Tests matériels

Test : Focal Aria 906

Focal Aria 906

Test des enceintes Focal Aria 906 cette semaine, second modèle de type bibliothèque de la gamme Aria, lancée par la marque française en 2013. Cette enceinte est un ticket d’entrée pour la moyenne gamme Focal, positionnée entre les séries Chorus et Utopia. Mais la Focal Aria 906 est-elle vraiment un modèle de cœur de gamme ?

Focal Aria 906 : quelque chose de bio

Avant toute chose, il est nécessaire de présenter la gamme Focal Aria, véritable innovation au catalogue de la marque française. Lancée en 2013, la gamme Aria (air, mélodie en italien) a introduit la technologie Focal Flax, déclinée depuis dans la gamme Focal Dôme. Flax, qui en anglais signifie lin, est l’appellation d’une nouvelle génération de membranes de haut-parleurs de grave-médium, précisément élaborées avec du lin naturel. Alors que la plupart des fabricants d’enceintes utilisent aujourd’hui des membranes composites, mêlant carbone, fibres de verre et métaux divers, Focal a fait le choix d’un matériau naturel. À cela plusieurs raisons. Tout d’abord le lin présente des caractéristiques mécaniques parfaitement adaptées à la reproduction sonore. Le lin tissé présente une excellente rigidité et la structure de ses fibres étant naturellement irrégulière, sa capacité d’amortissement est exceptionnelle.

Focal Aria 906

En plus d’être performant, le lin confère à l’enceinte un teint chaleureux

La rigidité permet un très bon régime transitoire sur toute la gamme de fréquences reproduites, tandis que l’amortissement permet de réduire la distorsion.

En d’autres termes, ces nouvelles membranes Flax favorisent un excellent timing musical et une clarté sonore évidente.

Outre ces caractéristiques acoustiques, le lin présente un intérêt économique : il est cultivé et manufacturé en France, ce qui permet à Focal de mieux contrôler ses coûts de fabrication. Notons que la démarche de la marque n’est pas ici de faire des économies, tant le lin implique un tri minutieux et son travail une véritable maîtrise.

Focal Aria 906

La charge bass reflex de l’enceinte Focal Aria 906 est accordée par un évent circulaire frontal

Le haut-parleur à membrane Flax de l’enceinte Focal Aria 906 est un modèle de 16,5 cm, chargé par un volume d’air accordé selon la technique du bass-reflex. Important, l’évent circulaire de la charge est positionné sur la face avant de l’enceinte, ce qui permet de la placer plus librement.

Focal Aria 906 : nouveau tweeter à dôme inversé

L’enceinte Focal Aria 906 dispose également d’un tweeter à dôme inversé inédit. Si le dôme composé d’aluminium et de magnésium ne diffère pas beaucoup des autres modèles de la marque, sa mise en oeuvre profite des technologies développées pour la série haut de gamme Utopia. Le tweeter TNV de l’Aria 906 hérite ainsi de la suspension en Poron du tweeter Utopia Béryllium. Et en comparaison des modèles d’entrée de gamme Focal, cela change bien des choses. En effet, le Poron permet de réduire de façon drastique la distorsion entre 2 et 3 kHz. Or c’est précisément sur cette plage de fréquence que notre oreille est la plus sensible. Précision, le Poron est présent dans le tweeter sous la forme d’une couronne, positionnée sous la circonférence du dôme.

Focal Aria 906

Le tweeter TNV est amorti par une bague en Poron

Focal Aria 906 : filtre passif très optimisé

Focal a développé un filtre électronique passif particulièrement pointu, avec pour cahier des charges de préserver la linéarité de la réponse en fréquence sur le plan horizontal. Autrement dit, la balance tonale varie très peu si l’auditeur se déplace latéralement devant les enceintes (au point d’écoute), et plusieurs auditeurs assis côte à côte percevront le même message musical. Le sweet spot est donc large.

Focal Aria 906 : contenu du carton

Focal livre chaque paire de Focal Aria 906 dans un carton unique. Enceintes et caches en tissu sont maintenus séparément par un socle et un couvercle en polystyrène, et protégés par une pochette en plastique. Chaque tweeter est protégé par une feuille de plastique rigide, fixée par deux points de colle (qui ne salissent pas le cuir de la face avant).

