Test : Audeze LCD-1

3
1637
  • 7
    Partages

Le casque Audeze LCD-1 est un modèle circumaural ouvert constituant le ticket d’entrée dans la gamme de casques haute-fidélité du fabricant américain. Le Audeze LCD-1 exploite de grands transducteurs Planar Magnetic de 90 mm de diamètre et affiche une large réponse en fréquence allant de 10 Hz à 50 kHz. Commercialisé à 449 €, ce casque Hi-Fi Planar Magnetic saura-t-il se montrer à la hauteur de la réputation du fabricant américain ?

Le casque Audeze LCD-1 exploite de grands transducteurs Planar Magnetic de 90 mm de diamètre et affiche une large réponse en fréquence allant de 10 Hz à 50 kHz.

Audeze LCD-1 : la marque 

Acteur incontournable dans l’univers des casques et écouteurs, Audeze débute son histoire en 2008 lorsque ses deux fondateurs Sankar Thiagasamudram et Alexander Rosson s’associent à Pete Uka, un ingénieur qui avait mis au point des matériaux et des circuits pour la NASA. Ils décident alors de mettre à profit ces matériaux dans la conception de casques haute-fidélité. Ils font donc appel à Dragoslav Colich, spécialiste depuis plus de 30 ans dans l’élaboration de transducteurs Planar Magnetic. C’est ainsi que voit le jour le casque Audeze LCD-1. Celui-ci rencontra un très fort succès auprès des audiophiles et fut rapidement suivi par les emblématiques casques Audeze LCD-2 et Audeze LCD-3, puis par les modèles Audeze LCD-X et Audeze XC. Quatre casques de prestige offrant une musicalité sans égal.

Le casque Audeze LCD-X est un modèle circumaural ouvert équipé de deux transducteurs Planar Magnetic de 106 mm de diamètre.

Par la suite, Audeze a réussi la prouesse de miniaturiser ses transducteurs Planar Magnetic pour les intégrer dans des écouteurs intra-auriculaires au design semi-ouvert. C’est ainsi que sont nés les écouteurs Audeze iSINE 10, Audeze LCD i3 et les très haut de gamme Audeze LCDi4. Ces derniers sont équipés de transducteurs orthodynamiques de 30 mm de largeur qui intègrent toutes les technologies propres à la marque : structure magnétique Fluxor avec aimant néodyme haute puissance, diaphragme ultra-mince, bobine Uniforce, etc.

Les écouteurs Audeze LCDi4 sont des modèles haut de gamme dotés de transducteurs orthodynamiques de 30 mm de large.

À la fin de l’année 2018, Audeze met la technologie Planar Magnetic au service des gamers en la couplant à l’un des systèmes de spatialisation 3D les plus efficaces du marché. De cette association est né le casque Audeze Mobius qui nous avait véritablement séduit lors de notre test (lire le test du casque Audeze Mobius).  

Le casque gaming Audeze Mobius associe la tehnologie Planar Magnetic à l’un des meilleurs systèmes de spatialisation 3D au monde.

Après s’être forgé une solide réputation auprès des audiophiles les plus exigeants, Audeze souhaite désormais élargir sa gamme avec des modèles plus abordables. Commercialisé à 449 €, le casque Audeze LCD-1 constitue ainsi le ticket d’entrée dans le monde des transducteurs Planar Magnetic. Cette diminution de tarif se fait-elle au détriment de la qualité de conception et de la restitution sonore ? C’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui.

Commercialisé à 449 €, le casque Audeze LCD-1 constitue le ticket d’entrée dans le monde des transducteurs Planar Magnetic.

Audeze LCD-1 : packaging & accessoires 

Le casque Audeze LCD-1 est livré dans une grande boîte à l’intérieur de laquelle on trouve d’abord une pochette cartonnée contenant un adaptateur mini-jack 3,5 mm vers jack 6,5 mm, ainsi qu’une carte de garantie. Le casque Audeze LCD-1 est quant à lui rangé à l’intérieur d’une élégante pochette rigide ornée du nom de la marque. Il y est stocké plié et accompagné de son câble détachable. Celui-ci adopte un connecteur mini-jack 3,5 mm du côté de la source et deux connecteurs mini-jack 3,5 mm à quatre broches du côté des oreillettes. Nous reviendrons plus en détails sur ce câble dans la suite de ce test du casque Audeze LCD-1.

