour
    J’ai fini par changé ma box qui après de multiples tentatives en tout genre pour régler ces problèmes de connexion à rendu l’âme. Nouvelle box: problèmes identiques. Enfin, et depuis une semaine maintenant, le branchement en ethernet s’est avéré payant! J’ai continué à constater des pertes de réseau quelques rares fois. Mais plus de message d’erreur « no speaker connexion ». Je n’ai rien d’autre de branché sur la box, et le débit de la fibre est amplement suffisant, même en wifi ou en faisant des rest j’obtiens 570 Mbit/s.
    Ma conclusion est la suivante: le problème vient de mon FAI.
    Les enceintes fonctionnent mais internet fait des caprices!

    • Bonjour, je comprends que ça fonctionne suite à votre changement de box et c’est une bonne nouvelle.
      Vous dites qu’en ethernet c’est mieux qu’en wifi et que le problème semble venir de votre FAI : si vous pouvez rester en ethernet sans que cela soit moins pratique pour vous que le wifi, gardez cette configuration qui a l’air de fonctionner.
      Si le wifi est quand même beaucoup plus pratique pour des raisons d’agencement ou esthétiques, voyez avec votre FAI si vous avez la possibilité de modifier les paramètres de votre wifi car cela pourrait résoudre le problème. En effet, la plupart des boxs actuelles peuvent fournir un réseau 2.4ghz ou 5ghz au choix ; lorsque le 1er est à l’origine de soucis d’interférences, on peut opter pour le second et ainsi contourner ces problèmes. De même il existe plusieurs canaux de diffusion pour un wifi 2.4ghz ou 5ghz, que l’on peut choisir dans le menu configuration de la box : l’un d’entre eux pourrait se révéler plus stable pour vous que celui choisi par défaut. Pour plus d’infos, rapprochez-vous de votre FAI en leur décrivant le problème rencontré.

  13. J’ai acquis ces enceintes il y a 2 semaines via le magasin son-video.com de saint germain en laye. Premier couac: les câbles d’alimentation sont au standard US ! Heureusement l’appareil à raclette et le cookeo m’ont permis un raccordement pour test. Le magasin m’a fourni des câbles mais ce ne sont malheureusement pas des câbles d’origines KEF… j’ai envoyé un message sur le site KEF, on verra bien. Pour ceux ayant des problèmes de wifi, la connexion en 5ghz buggait pas mal, je suis passé sur le 2,4 GHz et ça marche nickel depuis, plus aucune déconnexion. Je trouve le son parfait et d’une amplitude dingue ! Le placement des instruments dans la scène sonore est impressionnante aussi. On verra sur le long terme mais pour l’instant pas déçu, hormis pour cette histoire de câble d’alim !
    Stefan

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.