Focal Aria 906

La feuille de verre trempé au sommet de l’enceinte est superbe

Focal Aria 906 : de sages lignes

Pas de révolution en terme de design avec la Focal Aria 906, qui ne rompt pas avec les codes des gammes Chorus. Toutefois, la face avant est recouverte de cuir et le sommet de l’enceinte par une épaisse feuille de verre trempé de couleur noire. Outre que le cuir et le verre donnent de l’allure à l’enceinte, ces matériaux ont un intérêt acoustique. Le cuir en face avant a des vertus amortissantes bien supérieures à une façade en bois, puisqu’il favorise une circulation harmonieuse (avec moins de distorsion) de l’onde sonore sur la façade.

Focal Aria 906

Le cache en tissu des enceintes Focal Aria 906 est aimanté

Quant au verre, celui-ci apporte un surcroît de masse sur la partie haute de l’ébénisterie, là encore afin de réduire la distorsion liée à une propagation de l’énergie dans la structure en MDF de l’enceinte. Enfin, les parois ne sont pas parallèles, de façon à éviter les accidents acoustiques dans l’enceinte. En effet, la membrane d’un haut-parleur diffuse le son vers l’avant et vers l’arrière et il est important de contrôler le retour d’onde arrière. À défaut, le son perd (beaucoup) en clarté, à mesure que le volume sonore augmente. Mais revenons aux lignes de l’enceinte et au cache en tissu galbé fourni, facile à mettre en place grâce à ses quatre aimants.

Focal Aria 906

Souci du détail, chaque aimant est occulté par un tampon de feutre amortissant

Focal Aria 906 : des chiffres décevants ?

L’enceinte Focal Aria 906 reproduit (d’après sa fiche technique) les fréquences comprises entre 55 Hz et 28 kHz, dans une plage de plus ou moins 3 dB, pour une sensibilité de 89,5 dB pour 1 Watt injecté (mesure à 1 m de l’enceinte). Une réponse de prime abord presque décevante au regard du gabarit de l’enceinte et de la présence d’un haut-parleur de 16,5 cm (qui plus est avec un bel aimant). Seulement voilà, il faut écouter ces Focal Aria 906 pour se rendre compte que, d’une part elles descendent bien plus bas que 55 Hz et qu’ensuite l’articulation des basses fréquences est exemplaire jusqu’à 40 Hz environ.

Ces mesures sont en fait réalistes : Focal en artisan sérieux n’a pas cédé au marketing outrancier.

Focal Aria 906

L’enceinte Focal Aria 906 avec le couple Marantz PM-6005 et CD-6005

 

Focal Aria 906 : configuration d’écoute

Nous avons écouté les enceintes Focal Aria 906 couplées à l’amplificateur Marantz PM-6005, ainsi qu’au Denon Ceol N9. Nos câbles d’enceintes étaient les Viard Audio Silver HD12 HP ainsi que les Audioquest Rocket 88. Les sources : un ordinateur connecté au travers d’un transport numérique USB vers optique Toslink, ainsi qu’un téléviseur HD, tous deux branchés avec les câbles optiques Audioquest Cinnamon Optical Toslink et Audioquest Vodka Optical Toslink. Nous avons écouté de nombreux programmes musicaux (fichiers FLAC CD et HD issus d’un NAS), télévisés (TNT) et cinéma (films Blu-ray).

Focal Aria 906

Les borniers à vis sont gainés de caoutchouc, ce qui facilite leur préhension.

Focal Aria 906 : impressions d’écoute

Nous avons sagement laissé les Focal Aria 906 se roder avant d’envisager toute écoute prolongée. Pour ce faire, la radio à bas volume est fort pratique. Dès les premières notes, le caractère de l’Aria 906 est évident et ses forces rapidement décelables. Le tweeter TNV en titane est d’une retenue bienvenue, tandis que le haut-parleur Flax dévoile un comportement homogène du grave au médium. Une légère emphase sur le bas-médium est à souligner, certainement volontaire de la part du constructeur tant son haut-parleur Flax se montre capable de délivrer des notes texturées dans ce registre. Notre galop d’essai s’effectue avec un concert de musique classique diffusé par Arte.

Malgré la source compressée, l’Aria 906 montre des trésors de délicatesse et sait agencer les multiples plans sonores (piano, puis violon, orchestre, puis salle).