Le casque Audeze LCD-1 est livré accompagné d’une pochette rigide et d’un câble détachable 3,5 mm.

Audeze LCD-1 : conception 

Le casque hi-fi Audeze LCD-1 adopte des lignes sobres et élégantes. Contrairement aux modèles plus haut de gamme de la marque américaine mélangeant subtilement bois et métal, le LCD-1 est entièrement réalisé en polymère. Celui-ci est cependant d’excellente facture et ferait envier de nombreux modèles concurrents également conçus à partir de ce matériau. Les oreillettes sont ainsi moulées dans une unique pièce en plastique très robuste et sont ajustables par un système métallique dissimulé à l’intérieur de l’arceau. Elles peuvent également être pliées pour faciliter le transport et le rangement du casque dans son étui rigide. 

Les oreillettes du casque Audeze LCD-1 sont ajustables en hauteur par un système métallique dissimulé à l’intérieur de l’arceau.

Le casque Audeze LCD-1 bénéficie d’une conception ouverte avec un couplage circumaural. Les oreillettes disposent d’un épais rembourrage assuré par des mousses à mémoire de forme recouvertes de cuir véritable. Bien que légèrement moins larges que celles des modèles haut de gamme de la marque, elle entourent toujours parfaitement les oreilles. Cependant, suivant la morphologie de l’auditeur, il peut être nécessaire de réaliser un petit ajustement pour que les oreillettes se placent correctement. L’arceau également réalisé en polymère est assez large et bénéficie lui aussi d’un revêtement en cuir et d’un rembourrage permettant de répartir les 250 g du casque Audeze LCD-1. Une fois chaussé, son port s’avère très agréable. Les oreillettes respirent et ne sont pas oppressantes. Seul reproche, l’arceau peut engendrer une légère pression sur la face supérieure du crâne après un port prolongé. 

Les oreillettes du casque Audeze LCD-1 sont lares et bénéficient d’un épais rembourrage recouvert de cuir véritable.

Audeze LCD-1 : transducteurs Planar Magnetic 

Comme tous les casques du fabricant américain, l’Audeze LCD-1 bénéficie de transducteurs électrodynamiques à technologie Planar Magnetic. Celle-ci repose sur l’utilisation d’une membrane extrêmement fine parcourue de conducteurs électriques. Elle est placée en sandwich entre deux puissantes grilles d’aimants en néodyme capables de générer un très fort champ magnétique permanent parallèlement au plan formé par la membrane. Celui-ci va alors servir à maintenir la membrane en suspension. Ensuite, lorsque le circuit de la membrane reçoit un signal audio, un champ magnétique est formé et interagit avec le champ magnétique permanent, ce qui a pour effet de mettre en mouvement le haut-parleur. Ce principe de fonctionnement offre de nombreux avantages par rapport aux transducteurs dynamiques : meilleure réactivité, réponse en fréquence plus large, distorsion bien plus faible, réponse uniforme, etc.


Vue éclatée des transducteurs Planar Magnetic du casque Audeze LCD-X.

Audeze n’est pas le seul fabricant à utiliser la technologie Planar Magnetic pour ses casques. Celle-ci n’est d’ailleurs pas récente puisqu’on la trouvait déjà en 1976 sur le casque Yamaha YH-2. D’autres fabricants l’utilisent également comme HiFiMAN sur les casques HiFiMAN Sundara, HiFiMAN Susvara, HiFiMAN Ananda, HiFiMAN HE-1000 V2 ainsi que le fabricant roumain Meze Audio sur son emblématique casque Meze Empyrean. Audeze se différencie cependant par des technologies propriétaires permettant de pleinement exploiter les caractéristiques des transducteurs Planar Magnetic. Parmi celles-ci, on note l’intégration de membranes ultra fines uniques de très grand diamètre (90 mm pour l’Audeze LCD-1) et de la technologie Fazor. Présente sur tous les casques de la marque, celle-ci consiste à placer deux grilles de part et d’autre des structures magnétiques. Elle va alors permettre de guider le flux sonore vers les oreilles. Il en résulte une réponse en phase optimisée, une plus large plage de fréquences et une meilleure spatialisation.