Effectivement, l’Aria 906 gâte ses auditeurs. Avec l’ampli Marantz PM-6005 comme métronome, nous redécouvrons We are Family des Sister Sledge, un des ces tubes dont la sur-programmation radio a fait perdre de vue (d’oreille) les qualités techniques qui ont fait son succès. La palette vocale des quatre sœurs Sledge est retranscrite avec une belle tessiture, tandis que la section rythmique et la ligne de basse jouent avec entrain. Sur Naughty Girl de Beyoncé, la réponse dans le grave est assez sensationnelle. L’Aria 906 envoie aux vestiaires bien des colonnes pourtant équipées de haut-parleurs comparables. Nos petites colonnes Monitor Audio Radius 270, quoique plus démonstratives, ne peuvent rivaliser ni en réponse en fréquence, ni en articulation. Bon point : l’Aria 906 ne donne pas la sensation de forcer et incite l’auditeur à pousser le volume plus franchement. Ce que nous avons fait, notamment en home-cinéma.

Si ces petites Aria sont brillantes pour restituer les dialogues, elles donnent leur pleine mesure sur des films turbulents, comme Pacific Rim ou Godzilla. Les scènes de combat dans Los Angeles sont présentées avec énergie et retenue : rien ne déborde jamais dans la limite des 5 premiers Watts délivrés par le Marantz PM-6005. Plus on pousse l’enceinte dans ses retranchements et plus elle s’éveille, le tweeter qui file haut en fréquence apportant une dynamique subjective épatante.

Bref, cette Focal Aria 906 sait absolument jouer tous les types de musiques et s’amuse en home-cinéma : il suffit de lui donner un ampli à sa mesure pour ne prendre que plaisir à l’écouter.

Conclusion

Les enceintes Focal Aria 906 peuvent se marier avec un ampli tout-en-un de cœur de gamme (Denon Ceol N9), mais c’est avec un ampli plus puissant et raffiné qu’elles s’expriment le mieux. Leur mariage avec le Marantz PM-6005 est excellent. Important : l’écoute de différents câbles d’enceintes a montré que les modèles plaqués argent délivraient un signal au tweeter propre à mettre en valeur ses capacités. On recommandera donc l’emploi de tels câbles, avec des amplis de la trempe du Marantz PM-6005 donc, mais aussi du Rotel RA-11 ou du NAD C356BEE par exemple. En home-cinéma, nous recommandons idéalement les gammes RXA de Yamaha et LX de Pioneer.

Cet article est aussi disponible en : Anglais

À propos de l'auteur

Tristan Jacquel

Tristan est rédacteur chez Son-Vidéo.com. Passionné de musique, d'acoustique et de high-tech, il réalise notamment les tests matériels pour notre blog.

195 Commentaires

  • Bonjour,

    Je souhaiterais me procurer des câbles plaqués argent comme vous le recommandez dans le test. Cependante niveau budget je ne peux dépasser les 150 euros. J’hésite actuellement entre le NorStone Silver 250 et le QED Signature Silver. Je partirais plutôt sur du câble nu (pas de fiches bananes) avec une longueur de 5 mètres.

    Lequel serait le plus adapté (ou éventuellement une autre proposition…) ? (Sachant que mes écoutes sont surtout pour le de soul, funk, blues, jazz. Et je suis sur un ampli Cambridge Audio 651A.)

    Merci d’avance et bonne fin d’année,
    Vincent

  • Bonjour,

    Je viens d’acquérir ces enceintes et je suis sur la même interrogation que Vincent, j’hésite sur le choix du câble (budget d’une centaine d’euros) entre un scénario :
    – câble plaqué argent nu : par exemple le Norstone Silver 150
    – câble monté mais non plaqué argent : par exemple le Viard Audio Premium HD HP dont vous citez les mérites

    Merci à vous.

  • Bonjour et bonne année 2017. Je possède actuellement l’ensemble suivant: marantz nr1602, Boston A25 (frontales) et A23 (surround), velodyne impact 12. La salle actuelle est de 4,5 x 3,5 m. distance d’écoute 2m50. Est-ce que le passage à des enceintes focal aria 906 et 905 (ces dernières pour le surround) apporterait un plus significatif qui justifie un nouvel investiissement conséquent ? Merci de votre aide.

    • Remplacer les enceintes Boston par des Focal Aria 905/906 apporterait un plus, en tout cas un son très différent, plus doux et texturé. Mais si vous n’utilisez pas d’enceinte centrale, c’est plutôt l’intégration d’une telle enceinte qui apporterait un vrai plus à votre installation.

      • Je vous remercie de votre réponse. La ligne frontale est complète étant convaincu (peut-être de manière erronée qu’il est préférable d’avoir les mêmes enceintes, donc ici 3 x Boston A25). Je ne cherche pas nécessairement un son différent (les Boston A 25 sont d’ailleurs assez douces il me semble) mais plutôt plus de réalisme, de définition et en particuliers lorsque j’écoute des oeuvres symphoniques plus l’impression d’avoir l’orchestre devant moi avec ses différents plans sonores. Je suis plutôt satisfait de l’ensemble en utilisation HC même si peut-être un peu plus de puissance serait le bienvenu, par contre je ressens une légère frustration en utilisation Hifi d’où mon interrogation sur les enceintes. J’écoute principalement de la musique classique et je suis très attentif à la fidélité du son, au respect des timbres, des ambiances sonores.
        Les 5 enceintes Boston m’ont coûté à l’époque de leur achat autour de 500 euros neuves. Il faut au minimum multiplier par 3 ou 4 pour l’achat de 5 enceintes Focal. J’aimerais être sûr que l’investissement en vaut la chandelle car mes revenus sont limités.
        J’en profite pour vous demander s’il vous parait plus judicieux d’avoir comme frontales 3 x Aria 906 ou bien la CC900. J’ai la possibilité d’acheter la 906 à l’unité et son prix est similaire à la centrale.
        Encore merci pour votre attention et pour vos conseils.

        • Il y aurait clairement un bénéfice en matière de timbres avec les Focal Aria 906. Sur l’emploi d’une compacte en tant que centrale, c’est une très bonne idée, tout du moins lorsque le haut-parleur de grave-médium est de bon diamètre (> 20 cm). Dès lors qu’en écoute home-cinéma, 60 % des sons sont codés sur le canal central, lui consacrer la surface émissive d’un seul haut-parleur de 16 cm n’est pas forcément une bonne idée. Aussi, la Focal CC900 avec deux HP de 16 cm est un meilleur choix.

  • Bonjour,
    Je suis fort intéressé par ces Aria.
    Je n’écoute que du vinyle sur platine ProJect Debut Carbon DC SB, cellule Ortofon 2M Blue et pré-amp Project PhonoBox S.
    Mon ampli est un Marantz PM 7001, est-ce un choix judicieux en regard de ma config.
    J’oubliais, mes enceintes actuelle sont des JMlab DB19.

    Cordialement

  • Bonjour,

    Je viens d’acquérir ces Aria 906 avec comme ampli un Cambridge CXA60 et je suis pour le moment assez déçu du son qui en ressort.
    Je trouve le son relativement froid, un peu criard et qui manque énormément d’ampleur dans ma pièce.
    Je ressens un manque assez marqué des médium et haut médium dans mes écoutes.

    Étant persuadé qu’il y a un problème quelque part, j’ai essayé d’inverser les polarités sur mes enceintes et je trouve désormais le son beaucoup plus sympa à l’écoute. Un son plus rond, plus chaleureux et surtout avec plus d’ampleur dans toute la pièce.

    Savez-vous s’il s’agit d’un effet placebo ou peut-il vraiment y avoir un changement important en inversant les polarités des enceintes ?
    Y a-t-il un risque de laisser brancher mes enceintes en inversant la polarité ?

    Merci d’avance.

    • Il n’y a pas vraiment de risque, mais il se peut très bien que l’un de vos branchements initiaux était défaillant et que ce soit là l’origine de la mauvaise qualité de son que vous aviez au départ.
      Si vous souhaitez en avoir le coeur net, vous demandez à une autre personne de faire les branchements, sans vous dire si c’est avec les polarités inversées ou pas, et vous écoutez dans les 2 configurations : si vous en identifiez une à l’aveugle qui soit meilleure que l’autre, alors vous la conservez.

    • Il n’y a aucun risque à brancher des enceintes en inversion de polarité, mais cela n’a aucun intérêt acoustique. La spatialisation est alors corrompue car les bobines bougent à l’envers (ainsi que les membranes). Actuellement, êtes-vous certain d’avoir inversé la polarité des deux enceintes ? Et surtout, les enceintes sont-elles rodées ?

      • Merci pour vos réponses.
        J’ai bien une sensation de meilleure spatialisation lorsque je change la polarité de mes deux enceintes. La différence n’est pas énorme non plus.

        Pour répondre à vos questions, oui les deux enceintes sont branchées en polarité inversée.
        Totalement rodé non. Elles doivent avoir entre 4-5 heures d’écoute. Je trouve déjà le son plus sympa à l’écoute qu’ont leurs sorties de carton.