Les transducteurs Planar Magnetic d’Audeze utilisent la technologie Fazor pour améliorer la diffusion des ondes sonores.

L’intégration de ces différentes technologies permet au casque Audeze LCD-1 de faire preuve d’un caractère dynamique et d’une très grande réactivité sur l’ensemble de la plage des fréquences reproduites qui s’étend de 10 Hz à 50 kHz. Sa puissance admissible maximale est de 5 watts RMS et il dispose d’une forte sensibilité de 109 dB pour une impédance de 16 ohms. Malgré ces caractéristiques, il est nécessaire de légèrement pousser le volume pour correctement animer ses larges transducteurs.

Le casque Audeze LCD-1 dispose d’une puissance admissible de 5 watts RMS et d’une forte sensibilité de 109 dB pour une impédance de 16 ohms.

Audeze LCD-1 : câble mini-jack tressé 

Chaque oreillette du casque Audeze LCD-1 dispose sur sa partie inférieure d’un connecteur mini-jack 3,5 mm pour accueillir le câble détachable. Celui-ci est réalisé à partir de multiples conducteurs en cuivre de très haute pureté isolés par une gaine externe tressée. Celle-ci confère également une grande robustesse au câble de ce casque Audeze, permettant ainsi de le manipuler à de multiples reprises, et même de le plier sans qu’il présente le moindre signe de faiblesse. Seul inconvénient, le câble a une légère tendance à engendrer des effets microphoniques lorsqu’il est frotté contre un meuble ou des vêtements. 

Chaque oreillette du casque Audeze LCD-1 dispose sur sa partie inférieure d’un connecteur mini-jack 3,5 mm pour accueillir le câble détachable.

À son autre extrémité, le câble du casque Audeze LCD-1 adopte un connecteur droit asymétrique mini-jack 3,5 mm. Un adaptateur mini-jack 3,5 mm vers jack 6,5 mm est inclus pour garantir une parfaite adaptation à toute source audio, qu’il s’agisse d’un baladeur, d’un ordinateur ou d’un ampli casque.

Audeze LCD-1 : impressions d’écoute 

Pour ce test du casque Audeze LCD-1, nous l’avons associé à un DAC USB connecté sur un ordinateur MAC. Nous avons écouté de la musique à partir de Spotify (MP3, 320 kbits), Qobuz (abonnement sublime+ jusqu’en 24 bits / 192 kHz) ainsi que des fichiers FLAC stockés sur l’ordinateur. Dès les premiers titres écoutés, on retrouve l’emblématique signature sonore des casques haut de gamme du fabricant américain. Les basses sont ainsi profondes, les médiums détaillés et les aigus parfaitement clairs et cristallins. Sur le titre Sultans Of Swing de Dire Straits, les nombreuses nuances de la guitare électrique sont restituées à merveille. Les voix sont très bien centrées et d’un grand naturel. Le casque Audeze LCD-1 fait en effet preuve d’une grande linéarité et d’une restitution des plus naturelles. Des propriétés qui permettent également de l’utiliser comme casque de monitoring.

Les basses sont profondes, les médiums détaillés et les aigus parfaitement clairs et cristallins.

Sur un tout autre registre avec le titre So Danço Samba de Stan Getz et Luiz Bonfa, le casque Audeze LCD-1 fait preuve d’une très grande douceur. Les nombreux détails dissimulés dans ce morceau sont très bien restitués et mis en valeur. Il est presque possible d’imaginer le pincement des cordes de la guitare acoustique. La conception ouverte du LCD-1 apporte une très bonne spatialisation des différents instruments qui peuvent alors s’exprimer avec une grande aisance. Bien que nettement plus large que sur un casque fermé, la scène sonore se montre tout de même un peu plus restreinte que sur les modèles plus haut de gamme de la marque américaine comme l’Audeze LCD-4z dont vous pourrez prochainement retrouver le test. Cela est en partie dû à l’isolation passive du casque. Celle-ci bloque en effet assez efficacement les bruits ambiants et la musique n’est pas excessivement entendue en dehors du casque. Les transducteurs “respirent” donc moins bien que sur un casque pleinement ouvert. Cela présente en revanche l’avantage de nous avoir permis d’écouter le casque Audeze LCD-1 dans un open space sans déranger nos collègues de travail. 