        Je referais quelques tests ce soir pour essayer de voir une différence. Combien de temps faut-il pour un rodage correct pour ce type d’enceinte ? (20H ?).

        Dernière question, comment puis-je vérifier la polarité de mes enceintes sans rien abîmer ? J’ai entendu parler de faire le test avec une pile 1.5V.

        Après il s’agit peut-être du son délivré par l’ampli Cambridge. Est-ce que ceux-ci sont réputés pour avoir un son froid et avec un manque de médium ?

  • Bonjour,
    je cherche à remplacer mes enceintes Highland Oran 4305 dans une pièce d’une douzaine de m², mon ampli est un Hegel H70 et le câble du Atohm Zef. Pensez-vous que les Aria 906 seraient une bonne association pour aller plus loin dans la qualité de restitution ? Merci. Cordialement.

  • Je viens d’acquérir ces fameuses focal 906… me reste plus qu’à trouver l’ampli. Le PM6006 est excellent mais je cherche un ampli dlna plus polyvalent pour mon usage.
    Que pensez vous du marantz CR511 avec les focal sachant que ma pièce d’écoute est petite (10m2).
    merci

    • L’association n’est pas idéale même si les 2 produits sont de qualité. Essayez de mettre la main sur un Cambridge Minx xi, ou sinon le Denon DRA-100 conviendra certainement mais il est plus cher…

      • Merci pour votre réponse, l’association avec le cr511 ne serait pas idéale pour quelle raison ?
        Sinon je pars sur le pm6006 + un petit lecteur réseau mais lequel ? Pas trop cher et avec un port usb vous avez des idées ?

        Dommage le cr511 était pour moi la solution toute trouvée pour un encombrement et un budget limité…

        • Apparemment, pour profiter au mieux du potentiel des 906 il faut un ampli d’une certaine trempe comme le pm6006 par ex. J’ai compris ça à travers les réponses de Tristan à des questions comme la vôtre (d’ailleurs il vous répondra peut-être demain plus précisément).
          Comme lecteur réseau, j’ai repéré un NAD pas trop cher qui peut streamer la musique d’un ordinateur en wifi. Par contre je n’y ai pas vu de port usb. C’est le NAD MDC MT2.

  • bonjour, j’ai exactement la meme question et j’ai un usage similaire.
    Le CR511 de marantz est vraiment un couteau suisse et évite de multiplier les appareils (et le budget)
    Donc s’il se marie bien avec les focal 906 c’est vraiment une bonne solution.
    Tristan vous en pensez quoi ?

    • Des 906 avec les M-CR511/611 ? Pour une écoute douce et relaxante, c’est très bien. Cela ne tient pas tant à l’ampli qu’aux enceintes, qui ont de belles qualités mais qui pourraient décevoir en terme de punch avec un petit ampli. Si on recherche du dynamisme, mieux vaut opter pour des Klipsch ou des Triangle Elara par exemple.

  • Bonjour, je cherche à m’acheter une paire d’enceintes pour coupler à mon ampli atoll in 80, pensez vous que l’association avec les aria 906 serait intéressante? Aurais-je un gain supérieur d’après vous de me diriger vers un autre modèle type JMR Folia Ex?

    Merci, cordialement,

  • Bonjour, j’ai acheté ces enceintes que j’ai couplé au marantz mcr611. J’ai lu dans la notice focal qu’on ne pouvait pas enlever les opercules du bornier… Mais sur votre test on voit clairement que vous y avez branché des fiches bananes. Comment dois je m’y prendre ? Je ne voudrais pas casser quelque chose … merci d’avance

  • Bonsoir, je viens d’acquérir des Focal 906, je cherche donc un ampli pour les alimenter, mais dans un futur proche je compte les couplées avec les colonnes 926, puis je alimenter pour le moments les 906 avec un Rotel A12 dans l’attente des colonnes, cela conviendra t’il? Cordialement

  • Bonjour,

    Je suis assez intéressé par ces enceintes et je souhaiterais les coupler à un ampli-réseau un peu particulier, le Pioneer Nc50D.
    On m’à laissé entendre que la subtilité avec ce type d’ampli « tout-en-un » était l’alimentation. Qu’en pensez vous ?

    • Les 906 ont besoin d’être bien remuées. L’ampli en question semble un peu limité avec 50W sous 4 ohms (et 10% de THD, ce qui sort des conditions « hifi »…). Sa puissance réelle sous 8 ohms (impédance des 906) n’est sans doute guère plus élevée que 20W, ce qui est en théorie suffisant pour une écoute de qualité dans une pièce à taille humaine, mais avec des enceintes moins exigeantes que les 906, comme des Klipsch par exemple. Avez-vous envisagé les Rb-81 Mkii ? Leur test est ici : http://blog.son-video.com/2016/06/test-klipsch-rb-81-mkii/

      • Merci pour cette réponse rapide ! Je vais lire instamment ce test, sinon je pensais également aux Triangle Comète EZ mais idem… elles ont une impédance de 08 ohms… je commence maintenant si je vais changer de point de vue sur L’ampli …

        • Edit : Que voulez vous dire par  » et 10% de THD, ce qui sort des conditions « hifi »… » ? …
          Désolé mais je ne suis qu’un léger amateur et je passe à côté de certaines notions. « On » m’a vendu cet ampli comme étant de qualité Audiophile

          • Le thd est la distorsion, il doit être le moins élevé possible pour que le son reste pur. Les conditions hifi sont plus exigeantes que les conditions home-ciné, ainsi 50W en hifi aura un thd 10 fois plus faible que 50W en home-ciné.
            Pour comparer, considérez le Marantz pm-6006 qui est un très bon ampli de 45W sous 8 ohms : son thd est seulement de 0.08% là où celui du Pioneer est de 10% !

  • Bonjour

    Un vendeur me propose la combinaison suivante : Marantz M-CR611 + Focal Aria 906 (x2). L’offre me paraît financièrement intéressante pour 1100 euros. Qu’en pensez-vous ?
    Auriez-vous une autre suggestion comme association avec les Focal ? Un ampli ferait-il l’affaire ?
    (Usage : Musique/radio, un petit peu de visionnage de film. Liaison avec mon smartphone, relié à la tv et de temps en temps à un ordinateur portable).

    Je cherche un peu d’aide car je n’y connais pas grand chose.
    Merci

    • C’est le prix pour ce type de pack. Si vous voulez faire une affaire, demandez à ce qu’on vous fournisse au même prix les focal en version laquée et aussi les câbles d’enceintes.

          • Arf c’est compliqué. Ils ne lâchent pas grand chose. Je crois que je vais partir sur cette offre. Ils restent à acheter les câbles d’enceintes. Auriez-vous des suggestions rapport qualité/prix ? J’ai vu des câbles à 120 euros, ça fait un peu cher.

            Et question très bête d’un néophyte mais les câbles se vendent bien par paire ?

            Merci pour votre aide

          • Ils peuvent se vendre par paire comme ils peuvent se vendre en rouleau où vous découpez les longueurs nécessaires.
            Prenez du cuivre pur. Une section de 2.5mm conviendrait pour votre installation.
            Si vous en cherchez à bon prix, voici un tuyau (ou plutôt un câble^^) : tapez « dcsk câble d’enceinte » sur google et voyez où cela vous conduira… 😉

  • Merci pour le tuyau :)
    Effectivement en terme de prix, on est plutôt bien ! La qualité semble bien là aussi compte tenu des nombreux retours positifs.
    2ème question bête, pour pouvoir en profiter le plus vite possible. Le câble se relie de quelles manières aux enceintes et à la Marentz ? Il faut ajouter des sortes de prises de jack ?? j’ai pu lire aussi qu’il existe des prises « bananes »… Tout ça reste assez mystérieux pour moi et le revendeur (internet) n’est pas accessible de weekend.

    • Le cable peut se relier tel quel à l’ampli comme aux enceintes. Il suffit de dénuder les extrémités et de les introduire dans les trous prévus à cet effet sur les vis des borniers puis de visser le capuchon (noir ou rouge) des borniers par-dessus.
      L’inconvénient de cette méthode simple, c’est que ça se dévisse et il faut resserrer les capuchons périodiquement. Si vous munissez les extrémités des câbles de fiches bananes, ce problème ne se posera plus.
      Si vous voulez savoir quelles fiches bananes j’utilise, tapez « fiches bananes Nakamichi » dans Google et voyez où ça vous mènera…

      • Si je comprends bien, il m’en faudrait 8 pour être peinard (4 pour l’ampli et 4 pour les enceintes).
        Merci sincèrement pour l’aide. N’y connaissant pas grand, c’est appréciable de pouvoir lire ce genre de blog et bénéficier de conseils.

Laisser un commentaire