Les nombreux détails dissimulés sont très bien restitués et mis en valeur.

Nous avons poursuivi l’écoute du casque Audeze LCD-1 avec le titre Smooth Criminal de Michael Jackson. Le casque Audeze fait ici preuve d’une excellente réactivité. L’écoute se montre d’un grand dynamisme, avec des percussions cristallines qui rythment au mieux la musique. La voix du roi de la pop est restituée avec un grand naturel et parfaitement centrée. Même les plus hautes intonations sont délivrées avec une extrême justesse. L’écoute est véritablement vivante et entraînante.

L’écoute du casque Audeze LCD-1 se montre d’un grand dynamisme, détaillée et naturelle.

Audeze LCD-1 : comparé à… 

Beyerdynamic Amiron Home : équipé de transducteurs dynamiques à technologie magnétique Tesla, ce casque Beyerdynamic ouvert affiche une réponse en fréquence très similaire au LCD-1 : 5 Hz à 40 kHz pour le Beyerdynamic contre 10 Hz à 50 kHz pour l’Audeze. À l’écoute, l’Audeze LCD-1 se montre plus dynamique et un peu plus doux dans les hautes fréquences. Le Beyerdynamic présente cependant une scène sonore plus large ainsi qu’une meilleure descente dans le grave. Il se révèle également plus confortable, notamment grâce à son arceau plus généreusement rembourré. Il sera en revanche plus difficile à alimenter en raison de sa forte impédance de 250 ohms.

Audeze Mobius : commercialisé à 399 €, l’Audeze Mobius intègre des transducteurs de 100 mm de diamètre à technologie Planar Magnetic. Principalement conçu pour une utilisation gaming, il peut être connecté en mini-jack, en Bluetooth ou en USB à un ordinateur ou une console de jeux. Il est équipé d’un microphone détachable et intègre l’un des systèmes de spatialisation 3D les plus efficaces du marché. Celui-ci permet de modifier la restitution sonore du casque en fonction des mouvements de la tête de l’auditeur. Pour toutes ces raisons, le Mobius se montre beaucoup plus efficace pour restituer les bandes sonores des jeux ou des films. La restitution musicale est également très bonne, avec un son détaillé et dynamique. La scène sonore est cependant beaucoup moins large en raison de sa conception fermée.

HiFiMAN Sundara : commercialisé à 349 €, ce casque HiFiMAN est un modèle circumaural ouvert équipé de transducteurs Planar Magnetic de 50 mm de diamètre. Il adopte un double arceau en acier associé à une large bande en cuir, ce qui lui vaut l’avantage d’être plus confortable que le LCD-1. À l’écoute, on retrouve la sonorité typique des casques Planar Magnetic, avec un son chaud et faisant preuve d’une grande linéarité. Le HiFiMAN est en revanche un peu plus généreux dans les graves et offre une réponse plus étendue dans les hautes fréquences. La scène sonore est cependant plus aérée et plus dynamique sur l’Audeze LCD-1.

Audeze LCD-1 : conclusion 

Avec le casque Audeze LCD-1, le fabricant américain propose un très beau ticket d’entrée dans l’univers des casques Planar Magnetic. D’une grande polyvalence, l’Audeze LCD-1 s’est montré très efficace sur tous les styles de musique écoutés. Du jazz, au rock, en passant par l’électro et la pop, le casque Audeze LCD-1 délivre un son toujours dynamique, chaleureux et regorgeant de détails. Bien que moins impressionnante que sur le très haut de gamme Audeze LCD-4z, la scène sonore se montre tout de même très large et confère aux différents instruments une excellente spatialisation. Malgré sa faible impédance de 16 ohms, l’utilisation d’un baladeur audiophile ou d’un ampli casque relativement puissant est fortement recommandée pour correctement animer les larges transducteurs.

Nous avons aimé : 

  • La dynamique 
  • La justesse des timbres 
  • Le rapport qualité/prix

Nous aurions aimé : 

  • Un câble symétrique 
  • Une alimentation plus aisée

  • 7
    Partages

3 COMMENTAIRES

Donnez votre avis !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.